AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kataro Azari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kazekage
Kataro Azari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/0  (600/0)
Chakra:
600/0  (600/0)
MessageSujet: Kataro Azari   Ven 17 Mar - 12:45

Azari Kataro Feat Olga (Haitaka no Psy..)

gif
Infos générales
avatar

Nom : Kataro
Prénom(s) : Azari
Surnom : Kage no Sabaku
Âge : 37 ans
Sexe : Homme

Village : Suna
Rang : Kage
Clan : -
Affinités : Fuuton, Doton
Spécialités : Kugustu, l'art des marionnettes | Taijutsu

Caractère

Le monde dans lequel évoluent les shinobis est cruel et sans merci, prêt à broyer le premier individu qui fléchit sur l'immense champ de bataille qu'est la vie. Ceux qui y survivent s'y sont simplement adaptés. Azari est l'un de ceux-là. Porté par l'intime conviction que le respect et l'humilité étaient les seules valeurs lui garantissant une existence digne, il contraste avec ses pairs de natures compétitives et orgueilleuses. Leur monde est un monde de gloire, dans lequel le nom a une importance fondamentale. Kataro était un patronyme inconnu de tous avant que le jônin ne le fasse connaître au gré de ses combats et de ses missions. Kage no Sabaku, l'ombre du désert est devenu un surnom célèbre dans tout le pays du vent et au-delà même de ses frontières. Mais Azari n'y attache aucune importance, pas plus qu'à son propre nom de famille. Si on reviens sur son surnom, on remarque d'ailleurs le lien avec sa patrie. Le jônin est extrêmement patriotique, sans pour autant rabaisser les autres pays, qu'il considère à leur juste valeur. On dit qu'il l'une des rares personnes à avoir exploré le désert dans son intégralité, et peu de gens se sont risqués à le combattre sur ce terrain qu'il maîtrise à la perfection. Dans la vie de tout les jours, c'est un individu sympathique malgré son air austère et son expression fermée. Certains diront même que c'est un nounours mais ce serait pousser la chose trop loin selon l'intéressé. Une fois de plus, Azari aime témoigner du respect à tous ceux qui l'entourent, supérieurs comme subalternes ou simples citoyens. Il ne voit pas les choses autrement et s'énerve facilement face au mépris et à l'arrogance. La morale, en revanche, l'importe peu. "À la guerre comme à la guerre" est une expression qui lui sied à merveille puisqu'il joue de toutes les ruses pour décrocher la victoire. Il tient à ses hommes mais n'hésite pas à les sacrifier si les circonstances l'exigent vraiment. Mais en contrepartie, il se met beaucoup en avant lors des combats, ne se réfugiant pas derrière la puissance des troupes qu'il commande. Il apprécie également ce qu'il appelle les "plaisirs simples" de l'existence: manger, parcourir le monde, se cultiver. Autant de choses qu'il affectionne et pour lesquelles il dédie une bonne partie de son temps libre. Combien de fois le trouverez-vous fourré dans les restaurants, avec un livre à la main ou en train d'étudier une énième carte du désert? Pour lui, entretenir cette curiosité est ce qui lui a permis de monter les échelons aussi vite et en acquérant une expérience peu commune. On fait d'ailleurs souvent appel à lui pour former les nouveaux jônins, qui sont d'ailleurs impressionnés de se trouver devant une telle figure du village. On pense souvent à lui quand la question de la succession du kage tombe dans une discussion, et même ce dernier concède qu'il serait rassuré de le voir à la tête du village et de l'armée du pays du vent. Chose qui d'ailleurs finit par arriver, permettant au shinobi de s’élever au plus haut rang de l'organisation militaire. Un poste qui seyait magnifiquement à un homme largement apprécié mais également craint.

