AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Dim 9 Avr - 0:42
Citation :
Le centre névralgique des opérations est ici. Votre équipe n'a qu'un seul but : trouver et éliminer le conseil des patriarches qui gère la ville. Mais attention, ils sont gardés par des shinobi mercenaires d'un niveau exceptionnel qu'il ne sera pas facile de vaincre. Il est évident que le Mizukage devra obligatoirement mettre un point final à ces combats et montrer à l'ensemble du village qu'il est le grand vainqueur de cet affrontement... A moins qu'il n'échoue et ne finisse sa vie derrière des barreaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Dim 16 Avr - 22:16
Ça y est... ça commence... le grand remplacement. Les ordres ont été donnés et les choses ont été mises en place. Les forces du Raikage ont été amené dans le village, pour compenser la perte des forces privées des riches oligarques et des éventuels loyalistes. Des frères contre des frères, car c’est bel et bien ce qui va se passer. La dernière guerre civile a été sale et avilissante, celle-là le sera tout autant. Il ne sert à rien de se cacher derrière des idéaux ou des rêves, les choses vont être difficile à gérer, si dans un espoir fou j’arrive au bout de mes ambitions. Bien installé dans le confort de mon bureau j’entends doucement le chaos se lever dans la ville. J’avais laissé de côté la tune riche et simple que je portais habituellement pour quelque chose de plus renforcé. Un mélange de peaux de bêtes et de plaque métallique.

Mon étrange arme, composée d’une lame de katana, d’un très long manche et d’un sphère solide à la fin, attaché dans mon dos. Cette ambiance électrique, qu’on pouvait presque touchait, réveille en moi de vieux souvenirs... de mauvais souvenirs... Celui des tunnels sombres et sale dans lesquelles se sont passé les plus violents combats de la dernière révolte. Cette fois, les plus violents combats auront lieu dans une tour... dans ma tour ! À l’heure où je lui avais indiqué Ken' venait amener le petit Sato qui serait utile avec son pouvoir sensoriel. Il ne manquait plus qu’à attendre Yamato qui ne tarderait probablement pas et qui ferait une entrée digne de lui... Déjà, je m’étais équipé pour le combat.

« - Bien, Satoru. Je te présente Yamato, mon garde du corps. Ne perdons pas de temps, je ne sais pas si Ken' t’a expliqué, mais j’ai besoin de toi, pour une mission particulière, une mission de rang S on pourrait dire. Aujourd’hui dans le village, les choses changent ! Tes équipiers ont eux aussi reçu des ordres, et se battent sûrement à l’heure qu’il est déjà dehors. Tu dois remplir ta part aussi. Tiens prend ça. Tu vas être mes yeux et mes oreilles, que tu m’indiques ce qui se passe dans la tour. Ton pouvoir devrait couvrir ça non . Tu peux rester ici, tu devrais être tranquille, ou bien nous suivre, Yamato et moi, mais ça risque d’être sale. À toi de voir ! »

Je lui avais alors donné un petit appareil assez simple, qu’il n’avait qu’a glissé à son oreille et nous pourrions ainsi communiquer sans problème à distance. J’espère que le reste du village rempliera son office et que les troupes de Kumo ne seront pas un problème. Enfin, la guerre n’est pas une science exacte après tout et le meilleur des plans se retrouve souvent rapidement éventé par la réalité et sa brutale imprévisibilité. J’ai donc invité les deux ninjas à me suivre, dans le doute... Ne sachant pas vraiment si les deux viendraient ou si seulement celui dont c’était le rôle. Nous nous sommes élancés alors rapidement dans les couloirs de la tour, ne rencontrons aucune résistance. J’ai indiqué une porte sécurisée à Yamato, que nous avons passé quand j’ai composé le code et avons ensuite pris un ascenseur. Voilà qui devrait nous mener à la salle de crise du conseil.

« - Prêt ? »

C’est tout ce que je lui ai dit au moment où la porte s’est ouverte, deux gardes devant la porte. Je me dirige vers le premier tour en faisant passer mon arme dans mes mains. Feinte sur la droite et mon poing gauche termine directement dans sa trachée. Il s’écroule alors dans un triste gargouillement. J’enfonce alors la porte d’un violent coup de pied. Les patriarches sont là alors, à discuter et le silence se pose dans la salle. Bien, ils sont tous là à discuter sur comment dispatcher les forces et les troupes. Si aucun ordre ne part d’ici, les choses pourraient bien se passer. Aucun d’eux n’est en âge ou au pouvoir pour me tenir tête physiquement. À moi et mon garde du corps. Sauf que, et c’était à prévoir, eux aussi ont leur propre corps de garde privé.

« - N’y voyez rien de personnel, il ne s’agit là que de business, mais le village de Kiri est sur le point de changer de main ! »

Après tout, la politique qu'elle soit dans l'Etat ou dans la mafia, reste la même. Le faible se fait manger par le fort. Et aujourd'hui, le fort, c'est moi !


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 17 Avr - 22:50
Le grand moment était déjà venu. Oui, déjà et non enfin : quand il avait accepté de servir de garde du corps au Mizukage (confirmant au passage son goût douteux pour les gamins de seize ans), il était loin de s'attendre à se retrouver en première ligne au bout de deux semaines. Bon, c'était pas comme s'il ne l'avait pas vu venir, mais de là à ce que les choses s'accélèrent à ce point... Oh, il y avait eu des sous-entendus, mais il s'était bien gardé de lui dire clairement, l'enfoiré. Bah ! C'est probablement ce qu'on appelle les risques du métier. Même s'il serait dommage de crever avant d'avoir vu la couleur de son salaire. Sabre sur le dos, il se dirigea donc calmement vers le bureau du Mizukage, alors que partout dans la ville s'allumaient les feux de la révolution.

Eh ben, c'est un fameux bordel. commenta-t-il en jetant un dernier regard derrière lui, passant par la fenêtre pour rejoindre son employeur dans son bureau. Même si l'ordre avait probablement été donné de ne pas faire trop de grabuge, il était rare qu'un tel soulèvement se passe sans faire de casse : ainsi pouvait-on voir s'élever dans le lointain des arabesques de fumée, comme autant de messages - d'appels à la guerre. Une guerre intestine, où les frères feraient couler le sang des frères...
Enfin, un truc dans le genre, quoi. Yamato n'était guère sensible à la poésie macabre de la chose : aucune des personnes auxquelles il tenait (déjà peu nombreuses) ne serait de l'autre côté, s'ils savaient ce qui était bon pour eux. Gokushi n'était pas seul entre ses dossiers : un autre ninja l'avait déjà rejoint. D'à peu près son âge, il n'avait pas l'air bien fameux, mais il devait y avoir une raison à sa présence ici. Yo, le salua-t-il simplement en levant la main, gardant l'autre dans sa poche. Il ne jugea pas utile de se présenter : son nom - et sa photo - avaient déjà amplement fait le tour du village. Et on a un peu autre chose à foutre.

Ensemble, ils se mirent en route, pour... Pour quoi, exactement ? Yamato ne le savait pas vraiment. Si Gokushi avait bien laissé filtrer quelques sous-entendus - sans doute pour se donner des airs classes et mystérieux -, il ne savait pas vraiment ce que l'on attendait de lui, si ce n'est de rester à portée de main : un jinchūriki de compagnie, ça fait toujours son petit effet. C'était dans ses cordes - bien sûr, il n'avait nullement l'intention de jouer l'animal domestique, mais à défaut de mieux, il se contenterait d'assumer son rôle.
Et dire qu'il était chūnin depuis à peine un mois. La vie était décidément plus marrante quand il était genin. Était-il possible d'être rétrogradé ? Il faudrait qu'il pense à poser la question - s'il était encore en vie pour le faire à la fin de la journée. Il songea qu'il n'avait aucune idée du grade auquel appartenait l'autre l'autre gosse, mais ça n'avait pas grande importance : selon toute vraisemblance, ils seraient soit promus soit morts avant que le soleil se couche. Un pari avec sa vie. Eh bah on va bien se marrer.

Passant les portes et franchissant les couloirs (qui pour lui se ressemblaient tous), il en vint à se demander si le Mizukage ne l'avait embauché que pour qu'il soit dans l'obligation légale d'assister à sa tentative de suicide. Ouais, il devait y avoir de ça. Mais bon, tant qu'à y être, autant participer. Par chance - ou fainéantise -, la tour était déserte à cette heure : les gardes étaient probablement déjà rentrés se pochtronner devant la télé. Au moins, cela leur éviterait des victimes superflues. Pour autant, il ne fallait pas traîner : s'ils ne sauraient dans un premier temps pas où donner de la tête, il ne faisait aucun doute que le chaos qui gagnait Kiri dans ses moindres recoins allait les faire rappliquer.

Pas vraiment, répondit Yamato, néanmoins probablement trop décontracté compte tenu de la situation qu'il allait devoir affronter. Ça n'empêcha pas Gokushi d'ouvrir la porte comme un sagouin, mais c'était à prévoir : aussi avait-il instinctivement porté la main à son arme. Non seulement ça faisait classe, mais ça ferait aussi office de mesure dissuasive, même s'il n'était pas tout à fait sûr de savoir la manier. Bah, il apprendrait sur le tas. S'il aurait pu être stressé, à la vue de ceux qui avaient tenté de l'enfermer tirant des tronches jusque par terre, il se sentit pousser des ailes : ce n'était plus le moment de faire dans la subtilité. Salut les connards ! C'est ici, la réunion du club des micro-pénis ?


