AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — Uchiha Kyōhei. 白蛇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin de Konoha
Uchiha Kyōhei
avatar
Messages : 3
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: — Uchiha Kyōhei. 白蛇   Dim 26 Fév - 16:44

Uchiha Kyōhei Feat Avatar

gif
Infos générales
avatar

Nom : Uchiha.
Prénom(s) : Kyōhei.
Surnom : 白蛇, Le Lion.
Âge : Vingt-huit ans.
Sexe : Masculin.

Village : Konoha.
Rang : Jônin Sup
Clan : Uchiha.
Affinités : Raiton - Katon.
Spécialités : Dojutsu ; Irou ; Ninjutsu ;

Caractère




Personne n'est exempt de pérorer avec hardiesse : la déveine est de le faire sérieusement. Sibyllin, c’est ce que l’on retient essentiellement de cet homme. Et tenter de le comprendre est une tâche ardue. Kyōhei a longtemps été le fulminate de multiples combats. Qu'on le croie ou non cet orphelin, né aux entours d'un des grands villages, de ses yeux ambrés il a distingué et vécu des aventures rocambolesques. Suite à celles-ci, son esprit est devenu désillusionné. Kyōhei, à qui la perfidie ne doit pas être détestable, peut passer, séance tenante,  de l'olibrius à la maestria cauteleuse. Ajoutons à cela son cynisme à bien des égards ; c’est une personne qui joue sous plusieurs tableaux et qui s’improvise assez souvent artiste de théâtre.

Fugueur passé à l'homme aux multiples facettes, le littéraire s'aventure dans un travail visionnaire et consciencieux tel un orfèvre qui sculpte la gemme pure, l’homme aux différentes facettes érige son utopie. L’adage de son véritable précepteur lui donne la capacité d’avancer au-delà des frontières éthiques. Seul, il a tout abandonné derrière lui pour réussir : il inculque maintes philosophies à travers d'opuscules surannés par l'itération des saisons afin d'obtenir la quintessence du savoir, percer les secrets du ninjutsu, et sans aucun doute devenir le nouveau Rikudô Sennin.

Il n’a jamais connu l’amour inconditionnel de parents. Il a toujours vécu seul, dans une solitude térébrante. En conséquence, Kyōhei s’est accroché à son village. Néanmoins, il est devenu un individu coupable de parjure et s'est trouvé une nouvelle capacité : féal à ses nouvelles facettes il est capable d'utiliser la pomme de la discorde pour créer le trouble dans le camp de ses antagonistes.

Rusé, son ingéniosité lui a notamment permis d'apprendre d'innombrables choses et de les appliquer dans de maints domaines. Son excellente capacité d’analyse lui permet également de révéler les faiblesses de ses adversaires en quelques instants, ce qui l'habilite à retourner aisément un combat à son avantage.

Outre ces aspects élogieux, il reste austère et est souvent désagréable pour son âpreté. En effet, l'ébène n'aime pas l'hypocrisie et est toujours franc envers toutes personnes ; alter ego, même filiation ou non. De même pour la couardise et la compromission. Pour persévérer sur un défi prométhéen, il s'engage à ne pas abandonner et ne pas trouver une réponse laconique à ses questions ; ce qui fait de lui un philosophe mystérieux. Il déteste échouer et goûter au supplice de Tantale et évitera un éventuel fiasco à ses projets.

Être avec de l'arrogance, il se montrera toujours au-dessus des autres en utilisant un dialogue franc tout en dévoilant une certaine audace à ses propos. Pour certains, il n'est qu'un idiot sans cœur, mais il est capable de franchir le Rubicon dans l'immédiat sans aucune crainte ou peur.