Histoire

Kage no Sabaku est selon les légendes né dans le désert que constitue le pays des vents. On retrouva le bambin seul au creux d'une dune et personne ne sut jamais qui l'avait emmené là. Mais le village de Suna n'apprit l'existence du jeune prodige que lorsqu'il poussa ses portes, vers l'âge de douze ans. Malgré l'absence d'entraînement jusqu'alors, Azari montra des aptitudes formidables au combat et des qualités de meneur qui enthousiasmèrent ses formateurs. Il grimpa la hiérarchie assez rapidement et s'imposa comme l'un des meilleurs éléments du village du sable. Son don pour le kugutsu, autrement dit le contrôle des marionnettes, impressionna les shinobis du village qui portèrent attention à l'ascension de l'adolescent. Mais si ses premières armes s'étaient montrées assez classiques, la suite donna une tout autre dimension à son pouvoir. On avait confié au jeune soldat l'encadrement et la formation de trois genins, comme de coutume dans le village depuis des décennies. Des tensions frontalières les avaient conduits à engager un combat dangereux avec des ninjas bannis de leur pays. Malgré toute la puissance de Kataro, il avait finit par être piégé par une prison de terre qu'il avait eu du mal à briser. Conscient du danger qu'encouraient ses élèves, il y avait mis toute son énergie et avait éventuellement réussi à s’extraire du jutsu. Pour retrouver les trois enfants sauvagement assassinés par leurs ennemis. Cela avait marqué un tournant dans la carrière du jônin qui avait alors refusé toute mission prioritaire pendant près d'un an, prétextant un travail d'une importance capitale. Quand il était enfin sorti de son atelier, il avait pu exhiber à ses adversaires ses nouvelles marionnettes. Kudo, Mori et Nara avaient été "ramenés" à la vie, avec des poupées de bois à leur effigie, pour prendre leur revanche. La traque fut longue, et Azari dépassa les frontières de son pays pour mettre la main sur ces assassins qui avaient osé attenter à la vie de ses disciples. Il finit par les coincer et les repoussa jusque dans le désert, les harcelant durant leur retraite vers le territoire du pays du vent. Quand ils pénétrèrent dans le désert, il usa de son entraînement pour venir à bout de la bande, les coinçant un à un tout en continuant de les pousser vers Suna. Le dernier mourut contre l'enceinte du village, alors que ses congénères avaient été laissés dans le désert au gré des charognards. Cette longue traque lui valut le surnom de Kage no Sabaku, l'ombre du désert.

Bien que satisfait par cette vengeance, il décida de garder les pantins à son service, leur rendant ainsi hommage. Il refusa de prendre de nouveaux apprentis et se concentra sur des tâches plus militaires. Il aimait commander des hommes mais le contexte de paix lui permettait plus de voyager à travers l'étendu ensablée pour s'en faire une connaissance inégalée. Il participa aux championnats du monde shinobi à deux reprises et remporta la compétition, asseyant son nom au delà des frontières du désert. Sa maîtrise du Doton et du Fuuton, respectivement arts de la terre et du vent, lui donnait un avantage considérable en addition de son jeu de marionnettes. Malgré son indifférence à ces choses là, ses pairs commencèrent à l'aduler et beaucoup de jeunes shinobi vinrent lui demander conseil. Il ne refusa jamais d'aider mais ne prit jamais de disciple, conformément à la règle qu'il s'était fixé par le passé. Il continua de progresser en s'entraînant, jusqu'à ce fameux jour. Il assistait au championnat qui se tenait à Kumo en tant que simple spectateur quand Kyuubi fut relâché. Il participa au combat comme tout ses pairs à ce moment-là, harassant affrontement qui mena finalement à la victoire des ninjas face au démon à neuf queues. A partir de ce moment-là, il rentra à Suna et ne quitta plus son pays que pour exécuter des missions d'importance capitale. Les relations se dégradèrent entre tout les pays et le jônin qui commençait à prendre de l'âge fut confronté à des problèmes frontaliers de plus en plus fréquemment. Il commandait les patrouilles aux frontières s'assurant personnellement que personne ne pénètre le pays sans qu'il en soit informé et qu'il en ait donné l'autorisation. Il vécut l'attaque de Suna presque personnellement alors même qu'il n'avait pas pu assurer la défense du village, se trouvant au beau milieu du désert à ce moment-là. Il chercha des traces des attaquants mais ne trouva rien qui puisse lui indiquer une direction à suivre.

