AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shinseï, le petit moine [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin de Konoha
Hyûga Hikari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 15/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Shinseï, le petit moine [Terminée]   Jeu 16 Mar - 11:25

Ososhi Shinseï Feat Aang

gif
Infos générales
avatar

Nom : Oshoshi
Prénom(s) : Shinseï
Surnom : Ici
Âge : 12 ans
Sexe : Masculin

Village : Konoha
Rang : Genin et jinchurikki de kyuubi
Clan : Aucun
Affinités : Fuuton (achat après la validation si possible)
Spécialités : jinchuuriki et taijutsu (si possible en achat après la validation)

Caractère

Shinsei est un enfant très posé pour son âge. Il est d'un naturel calme et attentif à son environnement. Mais c'est aussi un enfant assez renfermé sur lui-même, ayant été le plus jeune membre du monastère où il a passé son enfance. Il ne sait pas vraiment réagir en tant qu'enfant. En effet, très jeune il a eu une éducation stricte basée sur la méditation et la maitrise de soi auprès des moines du Temple du Feu. Cela fait qu'il peut paraitre trop sérieux auprès de ses camarades.

Son éducation différente fait qu'il ne s'est  pas fait d'amis depuis son arrivée au village caché de la feuille. Shinsei est un jeune garçon curieux de tout et qui aime apprendre de nouvelles choses. Il est plus mature que les autres genin, prenant conscience de l'enjeu qui se passe entre les différents grands pays. Cela a tendance le rendre plutôt solitaire, ayant l'impression que les autres n'ont pas réellement conscience du monde qui les entoure.

Très doué, il sait qu'il est promit à faire de grandes choses. Très jeune, il manque d'expérience dans de nombreux domaines notamment la relation avec les autres et surtout le sexe opposé. Cela n'était pas une chose qu'on lui a enseignée. Shinsei n'est pas attiré par les biens matériels et ne comprend pas l'intérêt que ses comparses portent à leur beauté physique ou même aux vêtements qu'ils ont.  Malgré cela, le jeune genin est quelqu'un de sage et d'une grande intelligence. Il comprend très facilement ce qu'on lui dit. Peut-être même trop facilement. Cela fait qu'il lui arrive de s'ennuyer selon les sujets de conversations ou les cours donnés.

Shinsei est un jeune garçon qui ne manque pas de courage ni de détermination. En effet, même si c'est un enfant qui a tendance à réfléchir avant d'agir, il est très têtu et lorsqu'il a une idée en tête, il n'en démord pas et fera tout son possible pour arriver à ses fins. Il est très loyal envers le village et les amis qu'il se fera par la suite. C'est un garçon très sensible et qui s'attache très facilement aux autres. Assez indépendant, il sait parfaitement se débrouiller seul même si tout comme les enfants de son âge, il a parfois besoin du réconfort et de la présence d'un adulte, quelqu'un à qui il pourrait se confier. Le jeune garçon, va surtout chercher un modèle à suivre. Peut-être le trouvera-t-il dans son prochain sensei. Shinsei est un enfant tiraillé entre son éducation de moine et son nouveau statut de ninja. Il ne sait pas encore comment trouver sa place dans le village.

Le genin n'est pas quelqu'un qui suit la mode et ne s'intéresse pas vraiment aux choses des adolescents de son âge. Il n'a encore jamais pu connaitre ce que l'on ressent quand on est amoureux et il est plutôt intimidé par la gente féminine, ne sachant pas comment les aborder. Les femmes sont un véritable mystère pour notre jeune moine. Parlons de son nindo : ce dernier pourrait être : défendre la vie des autres et la paix quoiqu'il en coûte et ce même au prix de sa propre vie. En effet, de part son éducation, Shinsei a un grand respect pour la vie d'autrui, mais il ne manquera pas de se défendre ou défendre ceux auxquels il tient s'il le faut. Le jeune genin est friand de bonbons, ayant découvert cela lors de son arrivée à Konoha. Il a accepté sa condition de Jinchuuriki même s'il ne comprend pas le choix des adultes d'enfermer une telle bête dans le corps d'un être humain.

