AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Prince ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sai Bejita
avatar
Messages : 1
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Le Prince ♫   Mer 15 Mar - 20:25

Nom, Prénom Feat Avatar

gif
Infos générales
avatar

Nom : Sai
Prénom(s) : Bejita
Surnom : Le prince
Âge : 30
Sexe : M

Village : Muraiseamon
Rang :Juunin
Clan : Sai
Affinités : Raiton
Spécialités : Taijutsu - Nintaijutsu

Caractère

Bejita était prétentieux, vaniteux, une personne avec beaucoup de fierté. Il déclinait toute aide, en montrant son côté vantard aux yeux de tous, il snobait tout ce qui était en rapport avec la coopération, il voulait être seul en montrant ses capacités aux personnes présentes autour de lui, il attirait la haine ainsi sa réputation évoluait du côté négatif, les shinobi de son village perdaient beaucoup d'estime envers cet homme. Il devenait détestable de plus en plus, même les plus hauts-gradés ne l'aimaient pas et ne venaient jamais en aide à Bejita, ce qui dévoilait l'enfant odieux, il se foutait de la mort de n'importe qui, et principalement des personnes supérieurs à lui.

Après tout, il s'en foutait pas mal d'être en-dessous de quelques dirigeants, pour lui ce n'était pas un problème car il pouvait facilement les exterminer et bien sur à lui seul, sans aide, avec personne, même si la personne la plus douée lui proposerait de l'aide, il refuserait, ce qui est très rare. En fait, quand il était plus jeune, si on résume en quelques mots c'était un loup solitaire, mais un loup avec beaucoup de respect, même s'il ne le montrait pas vraiment. Néanmoins, certaines personnes l'avaient cerné sur ce fameux respect dissimulé, par exemple son père ainsi que sa mère, ils savaient que leur fils, qui est Bejita, avait un caractère fort mais une grande politesse en lui. Il n'allait pas rester à vie comme ça, plus il grandissait plus il devenait mature, c'était la théorie de ses parents, mais elle restait cachée elle n'était pas dévoilée et la lumière divine ne savait pas ça, du moins de l'avis de ses parents et du secret découvert.

Je vous ai résumé son ancien caractère, mais passons au tour de l'actuel. Bien, maintenant Bejita est un être très mystérieux, avec un calme et une sérénité impénétrable qui pourrait être terrifiant pour les autres. On peut même dire qu'il est très étrange. Il n'est pas très sociable, du moins c'est très rare de le voir taper la discute avec une personne. Et puis, il ne voit personne étant son ami. Il cache souvent un psychopathe au fond de lui, il entend des voix remplis de haine, vengeance sur les personnes qu'il n'aime pas, car ces derniers osent parler -négativement- de lui et surtout de le critiquer, mais une fois énervé, ils perdent tout. Il n'est pas très bavard, car il préfère agir, de plus il n'est pas du genre à être ouvert, en parlant de ses sentiments, émotions.

Il préfère garder tout pour lui, uniquement pour lui-même. Il est très égoïste, tellement que même son envie de vengeance égale à celle-ci. Par contre, il n'était pas si différent qu'avant, à l'époque il se ventait de ses résultats... Même s'il avait arrêté d'être vantard, il pouvait, parfois rejouer ce numéro et faire son narcissique. Depuis qu'il avait déserté son clan, cet homme est devenu plus serein, calme avec une allure ténébreuse au niveau du visage, dégageant une lumière autour de soi. C'était très étrange, mais intéressant, on pourrait croire que son passé était métissé entre le bien et le mal, comme le dirait un ancien collègue à lui avant de quitter son village natal, où la haine vibrait et se faisait entendre de plus belle.

Une haine éphémère certes, mais trop garder au fond de lui, trop longtemps d'après lui. Cet homme est très calme et bien sur, mesuré. Il a confiance à son savoir et surtout à ses capacités, le savoir lui permet d'élaborer des plans. Ce qui est impressionnant c'est comment il garde son sang-froid, il gère tout : le stress, l'angoisse, la peur... Il reste souvent impassible aussi. On peut voir une grande intelligence qui brille sur ses yeux grisâtes, mais étant Sai il garde une part de bourrin surtout avec sa vitesse décuplé grâce à l'armure de foudre, ce qui est un grand pouvoir et un super bonus selon lui. N'essayez jamais de l'énerver, ça prendrait certes du temps, mais si vous réussissez vous pouvez perdre votre vie en gros vous pouvez engager un combat à mort face à ce déserteur très puissant. Il est peut-être mystérieux, calme, mais en combat on peut connaître son côté brute. Si c'est le cas, vous êtes foutus car il ne lâchera jamais sa proie a part si il y a une bonne raison, un bon justificatif.