Cinq ans ont passé maintenant depuis cet incident mais Azari n'a pas changé. Sympathique et agréable envers ses concitoyens, il reste inquiet sur la situation du monde et demeure meurtri par l'affront que Suna a subi. Il est plus que jamais actif, prêt à rendre service à son pays quoi qu'on lui demande de faire. Ses techniques sont perfectionnées et son redoutable art des marionnettes fait de lui un homme sur qui on peut compter. La mort du Kazekage précédent entraîna une brève course à la succession, mais quand le jônin se présenta lui aussi en tant que candidat, les autres s'inclinèrent. On l'avait pressenti depuis des années pour ce poste et l'occasion se présenta enfin. Il accéda aux plus hautes fonctions et investit son nouveau bureau. Il avait toujours rêvé d'être le guide de son village à travers le désert et c'était chose faite. Il allait pouvoir défendre efficacement son village, quoi qu'il lui en coûtât. Si un homme doit marquer l'histoire du pays du vent, c'est bien Azari Kataro, l'ombre du désert.

Test RP

La journée avait commencé dans un calme plutôt réjouissant pour le jeune Azari. Il avait rejoint ses élèves à qui il avait demandé de s'exercer à la maîtrise de leur chakra jusqu'à être capable de fixer un objet à leur main sans user de leurs doigts. Tout prometteurs qu'ils étaient, ils avaient appliqués ses conseils pour apprendre à grimper le long des habitations sans se fatiguer outre mesure. Ils avaient donc tendu un piège à leur maître en se suspendant au dessus de l'entrée de sa maison pour l'attaquer au moment où il sortirait de son domicile. Mais leur maîtrise étant tout simplement trop insuffisante pour dissimuler leur présence, le jônin les repéra avant même de sortir de son lit. Il décida de jouer le jeu et usa d'une technique pour créer un clône de terre à partir du sol dénudé dans son appartement. Il le laissa sortir par l'avant du bâtiment pendant que lui sortait par  l'arrière en préparant ses marionnettes pour appréhender les élèves sûrs de leur coup.

Un bruit de disparition suivi d'exclamations de surprise se firent entendre et il sauta par dessus le toit pour arriver dans leur dos, déployant les fils d'énergie qui lui permettaient de contrôler les deux pantins qui s'approchèrent des élèves à une vitesse folle. Deux d'entre eux, Kudo et Nara, réussirent un saut de côté pour éviter les hommes de bois qui se saisirent de leur compagnon qui avait attaqué le leurre plus tôt. Réactifs, ils lancèrent des techniques mineures pour déstabiliser leur maître qui rappelait ses instruments à lui. Il sourit en voyant que les deux genins avaient compris le point faible d'un marionnettiste, le moment où il doit ramener ses créations à lui pour être de nouveau en mesure d'attaquer. Il coupa les liens de chakra qui lui permettait d'user du Kugutsu, laissant ses armes redevenir de vulgaires morceaux de bois et sauta de sa position avant d'user de signes pour lancer une technique de son propre cru. Touchant le sol en un endroit, des bras composé de terre s'élevèrent en direction de Nara, qui eut le bon réflexe d'utiliser l'attaque de vent originellement destinée à son maître pour se dégager.

Azari saisit l'occasion en renouant les liens de chakra pour lancer l'une de ses marionettes dans un anle qui contournait la précédente attaque, bloquant la vue de son élève qui toute fière de son esquive ne vit pas arriver le pantin qui la goba pour l'enfermer avec sa première victime dans une prison de terre. Trois kunais vinrent se planter dans le mur de pierre de l'habitation qui se trouvait derrière le shinobi. Perché sur un poteau electrique, Kudo affichait une expression de victoire. Interloqué, le jeune professeur fit un pas en avant vers son disciple... avant de se retrouver la tête vers le bas, ligoté à une corde de terre qu'avait façonné le jeune genin. Il libéra ses camarades sous le regard enjoué d'Azari qui ne pouvait s'empêcher de rire à gorge déployée.