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Genin de Kiri
Taiken Satoru
avatar
Messages : 20
XP Mensuel : 0
Localisation : Kiri

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Jeu 20 Avr - 3:01
Satoru s'était apparemment retrouvé dans une situation qui le dépassait largement. Il avait suivi son senseï après que celui-ci se soit présenté à la porte du manoir de son père. Une demande simple, le Mizukage voulait son aide pour quelque chose, un truc important à ce qu'il s'était fait dire. Satoru avait beaucoup de respect pour son mentor, malgré les divergences et l'attitude parfois sexiste du vieux Ken, le rouquin réalisait que cet homme avait beaucoup à lui apprendre et il suivait ses ordres sans trop broncher. Toutefois, même si son Senseï avait mis un gros accent sur la nécessite que le Genin suive les ordre du Mizukage, il avait beaucoup de difficulté à suivre cet homme. Il faut dire que, derrière la figure du Mizukage, c'était en réalité les hommes comme son père qui contrôlaient le village. Satoru avait grandi avec l'idée que le Kage n'était qu'un symbole, un jouet pour les richissimes et que son statut de fils de riche lui permettait d’ignorer les commandement du chef du village.

Toutefois, Satoru n'avait que faire de toutes ces histories de statut. Il n'avait eu aucun contrôle sur ce que la société pensait de lui et ça l'agaçait beaucoup. Il ne se voyait pas comme un riche ni un fils de riche, il était ce qu'il faisait de lui-même et les sermons de son père ne changeraient rien à cela. Toutefois, il n'avait quand même aucun respect pour le Mizukage, cet homme qui se laissait marcher dessus comme une vulgaire loque, cet homme qui n'avait jamais agit pour changer sa situation. Il ne méritait pas d'ordonner le Genin et la seule raison pourquoi il suivait ses ordre était que son Senseï lui avait demandé.

C'est donc avec un râlement incessant à tous les passant que Satoru se rendait à la tour du Mizukage. Il ne savait pas ce qui se tramait, personne n'avait pensé à en parler aux jeunes de toute façon, et croyait honnêtement qu'il était là pour livrer un truc. Il fut très étonné quand Gokushi commençât à parler de mission et de changement. C'était quoi cette histoire? Il voulait son aide? Satoru avait en effet commencé à ressentir diverses explosions de Chakra dans les environs, signe que des combats devaient sûrement avoir lieu. Au delà des beaux discours de son monologue intérieur, Satoru n'était vraiment pas prêt à se faire lancer ainsi dans une rébellion ou une guerre civile. Qu'allait-il avoir à faire? Devrait-il trancher la gorge de ses propres coéquipiers?

Il ne pouvait pas penser à cette possibilité. Le visage complétement blanc, le petit appareil de communication, le rouquin ignorât complétement les salutations de sa nouvelle rencontre. Il ne fit que lever la main par réflexes. C'était peu dire qu'il était sous le choc. Il était beaucoup trop intelligent pour ne pas comprendre ce dont le Mizukage parlait et bien qu'il demandait d'avoir ses talents pour une telle tâche, le gamin n'était pas certain de pouvoir aider. Avait-il trop ignoré les signes avant-coureurs? Il n'avait jamais réalisé que la guerre civile était si proche. Il savait que la possibilité était toujours plus probable, mais de là à se faire réveiller ainsi? C'était un peu trop pour lui.

N'ayant toujours pas lever les yeux de l'appareil de communication, le gamin levât le regard vers le chef du village qui quittait la salle, suivi du Jinchuuriki. Il clignât des yeux quelques fois, mais malheureusement, ceci n'aidât pas vraiment sa situation. Réalisant la merde dans laquelle il était et le pourcentage de chances qu'un loyaliste apparaisse devant lui pour le trancher en deux,  il regardât autour de lui pour trouver la pièce la plus proche. Il tombât rapidement sur ce qui semblait être un dépôt de matériel, il y entrât à toute vitesse, claquant la porte et la bloquant d'un gros meuble. Satoru installât son postérieur au sol, adossé au mur faisant face à la porte pour la surveiller. Il devait être les yeux du Mizukage... Le chakra de celui-ci était facile à repérer, il était suivi de l’immense dose de Chakra du Jinchuuriki après tout. Sa vision était quelque peu brouillée par la masse de Chakra du garde du corps, mais il devrait pouvoir faire son travail... C'était tout ce qu'il aurait a faire pas vrai? Espérons le. Se concentrât, il commençât à faire ce qu'il aime le mieux... Parler.

« Mizuzu, vous m'entendez? Je vais considérer que oui... Donc, devant vous il y a deux hommes. Leur puissance me semble assez minime, mais l'un viens de cracher une masse importante de Chakra par ce qui me semble être sa tête. Est-ce qu'il a mangé quelque chose de pas frais? C'était clairement pas normal comme réaction. Ha, il viens de tomber au sol.

Je ne sais pas si c'est voulu, mais vous venez de passer les deux gardes, y'en a un qui est pas malade, faudrait peut-être lui dire de s'en aller si c'est pour barder. Son Chakra semble s'activer au niveau de son estomac, soit c'est une technique en préparation, soit le saumon du quartier des gardes était vraiment pas frais.

Dans la pièce il y a plusieurs hommes, j'en détecte plusieurs vieux, à voir leur niveau de Chakra. Un semble avoir des pierres aux reins et un autre un problème à la prostate, faudrait leur dire d'aller faire vérifier ça. Je détecte trois jeunes dans la pièce dont un qui semble manier un objet long et dégageant un bon niveau de Chakra. Mon premier instinct aurait été de dire que c'est le concierge, mais on sait jamais.

Ha...

Hum...

Un des vieux semble s'être pissé dessus, vous savez, celui avec le problème à la prostate? Je crois que son incontinence viens de le frapper. Je détecte deux des vieux qui tentent de courir vers une porte arrière aussi, si je me fie au mouvement du chakra dans leur bas ventre, il semblerait que le saumon pas frais ne soit pas seulement limité aux gardes. Je ressent aussi...»


Il pouvait continuer longtemps, mais le Mizukage avait probablement arracher les petites hauts-parleurs de ses oreilles pour le faire taire. C'était sa façon de se détendre vous voyez.


Dernière édition par Taiken Satoru le Dim 30 Avr - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Jeu 20 Avr - 15:34


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le Mizukage, un Chûnin et un Genin, une petite équipe aux divers niveaux, plutôt équilibrée. Chacun de vous possède ses propres atouts et vous vous complétez d'une certaine façon. Cependant, attention de ne pas vous faire embarquer dans une aventure trop difficile, Satoru et Yamato. Cette épopée risque d'être particulièrement éprouvante pour des Shinobi de votre niveau puisque vous devrez faire face à des adversaires d'un tout autre niveau...

Alors que Satoru analyse le terrain grâce à ses pouvoirs sensoriels, Gokushi et Yamato, vous parvenez donc à atteindre la fameuse salle où se déroule la réunion de crise des patriarches. Cependant, quand vous ouvrez la porte, vous vous apercevez bien vite de la présence de plusieurs individus en plus des membres du Conseil. Rapidement, trois d'entre eux se dressent entre leurs chefs et vous. Derrière, vous pouvez voir les patriarches commencer à s'affoler, bien que certains parviennent à garder leur calme, sans que vous ne sachiez trop pourquoi.


Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 650
Chakra : 650
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise

Citation :
Profil de PNJ 2

Santé : 450
Chakra : 450
Inventaire:
Citation :
//
Affinités/Spé: Surprise

Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 350
Chakra : 350
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Dim 23 Avr - 15:23
Il faudrait que j’insiste auprès de Ken pour qu’il apprenne un peu mieux le respect de la hiérarchie et de l’autorité à son petit con d’élève. Déjà qu’avec Yamato, on est à la limite de la tarte dans la gueule de temps en temps, mais au moins, il fait son travail correctement là... C’est un festival de la connerie. Alors soit, c’est la guerre, on n’a pas le temps pour faire attention à ce genre de chose maintenant. Mais plus tard, il va avoir les oreilles qui vont siffler. J’ai coulé les pieds de certaines personnes dans le béton et laissé leur corps servir de fondation à des bâtiments pour beaucoup, beaucoup moins que ça. Enfin, je tourne alors la tête vers mon garde du corps porteur du démon à queue, qui semblait avoir sacrément besoin de cours de punchline vu que là, on tapait dans le fond du fond de la vulgarité et du manque de classe. Alors je pousse un petit soupir dépité et hoche la tête pour signifié la négative à sa réplique. Il y a vraiment encore du boulot. Je porte ensuite une main dans mon oreille, pour pouvoir parler tranquillement à Sato.

« - Satoru, sur un autre ton. Et ramène ton cul tout de suite, je pense qu’on va malgré tout avoir besoin de toi. Et pas de contestation. Tes amies se battent déjà sûrement dans la ville et Ken devant la tour, alors toi aussi tu vas mettre les mains dans la merde ! »

Puis je me suis porté vers le conseil. Les regardants chacun un par un, m’attardant sur chacun des riches individus présent ici. Certains transpiraient la peur, d'autres la confiance et certains l’incertitude, d’autre encore, la surprise. Oh oui, certains avaient contribué à ma nomination, dans l’espoir d’apaiser le jeu social, mais jamais je ne l’avais entendu de cette oreille. Ils avaient sûrement nourri l’espoir secret que nommer le plus riche des pauvres me ferait pencher de leur côté. Mais c’était sans oublier les émeutes d’il y a dix-sept ans, du frère que j’y ai tué. C’était sans compter sur le rôle de poupée et de pantin que je ne voyais pas assumer pour le reste de mes jours. Pour le village aussi, un peu, pour qu’on sorte de cette guerre des tous contre tous et de cette mentalité du chacun pour soi. Nos ennemies ne doivent pas être à l’intérieur de notre propre village, mais dehors. J’ai été obligé de les inviter à notre table pour pouvoir régler nos problèmes.