Histoire


Chapitre 1 : L'accomplissement d'une légende

Tout commença par une légende nomade. Cette dernière racontait qu'un enfant naitrait pour assurer l'équilibre entre les différents pays. Il serait l'incarnation de l'esprit renard à neuf queues. Il serait doté d'une maitrise exceptionnelle de son chakra et un don inné pour le ninjutsu. Un don très rare au sein du monde ninja. Il naitrait par une nuit de pleine lune et sous une pluie d'étoiles filantes. Le bébé porterait une marque de naissance représentant une pleine lune sur l'omoplate droit. La légende précise que l'enfant rencontrerait de nombreux obstacles dans l'accomplissement de sa "mission". Mais nul ne sait s'il arrivera à accomplir son destin. En effet, les Dieux laissaient leur libre arbitre aux humains. L'enfant aurait de nombreux choix à faire et ce seront ses choix qui influenceraient sa destinée. Cette légende navigua au sein des tribus nomades du monde shinobi durant des décennies sans qu'elle ne se réalise. Les anciens la transmettaient oralement aux plus jeunes comme un conte que l'on raconte au coin du feu.

Mais au sein d'une tribu du Pays du Feu, un vieil homme, guérisseur de son état, décida de la retranscrire à l'écrit. Et c'est ce qu'il fit. Puis il confia le parchemin au chef de la tribu qui le transmit à ses descendants. Plusieurs générations passèrent et la tribu nomade du pays du Feu, qui se prénommait la tribu des Ososhi, vivait des affaires que ses membres faisaient avec le seigneur du pays et les petits pays adjacent. Ils servaient principalement de mercenaires, espions ou même messagers. Le chef de la tribu se nommait Tsuruki et avait pour épouse une jeune femme du nom de Kaori. Cela faisait déjà plusieurs années qu'ils essayaient d'avoir un enfant, mais sans grand succès. Les Dieux avaient-ils des projets différents pour le jeune couple ? Alors qu'ils allaient se faire une raison, après quatre années de tentatives infructueuses, Kaori se retrouva enceinte d'un petit garçon. Ainsi la descendance du chef serait assurée et il pourrait reprendre la direction de la tribu. La grossesse de Kaori se passa bien et la jeune femme était radieuse de beauté. Puis le moment de l'enfantement arriva. Ce fut par une nuit d'été, une nuit de pleine lune. Des cris retentirent dans une tente.

A l'intérieur de nombreuses personnes s'affairaient autour d'une jeune femme aux cheveux noirs. Seules des femmes étaient présentes ainsi qu'un vieil homme. Le travail dura plusieurs heures durant lesquelles le futur papa resta dehors, anxieux. Puis finalement un cri retentit alors qu'une pluie d'étoiles filantes se montrait dans la nuit. Tsuruki pensa alors à la légende dont il était le dépositaire. Il rentra précipitamment dans la tente et vit sa femme allongée tenant dans ses bras un petit garçon : leur petit garçon. Tsuruki parla au vieil homme et ce dernier hocha la tête. L'enfant de la légende venait de naitre au sein de leur tribu. L'homme regarda sa femme et lui sourit. Le bébé s'appellerait Shinsei. Ses parents espéraient que cela lui porterait chance.

Chapitre 2 : Une vie de famille bien courte

Shinsei était entouré de l'amour de ses parents. Petit bébé éveillé, il découvrait le monde autour de lui. Tout d'abord ce fut dans les bras de sa maman qu'il le fit. Il regardait un oiseau voler ou le papillon se poser sur une fleur de ses grands yeux gris. Puis vinrent les premiers babillages et il commença à goûter à tout ce qu'il attrapait. Le bébé eut alors des expériences assez détestables. Curieux, ses parents devaient sans cesse le surveiller. L'enfant commença à marcher à quatre pattes à l'âge de six mois et ce fut alors un sentiment de liberté qui l'envahissait. Plus besoin des bras de maman ou papa pour aller d'un point A à un point B. Shinsei fit alors de nouvelles découvertes. Les chevaux qui permettaient de se déplacer plus facilement, mais aussi les chiens avec qui il s'amusait beaucoup.

Ce fut aussi l'époque des premiers contacts avec les autres enfants, mais toujours sous l'oeil vigilant des adultes. Shinsei était tout particulièrement surveillé sans qu'il ne comprenne pourquoi. De plus, il y avait toujours ce vieil homme pas loin de lui à l'observer d'un oeil bienveillant et protecteur. Le garçonnet marcha bien avant  un an. Et là encore ce fut de nouvelles découvertes. Son aire de jeu s'agrandissait, mais il n'était pas aussi aventurier que ses camarades. Plus posé, il ne restait jamais loin des adultes, sachant qu'il ne pouvait pas se défendre sans eux. Il découvrit alors des goûts qu'il ne connaissait pas. Finit le sein de maman et en avant pour l'apprentissage de la cuillère. Cela fut très épique pour les jeunes parents, mais aussi des souvenirs hilarants. La vie était simple pour le jeune enfant, pas bien différente de celle d'un citadin.