▬▬▬▬▬▬


 

Histoire

I.Il y avait à Konoha un jeune garçon fraîchement né nommé Kyōhei, un beau naturel renforcé par une éducation. Famille riche, il savait se modérer et reconnaître ses erreurs tout en respectant les autres. Il n'insultât jamais par des pasquinades à ces propos impétueux, à ces calomnies audacieuses, à ces turlupinades grossières qui n'étaient qu'un vain bruit de paroles que l'on pouvait appeler débat ou discussion. Ce jeune garçon avait appris à ne jamais se vanter, au contraire il était généreux. Cherchant à vivre avec les sages, c'était la sagesse elle-même qui vint à lui. Sa famille avait de grandes richesses, et par conséquent des amis,ayant un cœur sincère et noble tout comme lui ; en revanche il pensait qu'il pouvait être heureux avec eux. Un jour il revint d'une promenade avec un ami tout en colère et faisant des très grandes exclamations en compagnie de notre personnage. « Qu'as-tu, lui dit-il, qu'est-ce qui peut te mettre hors de toi ? — Hélas, rétorque son ami, tu aurais pu être scandalisé comme moi si tu avais été témoin. J'ai été spectateur d'une scène déplorable. Savais-tu que Aze avait parlé sur nous ? — Eh bien, dit Kyōhei, voilà un très bon ami. Toutefois, j'ai fait jusques ici profession de l'être, je déclare net que je ne le suis plus. Je ne veux plus avoir place dans des cœurs corrompus. Il devrait mourir de pure honte. — Oui. » Son ami le coupa répandit de longues invectives, mais ce faste vertu déplut à notre Uchiha.

Des années passèrent jusqu'à atteindre les dix ans. Kyōhei reçut son bandeau officiel qui lui gratifia  l'appellation de bas ninja. Cela pouvait paraître ridicule, mais pour lui c'était un cadeau du ciel.

Le lendemain, lorsqu'ils furent admis lui et ses amis les plus proches, ils pleurèrent et dinèrent ensemble. Au milieu du souper, Amenotokotachi, celui qui était rentré de promenade avec notre personnage, se plaignit d'une apoplexie à la rate. Quelques jours passèrent, avant de le porter pour mort à l'hôpital du bourg par manque de soins. Ce jour-là, Kyōhei décida de rompre son cercle de relations et de se concentrer sur ses études afin de devenir un véritable shinobi renommé. Principalement dans la médecine puisque son ami le plus cher fit l'éloge du défunt. Il passait son temps à inculquer maintes philosophies à travers d'opuscules surannés par l'itération des saisons, jusqu'à devenir une bête des techniques médicales. La première fois de toute l'histoire du clan Uchiha. Cela ne lui priva pas des compliments à répétition par ses confrères qui lui remontèrent le moral malgré cette terrible tragédie. Il fit preuve de décence en ne portant pas la faute sur Konoha et ses docteurs. Certains de son clan auraient pu commettre d'innombrables crimes pour se venger et à l'aveuglette. Sans même comprendre le véritable soucis de l'histoire. Lui, il n'était pas du genre à se laisser abattre, pourtant il n'était qu'un enfant, mais son intelligence surpassait déjà celles des aînés. Sa maturité lui porta chance, et son maître avoua qu'il était un gamin surprenant. Kyōhei vit combien il était dangereux d'être trop savant, et se promit de ne plus trop parler. Ainsi, certains virent un changement rapide de sa part, en un être peu sociable. Ses parents n'avaient pas le temps de s'en préoccuper par l'immense travail. L’Ébène voulut se consoler après avoir repensé à son camarade décédé, par la philosophie, des maux que lui avait faits la fortune. Dans un faubourg de Konoha, il avait un foyer correctement ornée où il y avait des réunions entre instruits. C'était comme cela qu'il gagna en confiance et en maturité en seulement quinze ans d'activité au sein du monde ninja.

Le temps arriva ils célébraient leurs meilleurs vœux entre amis et familles. C'était la coutume avec les proches de l'Uchiha, de déclarer solennellement les plus actions les plus généreuses. Sachant qu'à cette époque, il avait déjà décroché le grade de ninja moyen en peu de temps. Il visait déjà la prochaine promotion pour pouvoir connaître la position de son maître et de ses supérieurs. Il en avait ras-le-bol d'être un simple gamin aux yeux de tous. En revanche, il garda toujours cette renommée du ninja pas ordinaire, mais plutôt un génie de la médecine.  