« - Et vous pensez sincèrement que ces trois-là vont vous sauver ? À votre avis, pourquoi se battent-ils ? Pour vos beaux yeux ? Par respect ? Par dignité ? Pour une cause ? Non, pour l’argent, simplement. Comme vous tous, comme moi, pour eux-mêmes. Alors certainement, nous allons nous battre, et ça sera violent. Vous serez sûrement emporté dans les dommages collatéraux de ce choc violent. Mais je serais toujours là à la fin, et pas vous. C’est aussi simple que ça. Donc il vous reste une dernière chance de faire en sorte que tout le monde s’en sorte en vie. »

Pour joindre le geste à la parole, j’ai commencé à faire quelques mouvements de mon arme et à me mettre en garde, commençant aussi à rassembler et malaxer un peu de chakra pour pouvoir commencer à attaquer rapidement et être près en cas d’offensive. Toujours est-il que les pouvoirs sensoriels du petit devraient nous donner l’avantage légèrement dans ce combat. A vrai dire, je ne crains pas grand-chose pour moi. Les deux autres par contre. Il serait dommage de voir le démon s’énerver totalement et ravager le village...

« - Yamato, essaie juste de ne pas laisser le démon tout détruire, j’aime bien cette tour, il serait dommage de devoir la reconstruire... »

Il est de plus, toujours bon de rappeler à tout le monde, et surtout à ceux qui ne sont probablement pas au courant, qui est le jeune homme qui m’accompagne et pourquoi lui, plutôt qu’un des ninjas d’élite ou de mes propres hommes qui auraient pu sans problème m’assister dans cette tâche, mais non, eux aussi était occupés ailleurs.[/justify]

Citation :
Profil de Gokushi Hitoya

Santé : 600/600
Chakra : 600/600
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Doton, Katon, Yoton, Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mer 26 Avr - 9:41
Le troisième larron était resté en arrière. Yamato ne savait pas vraiment à quoi il était censé servir, mais il devait avoir une bonne raison d'être là : Gokushi n'aurait pas pris la peine de le convoquer aujourd'hui s'il n'était que son garçon de compagnie... À moins qu'il ait l'intention de crever et ait voulu se faire plaisir une dernière fois. Merde. Enfin, mieux vaut lui que moi. Ce qui ne l'avait pas empêché de suivre l'Ombre de l'Eau pour en arriver là. Peut-être que lui aussi avait des tendances suicidaires, après tout - mais ça ne pouvait pas durer comme ça.
Et s'il était impuissant auparavant à y changer quoi que ce soit, il avait enfin les moyens de ses ambitions - enfin, ce qu'il avait dans le ventre les avait, mais c'était pratiquement du pareil au même. Il s'aperçut rapidement aux visages de la plupart des membres du conseil qu'ils savaient très bien qui il était, et ne comprenaient que maintenant pourquoi Gokushi s'était évertué à le faire filer entre leurs doigts devinés. En même temps, faut pas être très fin... « Oh tiens, un nouveau Jinchūriki ! Je me demande s'il va essayer de le ranger de son côté ? »

Bien évidemment, les choses ne pouvaient pas être si simple et trois individus aux apparences hétéroclites se mirent en avant, probablement moins par sens du devoir que pour protéger la main qui signe leur chèque en fin de mois. Gokushi semblait en être arrivé à la même conclusion et ne se priva d'ailleurs pas de la partager à voix haute. Le chūnin, lui, finit de faire glisser son sabre hors de son fourreau, sans pour autant prendre de posture menaçante - il en aurait été incapable de toute façon, n'en connaissant aucune digne de ce nom ; l'art ancestral et sacro-saint du kendō, c'était pas encore tout à fait ça. Tandis qu'il laissait le Mizukage finir son laïus en se curant l'oreille, le regard de Yamato tour à tour sur chacun des trois adversaires :

Si en plus c'est pour se payer des panoplies de pirate, du mascara bas-de-gamme et des écharpes de fragile... marmonna-t-il de sorte que seul Gokushi à côté de lui devait l'avoir entendu. Il se racla la gorge : Pardon, je voulais dire... Tout le monde, ne s'en sortira pas en vie. Les victimes, elles ont déjà été faites. Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas les corps qu'ils ne sont pas dans les rues. Depuis longtemps déjà, le sang coule sur les pavés pendant que vos employeurs - il pointa le doigt vers les concernés - se planquent bien au chaud derrière leur montagne de pognon. Vous avez pas une tronche à faire dans l'humanitaire, mais croyez-moi quand je vous dis qu'ils savaient que ça allait leur péter à la gueule un jour ou l'autre, sinon vous seriez pas là pour sauver leur gros culs potelés. Je sais pas si vous avez de la famille, mais si c'était le cas, je pense pas que vous auriez envie qu'elle dépende de guignols dans leur genre. Soyez sympa, laissez-nous dix... Non, quinze minutes avec eux et on dira que vous avez tout fait pour les protéger. Deal ?

Contrairement aux apparences, comme il aimait à en jouer, il n'était pas assez naïf pour croire que ses paroles pourraient avoir le moindre effet sur trois mercenaires endurcis. On s'engage rarement dans ce métier sans avoir la fibre émotionnelle atrophiée ; ils n'avaient probablement pas de famille, et il y avait des chances non-négligeables pour qu'ils l'aient tuée eux-mêmes et mangé les corps pour les cacher, ou quelque chose dans cette veine. C'était en tout cas ce que l'on pourrait s'attendre à trouver sur leur CV ; il doutait que les nantis les aient choisi pour leur grandeur d'âme et leurs talents de poètes. Ou alors ils sont encore plus cons qu'ils en ont l'air. Mais s'ils prêtaient attention à ce qu'il avait à dire assez longtemps, cela leur laisserait le temps de préparer le chakra dont ils auraient besoin pour leur donner une leçon de vie. Quant à la tour... Il préférait ne rien promettre.

Ouais bah je vais faire ce que je peux, mais c'est pas exactement une offre à la demande !

Sanbi s'était tenu tranquille depuis qu'on l'avait enfermé en lui - presque trop. Est- ce qu'il y avait un temps d'acclimatation après la greffe d'un bijuu avant qu'il commence à être une plaie ? Il ne savait pas ; il n'y avait pas de référence fixe en la matière. Chaque démon était différent ; chaque hôte était différent. Il s'était assuré de poser les bases d'une relation saine avec le sien, mais il devait rester fidèle à sa nature... Isobu n'était peut-être pas aussi violent que le Kyubi qu'on leur avait dépeint dans les légendes, mais ses crises restées dans la mémoire du Pays de l'Eau n'incitaient pas non plus à le prendre à la légère. S'il aurait aussi aimé avoir le contrôle de ce genre de choses, ce ne serait pas avant un sérieux entraînement - pour lequel il n'avait pas vraiment le temps dans l'immédiat. Il allait falloir s'en contenter - et tant pis pour la casse que ça pourrait causer.

Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 400/400
Chakra : 550/550
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Genin de Kiri
Taiken Satoru
avatar
Messages : 20
XP Mensuel : 0
Localisation : Kiri

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Dim 30 Avr - 1:37
Satoru devait parler sans arrêt depuis facilement une dizaine de minutes avant que le Mizukage lui crie dessus. Sur un autre ton? Voulait-il que notre jeune rouquin prenne une voix plus féminine? C'était possible qu'il ait ce genre de fétiches. Après tout, on ne juge pas, il faut de tout pour faire au monde. Toutefois, notre héros fronçât un sourcil à la demande soudaine de son "chef". Il voulait son aide? Pourtant il lui avait demandé d'être ses yeux et ses oreilles, pas ses poings en plus. Cet homme était se contre-disait beaucoup, Satoru s'était caché justement parce qu'il ne souhaitait pas se battre et qu'on lui avait dit qu'il n'en aurait pas besoin. Le gamin ne s'était pas engagé pour ce genre de choses. Le mizukage pouvait bouleverser l'ordre des choses s'il le souhaitait, mais ce n'était pas dans les désirs du gamin de s'attaquer directement a sa famille. Il n'avait rien contre aider un peu, mais on lui en demandait beaucoup trop.

Bon, le gamin était prêt à accorder au kage le fait que son père voulait probablement expérimenter sur son corps plus que le garder comme fils, mais cela n’empêchait pas que Satoru n'avait jamais été quelqu'un qui se disait bien engagé politiquement. En fait, il n'en avait probablement complétement rien à foutre. S'il décidait de suivre son "chef", il se mettait directement à dos sa propre famille. Se mettre a dos sa famille lui éviterait de devoir la fuir lorsque ses capacités se dévoileraient éventuellement, mais il se retrouverait immédiatement à la rue sans trop savoir où aller vivre. À l'opposé, il ne pouvait pas vraiment aller contre le Kage au risque de se voir exécuter pour trahison. Dans tous les cas, il perdrait d'une certaine façon sa vie actuelle. Il aurait clairement dû rester coucher, pleurer un peu la perte des droits acquis de sa famille et fuir le temps que les masses rebelles mettent sa maison sans dessus dessous. Cette rébellion avait peu de chances de rater, les capacités sensorielles du Genin l’informaient des avancées de ses collègues et de la puissance des adversaires.

Au delà de tout ça, Satoru avait peur. Pour une des rares fois dans sa vie, il affrontait une menace réelle, une menace qui n'hésiterait pas à lui trancher la gorge si elle le pouvait. Lui demander aussi rapidement de mettre sa propre existence en danger pour une cause dont il n'avait aucune détail et pour un homme qui ne méritait pas son respect? C'était vraiment beaucoup demander. Prenant une petite voix féminine parce que c'est ce que le kage semblait apprécier.