Il découvre juste un peu plus tôt le monde, ouvrant ses yeux enfantin sur son environnement à chaque étape du clan nomade. Shinsei prononça ses premiers mots à treize mois et à un an et demi, il faisait déjà des phrases simples. Éveillé et intelligent, il faisait l'admiration de ses ainés. Il était plutôt introverti, mais n'hésitait pas à s'amuser avec les autres quand ces derniers s'approchaient. A l'âge de deux ans, on lui apposa des tatouages sur le corps. Il s'agissait de grandes flêches bleus qui allaient parcourir son corps et son crâne. Tous les chefs et leur descendant étaient passés par cette étape importante de la vie du clan nomade.

L'enfant aurait pu vivre heureux et découvrir la vie si le destin n'en avait pas décidé autrement. C'est ainsi que, alors qu'il avait quatre ans depuis plusieurs mois, le clan de nomade fut attaqué par des hommes à l'accoutrement étrange. Ils attaquèrent au milieu de la nuit alors que le camp était calme et paisible. C'était une nuit de pleine lune comme lors de la naissance du jeune bébé. Les ninjas incendièrent les tentes, affrontèrent les hommes qui défendaient le clan. Ils n'eurent aucune pitié et tuèrent femmes et enfants. Sauf bien sûr l'objet de leur convoitise. : le petit garçon du chef de la tribu.

Tsuruki défendit sa femme et son petit trésor au prix de sa vie, mais il périt sous le coup d'une technique katon. Malheureusement, le feu se propagea à la tente dans laquelle la mère et l'enfant se trouvait. Shinsei pleurait à plein poumon dans les bras de sa mère. Cette dernière brava alors les flammes qui léchaient la demeure de toile pour s'enfuir. Elle entendait au moins les éclats de voix, mais ne se retourna pas. Malgré tout, une flèche siffla dans la nuit et perça ses côtes transperçant son poumons. Mais Kaori resta concentré sur un seul point : la sauvegarde de son petit ange, de son rayon de soleil. Elle puisa dans ses réserves et arpenta les routes durant des heures. Finalement, elle vit un bâtiment au loin. La jeune femme savait qu'il s'agissait d'un temple de moine ninja. Ces derniers sauraient protéger et éduquer son petit garçon.

Elle avait aussi récupéré le parchemin contenant la légende. Lorsqu'elle arriva devant la porte du monastère, Kaori s'effondra épuisée, la douleur la submergea enfin. Elle sentait la vie la quitter peu à peu. Ce fut à ce moment-là que Shinsei se remit à pleurer comme s'il appelait à l'aide. La grosse porte s'ouvrit et un moine au crâne rasé apparut sur le seuil. Voyant ce qu'il se passait, il appela de l'aide et deux autres personnes arrivèrent. L'un d'eux prit l'enfant dans ses bras tandis qu'un second transporta la mère. Le troisième alla chercher le chef du temple. Kaori était en train de rendre son dernier souffle. Elle tendit un parchemin au moine la transportant et lui murmura juste le prénom de son fils. Puis l'étincelle de vie la quitta à jamais. Shinsei se mit à pleurer de plus belle en demandant sa mère. Le moine le transportant agit sur certains points de pressions et l'enfant s'endormit.

Chapitre 3 : Une nouvelle vie


C'est ainsi que Shinsei débuta une nouvelle vie, bien différente de celle d'un nomade. Le moine supérieur na savait pas s'il pouvait croire ce qu'il y avait noté sur le parchemin que lui avait donné la mère de Shinsei, mais il voulait donner toutes les chances à cet enfant de faire les bons choix. Mais à seulement quatre ans, il ne pouvait pas encore suivre l'enseignement des moines. Ces derniers se transformèrent en nounous et agirent pour le petit orphelin comme  sa famille l'aurait fait.  L'enfant grandit assez vite, prenant plusieurs centimètres en un an et demi. Lorsqu'il eut six ans, les moines commencèrent son entrainement. Il le pensait assez âgé pour pouvoir comprendre leur philosophie et leur style de vie. Le petit garçon se montra très vite attentif et les adultes furent étonnés par sa faculté de compréhension. .  Les moines ninjas décidèrent de voir s'il n'avait pas une affinité élémentaire. Ils lui firent alors passer le test du papier dans lequel, l'enfant insuffla son chakra. Ce dernier se froissa alors démontrant l'affinité fuuton de leur protégé.  Le jeune garçon apprit donc à maitriser cet élément qui le fascinait.  Les moines intensifièrent son entrainement et Shinsei découvrit les bases du ninjutsu et l'existence du chakra. Il se révéla être un élève très studieux et attentionné. Il se montra aussi très doué pour l'utilisation du Ninjutsu.