"Pourquoi riez-vous sensei? On a fini par vous avoir pourtant!"

"Parce que vous faites les mêmes erreurs que moi à votre âge..."

La voix ne venait plus du bout de la corde, mais de derrière eux. Leur professeur venait de poser sa main sur la tête des deux garçons tandis que les pieds de la jeune fille étaient bloqués par des liens de terre. Ils râlèrent pendant une bonne partie de la matinée alors qu'il essayait de leur apprendre comment analyser les mouvements d'un adversaire en plein combat. Malgré leur réticence, ils se montrèrent attentifs et prêts à s'améliorer. Il essaya notamment de leur apprendre à contrôler leur flux de chakra pour se rendre invisibles et surprendre leurs ennemis. Plus tard dans la journée, ils reçurent une banale mission de patrouille et choisirent de prendre un bon repas avant d'aller s'aventurer dans le désert.

Azari leur paya le déjeuner et les écouta bavarder de ce qui préoccupait la tête d'un genin à cet âge-là. Lui n'avait intégré l'armée que tardivement et n'avait jamais fait parti d'un trio à cause de la différence de niveau qui le séparait des gens de son âge. Il regrettait presque de n'avoir pas connu cette camaraderie, cet entrain que donnait la formation en trio. Mais il pouvait la vivre maintenant, au travers de ses élèves. Ils restèrent là pendant deux bonnes heures, avant que leur maître ne donne le signal du départ sans leur laisser le temps de digérer. Ils firent le plein d'eau et sortirent par la porte principale, le jônin en tête. Sa connaissance de la zone dans laquelle ils étaient censés patrouiller le rassurait. Il n'y avait que peu de dangers dans ce coin-là du désert, au niveau d'un petit village bordant une oasis permettant aux habitants de vivre au milieu des dunes.

La chaleur accablante faisaient secréter beaucoup de sueur aux enfants qui se déshydrataient fréquemment tout en restant prudents de ne pas épuiser les réserves. Azari quand à lui buvait plus épisodiquement. Il avait l'habitude de voyager dans l'étendue de sable et connaissait ses limites depuis bien longtemps. Il gardait l’œil ouvert, à la recherche du moindre danger menaçant sa troupe. Le désert pouvait être le pire ennemi de n'importe quel shinobi inattentif. Il profita de l'excursion pour montrer à ses élèves la manière de se repérer dans un endroit où aucun repère ne semblait se dégager au premier coup d’œil. Il les renseigna aussi sur les principales sources d'ennuis que pouvait abriter le désert.

Après quelques heures de marches, ils aperçurent enfin la petite oasis à côté de laquelle s'étendait le village modeste. Mais quelque chose attira le regard du professeur. Personne ne semblait affairé dans les rues, chose véritablement inhabituelle pour l'endroit. Il demanda à ses disciples de rester en arrière et il s'approcha lentement des habitations. Une fois arrivé sur place, il repéra quelques individus qui n'avaient rien d'habitants classiques du villages. Quatre shinobis se tenaient sur la place, ayant visiblement fouillées les maisons dont les portes avaient été enfoncées. Il jeta un regard vers la dune sur laquelle il avait laissé les enfants. Ils avaient eu la présence d'esprit de se cacher.

"Aidez... nous... shino..."

Le vieillard s'était éteint avant même d'avoir pu finir sa phrase, accoudé contre sa fenêtre. Azari jeta un regard au travers de l'ouverture, apercevant des corps qui jonchaient le sol de l'habitation. Les soldats avaient perpétré un massacre dans le village. Il se glissa à l'intérieur de la maison et s'approcha de la porte en apposant des parchemins sur les parois. Il avait laissé ses marionnettes au dehors, non sans y attacher des fils de chakra en avance. Il jeta un regard au dehors, pour détailler les individus. Des soldats de Suna à n'en point douter, leur bandeaux indiquant leur appartenance au village. Mais il y avait une correction à faire sur ces derniers.