Histoire

Un nouveau né dans un clan où la dénomination faisait peur, un clan ninja redouté par les plus grands villages. Ils pouvaient raser un village entier seulement avec leur puissance. Ils ne craignaient rien, leur passe-temps était de combattre, survivre autour des villages shinobi qui ces derniers faisaient attention à eux les ... Sai. Un clan où les hommes avaient un gabarit d'un monstre ainsi qu'une puissance effarante. Bejita fils du chef des Sai, il naît parmi la nouvelle génération shinobi, celle qui succède la précédente où les plus grands évènements s'étaient passés. Une fulguration en guise de bienvenue pour le nouveau né, l'héritier de la foudre comme dirait son paternel.

Aux tréfonds de l'âme de se dernier, il savait qu'un malheur allait s'abattre dès que son fils allait naître dans le clan. Il savait que la jalousie, le dépit allait s'abattre au sein du clan Sai et que Bejita quand il sera grand il allait être détesté par la plupart des membres. Six années lentes pour le père. Ce dernier avait décidé de l'entraîner à développer son Raiton, pour ensuite entamer les techniques du clan et tout cela à partir de ses six ans. Bejita n'était pas préparé, il ne s'attendait pas du tout à un entraînement intensif pour devenir un vrai ninja. On pouvait le désigner descendant puisqu'il avait la fameuse cicatrice en forme d'éclair traversante son oeil.

C'était le fils de la foudre, il pouvait maîtriser cette affinité mieux que quiconque. Des individus pensaient que c'était une utopie pour avoir un puissant ninja, ou encore une rumeur pour faire peur aux chefs de villages et aux autres clans ninja pour qu'ils se prosternent, s'allient aux Sai. Mais depuis que Bejita est né, la rivalité est née aussi avec le fils de la foudre.

Le clan Sai vivaient sur les frontières de Kumo. Même s'ils étaient pas connus, ils étaient plutôt redoutés par un grand nombre, mais ça ne se faisait pas entendre par les grands. Notre blond avait de la chance d'être aux côtés de puissants ninjas. A l'âge de ses six ans il devait commencer l'entraînement intensif de son clan, ils étaient experts en Taijutsu

A vrai dire Bejita avait déjà un talent en lui, on pouvait déjà cerner son affinité puisqu'il avait une cicatrice en forme d'éclair sur son oeil droit. Donc, ils pensaient que c'était l'élu du clan, celui qui pourrait utiliser le Raiton si facilement. Mais cette histoire pouvait ramener des personnes envieux et entraîner une guerre entre eux, seulement pour un titre. Et cette jalousie envers notre blond avait déjà commencée et ses parents ne s'attendaient pas à cette haine contre leur fils, à vrai dire personne ne s'attendait à ça et encore moins Bejita. Ce dernier s'entraînait dur, de jour en jour et tout ça en pleine saison d'été, où le soleil éblouissait et régnait sur ce monde. Ce genre de temps pouvait être une mauvaise condition pour un entraînement intensif.

Le clan était en belligérance malheureusement, du moins la tension était belle et bien présente, ce que redouté le paternel à Bejita. Ce dernier avait accroît sa foudre pour lui donner forme à une armure Raiton no Yoroi, la technique la plus connue, la plus grosse défense du clan et la plus importante bien sur. Il avait réussi à la développer à partir de ses 15 ans, c'était une bonne nouvelle pour son père certes mais ce dernier était grièvement malade. Du coup, il restait peu de temps au paternel de Bejita à vivre. Mais vu que le chef allait mourir, il devait prononcer quelques mots et laisser sa place à son fils même si c'était dur de voir quelqu'un de proche partir, tout le clan devait rester fort et accepter le nouveau leader du groupe. Bejita retenait ses larmes tandis que sa mère en lâchait des tonnes , il essayait de la consoler, réconforter après que son père décède en silence devant tout les membres, même devant les plus petits.