Shinsei forgea aussi son corps à travers la pratique assidue du Taijutsu, plus particulièrement l'art du Goken, ainsi que son esprit à travers la méditation. Le petit moine était particulièrement réceptif aux enseignements de ses ainés et fit montre d'une grande sagesse pour son âge. Il n'avait pas la contenance de ses pairs ni leur maitrise des émotions. Mais après tout, il n'était qu'un jeune enfant et avait encore beaucoup de chemin à parcourir. Les années passèrent et Shinsei grandit en force et en sagesse. Il devint un vaillant garçon de huit ans. En sécurité entre les murs du temple du Feu, il ne se doutait pas de ce qu'il se passait dans le monde ninja. La guerre insidieuse et perfide que se menait les différents villages à la recherche de puissance. En effet, l'Alliance des villages faites par Naruto Uzumaki fut défaite après l'attaque de Kyyubi sur Kumo. La paix si durement gagné il y avait cela deux cents ans était menacée. Il apprit à lire, écrire et compter ainsi que la philosophie des moines ninja. Cette dernière se basait sur le bouddhisme.

Il apprit aussi la géographie, les moines sachant qu'il ne pourrait rester éternellement entre les murs du Temple. Il découvrit aussi l'existence des villages ninjas et de leur importance dans l'économie d'un pays. Les moines lui parlèrent aussi des bijuus, puissances tant convoitées par les villages ninja. Par contre, ils ne lui révélèrent rien de la légende le concernant. Shinsei maitrisait parfaitement les bases du ninjutsu comme le bunshin no jutsu ou le Suimen Hokou no Gyou.  Il affinait de plus en plus sa maitrise du fuuton. Quant à sa maitrise du taijutsu celle-ci était dès plus normale pour un enfant de son âge. Il apprit aussi le maniement du bâton même si cela était vraiment très basique pour lui.

Mais il faisait les exercices qu'on lui donnait chaque jour avec détermination. La raison d'un tel enseignement était que le moine supérieur songeait à proposer l'enfant pour servir de réceptacle au  démon renard à neuf queues. Son entrainement monastique l'aiderait à combattre l'esprit perfide et sournois du bijuu. Le petit garçon se posait beaucoup de questions sur ses origines et son arrivée au Temple du Feu, mais il n'obtint pas de réponses de la part de ses ainés. Respectueux et patient, il attendit donc que les moines décident par eux-mêmes de lui répondre. Il reprit donc son entrainement avec encore plus d'acharnement.

Il ne semblait pas garder de souvenirs de l'attaque du campement de nomade. Du moins consciemment. Ses nuits étaient souvent peuplés de cauchemars dont il n'arrivait pas à connaitre l'origine. Maintenant qu'il était assez âgé, Shinsei put accompagner ses ainés à l'extérieur du temple du Feu. Le gamin aimait beaucoup ces sorties qui le changeaient agréablement de son quotidien. Et autant dire qu'il ne passait pas inaperçu au milieu des moines adultes et avec ses tatouages bleus. Malheureusement, ces sorties allaient avoir des conséquences quelques années plus tard. Deux ans passèrent de nouveau sans grand changement. La puissance de Shinsei ne faisait qu'augmenter et les moines savaient que bientôt ils allaient devoir le laisser partir, l'envoyer auprès du village caché de la Feuille. Mais pour l'instant il n'était qu'un enfant  et ils ne voulaient pas le laisser partir. Il faut dire que cela leur apportait un peu de jeunesse dans leur vie quotidienne. Ce fut au cours de cette année-là qu'il découvrit un petit animal, un lémurien.

Ce fut lors d'une sortie du monastère. Accompagné d'un des moines, le jeune garçon était parti se promener en forêt afin d'y étudier la faune et d'apprendre quelles plantes pouvaient guérir. C'est alors que le petit animal lui tomba dans les bras. Visiblement, il avait été blessé à une de ses pattes, surement par une bête sauvage. Shinsei demanda alors l'autorisation de le ramener au Temple. Le moine accepta pensant que s'occuper d'une autre personne atténuerait un peu la fierté de l'enfant, mais surtout l'ouvrirait aux autres. Le petit garçon soigna le lémurien volant avec la plus grande attention durant des jours. L'animal finit par se rétablir assez vite et s'attacha au jeune moine. Ce dernier le nomma Noaka et ils ne se quittèrent plus.  Deux ans se passèrent de nouveau durant lesquelles le lien qui unissait Noaka et Shinsei se renforça. Il était rare de voir le petit moine sans le lémurien et inversement. Mais sa vie n'allait pas tarder à basculer de nouveau.