« Mizuzu, vous réalisez ce que vous me demandez là? Être vos yeux et vos oreilles d'accord, je peux rester incognito, mais venir me battre directement et si soudainement? Vous avez réfléchis a ce que vous me demandez? Je suis pas con non plus, je peux ressentir le Chakra de certains des vieux, j'ai probablement partagé un repas avec eux plus souvent que vous. Vous m'avez forcer au service il n'y a même pas quelques mois pour ramasser des chats et là je dois risquer ma vie pour votre cause? »

Satoru était très fâché de toute cette situation, mais surtout, il était mort de peur. Il réactiva ses capacités sensorielles après quelques secondes à reprendre son souffle. Il avait l'impression que toute la pression du monde reposait sur ses épaules. C'était complétement insensé ce qu'on lui demandait là. Il offrirait son support comme sa "mission" lui avait dicté, mais il ne bougerait pas de cette pièce. Il ne croyait pas que ses jambes en seraient capables de toute façon.

« Je vais vous supporter comme la dite mission stipulait. Déjà, faites attention, les mecs devant vous sont pas n'importe qui et ils s'apprêtent à vous attaquer, je crois pas que la discussion soit possible. Je vais tenter de me diriger vers vous pour offrir toute l'aide que je peux, laissez moi quelques minutes. »

Il leur enverrait un bunshin, ça devrait suffire non?

Citation :
Profil de Satoru Taiken
Santé : 300/300
Chakra : 290/300
Inventaire:
Citation :
Pas encore acheté
Affinités/Spé: Sensoriel, Suiton
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
- De plus, si l'adversaire ne possède pas un moyen de détection du même type que le votre, votre équipe aura l'initiative en combat. (même si l'adversaire utilise une technique pour avoir l'initiative)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mar 2 Mai - 0:16


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Trois hommes se sont donc dressés face à vous immédiatement après votre entrée. Le premier, un gars extrêmement baraqué, lance un regard hautain à l'attention du Mizukage. Il a l'air particulièrement confiant. Les deux autres, quant à eux, sont plus calmes, plus distants. Toutefois, il ne faut pas les sous-estimer. Pour faire simple, l'homme au visage pâle et le molosse se préparent au combat. Ainsi, le premier se recouvre d'une large quantité de matière visqueuse et de couleur violette : du poison, à n'en pas douter. Quant au second, son corps se recouvre littéralement d'une matière très brillante, du diamant. Enfin, le dernier vous regarde légèrement en déposant sa main sur le pommeau de son katana, prêt à toute offensive.

Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 650
Chakra : 650 - 55 (Daiya no Yoroi) = 595
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 4 (Daiya no Yoroi)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :

Citation :
Profil de PNJ 2

Santé : 450
Chakra : 450 - 45 (Doku no Yoroi) = 405
Inventaire:
Citation :
//
Affinités/Spé: Kekkai Genkai Doku - Surprise
PA(s) utilisé(s) : 4 (Doku no Yoroi)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :

Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 350
Chakra : 350
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Jeu 4 Mai - 12:28
Bon. Bah ils ont pas l'air de vouloir causer. fit-il en pointant leurs adversaires de l'index à Gokushi. Du coup on fait quoi, on leur casse la gueule ?

Les membres du trio se montraient en effet peu loquace - même si on pourrait argumenter qu'ils n'étaient pas payés à parler. À moins que leurs employeurs n'aient justement recruté que des muets pour s'assurer qu'ils taisent leurs plus sombres secrets - mais c'était pousser un peu loin la réflexion. Est-ce que cela avait grande importance, dans le fond ? Pas vraiment - surtout qu'en sortant d'ici, ils vont devoir manger avec une paille, alors dévoiler des dossiers...
Affirmant sa prise sur son katana, il eut la surprise de constater que les gardes du corps (et quels corps, heureusement qu'on les paie pas au kilo) semblaient eux aussi posséder certaines capacités ninja. S'ils s'étaient attendu à ce qu'ils aient plus  d'une carte dans leur manche, le manque d'information à leur sujet n'avait permis d'émettre aucune affirmation ; ça aurait aussi bien pu être des clampins payés à faire semblant d'être dangereux. Malheureusement, ce n'est pas comme ça qu'on assure sa mainmise sur un village ninja.

Laissez tomber, question rhétorique. fit-il en les voyant muter vers des formes improbables ; leurs facultés avaient l'air tout sauf habituelles.

En tout cas, ça ne ressemblait à rien qu'il ait vu dans les livres. Ce qui voulait dire soit qu'ils ne venaient pas de Kiri, soit qu'ils s'étaient planqués jusqu'alors - ce qui était très peu probable. Selon toute vraisemblance, ces sombres connards avaient fait entrer dans le village des ninja étrangers, en trahissant les secrets pour protéger les leurs. Il faudrait retenir ça contre eux au moment où ils seraient sur le banc des accusés - à supposer qu'ils parviennent jusque là.
Yamato n'avait peut-être tué que très peu de personnes dans sa vie, mais contrairement à ceux qui s'engageaient dans cette voie car n'ayant rien de mieux à foutre de leur vie (celui qui leur gueulait dans les tympans semblait en faire partie), il savait ce que c'était d'être un shinobi. Ça voulait dire parfois devoir se salir les mains, même si l'on pourrait s'étonner qu'il soit déjà aussi blasé à ce sujet à son âge. De même n'en serait-il guère affecté s'il devait mourir aujourd'hui.
Certes, ça lâcherait sur le village un Bijuu en furie à ce qui devait être à peu près le pire moment possible et imaginable, mais il ne serait plus là pour le voir. Enfin, il n'avait pas non plus l'intention d'y rester s'il pouvait éviter - et pour ça, il allait falloir bosser. Il n'avait peut-être pas de pouvoir génétique tordu dans sa manche (putain de mutants), mais il devrait savoir se débrouiller.

Mon tour, lança-t-il avec le sourire, le sabre coincé en-dessous du bras, en joignant les mains le temps d'un signe incantatoire. À peine son mudra composé, les volutes d'une brume épaisse commençaient à se répandre partout dans la pièce. Il n'espérait pas surprendre grand monde : après toute, cette arcane était caractéristique du village (elle s'appelle Kirigakure, 'faudrait être vraiment con pour être passé à côté), mais ça n'enlevait rien à ses propriétés.

Car même en la connaissant, les moyens de la contourner étaient rares, et de la dissiper plus encore ; il leur souhaitait bien du courage pour se sortir de ce bourbier (brumier ?). S'ils étaient extérieurs au village comme il l'avait initialement supposé, il se pourrait qu'ils n'en aient pas appris les arts... De leur côté, non seulement avaient-ils dû tous y être confrontés au moins une fois, mais ils avaient également le senseur : si pénible qu'il soit, il avait l'air à peu près capable.

Outre la portée stratégique de la chose, commencer le combat de cette manière semblait adapté. Quel meilleur emblème que la technique homonyme du village pour en reprendre le contrôle ? Il n'allait pas en rester là, toutefois ; ses techniques n'étaient peut-être pas du plus haut niveau, mais il avait appris à en jouer, à les combiner pour les rendre aussi infernales que possible à ses adversaires. Par ailleurs, s'il y avait encore du travail à faire point de vue relationnel, il disposait désormais de la réserve de chakra du bijuu en plus de la sienne. Tout ce qu'il lui fallait pour leur rendre la vie insupportable.

Ce pourquoi il s'empressa d'aller cracher une flaque aux pieds du type en diamant - ce qui, si ce n'était pas très classe dit comme ça, le serait beaucoup plus si ça l'empêchait de bouger comme il l'espérait. Vu son gabarit, il n'était pas assez fou pour tenter de l'affronter en face à face, mais ce devrait être suffisant pour mâcher le travail au Mizukage. Il n'avait d'ailleurs pas d'envie folle de se frotter non plus au mec empoisonné. Par élimination, il n'en restait plus qu'un. T'as intérêt à pas te planter, marmonna-t-il dans l'oreillette à celui censé les guider - si le brouillard étouffait les sons, il tenait à ne pas se faire repérer.

Fort heureusement - la pièce n'était pas immense, mais le Kirigakure s'y connaissait pour faire perdre ses repères -, il réussit à arriver dans le dos de son adversaire. On n'allait pas non plus lui demander de mener un combat loyal - d'autant qu'avec la purée de pois mise en place, il n'était pas sûr que sa cible l'aurait vu arriver même s'il avait foncé droit devant. Il n'était peut-être pas encore très doué avec un sabre entre les mains, mais à priori, s'il lui lacérait le dos, cela devrait pouvoir produire un peu d'effet. Ce qu'il s'attela à faire dans un mouvement aussi rapide que furtif.

Il pouvait être silencieux quand il voulait : le problème, c'est qu'il ne voulait pas souvent.
Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 400/400
Chakra : 490/550 (-30 ; -30)
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) : 10 - 3 (Kirigakure - rang D) - 4 (Mizuame Nabara - rang C) - 3 (coups simples) = 0.
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Katana supérieur.
Dégâts et effets envoyés : (2 (coup simple) +2 (katana supérieur))*3 = 12 dégâts sur PNJ 3. Perte de 2 PA pour tous les PNJ. PNJ 1 perd 1 PA pour chacune de ses actions. Les attaques, coups simples, utilisation et jets d'arme ciblant PNJ 1 seront imparables si leur lanceur paie 3 points de chakra pour chacune d'entre elles. Mizuame Nabara, si bloqué, doit l'être comme étant d'un rang supérieur.
Autres effets :
- Peut obliger à bloquer une technique comme étant d'un rang supérieur une fois par tour.
- Pas de perte de PA due au Kirigakure grâce à la spécialité sensorielle de Satoru.
- Techniques de Dojutsu inefficaces sauf celles ne demandant pas vue sur sa cible.
- Ne peut être touché autrement que par des attaques de zone.
- Présence d'eau peu profonde.