"On va dire quoi en rentrant au village, hein?"

"Je te l'avais dit que c'était une mauvaise idée de venir ici Ishin!"

"On a qu'à dire que c'est des pillards qui ont fait le coup"

L'un d'entre eux restait silencieux alors que tout les autres avaient entamé une joute verbale pour trouver une justification à leur actes. Il semblait regarder dans la direction du jônin mais se retourna vers ses camarades et leur lança ces mots:

"Ou bien on fait porter le chapeau au jônin qui nous observe depuis l'intérieur de la maison."

Stupéfaits, ils se tournèrent en direction de la dernière maison sur la place avant le désert, dans laquelle était entré le jeune Azari. Il fit un pas dehors, les mains en évidence et se planta face aux malfaiteurs dans une position qui aurait pu sembler être délicate. Il prit alors la parole.

"Je ne sais pas ce que vous avez fait, mais je crois qu'il est de mon devoir de vous arrêter..."

"Comme si tu pouvais combattre quatre ennemis à toi tout seul, Azari!"

Sa réputation semblait l'avoir précédé. Avant qu'aucun d'eux ne bouge il lança une incantation destinée à faire exploser les parchemins placés au préalable à l'intérieur de la maison, projetant débris et poussière sur toute la place. Les ninjas s’écartèrent tous sauf celui qui avait montré de la condescendance à son égard. Sortant un sabre, il avait chargé dans l'écran de fumée, usant de son chakra pour repérer son ennemi. Azari sortit deux kunais et resta au contact avec l'homme qui prenait sa maîtrise pour ce qu'elle n'était pas. C'était un chûnin expérimenté, mais son niveau était loin d'égaler celui du professeur.

Profitant d'une négligence de son ennemi, le jeune Kataro se retira en arrière et fit appel à ses marionnettes alors que ses autres adversaires se rapprochaient cruellement vite. Seul celui qui l'avait repéré restait en retrait, certainement plus prudent que ses camarades. Les trois ninjas pensant la supériorité numérique de leur côté ne virent pas arriver les pantins qui les encerclèrent.

"Qui a dit que j'étais seul contre vous? Kugutsu no Jutsu, Umi no Nageki!"

L'un d'entre eux eut juste le temps de se retourner pour voir la cage thoracique d'un pantin éclater en aiguilles qui vinrent se planter dans tout son corps. Le soldat poussa un hurlement et s'effondra au sol, enfonçant certaines aiguilles plus profondément encore dans sa chair. Le jônin les avait recouvertes d'un poison qui affolait les récepteurs de la douleur et plongeait l'ennemi dans une souffrance difficilement imaginable. Ses deux compagnons prirent conscience de l'ingéniosité de leur adversaire et redoublèrent de prudence alors même que leur camarade se roulait au sol. Le premier pantin, brisé par la violente attaque, n'était plus d'aucune utilité au jônin jusqu'à ce qu'il le répare.

Ramenant son deuxième pantin pour se défendre, le jeune shinobi observa ses adversaires, préférant observer leurs styles de combat avant de se lancer de nouveau à l'offensive. Le premier à s'avancer fut celui qui s'appelait Ishin. Il se planta à une bonne distance d'Azari et commença à exécuter des mouvements incantatoires à l'aide de ses mains.

"Fuuton, Iki no Sakyû!"

Un vent fort se leva et le sable vint gifler la figure du marionnettiste. Il essaya d'anticiper l'attaque de son adversaire mais cette technique ne lui était pas vraiment familière. Soudain le sable sembla former des lames qui vinrent heurter avec violence le sol derrière le shinobi. Le premier coup n'était peut-être qu'un simple avertissement mais ce qui allait suivre était destiné à le tuer, il en était sûr.

"Kugutsu no Jutsu, Mokusei no Kabe!"