Chapitre 4 : Une vie de ninja

Tout se passa par une belle journée d'été. Après la méditation du matin, Shinsei devait s'entrainer au taijutsu. Rien ne présageait que cet entrainement serait le dernier au sein du Temple du Feu. Suite au sommet des Cinq Kages qui eut lieu à la demande du Raikage et devant la découverte que les autres Kages venaient de faire. Le Raikage avait créé une arme ultime : un nouveau Jinchuuriki. Après une grande concertation avec le hokage, il fut décidé que Shinsei rejoindrait Konoha pour devenir le nouvel hôte de Kyuubi. Le jeune enfant  ne voulait pas s'en aller. Des larmes roulaient sur ses joues alors que son ainé sortait avec lui. Le voyage fut assez long jusqu'au village de la Feuille. Une fois arrivé, il eut un entretien avec l'Hokage. Ce dernier lui expliqua la raison de sa présence ici. Il allait devenir le réceptacle de Kyuubi. Il deviendrait alors un ninja de Konoha.

La chasse au bijuu démarra le lendemain de l'arrivée du petit moine. Trouver le démon renard à neuf queues n'était pas chose aisée, mais le combat qui s'en suivit fut bien plus difficile. Plusieurs ninjas de Konoha périrent dans l'affrontement avec le bijuu en voulant protéger le ninja scelleur. Ce dernier allait utiliser la technique de fuinjutsu du quatrième Hokage : Minato Namikaze. Cela allait entrainer sa mort, mais c'était pour le bien du village. Il leur fallait un jinchuuriki pour pouvoir contrer le village de Kumo. Le scellement se fit et le ninja décéda. C'est ainsi que Shinseï devint le Jinchuuriki de Kyubbi et obtint son bandeau de genin du village de Konoha. Une nouvelle vie s'ouvrait à lui. Comment le petit moine allait s'adapter à sa nouvelle condition et son nouveau foyer ?

Test RP

Cela faisait à peine vingt-quatre heures que Shinsei était arrivé à Konoha. Il n'était pas né dans le village même si son statut d'ancien moine faisait qu'on ne pouvait pas se méfier de lui. Ce matin-là, le futur ninja s'était levé très tôt. Après s'être habillé et prit son petit-déjeuner en solitaire, les autorités de Konoha lui ayant octroyé un petit studio, il se rendit sur un des terrains d'entrainement du village. Le jeune adolescent se mit alors torse nu, ne craignant pas la morsure du soleil. Et justement, un vent chaud balayait les rues du village caché de la Feuille. Le jeune genin passa deux heures à s'entrainer au taijutsu et à la maitrise de son élément : le vent. Quelques enfants de l'Académie profitèrent de la récréation pour l'observer, intrigués de le voir si à l'aise au milieu de cette chaleur.

Deux heures étaient passées quand il vit arriver deux ninjas des unités spéciales. L'équipe pour la chasse au bijuu était prête à partir à la poursuite de Kyuubi. L'enfant acquiesça d'un signe de tête, remit son haut et prit son sac de voyage. Noaka sauta alors sur son épaule. L'animal comptait bien accompagner son petit maître dans cette aventure et personne ne l'en empêcherait. Shinseï gratta la tête du petit lémurien et suivit les deux anbus. Ils rejoignirent une équipe composée de six personnes. Il y avait six ANBU, un ninja médecin et un ninja expert en fuinjutsu. Ce serait lui qui serait chargé de sceller le bijuu dans le corps du jeune moine. Le ninja connaissait les risques encouru pour lui-même, car il allait devoir utiliser la technique de Fuinjutsu dont s'était servi le quatrième hokage sur son fils Naruto pour emprisonner Kyuubi. Cette technique amenait immanquablement la mort de son utilisateur.

L'équipe partit donc à la recherche du démon à queue à travers les routes du pays du Feu. Cela prit quelques jours avant qu'ils ne tombèrent dessus. Shinsei fut impressionné voire même apeuré par la présence du démon et le chakra qu'il dégageait. Comment allait-il pouvoir accueillir en lui un être si puissant ? Le doute envahissait l'esprit du petit moine. Pourrait-il un jour contrôler une telle puissance ? Il n'en était plus très sûr maintenant qu'il se trouvait en face du bijuu. Il était le plus puissant des sept démons et surement l'un des plus incontrôlables. Comment les adultes pouvaient penser que lui un simple enfant allait pouvoir contrôler une telle force sans se faire dominer ? Le petit garçon recula emporté par la terreur, mais se retrouva bloqué par le ninja médecin et l'expert en fuinjutsu. Les trois ANBU était d'affronter le démon afin de l'affaiblir. Le combat fut difficile et quatre d'entre eux périrent dans le combat.
Le moment fatidique approchait de plus en plus. Le ninja scelleur se plaça face au bijuu, protégé par les deux ANBU restant, tandis que l'eisei-nin prit Shinsei par la main pour l'allonger entre l'expert en fuinjutsu et le démon renard. Le jeune garçon pouvait voir le regard haineux du bijuu envers les humains et sentir son souffle sur lui.