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Jeu 4 Mai - 13:39


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Apparemment, le jeune Jinchuuriki se sentait d'attaque. Il ne tarda pas avant de passer à l'offensive, créant un épais brouillard dans toute la zone. Le Kirigakure no jutsu hein...

Suite à cela, il enchaîna avec une technique Suiton d'entrave afin de restreindre les mouvements de l'armoire à glace. Malheureusement, il allait en falloir plus si la fine équipe comptait triompher de cette bataille. C'est dans cette optique que le borgne décida d'utiliser un Jutsu du répertoire Fuuton. Une technique suffisamment puissante pour dissiper ce brouillard et ainsi garder une vue éclatante de la zone de combat.


Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 650
Chakra : 595 - 35 (Daiya no Yoroi) - 90 (Kuro Tatsumaki) = 470
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 6 (Kuro Tatsumaki) - 2 (Kirigakure) - 1 (Mizuame) = 1
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés : 30 dégâts et 2 PA sur les combattants présents (donc Hitoya et Yamato)
Autres effets : Annulation du Kirigakure no Jutsu
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 8 Mai - 22:31
Le combat était maintenant inévitable et comme c’était à prévoir, c’est là qu’ils seraient le plus violent et les plus difficiles. Le petit Yamato avait fait montre d’un peu plus de verve que ce qu’il avait démontré lors de notre entrée sur place. Dommage qu’il n’arrive pas à saisir le moment avec rapidement et efficacité, il aurait pu faire quelque chose de potable. Il a sûrement dû y penser comme un dératé et mettre toutes son énergie pour enchaîner autant de mots sensés à la suite, surtout en restant sérieux de bout à bout, ce qui était compliqué avec lui. Puis vient le problème de Satoru... Je sens qu’après tout ça, je vais me le faire celui-là et qu’il va falloir lui donner le sens de la hiérarchie. Je l’ai écouté, se plaindre et râler. Illustrer encore une fois, le problème de l’oligarchie privilégiés des fils de riches de Kiri, qui sous prétexte d’avoir un peu d’argent se croient tout permis. Alors je l’ai laissé parler, tranquillement. Sans rien dire. Puis....

« - Écoute Satoru, tu m’appelles encore fois Mizuzu et je te jure que je te passe moi-même par-dessus la fenêtre. J’avais des intérêts communs avec les gens dans cette pièce bien avant ta naissance, je ne sais pas pour qui tu me prends, mais je ne suis pas le petit poisson au milieu des gros, au contraire alors... change de ton s'il te plaît ! Viens, c’est tout. Ton village a besoin de toi. Ton chef a besoin de toi. Ton Sensei se bat au bas de la tour, tu devrais pouvoir ressentir son chakra non . Et tes amis dans la ville. Respecte-les, et viens te battre ! »

Le chakra des gardes du corps répondit alors simplement à la provocation de Yamato. Les quelques dossiers militaires qui m’échappent c’est ceux-là... ceux des forces de défense privés. Voir le corps de celui qui s’imposait comme le meneur des mercenaires et le guerrier le plus fort de leur petit groupe se recouvrir de diamant et celui de sa camarade d'une substance violacée étrange pouvant sans problème s’apparenter à du poison risque de bien nous compliquer la chose. Mais bon, j’ai bien fait d’avoir amené le gardien du démon à queue du village dans ce combat, contrairement à Satoru pour le moment. Il ne s’est pas fait prier pour se lancer à l’assaut et faire en sorte que nous puissions jouer sur l’avantage des pouvoirs de senseur de Sato' pour se réparer mais... ce plan bien qu’habile explosa rapidement en quelques petites implosions de chakra et un puissant courant d’air tranchant. J’ai juste eu le temps de porter mes bras devant mon visage pour me couvrir.

« - Bien, vous avez un conseil à protéger non ? »

J’ai commencé simplement alors à malaxer le chakra que j’avais commencé à amasser. Réunir et fusionner les affinités. J’ai alors senti en réponse la brûlante et mordante chaleur de la lave remontée dans ma gorge. Puis j’ai projeté la roche ainsi en fusion droit vers les trois mercenaires et surtout, sur les conseils voilà qui devrait les occuper. J’ai profité des retombées de lave pour ensuite rapidement me jeter presque à travers cette dernière, saisissant rapidement mon arme en prise inversée et j'ai pris soin de passer la lame dans la lave. Le métal aurait dû fondre ne fit alors que répondre à la chaleur de la lave et de mon chakra pour se combiner parfaitement. Et gardant cette prise inversée sur mon arme j’ai tenté un violent coup de taille suivit d’une petite feinte sur le côté et d’un coup direct de taille sur celui des trois mercenaires qui n’avait pas activé de pouvoir particulier. Oh il devait sûrement avoir quelque chose à faire valoir mais autant faire en sorte de l’empêcher de nous montrer de quoi il est capable.
Citation :
Profil de Gokushi Hitoya

Santé : 600-30=570
Chakra : 600-110=490
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Doton, Katon, Yoton, Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) : Y
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 60 sur les trois PNJ par "Youkai no Jutsu"
- 9*2=18 dégâts sur PNJ 3, 2 coups d'armes à considéré comme un jutsu Youton de rang D.
Autres effets : Yoton Gatana actif gratuitement 1 tour.


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 8 Mai - 23:54


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le combat venait véritablement de commencer à présent. Les Kirijins étaient passés à l'assaut, un par un, offrant donc aux défenseurs du Conseil la possibilité de se défendre et de répliquer. De cette façon, le grand baraqué avait pu faire disparaître l'épais brouillard qui s'était rapidement emparé de la zone, permettant ainsi à ses camarades de pouvoir attaquer librement. C'était donc maintenant au "Démon" de s'interposer face au Mizukage et à ses comparses. Toujours entièrement recouvert d'un poison visqueux et dégoulinant, il prit une longue inspiration avant de cracher un nouveau brouillard, plus épais encore que celui de la brume, et surtout bien plus dangereux également. Celui-ci était constitué d'un puissant poison paralysant qui allait faire déchanter ses adversaires. Mais ce n'était pas terminé, juste après ça, il enchaîna en créant une Hydre qui prit le Mizukage d'assaut.

Citation :
Profil de PNJ 2

Santé : 450 - 60 (Youkai no Jutsu) = 390
Chakra : 405 - 30 (Doku no Yoroi) - 90 (Doku no Kiri) - 100 (Doku no Hydra) = 185
Inventaire:
Citation :
//
Affinités/Spé: Kekkai Genkai Doku - Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 5 (Doku no Kiri) - 5 (Doku no Hydra) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés : 110 dégâts sur Hitoya
Autres effets : Perte de 5 PA sur Hitoya et Yamato
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Kiri
Taiken Satoru
avatar
Messages : 20
XP Mensuel : 0
Localisation : Kiri

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Ven 12 Mai - 3:43
« Si c'était le Mizuzu qui vous agaçait, fallait le dire vous savez! Vous n'avez aucune passion pour les petits noms affectueux que nous vous donnons entre Genins, Mizuz... Je veux dire, Mizukage-Sama. »

Satoru retenait une pointe de rage en envoyant quelques blagues. Tous étaient responsables de leurs choix et son Sensei avait fait le sien. Ses amis avaient faits les leurs. Ils avaient décider d'aider avec cette prétendue rébellion dont les raisons étaient toujours complétement obscure au jeune rouquin. Il était parfaitement conscient des inégalités à Kiri, même il serait d'avis que c'était presque une bonne chose de virer tous ces riches à la tête d'une armée de magiciens capable de lancer des Kunais. Pourtant, Satoru avait besoin d'explications, il avait besoin d'éclairer son choix avec mieux qu'une lumière de chevet. Mizuzu semblait incapable de lui donner ces informations. Il avait certains doutes que cet homme ne le voyait comme un outil et qu'il considérait que sa présence suffisait à le traiter comme tel. Clairement, si cela était le cas, ce Kage ne survivrait pas très longtemps une fois libre de la protection du conseil.

Le gamin commençât à pousser les boites qu'il avait soigneusement placé il y a quelques minutes pour se protéger. En ayant retiré une après avoir entendu quelques attaques dans la direction de la sale, il regardât derrière lui pour réaliser que la pièce où il se trouvait possédait une fenêtre. Ha bah bravo!

« J'vais vous avouez que c'est un peu le foutoir dehors, je n'arrive plus vraiment à détecter de formes claires, donc Senseï pourrait être retourné au bar de ce que j'en sais. Sur ce, je vais essayer de maîtriser le mec avec le plus gros Chakra dans une entrée remarquée. »

C'était en effet un foutoir complet à l’extérieur. Les formes et le Chakra des diverses attaques se mélangeait pour ne forme qu'une immense masse bloquant les capacités sensorielles encore limités du gamin. Il retournât à ses boites après avoir formé un Mizu Bunshin. Son plan initial était de s’installer au dessus de la salle du conseil, de placer des sceaux explosifs au plancher et d'arriver dans le combat dans une magnifique entrée explosive. Malheureusement, Satoru avait préféré s'acheter la dernière 3DZ avec l'argent qu'on lui avait donner plutôt que des outils de Ninja, qu'il jugeait personnellement inutiles. Ça lui apprendra à vouloir s'acheter des jeux vidéos alors qu'une mission qu'il ne pouvait clairement pas prévoir se préparait, il aurait du voir le futur. M'enfin, il devrait aller vers le plan B qui était d'arriver par la fenêtre, c'était mieux que rien.