II.Bien avant d'être à l'âge majeur, il décrocha le grade de ninja supérieur. Toutefois, ils virent qu'il n'était pas à sa place et qu'il devait se placer dans un domaine précis qui n'était qu'autre que la médecine : en plus de ses capacités à être à l'aise dans la chirurgie, ses pupilles lui octroyèrent un sorte de booste. Il devint un ninja supérieur spécial. Toutefois, son malheur vint de son propre bonheur et de son mérite. Certaines personnes l'enchérissaient sur des louanges, des présents et des galanteries pour sa beauté naturel et ses aptitudes incroyables. Las, il voulait à tout prix se débarrasser des fanatiques et il prit goût à ce mépris envers les femmes.

Plusieurs mois s'écoulèrent. Il devint un véritable docteur reconnu dans le pays du feu et dans le village. Même le dirigeant en avait parlé. Il arrivait à soigner toutes les personnes qui lui avaient envoyé son chef chirurgien. Certains voulaient qu'il prenne la place de son supérieur, puisqu'il était trop vieux et frêle, tellement qu'il se perdit dans un couloir étroit où il n'y avait qu'une porte. « Non je ne puis souffrir cette lâche méthode, qu'affectent la plupart de vos gens. Une telle action ne saurait s'excuser. Vous n'avez point d'honneur pour retirer un grade à une vieil homme dont l'expérience vous surpasse. — Oh, coupa le vieil homme dont il s'agissait, tu sais mon garçon... je pensais prendre ma retraite en ayant vu tes prestations. Alors voici le papier que tu dois signer » le chef chirurgien, d'une taille pygmée tendit un papier qui offrit le grade supérieur à Kyōhei. Ce dernier avait du mal à le signer et à admettre qu'il était devenu le gérant d'une équipe de médecins. C'était en réalité le plus apte à occuper ce poste très important surtout pour des shinobis qui partaient en mission à chaque fois. Maître du champ, il commença sa première journée en tant que patron ; il devait à tout prix enseigner son savoir à de futurs grands médecins. Il n'avait jamais eu à faire à des mortifications humiliantes, et pourtant il était facile à percuter. Aucune jalousie, tout le monde le félicitait surtout pour d'incalculables sauvetages. D'ailleurs, cela redoubla encore la curiosité de beaucoup.

Des mois succédèrent et toujours cette même enthousiasme pour travailler en tant que chirurgien. Il ne prit part aux tensions entre les Uchiha et Konoha, pourtant il se sentit entraîné là-dedans indirectement. Une nuit, quelqu'un toqua à sa personne et le réveilla. Il lui passa une lettre de l'Hokage, qu'il songea fausse. « Bonjour Uchiha Kyōhei. Comme vous pouvez le savoir, nous devons changer de patron et nous avons, le Conseil et moi, décidé de vous retirer le poste pour avoir occupé le grade trop longtemps en plus d'avoir prit part aux menaces de votre famille envers le bourg qui vous accueille depuis longtemps. » En lisant la lettre, une sensation toute nouvelle s'éveilla en lui. Comme trahi par sa famille, il froissa la lettre en pensant que c'était une mauvaise farce.
Le lendemain, il retourna à son lieu de travail comme si de rien était. Beaucoup de personnes le dévisagèrent, il ne comprenait pas directement jusqu'à voir un autre homme prendre sa place en chef chirurgien. Tout le monde lui avait tourné le dos, sauf sa véritable famille qui n'était qu'autre son clan. Plus personne n'entendit parler de Kyōhei, toutes les éloges furent effacées. L'Uchiha s'isola petit à petit, atteint d'une misanthropie inébranlable. Il avait une terrible frustration envers les konohajins et ses dirigeants, et au fil du temps toutes les mauvaises idées s'affichaient sur une liste très longue dans sa tête.