On lui retira sa tunique, dévoilant son torse sculpté par des années d'entrainement au taijutsu. Puis le jonin spécial fit les mudras de la technique de scellement. Le démon de la mort apparu alors, tenant dans sa bouche une katana. Shinsei regardait les adultes, les yeux apeurés. Le médecin essaya de lui faire un sourire afin de le rassurer, mais il savait que l'entreprise allait être assez éprouvante pour le jeune enfant. Le démon se débattit lorsqu'il sentit son chakra quitter son corps pour rejoindre celui du jeune moine. Lorsqu'il sentit le chakra puissant du bijuu entrer dans son corps, Shinsei se mit à crier. La douleur, comparable à des milliers d'aiguilles qui le transperçaient de part en part, était tellement insupportable qu'il en perdit conscience. Le ninja médecin accouru alors et vérifia qu'il allait bien. Il rassura le jonin qui termina la technique de scellement. Au bout de longues minutes qui parurent durer une éternité, le bijuu disparu et le corps du jeune ninja se souleva remplit d'un chakra puissant. Il fut comme prit de convulsion puis tout ce calma. Le Eisei-nin s'approcha du jeune garçon et vérifia de nouveau qu'il était en vie. Quant au ninja qui avait exécuté la technique, ce dernier gisait aussi à terre, mort. Il avait donné sa vie au dieu de la mort en échange du scellement du bijuu sans le corps du petit moine.

L'équipe ne reprit la route pour retourner à Konoha qu'une fois que le jeune moine se fut réveillé. Shinsei se sentait normal, comme d'habitude. Le calme était revenu dans la plaine désolée. Seuls restaient les dégâts causés par le démon renard et les corps des cinq ninjas morts dans la mission. Après de nombreux jours de marche, ils arrivèrent enfin au village caché de la Feuille. Des funérailles eurent lieu et Shinseï passa l'examen de fin d'année de l'Académie pour obtenir son bandeau de ninja. Il le réussit haut la main. Une nouvelle vie allait commencer pour lui, mais comment s'adapterait-il à cette dernière ? Allait-il pouvoir arriver à faire sa place dans le monde ninja en tant qu'ancien moine et jinchuuriki ? Etait-il seulement une arme pour le Hokage et les conseillers de Konoha ? Allait-il arrivé à contrôler la puissance enfermé en lui sans que le démon renard prenne possession de son esprit ? Le nouveau genin se posait tellement de questions et espérait avoir bientôt des réponses.
Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Pied-plume
Âge : On ne demande pas à une dame
Comment avez-vous découvert KnS : Top site naruto vs sasuke
Qu'en pensez-vous : Le contexte est intéressant.
Suggestions : Ce n'est pas une suggestion, mais ma prez risque de prendre un peu de temps. quelques soucis administratifs concernant l'AVS de mon ainé qui n'est pas remplacé. Je souhaiterais donc un délai par précaution afin de vous faire une fiche digne de ce nom.



Dernière édition par Shinseï le Dim 26 Mar - 11:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raikage
Sakazuki Faust
avatar
Messages : 307
XP Mensuel : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
Age : 22

Feuille de personnage
Santé:
620/620  (620/620)
Chakra:
620/620  (620/620)
MessageSujet: Re: Shinseï, le petit moine [Terminée]   Mer 22 Mar - 12:28
Où est-ce que ça en est ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Hyûga Hikari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 15/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Shinseï, le petit moine [Terminée]   Mer 22 Mar - 14:35
C'est en cours, mais comme dis plus haut ça prend un peu de temps. je ne veux pas bacler la fiche et j'ai une vie irl assez remplit étant maman de deux petits garçons dont un avec handicap. pour ça que j'avais préciser dans suggestion que j'aurais besoin d'un délai. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Hyûga Hikari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 15/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Shinseï, le petit moine [Terminée]   Dim 26 Mar - 11:28
Désolée du double post. c'est juste pour signaler que ma fiche est terminée. Bonne lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Mifune Inazuma
avatar
Messages : 65
XP Mensuel : 3
Date d'inscription : 27/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: Shinseï, le petit moine [Terminée]   Dim 26 Mar - 16:37



« Bienvenue sur le Forum »


