AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation - Son Reihou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Présentation - Son Reihou   Lun 27 Fév - 4:07

Son Reihou Feat Iskandar

gif
Infos générales
avatar

Nom : Son
Prénom(s) : Reihou
Surnom : La bête
Âge : 40 ans
Sexe : Viril

Village : Kumo
Rang : Jônin Supérieur
Clan : Aucun
Affinités : Suiton
Spécialités : Kuchiyose - Taijutsu

Caractère

Il est des hommes à l'aura particulière. Des êtres qui peuvent, simplement en étant là, s'imposer auprès des autres. Le genre qui entre dans une pièce et tous se taisent. C'est de ce bois qu'est fait Reihou. D'aucun pourrait se méprendre et n'imaginer que cela n'est dû qu'à son apparence physique des plus impressionnantes, mais ils se trompent. Bien sûr, être un mastodonte de deux mètres dépassant largement la centaine de kilos de muscles peut aider à créer ce genre d'effet. Mais c'est c'est autre chose. Il s'agit plus d'une sorte d'aura. Une impression lumineuse qu'il dégage. Et cela c'est aussi une attitude, une façon d'être au monde et aux autres, qui peut créer. C'est le genre de sentiment que communique une bonne persone, tout simplement.


Parce que s'il y a une chose à retenir à propos de Reihou, c'est bien de cela dont il s'agit : il est une bonne personne. Cela s'explique, évidemment. Passionné depuis se plus tendre enfance par les récits des grands héros, il s'est toujours imaginé en devenir un. Et, comme toutes ces grandes figures historiques à l'image souvent très fantasmée, le p'tit gars a toujours voulu devenir une sorte de modèle. Il s'imagine que, tous les soirs, les mamans disent à leurs enfants "Regarde Reihou, c'est comme ça que tu dois être". Peut-être même s'imaginent-elles avec lui dans d'autres postures également... C'est ce qu'il pense en tout cas. Ou espère, juste.

Ainsi, d'aussi loin qu'il s'en souvienne, Reihou a toujours voulu devenir Raikage. Malheureusement pour lui, cela ne se passait pascomme ça à Kumo. Depuis le Nidaime, les Raikage ont toujours été choisi très tôt, quasiment dès la naissance même. Pour la famille dont ils venaient, pour le potentiel qu'ils possédaient... Et notre héros n'avait aucune chance d'en faire parti. Alors il a nourri un autre rêve : celui de devenir le précepteur et conseiller du plus grand Raikage jamais connu par la foudre. Et lorsqu'il eû finalement l'occasion de le faire, il pû transmettre ses idéaux, sa vision de ce qu'est un chef à son élève, Faust Sakazuki, ainsi que son "frère", Inazuma Mifune. Il lui a enseigné ce qu'était un véritable leader, un véritable roi : non pas un être qui s'accroche à un idéal et qui se sacrifie pour son peuple, mais quelqu'un qui guide ce dernier, qui ne fait aucune concession et qui ne rêve que de toujours plus de conquêtes. Car c'est cela, être roi : être insatiable, en demander toujours plus à ses sujets, afin de tous les inspirer à eux aussi en vouloir davantage. C'est ainsi que se forge un peuple de conquérants. C'est par cette voie que nait un peuple de héros.

Notre héros à néanmoins d'autres attributs que simplement faire sien un idéal de chef fort. Il est aussi loyal et respecte énormément les gens possédant une force qui leur est propre. Qu'il s'agisse d'une force de combat, une intelligence particulière ou une volont à toutes épreuves, peu importe : si vous voulez lui plaire, vous devez être entier. Seuls ceux qui ont quelque chose de différent, quelque chose qui les rend unique, trouvent grâce à ses yeux. Ils peuvent être petits, laids, amis ou ennemis, peu importe : il les respectera et les traitera avec respect. Mais, évidemment, dans le cas où cette personne serait un ennemi, cela ne l'empêcherait pas d'être écrasée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Mais avec respect, évidemment.

Histoire

Nous connaissons tous les bien-nés. Ceux qui, avant même que leur existence ne débute, ont déjà eu de la chance. Parce qu'ils seront riches, parce qu'ils seront respectés, simplement pour leur nom et l'héritage qu'il habite. Mais ceux-là ne sont qu'une infime partie. Dont, évidemment, Reihou eut la chance de faire partie. Son père, équipier depuis l'enfance du Raikage, lui a transmis autant l'argent que les valeurs de la haute société de la foudre : force, combativité, conquête et courage. C'est ainsi qu'il a été élevé depuis sa plus tendre enfance. Destiné à être un puissant, un conseiller, un ami du pouvoir. Non pas en tant que parasite gravitant autour de ce dernier, mais comme pilier inébranlable.