III. « Je hais tous les hommes : parce qu'ils sont méchants et malfaisants. J'ai cette haine vigoureuse qui me traverse, envers ce bourg et ce clan... nommez-les fourbes et infâmes. » dit Kyōhei au milieu du domaine de son clan. Il reprit après un léger soupir. « Pour éviter de provoquer un chaos, je vais devoir me canaliser. Rester ici ne m'apportera rien d'autre que les soucis. Au revoir, père, mère. Je sais que vous êtes innocents, mais ne mourrez pas à cause d'une tristesse éphémère, je reviens seulement. » Il se volatilisa dans l'ombre avant de passer sur la tombe de son ami défunt pour lui présenter ses excuses. Les larmes aux yeux, les pupilles vermeilles activées, il ne pouvait se retenir éternellement en face de toute cette nostalgie. Il déposa son insigne sur la sépulture avant de s'en aller en tant que déserteur.

Il rencontra en voyageant un samouraï ermite, dont la barbe blanche lui descendait jusqu'à la ceinture. L'Uchiha s'arrêta et lui fit une belle révérence. « Vous êtes un étranger, n'est-ce pas ? — Oui, dit le shinobi aux yeux rouges, je recherche un ermite dont la sagesse est plus pure qu'un ange. Je viens du pays du feu et je dois m'entretenir avec lui au plus vite. — Eh bien, vous l'avez en face de vous. — Quoi ?! Yare, yare, vous avez l'air vraiment vieux et expérimenté. Je dois canaliser cette haine en moi et apprendre votre art au sabre. — Faisons un peu grâce à la nature humaine ; et voyons vos défauts avec quelque douceur. Je suis Sanada. Je suis ravi de vous connaître, Kyōhei. »

L'Uchiha prit place une nouvelle fois en tant qu'élève, mais cette fois-ci dans un dojo d'un réel samouraï qui exerce les vrais apprentissages. A chaque fois que le renégat se compromit, le samouraï l'enferma dans une cage jusqu'à qu'un changement fut remarqué. Aucune haine était permise dans un lieu aussi sacré et pur, alors il devait être puni pour son manque de respect en ayant pas contrôlé cette animosité surprenante. En plus de le changer en un être plus sage, il devait lui apprendre à maîtriser le sabre comme un homme d'armes. Il honorât la franchise de cet homme qui lui inculqua d'importantes philosophies et qui lui remonta à la mentalité qu'il avait à son enfance. Il avoua qu'il fit preuve de faiblesse face à cette aversion dont il pouvait s'en passer. Alors qu'il était à la fin de son apprentissage, il détourna son regard vers un énième objectif après avoir compris que la philosophie était la voie la plus saine de tous. Il comprit qu'avoir le cœur froid pouvait l'amener en enfer. Cette nouvelle vision lui donna le but de protéger une nouvelle fois son village et son clan à tout prix de toutes les mauvaises ondes et belligérances.

Test RP

« C'est le moment de se dire que j'entends des personnes s'approcher » se dit Kyōhei. Il releva la tête et prêta l'oreille. Fausse alerte: ses amis n'étaient plus là; les traqueurs toujours baladés; les renforts en retard. Uchiha Kyōhei était en fuite dans une localité complètement hasardeuse; il n'avait pas d'autre choix que de s'enfuir dans un endroit coupé du monde. Son village respectait sa solitude; mais il était hors de question pour eux de perdre un si bel atout. Bien que l'Uchiha eût mis bas son gilet, il étouffait. Dans cette pièce qui n'avait pas été visitée depuis des années, on pouvait y distinguer seulement les jambes du fugitif grâce au soleil qui parvenait à se filtrer à travers les rideaux. Il était seul. Cette salle poussiéreuse était comme une cage pour lui; il n'avait nulle part où aller et personne pouvait l'aider à ce moment-là, personne excepté La Mort qui lui tournait autour depuis des semaines de cavale. Son front ruisselait sous cette chaleur; sa respiration se condensait au fil du temps; ses muscles avaient besoin d'effort après tout ce moment de réconfort. Il ne lui restait plus beaucoup de jours avant d'être repéré par les shinobis à ses trousses. Ces types avaient tué les compagnons de Kyōhei; de toute façon c'était la loi du plus fort dans cette aventure sanglante. Se hasarder dans les terres des kumojins était un risque à ne pas prendre; mais il s'était rapproché du repos éternel.