« Le Fond » 7.5/12

L'originalité 2/3 (... compliqué)
La cohérence du récit 2.5/3
La narration 2/3 (malgré des bémols)
L'avis personnel 1/3

« La Forme » 12/12

Le vocabulaire 3/3
La syntaxe 3/3
L'orthographe 3/3
La conjugaison 3/3 (malgré un bémol)

« La longueur » 5/5

« L'avis personnel » 1.5/5

« Le Bilan » 26/34

« Présentation extrêmement compliquée à juger. J'ai pris pas mal de notes à la lecture ça va prendre un petit peu de temps à tout développer. Déjà soyons d'accord j'ai à mon sens, vis-à-vis du barème gonflé la note pour te permettre d'avoir ton jinchuriki car autrement je ne t'aurais pas validé Jonin supérieur. C'est pas du tout pour être vexant ou irritant mais pour justifier la nuance qu'il y aura peut-être entre ma note et la formulation de ma critique du texte.

Commençons par une parenthèse assez importante. Il y a une incohérence dans ton test RP sur l'emprisonnement des morts. Minato n'a jamais scellé (personne ne l'a fait d'ailleurs) Kyubi en Naruto par l'emprisonnement des morts. Tout simplement parce que la fonction de cette technique est de tuer une cible, pas de la sceller en une tierce personne. Par conséquent effectivement, Minato a scellé grâce à l'emprisonnement des morts la moitié de Kyubi en lui et a scellé par un Sceau des quatre éléments et le sceau du Hakke le reste de Kyubi en Naruto. Donc c'est assez incohérent et je pense que même si tu es validée, il serait de bon ton d'éditer cette partie pour garder une cohérence dans ta présentation bien qu'au fond, ça ait peu d'enjeu puisqu'il ne s'agit là que d'un test RP.

Ca c'est juste pour la cohérence donc, on va aller étape par étape en allant du plus contingent au plus problématique. Je pense que l'autre truc qui pose pas trop de soucis, c'est l'orthographe et globalement la forme sous un sens strict, j'ai noté quelques fautes, je les relève, la liste n'est évidemment pas exhaustive ce serait lassant sinon :

"de l'enjeu qui se passe entre les différents grands pays" --> C'est pas une faute à proprement parler mais s'il y avait qu'un seul enjeu entre les différents pays comme tu le dis, la lecture géopolitique du monde serait assez pauvre, donc des enjeux évidemment.

"il sait qu'il est promit à faire de grandes choses" --> Aïe...

"Malgré cela, le jeune genin est quelqu'un de sage et d'une grande intelligence." --> Problème de syntaxe ici, tu dis qu'il s'attache pas aux biens matériels puis tu enchaînes en disant "Malgré cela". Or, malgré cela exprime une nuance que tu n'exprimes pas ici. Dans la culture philosophique classique, la figure de sagesse à laquelle tu fais clairement référence est une figure d'ataraxie et d'autarcie permettant de ne pas se sentir impliqué dans les biens matériels, donc c'est syntaxiquement incohérent, mais bon c'est pas franchement la mort.

"Finit le sein de maman et en avant pour l'apprentissage de la cuillère." --> Je te laisse trouver la faute, un indice, c'est une faute de conjugaison.

Bon pour le reste, c'est là que c'est un peu plus problématique je crois. En terme de fond, il y a quand même un vrai immense problème qui traverse ton texte, c'est qu'on ne sait pas qui écrit. Je veux dire j'ai, de toute ma vie, très rarement lu une écriture aussi aseptisée. Alors après ok ça déroule, y a de la cohérence interne au récit, l'idée d'exploiter le monastère est bonne. J'avoue être un peu dérangé par le fait que ton histoire vienne de deux autres forums déjà mais bon le reste du staff a dit ok donc j'en tiens pas compte, c'est juste que l'idée d'interchangeabilité des forums me dérange mais soit.

Pour prendre pas à pas, ton caractère c'est assez dramatique, quand on l'a terminé on ne sait rien de ton personnage. En fait tout est tellement convenu, attendu, c'est une sorte de successions de poncifs qui nous empêchent véritablement d'entrer en contact avec lui. Le vrai problème de ce caractère, c'est qu'on voit que c'est un adulte qui écrit et encore plus une maman, y a une défiguration totale de l'expérience-vécue de l'enfance (c'est d'ailleurs le propre du parent) et une prise totalement désincarné de ce gamin qu'est Shinseï. Véritablement à la fin de ce caractère y a rien qui s'est passé émotionnellement. Je pense que c'est un problème d'investissement dans l'écriture. Après il faut nuancer ce que je dis aussi, soit, j'ai un problème avec cette écriture mais pour autant ça fonctionne objectivement pour le JDR, je peux pas le remettre en question. C'est juste que quand on quitte l'idée de la juxtaposition de mots pour faire des phrases et qu'on essaye de se demander ce qui se passe esthétiquement, j'ai vraiment l'impression que c'est le néant émotionnel.

