AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin de Suna
Kaneshiro Yuzuna
avatar
Messages : 47
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: [Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]   Sam 25 Mar - 12:05
-Ah ha ! Néttoyé ! Elle-est netto-yé ! Ha ha, la tour du kage ! Elle est nétto-yé !

Furyô regardait avec intensité le mur qu'il venait de nettoyer. Son reflet était tout rouge, une veine particulièrement visible sur son front. Un peu plus loin, un Shinobi de douze ans lavait le mur d'en face. Depuis maintenant vingt minutes, il chantait avec un timbre de voix faux. Qui plus est la chanson était celle d'un chanteur populaire de la jeunesse de Kiri se faisant appeler Kebulack et était... et bien assez mauvais.

Le genin regarda par-dessus son épaule son acolyte de mission et du même grade que lui. Il comprenait que nettoyer la tour du Mizukage demandait plus de main qu'il n'en possédait mais pourquoi le mettre en coopération avec ce gars-là? Il se rappelait de leur temps commun à l'académie. Tout le monde l'appelait « La Fouine » car malgré son jeune âge, il avait déjà une barbe assez prononcée rappelant un jonin bien connu. Lafu Ine était l'un des Shinobi les plus décoré de Kiri ayant souvent fait office de diplomate pour les quartiers riches dans d'autres pays. Lui-même possédait une longue barbe qui finissait en pointe, créant le rapport avec le gamin. La batte du Nobushige le démangeait fortement et à chaque répétition du refrain, il avait de plus en plus de mal à résister. Soufflant lourdement, il se releva, annonça qu'il avait terminé son mur et allait attaquer un autre étage.

-HAAAAAAAAAAAAAAAA !

À peine hors d'écoute, il ne put s’empêcher de crier toute la rage qu'il avait contenue en lui, suivit d'un flot d'insulte. Il avait eu du mal à supporter tous les enfants qui était ses camarades de classe à l'académie mais depuis qu'il avait été promu genin, la situation devenait presque incontrôlable. Il y avait des adultes et des ados partout dans la profession et pourtant il continuait de se retrouver avec des enfants de sa promo !

Il avait reçu un formulaire l'informant qu'il avait été rattaché à un jonin et qu'il prendrait contact dans quelques jours mais en attendant, on continuait à lui donner toutes les missions refusé par tout le monde. Comme nettoyer les couloirs des premiers étages de la tour du Mizukage. Est-ce que le village engageait du vrai personnel ménager au moins? Probablement qu'ils utilisaient tous les ninjas des bidonvilles pour faire ce qu'ils ne voulaient pas. Autant économiser de l'argent et ne pas se salir les mains.

Quelques semaines dans cette nouvelle vie de ninja et déjà Furyo voyait certains bénéficier d'avantages plutôt conséquents. De fait, il n'avait vu aucun fils de la haute devoir aller chercher des chats dans les arbres. peut-être qu'ils sous-traitaient. À nouveau le flot d'insulte recommença. Petit de colère, il frappa le seau d'eau qui alla rebondir contre le mur avant de remplir son contenu. Le genin savait que c'était très con car cela lui demanderait plus de boulot au final mais il avait besoin de décompresser un peu après la séance de karaoke? Malheureusement, en relevant le nez pour voir où était l'objet, il aperçut les pieds de quelqu'un. Un quelqu'un bien connu car il était la star des bidonvilles. Et aussi Mizukage. Accessoirement.

L'adolescent regarda le seau. Puis le kage. Puis le seau. Une goutte de sueur coula lentement sur sa nuque. Que faire? Quoi dire? Depuis quand était-il là? Avait-il entendu ses deux crises de colère contre les riches et les gamins de l'académie?

-Le seau a bougé tout seul.

Probablement pas ça.


[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 432
XP Mensuel : 1

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]   Sam 1 Avr - 10:13
    Encore une énième réunion du conseil inutile. Où ces gros lards qui puent le luxe n’ont pas voulu bouger leur gros cul puant pour faire ce que je leur demandais. Motion et contre motion, amendements, de la pure politique du cancer. Si seulement ils n’étaient pas aussi têtus, mais non ! Plus, toujours plus. Leur dernière lubie ? Augmenter la taxe sur l’alcool, sous prétexte que les coups d’importations ont augmenté. C’est surtout parce qu’ils ont dû se rendre compte que les pauvres n’ont pas grand-chose de mieux à faire et bien souvent, c’est tout ce qu’il leur reste et même ça, ils veulent leur enlever. Oh, l’alcool est un fardeau, responsable de bien des drames dans les familles, la mienne ne faisant pas exception. Mais c’est plus une question de principe, de vouloir gratter les fonds de tiroir du voisin. Sous couvert de vouloir faire le bien, car c’est ça qui sera donné aux gens comme excuse, augmenter le prix, c’est lutter pour la santé publique et contre l’alcoolisme ! Connerie !