Subséquemment, il décida de se relever en retirant toutes les particules de poussières sur ses vêtements. Il ouvra la porte qui le retenait prisonnier; il soupira un court instant en ayant été frappé par la lueur du soleil sur sa rétine à peine visible. Ce nouveau réveil lui donna une impression de déjà-vu, mais à force de rester dans le noir on finissait toujours par s'éclairer d'une quelconque manière. Il franchit l'accès de façon vive pour ne pas être aperçu; ses bonds étaient à peine visibles; sa vitesse était étonnante. Malheureusement, les poursuivants voulaient ce trophée: abattre un Uchiha suite à cette attaque sur leur bourg. Cela pouvait leur valoir une éloge dans l'Histoire. Bien entendu, à peine sorti qu'il était déjà repéré par une unité furtive; ils étaient quatre à vouloir l'attraper mais aucun n'était prêt à suivre un vil protagoniste qui les menait dans un traquenard redoutable.

Attaché à cette vie, l'ébène refusa de s'arrêter en empruntant des virages étonnants qui troublaient les sens des traqueurs. Ses pupilles vermeilles furent un avantage considérable pour lui; capable d'anticiper des assauts surprises. Kyōhei était prêt à dévoiler ses cartes une fois les renforts positionnés dans un sylve profond. Il s'arrêta sur un terrain plein entouré d'arbres en faisant face à ses ennemis. Le sourire narquois affiché sur le faciès mit une incertitude au plus ingénieux d'entre eux; sur ses gardes il demanda à ses confrères d'être vigilants; mais ils avaient tellement envie de recevoir cette prime après l'avoir tué qu'ils n'écoutèrent pas les bons conseils. Ils se ruèrent de façon barbare en direction de l'appât et comme on se l'attendait des voix furent audibles dans l'ombre en scandant des techniques élémentaires; toutes combinées elles envoyèrent les trois shinobis au tapis sans pour autant les tuer.

Kyōhei s'avança en direction du dernier shinobi, le plus astucieux au premier abord; il était terrorisé par le nouveau regard de l'Uchiha et ne comptait pas choir sans s'exprimer avec une voix tremblante « Kshh... cette haine. Si seulement ils m'avaient écouté. — Dussé-je vous vilipender de sitôt pour vous faire comprendre que je ne suis pas l'un de vos pions dont les compétences se limitent à des jets de pauvres projectiles ? Et pour information, les lions ont appris la rage à travers le regard des hommes», rétorque Kyōhei à son opposant complètement terrifié après s'être fait avoir bêtement. Ils laissèrent le dernier traqueur à côté de ses amis avant de retourner à Konoha pour y faire un rapport complet. Il remercia les renforts de l'avoir sauvé, ayant compris cette fois que la solitude n'était pas toujours une bonne option; toutefois, une fois le rapport envoyé il partit une énième fois seul sans prévenir ses supérieurs.
Derrière l'écran

Prénom/Surnom : kokaiN
Âge : 18
Comment avez-vous découvert KnS : Fondateur ?
Qu'en pensez-vous : Cool. :-*
Suggestions : Aucune ! on verra plus tard Wink



Dernière édition par Uchiha Kyōhei le Dim 5 Mar - 3:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: — Uchiha Kyōhei. 白蛇   Mer 1 Mar - 0:31
Yop, rebienvenue

Petites précisions pour toi :
1. Le test RP est libre, donc tu peux le poster dès à présent. Je précise néanmoins que, si il n'y a pas de problème avec la reprise d'un personnage (donc caractère et histoire), nous voulons un test RP original Wink
2. En tant que Jônin Sup', tu n'as trois qu'à 3 affinités/spécialités au départ. Si tu en veux davantage, il faudra les acheter en plus (c'est tout  fait possible, mais je te le dis quand même). Attention quand même pour le cas de l'Iroujutsu, il ne sera donné qu'aux personnages ayant la majorité de leur FT (et de leur personnage en général) tournée vers le heal et le supporting. Tout ça pour dire que si tu comptes prendre quelques soins comme ça histoire de dire, ça passera pas, t'es prévenu :salt:
Sur ce, bon courage pour le test RP Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Konoha
Uchiha Kyōhei
avatar
Messages : 3
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: — Uchiha Kyōhei. 白蛇   Dim 5 Mar - 3:26
Fin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: — Uchiha Kyōhei. 白蛇   Dim 5 Mar - 14:10