Le problème c'est que ça se poursuit dans l'histoire, la cohérence ne peut être remise en doute, c'est très bien et dans son genre c'est excellent, on voit effectivement tout un déroulement d'évènements narrativement convenables. Mais on est sans cesse étouffés par ta narration, une narration extrêmement frustrante qui au final se révèle être extrêmement systématique au sens où elle (im)pose un système de pensée et un système de relationnel ne laissant aucune marge d'implication au lecteur. C'est en général le problème des déroulements narratifs trop descriptifs.

Après y a des moments où j'ai un peu mental collapse genre :

"C'était une nuit de pleine lune comme lors de la naissance du jeune bébé".

--> C'est so 80 ce genre de phrases, genre tu sais les films à narration post-nouvel Hollywood où on a besoin de créer de l'évènementiel alors qu'en fait ça sert à rien et ça renforce le poncif.

"Plus besoin des bras de maman ou papa pour aller d'un point A à un point B.", le truc avec le sein à la cuillère, tous ces moments totalement inutiles en terme d'écriture, ça apporte rien à ton personnage, ça rallonge toujours ta narration le texte s'étire sans fin. Pour être efficace (je dis pas qu'il faut l'appliquer aux lettres de façon radicale mais ça reste un bon principe) en rhétorique on dit qu'il y a un principe de base : on ne dit que ce qui ne va pas de soi. Alors évidemment en matière de littérature, de lettres, appelons ça comme on veut, c'est important de contextualiser pour orienter la lecture, mais le coup du "plus besoin des bras de maman ou papa pour aller d'un point A à un point B" c'est d'une gratuité effarante, vraiment.

Bon ensuite il faut reconnaître des points positifs, un en particulier, tout est articulé à la perfection. Y a une double perfection dans ce texte même si moi elle me satisfait absolument pas, c'est d'une part une performance de régularité dans la qualité et dans le ton du texte, d'autre part une incroyable gestion de l'articulation des moments du texte. De ce point de vue-là, c'est extrêmement bon et c'est précisément parce que y a cette gestion quasi-orchestrale de ton texte que malgré mes réticences j'ai tenté de surnoter parce que je pense que ces deux qualités à elles seules en matières en JDR te rendent parfaitement légitime à avoir Kyubi.

Après ouais si je dois commenter le reste, bon le délire des moines c'est une excellente idée j'ai jamais vu ça sur un forum Naruto après si on prend un peu de recul c'est quand même un immense trip du cinéma asiatique donc c'est pas forcément le truc le plus original de l'année, et puis c'est aussi Aang quoi non pas dans l'idée de base mais dans son exploitation qui est juste assez basique et c'est dommage l'idée était excellente. Ensuite bon la transition entre le temple et Konoha (surtout le développement de son arrivée à Konoha) tu me concèderas que c'est pour le coup au-delà même de l'efficacité, c'est de l'expédition le rush, t'aurais pu cut des passages avant si t'en avais un peu marre d'écrire et un peu développer celui-là à la limite parce que genre ça va très très vite c'est dommage.

Je pourrais encore commenter pas mal de points mais ça va être certainement beaucoup trop lourd à lire si je continue donc bon, juste un conseil, essaye un peu plus d'insuffler de la vie dans ta narration et tes personnages, rends ton écriture moins anonyme et ne décris pas l'enfance comme un parent mais comme un être-incarné, bref, subjectivise et perds un peu en objectivité et en filtres sociaux, le reste est déjà là.

Bravo, tu es dès à présent validé au rang de Genin de Konoha avec 910 points RPG, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
Pour commencer, nous te conseillons de consulter le catalogue de jutsus. Lorsque tu auras fais ton choix, envoies la liste des techniques que tu souhaites prendre au staff par le biais du sujet de demandes au staff. Si tu le souhaites, tu peux aussi consulter le sujet d'aide à la création des techniques pour avoir tes propres jutsus. Quand tu seras prêt, poste ta Fiche Technique dans la partie réservée à ton groupe : un membre du staff passera pour t'indiquer les corrections éventuelles à faire et la validera. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shinseï, le petit moine [Terminée]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Shinseï, le petit moine [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit rp [terminé]
» GON le petit dinosaure - [terminé]
» Début de l'entrainement pour Petit Faucon [terminé]
» Naraiah, un petit griffon. [Terminé.] [Luz]
» Le rusé petit renard [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Validées-