    Je quitte donc mon bureau de la tour après la réunion du conseil, déjà pour me calmer les nerfs et ensuite, car j’ai d’autres affaires à régler, concernant mon autre affaire que le village. Je descends donc les marches passablement rapidement. Il était grand temps d’accélérer un peu les choses sur le changement de régime politique que j’ai en tête. Oh oui, leur rappeler à qui ils doivent leur trône et grâce à qui ils ont le cul visé bien confortablement sur leur siège au conseil. J’entends du bruit alors dans un couloir, je pousse un profond soupir, je me masse légèrement les tempes et je décide de faire un petit détour pour voir ce qui se passe par là. Je vois alors un truc roulé par terre que j’arrête net avec le pied, un sceau en métal, passablement cabosser. Laissant derrière lui une large flaque d’eau. Qu’est-ce que c’est que ce merdier ? Je regarde donc l’origine de ceci et je vois donc devant moi un jeune homme au visage qui ne m’est pas inconnu…

    Il a une dégaine de loubard, mais ce n’est pas un de mes hommes, du moins, pas directement. Je m’en servais souvenu le cas contraire. Enfin, dans le sens large, c’est un de mes hommes. Il porte le bandeau du village caché. Oui ! C’est un des mecs que j’ai récemment attribués à ce bâtard borné de Ken. Avec le petit sensoriel et Genji. L’équipe des mecs qui ont perdu pas mal de temps avant de rentrer à l’académie, heureusement qu’ils étaient trois dans cette promotion, sinon j’aurai dû le mettre avec des gamins de pas mal d’années leurs cadets. Bref, il semblait être de corvée de nettoyage. Le genre de mission à la con, qu’on donne aux ninjas sans expérience pour les occuper et leur donner l’air d’avoir une utilité. Je regarde donc le sceau, pour le ninja, puis le sceau, puis le ninja. J’arque alors un sourcil devant la scène et surtout devant la réplique du jeune homme… Je laisse donc quelques secondes de silence, puis, en me passant la main dans les cheveux je lui dis :

    « - C’est cela oui… »

    Je donne alors un petit coup de pied dans le sceau pour le renvoyer vers lui. Toujours planté là sans bouger, laissant le lourd silence peser.

    « - C’est une nouvelle technique de nettoyage de tout noyer pour ensuite passer le balai dit moi ? »

    Je connais déjà Genji, pas les deux autres, mais je sens qu’ils se sont trouvé et que Ken' va voir du fils à retordre avec ces animaux-là. Ça lui apprendra à refuser des élèves pendant longtemps, il finit avec ceux dont personne ne veut !


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Suna
Kaneshiro Yuzuna
avatar
Messages : 47
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]   Jeu 6 Avr - 21:04
Furyô eut un petit rire gêné. Légèrement terrifié même. Il devait reconnaître que son supérieur ultime était particulièrement impressionnant. Le genin le voyait très bien mangé des gamins dans les bois ou se transformer en pierre à la lumière du soleil. Tant de contes et histoires terrifiantes que lui racontait sa grand-mère se déversèrent dans son esprit. Barbe-Bleu le mari cannibale. Barbe-Rousse le sans âme. Hagu Ridu, le garde-champêtre demi-géant d'une académie de ninja à robe. Lentement, le Nobushige avala sa salive tout en effaçant le sourire crispé sur son visage.

-Et bien... hum... disons que ça permet de nettoyer le sol plus rapidement. Ça gâche un peu d'eau mais..héhé...on en manque pas.

Le genin tentait tant bien que mal, surtout mal de se donner une contenance. Son cœur battait à cent à l'heure et une goutte de sueur coulait lentement sur sa nuque. Pour appuyer ses propos , il se mit à passer frénétiquement la brosse sur le sol, créant des traînées de savon sur son passage. Alors que son regard était porté sur son œuvre, au pied du Mizukage, l'adolescent entrevit un visage colérique. Le sien. Son reflet dans l'eau lui renvoyait l'image d'un jeune homme qui n’appréciait pas du tout cette position. Il n'avait jamais été ce gamin apeuré par le premier ogre venu. Pas même dans les coupe-gorge des bidonvilles. Il sentit sa main se contracter sur la brosse avant même de comprendre ce qu'il ressentait. Le jeune à la batte ferma les yeux dans une tentative de contrôler son indignation avant de se relever.

-En fait non. J'ai tapé dans le seau pour me calmer.

Cela avait marché, un peu. Le fait de se remettre vite à genoux face à la star des bidonvilles avait vite réduit à néant l'effort précédent. Le corps du genin avait réagi avant que son esprit ne comprenne ce qui se passait réellement. Un coup de pression, une peur presque instinctive qui l'avait poussé à se protéger. Nul doute que l'énorme cicatrice barrant le visage de ce dernier n'aidait pas à se sentir à l'aise avec le Mizukage.

-Déjà que c'est particulièrement humiliant de passer 3 ans à l'académie avec des mioches vingt-quatre sur vingt-quatre alors être l'un des seuls qui doit se taper ça...

Qui plus est quand le camarade de calvaire était très content de faire le ménage et chantait de la merde durant toute la mission. Furyô comprenait bien qu'en tant que genin, il était tout en bas de la chaîne alimentaire Shinobi. Que Gokushi Hitoya était tout en haut. Il savait aussi que dans les bidonvilles, celui qui fuit pour se protéger ne vit pas longtemps.

-Les ordres sont les ordres, ça paie le loyer et le prenez pas mal mais ce n'est pas pour nettoyer des murs à la main que je me suis tapé toutes ces années à l'école.

Ce d'autant plus quand certains semblent avoir droit aux missions les plus intéressantes. Y avait-il un système de critères qui faisaient qu'il devait se taper toutes celles merdiques? Le genin ne souhaitait pas nécessairement passé son temps à aller frapper des gens ou aller jouer le diplomate mais à quoi cela servait d'être un ninja si c'était pour faire les mêmes choses qu'auparavant? Entre le danger permanent de la vie de gangster et celle inutile de femme de ménage, il devait bien y avoir un juste milieu?


[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flash-Back] Fantasia [PV Mizu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Tour du Mizukage-