Pendant que son Bunshin irait faire ce qu'il avait à faire, Satoru continuerait de déplacer les boites pour se rendre physiquement vers le combat. Utiliser la fenêtre une deuxième fois serait gâcher l'effet de surprise et sa merveilleuse entrée. Son plan se mit donc rapidement en action, son clone utilisât les diverses décorations pour se frayer un chemin vers l'étage de la salle du conseil. Fracassant d'un bon coup de pied la fenêtre de cette dite sale, il posât un pied par terre en regardant la situation. Un brouillard couverait la pièce en plus d'y avoir une bonne quantité d'eau au sol. Sûrement le résultat d'une technique suiton. À en croire la signature du Chakra, il s'agissait d'une technique du Jinchuuriki... Celui-ci aveuglait presque notre genin avec la taille de son Chakra.

Heureusement pour les capacités sensorielles de Satoru maintenant que nous en parlons. Ceci lui permettait de clairement voir où tous étaient dans ce brouillard et de connaître la puissance de chacun. D'un bond silencieux, il s’avançât vers la table du conseil et y donnât un grand coup de pied pour l'envoyer en direction des membres du conseil. Ceci devrait les calmer et envoyer cette même table vers les deux plus puissants adversaires serait inutile, le garçon pouvait clairement détecter les armures que ceux-ci s'étaient déployés. Il aurait presque criée un jeu de mot merdique style « À Table!» s'il ne tentait pas d'être discret.

Se mordant les lèvres suite à cette attaque directe envers sa presque famille, il continuât son attaque. Il ne pouvait réfléchir pour le moment, sa cible était l'homme avec le plus puissant Chakra, celui qui possédait une puissante armure de Diamant. Il traversât la sale de quelques bonds puis, après avoir fait quelques mudras, pointât la main en sa direction. Une grande sphère d'eau se formât autour de l'homme qui deviendrait possiblement incapable de bouger ou d'agir. Satoru espérait que Gros Chakra et le Mizuzu s'occupent rapidement des deux autres assaillants. Il n'était qu'un bunshin après tout, une seule attaque et la prison tomberait.

Pendant ce temps, le vrai rouquin se battait avec d'immenses caisses en bois.

Citation :
Profil de Satoru Taiken
Santé : 300/300
Chakra : 240/300 -50 Ce tour
Inventaire:
Citation :
Pas encore acheté
Affinités/Spé: Sensoriel, Suiton
PA(s) utilisé(s) : 3 (Mizu Bunshin) - 4 (Suirou no Jutsu) - 1 (Coup simple; Table)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Table
Dégâts et effets envoyés : 1 HP contre les membres du conseil (Table) + Suirou No Jutsu contre PNJ 1
Autres effets : Un Mizu Bunshin Actif (Il tiens la prison)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Ven 12 Mai - 16:15


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le jeune Jônin aux longs cheveux bruns et au regard presque vide allait maintenant devoir passer à l'action, comme ses confrères. Plusieurs de leurs adversaires l'avaient attaqué et même s'il avait tout simplement décidé d'encaisser les quelques dommages qui lui étaient adressés, il n'abandonnait pas pour autant. Dégainant rapidement sa lame, il tira une multitude de rayons lumineux en direction du Mizukage avant de recouvrir sa lame elle-même d'une lumière concentrée. Ses capacités d'endurance et son stock de chakra n'étaient certes pas aussi importants que ceux des deux autres mercenaires, mais il savait tout de même se rendre utile quoi qu'il arrive. Ce faisant, il fonça sur le clone de Satoru pour l'entailler à deux reprises avant de bondir en arrière pour ne pas se mettre dans une situation délicate.

Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 350 - 12 - 60 - 18 = 260
Chakra : 350 - 80 (Ikari no Koubou) = 270
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 6 (Ikari no Koubou) - 2 (Ikari no Gatana) - 2 (Attaques Katana) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme utilisée :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 90 dégâts sur Hitoya
- 8*2=16 dégâts sur le clone de Satoru, 2 coups d'armes à considérer comme un jutsu Ikariton de rang D.
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 15 Mai - 12:49

Vous l'avez trouvé où, celui-là ? Dans une pochette surprise ? demanda Yamato en revenant se poster auprès du Mizukage.

S'il admettait lui-même n'être pas tous les jours faciles, le Genin qu'il entendait tergiverser dans ses oreilles lui paraissait un cran au-dessus, au point de le faire passer pour un ange de discipline et de coopération. Il devrait peut-être remercier : cela ferait relativiser Hitoya sur le besoin de refaire son éducation - s'ils s'en tiraient en vie, ce pourquoi la participation du détecteur sur pattes était plus que souhaitée.
Certes, les choses se corseraient s'il se faisait dégommer et en cela sa crainte était légitime - mais elle l'était beaucoup moins considérant qu'ils avaient trois adversaires en face, et que si destructeurs que soient les pouvoirs du Mizukage, une paire de bras supplémentaire ne serait pas du luxe. La manière qu'avait ce dernier de lui gueuler dessus indiquait d'ailleurs assez clairement qu'il était prévu dans ses calculs - le fait qu'il se désiste à la dernière minute l'étant beaucoup moins.

Je savais que j'aurais dû me ranger du côté du régime... lâcha-t-il dans un soupir, tout espérant que son nouvel employeur ait suffisamment appris à le connaître pour savoir qu'il n'en pensait rien. Peut-être.

Les choses ne se passaient pas exactement comme prévu. Sa brume avait été dissipée sans délicatesse - et le choc l'avait propulsé contre un mur, bien qu'il ait été prompt à se réceptionner. Fort heureusement, il était déjà repassé du bon côté de la pièce avant qu'aucun d'entre eux ait eu le temps de le réceptionner. Pire encore, il dut s'écarter du chef du village - encore qu'il commence à douter qu'il récupère jamais ce titre - pour laisser passer un... Dragon de poison qui lui était destiné, ou quelque chose dans ce goût-là. Au moins, on pouvait reconnaître qu'ils savaient se montrer créatifs.

Pour protéger leurs volumineux arrières, les patriarches avaient assurément tapé dans le haut du panier : les mercenaires étaient tout trois pourvus de Kekkei Genkai, et aucun dont il n'ait entendu parler. Au moins, cela confirmait ses soupçons : ils n'étaient définitivement pas de Kiri. Dommage qu'il n'ait probablement jamais la chance de colporter l'information.
Il n'en avait pas pour autant perdu sa contenance, bien qu'il ne remarqua qu'à peine que le Genin avait fini par débarquer : si le Suiton était majoritairement enseigné à Kiri, pour des raisons évidentes, le Fūton n'était pas rare pour autant. Sa propre coéquipière, Kaede, était pratiquante de cet art : à son aide, il avait appris comment se comporter face à lui.

Et dans ce genre de cas, la réponse était simple : il suffit parfois d'insister. Que le borgne ait pris la peine d'éclaircir le terrain voulait dire qu'il n'avait pas d'autre moyen de voir à travers - et on pouvait théoriser qu'il en soit de même pour ses coéquipiers. Les choses à même de contourner le Kirigakure étaient rares - et devoir le lever à chaque fois demandait De toute façon, il ne pouvait pas se permettre de trop bouger s'il ne voulait pas que l'autre brume, elle faite de poison, lui rentre dans les poumons ; il n'avait pas envie de savoir quels en seraient les effets. Autant faire au plus simple.

Vous savez, lança-t-il à l'adresse du camp d'en face, c'est pas pour vous vexer, mais j'peux faire ça toute la journée.

Et la brume à nouveau de se répandre aussitôt ses doigts croisés.

Qu'il y vienne avec ses coups de vent : ils n'avaient pas encore fini de jouer.

Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 370/400 (-30)
Chakra : 460/550 (-30)
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Kuro Tatsumaki) - 5 (Doku no Kiri) - 3 (Kirigakure - rang D) = 0.
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Katana supérieur.
Dégâts et effets envoyés : Perte de 2 PA pour tous les PNJ.
Autres effets :
- Peut obliger à bloquer une technique comme étant d'un rang supérieur une fois par tour.
- Pas de perte de PA due au Kirigakure grâce à la spécialité sensorielle de Satoru.
- Techniques de Dojutsu inefficaces sauf celles ne demandant pas vue sur sa cible.
- Ne peut être touché autrement que par des attaques de zone.
- Présence d'eau peu profonde.


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 15 Mai - 17:18


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le molosse était vraiment un dur à cuire et il représentait à lui seul une menace plus que conséquente. Et ça, la petite troupe de Kiri l'avait bien compris. C'est pour cela qu'ils n'hésitèrent pas à agir ensemble pour tenter de le blesser ou même mieux : de l'immobiliser. Toutefois, cela n'allait pas fonctionner aussi facilement. En effet, le mercenaire encaissa l'attaque du Mizukage sans broncher, comme s'il s'agissait simplement d'une caresse sur son corps de diamant. Mais ce n'était pas tout, alors qu'un individu venait de faire irruption dans la salle, il se rendit rapidement compte de la supercherie. Par conséquent, lorsque le clone vint tenter de l'enfermer dans une bulle d'eau, le borgne usa simplement d'un Shunshin no Jutsu pour ne pas être pris au piège, lui permettant ainsi de s'éloigner quelque peu de la zone.

Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 650 - 15 (Youkai no Jutsu) = 635
Chakra : 470 - 35 (Daiya no Yoroi) - 35 (Shunshin no Jutsu) = 400
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 4 (Shunshin no Jutsu) - 2 (Kirigakure) = 4
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : //
Autres effets : Suirou no Jutsu non fonctionnel
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mar 16 Mai - 17:58
La coulée de lave que j’avais crachée au visage de mes ennemis semblait avoir fait son effet. Mais la chaleur mordante de la roche en fusion n’a pas affecté plus que ça les mercenaires sans race qui n’étaient toujours pas décidés à prendre la parole. Ignorant bêtement tous nos mots et la moitié de nos actions, se concentrant simplement sur un combat stupide et pathétique. Dire que, s’ils avaient été plus malins ou motivés par autre chose que l’appât du gain, ils auraient pu faire gagner beaucoup de temps, de sang et de sueur à tout le monde. Mais il fallait aussi s’attendre à la réplique cinglante et violente de ces hommes sans drapeau. Je me suis mis à tousser et j’ai rapidement senti mon corps entier s’engourdir quand le nuage violacé putréfié s'est répandu dans la petite salle qui nous servait d’espace de combat. Mauvais ça. Très mauvais ! Surtout qu’il ne s’est pas arrêté là et que la suite , c'est fait relativement violent. Oh, j’ai parfaitement vu l’attaque, elle aurait été en temps normal, assez simple à éviter mais là...

« - Tu arrives au bon moment Satoru. Dommage que tu n’envoies que ton clone mais c’est un bon début. Tu sais, si tu t'es perdu dans la tour, tu peux nous le dire...»

Le poison m’avait privé de mes mouvements et je n’ai eu que le temps de mettre mes bras devant mon visage pour me protéger de la créature de poison qu’il avait lancé droit vers moi. Mais j’ai encaissé le choc malgré le craquement que j’ai pu ressentir dans ma poitrine. Seulement pour me retourner et lever ma lame devant moi pour absorber le plus gros des dégâts du plus faible des mercenaires qui avait profité de la faille pour attaquer à son tour. Enfin, il faut dire qu’à ce moment-là, c’est plutôt vers l’entrée fracassante de Satoru que tous les regards étaient tournés. Pour une fois qu’il faisait quelque chose d’utile celui-là.

« - Tu sais qu’il t’aurait fait pendre avant Yamato. Tu es coincé avec moi ! »

Une forte douleur me foudroyait la poitrine à chaque respiration. Le craquement que j’avais entendu plus tôt, c’était sûrement quelques-uns de mes côtes. Mais bon, maintenant que nous étions deux et demis et plus deux un quart les choses semblaient un peu mieux de notre côté. Surtout que l’arrivée du petit Génin permette rait au démon se lancer tranquillement à l’offensive. Bien, il avait choisi ce moment pour poser sa brume qui devrait rester un peu plus longtemps que celle qui s’était fait balayer la première fois. En plus, c’étaient sur moi que toutes les attaques étaient concentrées, un mal pour un bien. Il aurait été dommage que la tortue se réveille et saccage ma tour. Je l’aime bien moi cette tour. Profitant de la couverture du brouillard, j’ai rapidement composé quelques signes, malaxé un peu de chakra et de nouveau crache un puissant torrent de lave.

La petite rivière de magma s’est alors dirigé suivant son cours à travers la brume sans trop de problèmes. Les indications du ninja senseur et le fait qu’ils n’aient probablement pas eu beaucoup le temps de bouger feraient le reste pour que je puisse diriger mon attaque à travers la brume. Puis, composant un dernier mudra, brusquement, la coulée de lave s’est alors mise à chauffé encore plus et à envoyer çà et là des éclaboussures de roche en fusion. Voilà qui devrait mettre le coup de grâce au conseil s’ils étaient toujours là et dans tous les cas, ça devrait gêner les mercenaires. Puis, dans la seconde qui suivit cette explosion de magma, la roche s’est rapidement refroidie et c’est figé. Voilà qui devrait les retarder un peu mais vu la profondeur de la roche, il n’aurait pas vraiment de mal à s’en dégager, mais toujours un peu de temps gagné.
Citation :
Profil de Gokushi Hitoya

Santé : 570-(110+90)=370
Chakra : 490-90=400
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Doton, Katon, Yoton, Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 5 (perte) + 5 (Youton no jutsu) = 10
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 30 dégâts & -2PA sur les trois PNJ par "Youton no Jutsu"
Autres effets :


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mar 16 Mai - 18:59


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le gamin Jinchuuriki venait encore de sortir la technique du camouflage dans la brume pour restreindre les mouvements des trois mercenaires. Quelle plaie celui-là. Le molosse et l'épéiste avaient d'autres choses à faire donc il fallait que l'homme de poison s'y colle. Par conséquent, il utilisa à son tour une de ses plus puissantes techniques de poison pour prendre ses adversaires à revers. Un immense démon de poison fit alors son apparition, abattant son poing sur ceux-ci avec violence.

Pendant ce temps-là, et ce peu de temps après le début du combat, les membres du Conseil sortent de la pièce en passant par la fenêtre, accompagnés par quelques hommes de main supplémentaires. Il ne fait vraiment pas bon vivre dans rester dans cette ambiance cauchemardesque et ils ne vont clairement pas risquer leur vie pour garder leur dignité.

HRP : Satoru, tu es prié de rejoindre le combat ce tour-ci ou bien le quitter. Tu te doutes bien que rester à distance et laisser tes camarades se battre tout en étant capable d'utiliser quelques techniques sans être en danger, c'est un peu facile ! Du coup, tu dois considérer dans ton prochain post que tu es sur les lieux lorsque le PNJ utilise son attaque.


Citation :
Profil de PNJ 2

Santé : 390 - 30 (Youton no Jutsu) = 360
Chakra : 185 - 30 (Doku no Yoroi) - 110 (Jigoku no Shinpan) = 45
Inventaire:
Citation :
//
Affinités/Spé: Kekkai Genkai Doku - Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Kirigakure) - 5 (Jigoku no Shinpan) - 2 (Youton no Jutsu) - 1 (Coup simple) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés : - 60 dégâts sur tout le monde
- 4 dégâts sur Satoru
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 22 Mai - 15:43


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Alors que le "Démon de Poison" venait de terminer son assaut, il décida de quitter les lieux, ses réserves de chakra étant presque vides. Il aurait très bien pu rester là et continuer à se battre pour ses patrons en risquant purement et simplement sa vie, mais il restait humain avant tout. Par conséquent, il s'était donc échappé par l'une des fenêtres en emportant avec lui deux membres du Conseil.

L'épéiste quant à lui enchaîna sans plus tarder avec une puissante technique de Kenjutsu couplée à sa lame de lumière. La cible de cette offensive ? Le Mizukage en personne bien évidemment. C'était lui le vrai danger, personne d'autre !

PS : Satoru n'étant pas disponible, il est donc out de l'évent. Vous continuez par conséquent à deux ! Bon courage !


Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 260 - 30 (Youton no Jutsu) = 230
Chakra : 270 - 15 (Ikari Gatana) - 95 (Mikadzuki no Mai) = 160
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Kirigakure) - 2 (Youton no Jutsu) - 6 (Mikadzuki no Mai) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme utilisée :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 115 dégâts sur Hitoya
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Ven 26 Mai - 8:24

'faut vraiment tout faire soi-même.

Le clone aqueux éclata, révélant que le Genin n'étant en fait jamais venu jusqu'à eux. Si Yamato ne savait quoi penser de lui après ses frasques, il était clair à présent qu'il ne leur serait d'aucun secours dans ce combat. Même s'il se décidait à venir - ce dont il doutait fortement -, le temps qu'il arrive, il serait sans doute déjà trop tard. Tant pis, il faudrait faire sans : ce n'était pas comme s'il comptait des masses dessus dès le départ. Il avait conscience qu'il pouvait lui-même paraître peu fiable, du moins à qui n'était assez fin pour voir au-delà de cette image, mais au moins il avait pris la peine de se déplacer jusqu'au champ de bataille.

Pendu ? Quoi, on m'aurait même pas laissé le choix ? Moi qui ai toujours cru que je mourrais en faisant du saut à l'élastique.

Puisque leurs adversaires restaient obstinément muets, concentrés sur leur « travail », il fallait bien faire la conversation - même si ça commençait à devenir difficile par-delà le vacarme du combat. S'il avait pour sa part respecté le vœu du Mizukage de ne pas abîmer sa tour, les mercenaires ne semblaient pas en faire grand cas, déchaînant ce qu'il supposait être leurs plus puissantes attaques dans l'enceinte de la salle de réunion.
À ce rythme, il ne serait pas étonnant qu'ils finissent par buter un de leurs clients : ça aurait le mérite de leur mâcher le travail. Bah ! Au moins, aucun d'eux ne s'était donné la peine d'éliminer sa brume cette fois : il devrait pouvoir être tranquille. C'est évidemment au moment où il se disait cela qu'il fut heurté de plein fouet par l'espèce de golem empoisonné qui l'envoya voler à travers la pièce, perdant son oreillette dans le processus.

S'il se voyait déjà mort et enterré, fermer la bouche et arrêter de respirer suffit apparemment à l'immuniser aux effets du poison, malgré un contact direct. Comme quoi. Toutefois, à peine eut-il le temps de se relever qu'il vit la lame du troisième arriver vers lui à toute vitesse - celui-ci ne l'avait apparemment pas remarqué. Ainsi prit-il sans le vouloir son rôle de garde du corps au pied de la lettre, la lame du katana le lacérant en travers du torse, aucune armure ne venant ralentir sa course. J'aurais peut-être dû prendre cette veste dégueulasse, finalement, eut-il tout juste le temps de penser avant de prendre conscience de la douleur.