« Bienvenue sur le Forum »


« Le Fond » 6/12

L'originalité 1/3
La cohérence du récit 2/3
La narration 2/3
L'avis personnel 1/3

« La Forme » 10/12

Le vocabulaire 3/3
La syntaxe 3/3
L'orthographe 2/3
La conjugaison 2/3

« La longueur » 5/5

« L'avis personnel » 0/5

« Le Bilan » 21/34

« Alors, alors, honnêtement, habituellement j'essaye d'être relativement sympa sur la notation des fiches, surtout quand il y a une qualité générale satisfaisante, s'il faut grapiller un point ou deux ça et là, je le fais sans problème pour permettre aux membres d'avoir le rang qu'ils désirent. Mais là, je ne peux pas. J'ai pas simplement pas aimé ta fiche, elle m'a carrément énervé, comme jamais je ne l'ai été devant une fiche sur un forum RP. Honnêtement, je ne pensais pas mettre un jour un 0/5 en avis personnel, mais là je peux pas faire autrement vu comment ça a été un calvaire à lire. Je pense que j'ai dû jeter au moins 3 ou 4 fois mon briquet sur le bureau tellement ce que j'avais sous les yeux n'avait pas de sens.
Alors, une fois pour toute, NON faire un RP avec un dico de synonyme à côté du PC, ça n'est pas classe. Non ce n'est pas "bien écrire" que de remplacer des mots courants par des mots plus soutenus. Ca ne donne pas un rythme, ni ne donne de sens ou de style. La seule chose que ça fait, c'est te faire passer pour un vaniteux qui étale jusqu'au bout du monde sa culture, pour peu que ce soit la tienne et pas celle de Google. Quand t'en viens à utiliser de l'imparfait du subjonctif, mon dieu, l'imparfait du subjonctif... Me rappeler mes cours de latin et d'espagnol d'Hypokhâgne, mec, c'est pas ce que j'appellerai me mettre en bonne condition.

Enfin passons, je ne vais pas enfoncer le clou plus que ça, c'est sans intérêt. Il y a tout de même plusieurs problèmes dans ta fiche sur le fond, notamment dans la relation entre Konoha et les Uchiha. C'est sans doute à cause du copié-collé, mais il n'empêche que les Uchiha et Konoha n'ont absolument aucun problème dans leurs relations. C'est un clan du village comme les autres et, par conséquent, ça rend toute la fin de ton histoire caduc car pas en accord avec le contexte, incluant donc ton côté ermite solitaire. Mais bon, on va faire comme-ci, seulement tiens en compte pour tes futurs RP sur le forum, quitte à trouver d'autres explications ingame pour ce dernier point. Sur ce, tu l'auras compris, mais trop de choses me dérangent pour que ça passe en Jônin sup de mon point de vue. A toi de voir si le grade de Jônin te suffit ou si tu veux éditer, je te laisserai nous en dire plus.

Tu es dès à présent validé au rang de Jônin de Konoha avec 735 points RPG auxquels s'ajoutent les 100 points des 15 premiers validés, pour un total de 835 points RPG, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
Pour commencer, nous te conseillons de consulter le catalogue de jutsus. Lorsque tu auras fais ton choix, envoies la liste des techniques que tu souhaites prendre au staff par le biais du sujet de demandes au staff. Si tu le souhaites, tu peux aussi consulter le sujet d'aide à la création des techniques pour avoir tes propres jutsus. Quand tu seras prêt, poste ta Fiche Technique dans la partie réservée à ton groupe : un membre du staff passera pour t'indiquer les corrections éventuelles à faire et la validera. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: — Uchiha Kyōhei. 白蛇   
Revenir en haut Aller en bas
 

— Uchiha Kyōhei. 白蛇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Visite au Domaine Uchiha
» Hana Uchiha - Genin
» FT - Madara Uchiha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Validées-