L'heure était mauvaise. Place au deuil, c'était le plus gros poids difficile à soulever pour un humain, c'était difficile d'apprendre une mauvaise nouvelle surtout à ce niveau. Mais certaines personnes abominables pouvaient en rigoler, car ils étaient assoiffés par le pouvoir, et si Bejita apprenait ça, il ne retiendrait pas ses coups, il pourrait même tuer. Oui, certaines personnes étaient jaloux d'apprendre que c'était le nouveau né l'héritier du clan, du coup ils voulaient mettre fin à sa vie ou tout simplement la détruire différemment, comme tuer ses parents ou autres. Certaines personnes soupçonnaient les « méchants du groupe » d'avoir empoisonner le chef du clan, le paternel de la foudre incarnée. Les personnes qui étaient en doute avaient prévenu Bejita, puis ce dernier était sur ses gardes et à la recherche de Kakarot, car c'était le seul à qui il pouvait faire confiance, c'était un peu son rival/ami. Un lien plus qu'étrange, ambigu, à double sens. Mais les deux personnes se respectaient beaucoup. Il le cherchait pour former une défense autour des plus humbles du groupe, de la patrie. Il voulait d'une aide solide, pour garder le clan en vie pour toujours, mais ça n'allait pas durer.

Cachalot était partit en entraînement pendant quelques temps, il voulait de ses nouvelles et quand il rentrait au sein du clan, c'était un peu un vagabond qui se baladait de temps en temps pour voyager, s'entraîner pour ensuite dépasser le talent de Bejita. Ce dernier était au courant, malgré ça il ne voulait pas faire le vantard face à son rival, ce n'était pas vraiment le genre de Bejita puisqu'il avait gagné en maturité. Il devenait calme, serein et bien sur mature comme un chef. De plus en plus sérieux il s'occupait du clan qui commençait à se détruire à cause de la tension pesante, la cause était aussi de certains qui attendaient le bon moment pour anéantir le roi, Bejita. Ce dernier connaissait déjà les suspects, et il avait vu juste car c'était bel et bien eux les traîtres qui se mettaient en danger face à la puissance de la foudre. La foudre aime bien se balader aussi, alors pourquoi jouer avec lorsque qu'on connait les risques... C'était débile de leur part, mais ils vont réussir à détruire le clan, il y aura deux perdants, le côté de Bejita et l'autre ceux des scélérats.

Il entamait déjà un plan pour contre-attaquer les infidèles du clan, il ne pouvait pas rester là les bras-croisés sans bouger, agir en les laissant prendre le pouvoir comme si de rien était, non il fallait les tuer. L'assaut avait enfin commencée, Bejita avait déjà un avant-goût de la destruction entre eux, il n'allait pas se laisser faire mais plutôt déclencher sa pire, sa plus grosse colère pour qu'elle s'abatte sur les traîtres.

Il commençait déjà à faire du ménage du côté du mal. Balayant le mal si facilement, mais le bien aussi se faisait éclater par la méchanceté, alors les deux camps devaient se faire détruire, mais un seul pouvait en sortir gagnant, Bejita avait l'avantage grâce au savoir et aux techniques passées par son père, qui est malheureusement décédé, plongeant les plus fidèles, responsables dans la tristesse. Quelques jours plus tard, le chaos s'est terminé, le vainqueur était Bejita, l'héritier du clan, il avait mit une fin à ce combat entre eux, mais le point négatif c'était d'avoir perdu ses confrères les plus sympathiques, même s'il avait toujours Kakarot à ses côtés. Un bâtard du clan, mais un des plus compétents, le plus stratégique après les grands des Sai. Ils devaient se trouver une nouvelle famille pour survivre, ainsi ils pouvaient mieux vivre, dans une belle paix. La solution était de quitter le village shinobi, la seule option c'était ça..

Test RP

Ici. Seulement pour les rangs Jônin supérieur et Kage.
Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Ici
Âge : Ici
Comment avez-vous découvert KnS : Ici
Qu'en pensez-vous : Ici
Suggestions : Ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raikage
Sakazuki Faust
avatar
Messages : 307
XP Mensuel : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Santé:
620/620  (620/620)
Chakra:
620/620  (620/620)
MessageSujet: Re: Le Prince ♫   Mar 21 Mar - 11:55
Hey ! Tu m'as dit sur Skype que ta présentation était terminée car tu demandais le rang Jônin, or pour rejoindre Muraseimon il faut avoir le niveau Jônin Sup ! Du coup, il te faut réaliser un Test Rp (de ton choix) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Prince ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Refusées-