Pour que cela soit possible, Reihou dû suivre de nombreuses leçons avant même son entrée à l'académie ninja. Mais ce qu'il aimait par-dessous tout, c'était se plonger dans les vieux livres des légendes de ce monde. Il lisait les aventures mythiques des héros de la Quatrième Guerre ninja et même ceux des anciens guerriers de Kumo. Le courage de Naruto ou encore la puissance colossale du Sandaime Raikage étaient des sources d'inspiration et de rêves pour lui. Aussi, il prenait ses leçons très au sérieux avec pour unique but de devenir aussi fort que ses héros favoris.
Ses premières années se passèrent plutôt bien. Les enseignements de base avaient déjà été étudiés avec son père, si bien qu'il pu faire démonstration d'un talent certain. Ses années de Genin furent globalement du même acabit et il finit par passer Chunin à treize ans, ce qui le plaçait dans la moyenne des shinobi du village, malgré un talent supérieur à celui de ses camarades, il n'était pas un "pur" génie. Le jour où il parvint à obtenir cette promotion fut aussi le premier jour où son père se mit à changer d'attitude vis-à-vis de lui. En effet, en allant au-delà du stade de Genin, Reihou était devenu un homme aux yeux de son père. Petit à petit, leurs rapports finirent par changer : l'enfant devenu homme était considéré comme son égal par son père. C'est à ce titre qu'il lui enseigna l'art ancien de la famille et lui fit signer le pacte de sang avec la famille protectrice de la famille : les singes.
La découverte des techniques d'invocation de singes changea complètement la vie de shinobi du jeune Reihou. Il s'entraîna, accompagné de son père et de ses fidèles amis, afin de devenir toujours plus fort et d'adopter le style de combat en collaboration de son clan. L'homme et l'animal, côte à côté. Seulement, pour se battre aux côtés d'un signe, il faut être en mesure d'égaler sa force physique bien supérieure à celle de l'homme. C'est ainsi que, paradoxalement, les plus graves blessures que n'ait jamais subis Reihou fut celles de ses entraînements avec ses singes. Au départ, évidemment, il ne faisait que se prendre des mandales, encore et encore, à croire qu'il aimait ça. Et puis quand c'était terminé, il volait d'un bout à l'autre du terrain d'entrainement comme une vulgaire balle. Notre héros passa des mois et des mois à n'avoir à peine plus de dignité qu'un punching ball. Jusqu'à ce que, finalement, il soit également capable de tenir. Tenir suffisamment. Pour CETTE technique.


Il avait seize ans et était déjà un jeune homme colossal lorsque ce jour vint. Alors qu'il pensait être aux portes du rang de Jônin qu'il espérait tant obtenir afin de continuer son ascension, son père lui parla, un soir. Il lui expliqua qu'il devait devenir plus fort, que si Reihou n'avait pas eu la chance de faire équipe avec un futur Raikage comme lui, il aurait très certainement la charge de devenir le sensei du prochain, dans quelques années. En effet, les différents prétendants aux postes seraient en âge de devenir d'ici peu et son père avait insisté pour que son fils ait cet honneur. De toute sa vie de shinobi, Reihou n'eut que très rarement autant de fierté en lui. Car, si avoir l'admiration des autres, de ses amis ou de son Kage était quelque chose d'important pour lui, rien ne le rendait plus heureux que son père lui cassant une clavicule d'une délicate tape dans le dos de félicitation. Mais, cette fois là, ce n'est pas ce qu'il fit. Ce fut même tout le contraire en réalité. Il se leva et posa sa main au sol, afin d'invoquer un singe. Contrairement à ceux avec qui Reihou avait l'habitude de s'entraîner, celui-ci était minuscule, à peine plus d'une soixantaine de centimètres, et portait bâton plus grand que lui. L'air renfrogné, il scruta notre héros de la tête au pied, lui grimpant dessus et l'asticotant, inspectant ses bras, ses dents, son crâne, ses cuisses... Tout et n'importe quoi en somme. Malgré une corpulence des plus imposantes pour un garçon de son âge (Reihou mesurait déjà plus d'un mètre quatre-vingt pour environ quatre-vingt dix kilos de muscles), le ridicule se tourna vers le père de notre héros et lâcha un commentaire désobligeant sur le jeune homme. Les mots "gringalet", "maigrichon" et "nain" furent prononcés, selon la légende. Par un animal d'à peine soixante centimètre pesant, en arrondissant à la dizaine supérieur, trente kilos en sortant de la piscine. Autant dire que la pilule eu du mal à passer.
Le père, arbitre au milieu d'un champ de bataille, dû arrêter cette étrange scène de bataille pour expliquer la situation. Pour devenir le maître de ceux qui étaient destinés à devenir Raikage, il devait apprendre la technique que les Son délivraient aux futurs chefs du village génération après génération : le Rariatto. Et cette technique particulière était le symbole de l'art du combat des singes, dont le nabot était un maître. Evidemment, l'un refusait d'être l'élève de l'autre, tandis que l'autre refusait de le prendre pour élève, comme vous vous en doutez. Fort heureusement, une salade de phalanges du père ramena rapidement à la raison, et les choses sérieuses commencèrent.
Le petit maître, Mei Hou, était en réalité d'un niveau de puissance totalement sidérant comparé aux autres singes avec qui notre ami avait l'habitude de s'entrainer. Alors qu'il avait l'habitude de recevoir des coups depuis saplus tendre enfance, la moindre attaque du maître Mei Hou en combat réel était d'une puissance démesurée. Après des heures et des heures d'affrontement, alors qu'ils mangeaient ensemble dans la cour de la demeure des Son, que Reihou put découvrir pourquoi. Le petit Mei Hou était en réalité l'un des trois élèves du grand Sage de la tour Karin et maître en Senjutsu, Sun Wukong. Ainsi, comme les deux autres, il était capable de manipuler et puiser sa force dans le chakra Senjutsu pour améliorer la puissance de ses coups. Un art que seuls quelques élus pouvaient apprendre à maîtriser. Il n'en dit rien, mais Reihou s'était juré qu'un jour, lui aussi, il pourrait compter sur cette puissance. Six mois. C'est le temps d'entrainement quasi quotidiens dont Reihou eu besoin pour pouvoir produire un Rariatto capable de rivaliser avec celui de maître Mei Hou.
Une fois qu'il fût en mesure d'utiliser convenablement cette nouvelle technique, il se fit rapidement un nom au sein de l'organigramme militaire de Kumo. L'année de ses dix-neuf ans, il eu même la chance de participer au championnat du monde des shinobi, organisés à Suna, dans la délégation de Kumo. Bien qu'il ne soit pas capable de l'emporter, certains des concurrents étaient immensément plus puissants que lui, il parvint à se hisser jusqu'au quart de final de la compétition. A son retour, en récompense de sa performance et pour son travail acharné, il fût nommé Jônin. Mais, plus important encore, il eu confirmation,par le Raikage lui-même, qu'il serait celui qui s'occuperait de la formation des deux jeunes hommes retenus comme potentiel futur Ombre de la Foudre.