Les bras du pantin restant s'ouvrirent et de l'intérieur se déployèrent de fin panneaux de bois qui formèrent rapidement un mur rond de bonne dimension. Puis ce disque se mit soudain à tourner sur lui même à une vitesse élevée, projetant en avant un souffle qui permit de ralentir les lames de sables qui endommagèrent avec moins de violence la structure défensive qu'avait érigé le jônin.

"Tu vas crever oui? Doton, Shinden no Hashira!"

La terre se souleva en deux endroits autour d'Azari, formant des espèces de piliers penchant dangereusement en direction du shinobi qui s'écarta rapidement vers l'avant. C'est à ce moment-là que le provocateur choisit de refaire une apparition, entaillant le flanc du jônin qui n'avait pu rabattre sa création à temps pour se protéger. Il avait été négligent et il payait le prix de son arrogance. Il se recula, prêt à revenir à l'attaque. Ishin semblait versé dans le ninjutsu pur tandis que son coéquipier maîtrisait plutôt les armes et le taijutsu. Une stratégie germa dans son esprit alors que les deux shinobis se remettaient en position. Leur troisième ami n'avait pas bougé tandis que le quatrième avait dû s'évanouir suite à la douleur.

Il s'élança droit vers le spécialiste en techniques d'arts martiaux et juste avant de l'atteindre, il ramena son pantin à une vitesse incroyable, le lançant droit vers son ennemi. Il avait pris la précaution en le créant de le doter d'un système de destruction pour pouvoir éviter qu'il ne tombe aux mains de l'ennemi qui pourraient alors analyser l'art du Kugutsu. Une véritable bombe à retardement, qui s'activait selon le bon vouloir du marionnettiste. Il profita de l'explosion pour foncer en direction du second homme, aussi vite que sa blessure le lui permettait.

"Fuuton, Ik..."

"Pas ce coup-ci!

Azari lança un shuriken en direction du shinobi qui n'eut d'autre choix que de s'écarter en interrompant son incantation. Le jônin en profita pour lancer à son tour un jutsu rapide à exécuter mais particulièrement efficace dans une situation comme celle-là.

"Doton, Sabaku no Te!"

Il toucha le sol et des mains jaillirent pour saisir le shinobi, l'entravant en entourant son corps. Celui-là serait retenu suffisament longtemps pour qu'il en finisse avec l'autre. Il sortit plusieurs armes de jet de ses poches et chargea son adversaire qui avait dû prendre du retard en évitant l'explosion plus tôt. Focalisé sur sa cible, Azari ne remarqua pas que le quatrième homme avait disparu. Alors qu'il allait engager le combat avec le shinobi expert en taijutsu, il s'interrompit brutalement.

Ses trois élèves se tenaient là, à quelques mètres de lui, sous la menace du troisième homme. Il lui avait laissé le champ libre en s'occupant des subordonnés et sa négligence avait conduit à la capture de ses élèves. Il lâcha ses armes et s’agenouilla, dans une position de faiblesse extrême. Il n'avait plus qu'un seul atout dans sa manche et il n'avait pas le droit de rater son coup.

"Tu as gagné, je me rends. Mais laisse mes élèves partir."

Azari n'était pas naïf, dans un monde comme le leur, ils mourraient tous si il n'agissait pas. Les supplications n'ont aucun effet sur les soldats, parce qu'on les entraîne dans ce but précis. Il baissa sa tête et dirigea ses mains vers le sol... avant de composer à une vitesse folle les signes de son meilleur jutsu.

"Kugutsu no Jut..."

Avant qu'il ne termine son incantation, il sentit son corps se raidir dans sa moitié inférieure. Un écran de terre passa devant sa bouche et quelques instants plus tard il se retrouva entièrement bloqué dans un sarcophage de terre qui ne laissait apparent que son nez et ses yeux. Il assista à la scène dans son entièreté, ne décrochant pas les yeux du regard implorant de ses élèves assassinés. Puis son tour vint. Une lame fut plantée à plusieurs reprises dans son corps, avant que les shinobi ne partent en le laissant pour mort sous le soleil de plomb. Ils commirent là la plus grave erreur de leur vie.

Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Benjamin/Azari
Âge : 18 ans
Comment avez-vous découvert KnS : Mon parrain: Furyô Nobushige!
Qu'en pensez-vous : Un très bon forum!
Suggestions :

[/b][/b]


Dernière édition par Kataro Azari le Lun 20 Mar - 12:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 318
XP Mensuel : 2
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 24

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Sam 18 Mar - 18:16
C'est terminé ?


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazekage
Kataro Azari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/0  (600/0)
Chakra:
600/0  (600/0)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Dim 19 Mar - 10:13
Presque! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazekage
Kataro Azari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/0  (600/0)
Chakra:
600/0  (600/0)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Dim 19 Mar - 10:23
Voilà! C'est fini ^^ J'espère que ça vous plaira Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Dim 19 Mar - 21:05
Alors, j'ai lu ta fiche et je peux la noter comme elle est là mais, comme tu en parles dans ton histoire, compte tenu du faite que le validé en Kazekage est en sommeil profond depuis sa validation, serai-tu intéressé par le poste ? Auquel cas, je te laisse modifier pour y ajouter quelques éléments correspondants au poste et à la prise de pouvoir.
J'en profite également pour te signaler que la transformation d'êtres humains en marionnettes est totalement interdite à Suna (tu peux le faire sur le forum, mais c'est interdit par le village) donc il y a un soucis de cohérence là-dessus dans ton histoire. Si ton personnage fait ça, il devient de facto un criminel Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazekage
Kataro Azari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/0  (600/0)
Chakra:
600/0  (600/0)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Dim 19 Mar - 22:32
Je vais rajouter les élèments correspondants et saisir l'occasion alors! Smile

Pour ce qui est des marionnettes elles sont à l'effigie de ses élèves, mais je n'ai pas été clair à ce sujet, je préciserai ça aussi x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Dim 19 Mar - 23:24
Dacodac babe, tiens nous au jus quand c'est fini du coup !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazekage
Kataro Azari
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/0  (600/0)
Chakra:
600/0  (600/0)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Lun 20 Mar - 12:32
Les modifications sont effectuées, la fiche est prête à être corrigée! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Kumo
Son Reihou
avatar
Messages : 393
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 07/02/2017

Feuille de personnage
Santé:
570/570  (570/570)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: Kataro Azari   Lun 20 Mar - 13:06



« Bienvenue sur le Forum »


« Le Fond » 9,5/12

L'originalité 2/3
La cohérence du récit 3/3
La narration 2/3
L'avis personnel 2,5/3

« La Forme » 10,5/12

Le vocabulaire 2/3
La syntaxe 2,5/3
L'orthographe 3/3
La conjugaison 3/3

« La longueur » 4/5

« L'avis personnel » 4/5

« Le Bilan » 28/34

« Pas grand chose à dire sur cette fiche en réalité, ma principale remarque de fond était le cas des marionnettes humaines cité plus haut. En dehors de ça, c'est bien écrit et bien imbriqué dans notre contexte. Attention quand même à la mise en page par énorme bloc pour le caractère et l'histoire, ça rend la chose assez peu agréable à lire.

Bravo, tu es dès à présent validé au rang de Kazekage avec 980 points RPG auxquels j'ajoute 100 points bonus pour le poste et le choix d'un village vide actuellement, soit 1080 points RPG, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
Pour commencer, nous te conseillons de consulter le catalogue de jutsus. Lorsque tu auras fais ton choix, envoies la liste des techniques que tu souhaites prendre au staff par le biais du sujet de demandes au staff. Si tu le souhaites, tu peux aussi consulter le sujet d'aide à la création des techniques pour avoir tes propres jutsus. Quand tu seras prêt, poste ta Fiche Technique dans la partie réservée à ton groupe : un membre du staff passera pour t'indiquer les corrections éventuelles à faire et la validera. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kataro Azari   
Revenir en haut Aller en bas
 

Kataro Azari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réunion [Azari & Uzazi]
» Azari ☼
» Azari - Pluie cendrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Validées-