Une année s'écoula. Une année durant laquelle il parvint à parfaire son art et sa puissance, jusqu'à se qu'enfin, ses deux élèves lui soient présentés. Il s'agissait de Faust Sakazuki et Inazuma Mifune. Deux jeunes gens au potentiel extraordinaire que Reihou apprivoisa rapidement. Toujours d'un naturel joyeux et enlevé, ils partirent en mission tous les trois à de nombreuses reprises, tantôt pour des broutilles, d'autres fois pour des choses bien plus importantes et périlleuses. Il apprit à les connaitre et les apprécier, chacun à leur manière, mais il se sentait immensément plus proche du petit Inazuma. Ce gosse, bien que moins talentueux que son camarade, avait quelque chose en plus. Un petit élément qui faisait que, naturellement, l'avis de Reihou allait presque toujours dans sa faveur. Notre ami n'a jamais été capable d'identifier ce que c'était réellement. Peut-être se voyait-il dans ce jeune plein de fougue et d'énergie, tout comme lui l'était à son âge. Et puis ce petit gamin, à peine plus lourd qu'une plume, capable de se rebeller contre son père et la destinée qu'il lui prédisait, cela seulement parce qu'il était animé par la foudre de Kumo qui tonnait en lui, un tonnerre si vivace qu'il le faisait renier tout ce que sa famille était... Comment ne pas s'émouvoir de cela quand on s'appelle Son Reihou ?
Les années passèrent et, finalement, malgré l'avis contraire de notre montagne de muscles préférée, ce fut Faust Sakazuki qui fut choisi pour devenir le Raikage. Suite à l'attaque de Kumo, il était clair qu'il fallait un homme fort pour assumer ce rôle, alors évidemment, la froideur du jeune Sakazuki était parfaite. Mais, malgré cela... Reihou ne pouvait supporter pareille injustice. C'est pourquoi il décida d'initier le petit Inazuma à sa technique secrète, censée n'être transmise qu'aux Raikage : le Rariatto. Ce fut long et douloureux, enfin, surtout pour le jeune homme, mais ils parvinrent enfin à mettre en place un double Rariatto digne de ce nom. Et c'était un bonheur tel. Finalement, après quelques années, le statut de maître et d'élève entre les deux hommes s'efface : ne restaient que deux shinobi se connaissant parfaitement, amis de longue date et prêt à tout pour leur village.

Test RP

Ici. Seulement pour les rangs Jônin et supérieur.
Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Quentin/Zetsuei
Âge : 25 ans
Comment avez-vous découvert KnS : Fondateur wesh
Qu'en pensez-vous : Wesh t'es sérieux
Suggestions : Mais wesh arrête là



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Présentation - Son Reihou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Validées-