Putain, ça fait mal ! s'exclama-t-il alors que le sang s'écoulait de la plaie. Si elle n'était pas profonde, comme il put le constater en posant les yeux dessus (par contre ses fringues étaient foutues), elle allait presque de l'épaule à la hanche du côté opposé. Il s'en était fallu de peu qu'elle n'effleure le sceau tatoué sur son ventre ; les conséquences auraient alors été autrement plus dramatiques. Néanmoins, revoir l'emblème tatoué sur son abdomen le fit s'interroger sur le calme du démon depuis le début du combat : si ce n'est en gorgeant sa réserve de chakra (qui lui semblait pratiquement sans limites), celui-ci ne s'était manifesté à aucun moment. Il fait la sieste ou quoi ?

Eh, tu crois pas qu'il serait temps de te réveiller ? fit-il en plaquant brutalement la paume sur son ventre, relevant les yeux vers son adversaire pour éviter de lui offrir un nouveau coup en traître. T'es dans cette merde avec moi, je te signale : si j'y passe, on y passe tous les deux ! Peut-être que c'est pas tellement un problème pour toi, mais je pense pas que ce soit l'éclate. Et puis, tu crèches ici depuis tellement longtemps que c'est aussi un peu ton village. Si t'as pas envie de finir entre les mains de ces connards, tu pourrais au moins mettre la main à la pâte !

Une seconde passa sans qu'il n'arrive rien - sinon l'impression qu'il s'était mis à parler tout seul - avant qu'une brusque effusion de chakra n'émane de son corps. Ses plaies les plus légères commencèrent à se refermer tandis que son aura devenait visible à l’œil nu, l'entourant d'une pâle lueur azurée. La sclère de son œil se colora de rouge tandis que l'iris virait au jeune - œil au singulier, celui de droite s'étant fermé de lui-même quand le spectacle avait commencé.
Il fallait croire que Sanbi n'était pas pressé de devoir trouver un nouveau squat où s'installer - ce qui arrangeait bien ses affaires. Le jeune garçon s'était rarement senti aussi puissant : même depuis qu'il avait « absorbé » le Bijuu (ou plutôt qu'on lui avait fait avaler), il n'avait jamais établi une connexion aussi directe, aussi intense. Pure coïncidence provoquée par la blessure, ou ses paroles avaient-elles eu un réel effet ? Mystère ; leur cohabitation n'était encore qu'à ses débuts. Dans la pièce se répandait une délicate odeur iodée.

Ah bah quand même, trouva-t-il le moyen d'articuler, pliant et dépliant ses doigts - peinant à croire la puissance qu'ils contenaient, ne fut-ce que pour un moment. J'commençais à trouver le temps long.

Malgré son apparente décontraction - un masque qu'il travaillait tous les jours -, il avait du mal à ne pas laisser exploser son effervescence. « La bête » réveillait en lui un instinct bestial, une douce ivresse qui l'incitait à se jeter sur ses adversaires pour les tailler en pièce. La légende décrivait peut-être Isobu comme étant plus réservé que la plupart de ses pairs, mais ça ne le rendait pas moins digne du titre de démon à queues que ces derniers.
Parvenant à se contenir au prix d'un effort de volonté, d'autant que c'était la première fois qu'il se retrouvait dans cet état, il décida d'en profiter ; s'il en avait été revigoré, il savait que ça ne durerait pas. De la même manière qu'il le faisait en temps normal, toute « sortie » de Sanbi - aussi subtile qu'elle soit - puisait réciproquement dans ses réserves ; s'il en avait encore sous le pied, ce ne serait pas longtemps le cas. Il s'élança en avant...

...Et s'étonna lui-même de la vitesse vertigineuse à laquelle il était capable de bouger. Bien que l'entaille sur son torse ruisselle encore, imbibant le tissu de sa tenue, il n'en ressentait pratiquement plus la douleur - la lésion s'étant de toute façon réduite de moitié quand Isobu s'était décidé à sortir de son trou. Il était dans un état d'extase - à ceci près qu'il conservait la clarté de ses pensées, exception faite de la partie qu'il devait employer à ne pas tout détruire sur son passage. Et était donc libre de réfléchir à un plan - même si les idées qui lui venaient manquaient encore de solidité. Il était habitué à taper sur des types à sa taille, pas des monstres pareils !

Véritable éclair bleu, toujours auréolé du même halo, il se retrouva en un instant dans le dos de l'homme qui valait des milliards (sérieux, il a déjà pensé à les vendre ses diamants au lieu de servir de larbin ?), tailladant son compère au passage, et projeta la main dans sa direction. Ayant déjà composé les signes sur le temps qu'avait duré son déplacement, il fit apparaître un globe d'eau - le même que Satoru avait tenté de lui imposer sans succès. Encore une fois, il suffit parfois de s'obstiner. Il ne savait si c'était parce qu'il trouvait le Genin trop mauvais pour y arriver ou parce qu'il pensait que sa célérité ferait la différence, mais ça ne coûtait rien d'essayer ; il avait, sans doute à tort, l'impression de pouvoir tout gagner.

Bon alors, vous les finissez ou j'vais devoir faire tout le travail ? lança-t-il au Mizukage à l'autre bout de la pièce.
Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 155/400 (-60 ; -60 ; -115 ; +20)
Chakra : 393/550 (-15 ; -15 ; -45 ; -20 ; +28)
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (effet Kirigakure) - 3 (Gisei) - 4 (Suirou) - 1 (coup simple) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Katana supérieur.
Dégâts et effets envoyés : 2 (coup simple) +2 (katana supérieur) + 1 (chakra no roka) = 5 dégâts sur PNJ 3.  Perte de 2 PA pour tous les PNJ. Perte de tous les PA pour PNJ 1. Suirou, si bloqué, doit l'être comme d'un rang supérieur (effet du Kirigakure).
Autres effets :
- Encaisse tous les dégâts destinés à Gokushi (Gisei).
- Peut obliger à bloquer une technique comme étant d'un rang supérieur une fois par tour. → Suirou (C → B)
- Pas de perte de PA due au Kirigakure grâce à la spécialité sensorielle de Satoru. → Satoru étant sorti du combat, ce bonus est annulé.
- Techniques de Dojutsu inefficaces sauf celles ne demandant pas vue sur sa cible.
- Ne peut être touché autrement que par des attaques de zone.
- Ayant subi plus de 130 dégâts en un tour (235), Chakra no Roka s'active.
- A régénéré 5% de sa santé et de son chakra.
- +5 aux dégâts d'attaques au corps à corps.
- +1 aux dégâts des coups simples.
- Présence d'eau peu profonde.


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Ven 26 Mai - 13:28


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Comme prévu par le Jinchuuriki, le molosse à l'armure de diamant se retrouve piégé dans la bulle d'eau qui le maintient prisonnier un certain temps. Celui-ci doit alors pour le moment compter sur son compère mercenaire pour potentiellement le libérer de cette emprise.

Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 635 - 30 (Youton no Jutsu) = 605
Chakra : 400 - 35 (Daiya no Yoroi) = 365
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Youton no Jutsu) - 8 (Suirou) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : //
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 29 Mai - 13:27
Les choses commencent à prendre une tournure... imprévu. Satoru était en route, il avait intérêt pour son cul à se ramener rapidement, mais c’est autre chose qui m’inquiéta un peu. L’un des hommes des patriciens du village a quitté la salle sans demander son reste. Certes, son chakra semblait épuisé et ça pouvait se voir sur son corps qu’il avait utilisé une grande part de ses ressources physiques, voilà ce qui arrive quand on ne sait pas se servir de son pouvoir. Enfin, visiblement, Yamato semblait toujours avoir son sens de l’humour. C’est toujours ça il faut croire. Surtout vu ce qui semblait sur le point de nous – de me – tomber sur la gueule. Ils font fort les animaux. Enfin, je commence à sérer les dents pour recevoir le premier assaut et j’ai déjà commencé à rassembler du chakra pour éviter le second mais... elles ne vinrent jamais. Mais les quelques bruits de chair déchirée que j’ai entendus et le petit râle de douleur de Yamato m’ont donné toutes les informations dont j’ai besoin ! Il s’est ensuite fendu d’un petit discours moralisateur alors qu’il aurait très bien pu tous nous tuer !

« - PUTAIN ! Espèce de gros con ! Tu refais jamais ça ! Imagine ! Tu crèves et le démon prend le dessus ! On aurait tous l’air fin à cause de toi ! »

Enfin, j’ai profité de la diversion qu’il m’avait offert pour pouvoir utiliser mon chakra plus efficacement. J’ai planté la sphère au bout du manche de mon arme dans le sol, la lame vers le haut et j’ai alors gonflé mes poumons d’air, de chakra et de lave. Venant chercher le recevoir de roche en fusion ainsi créée, je me suis mis à tout cracher par à-coup sur le sabreur de lumière. Une large série de petites sphères de roche en fusion qui se sont alors dirigés vers lui faire sentir la morsure de la lave. Certaines des sphères étaient passé sans aucun problème à travers ma lame mais cette dernière avait une réaction particulière à mon chakra et à la roche en fusion si bien que le tranchant en était recouvert. J’ai alors sorti la lame de terre et fais quelques mouvements avec cette dernière.

« - Merci quand même Yamato, après ça, peut-être qu’ils ne te pendront pas mais qu’ils iront t’écarteler ! »

Mais il était temps de montrer à ce petit con qui était le papa ici ! Profitant de la double diversion du brouillard et de mon attaque, j’ai fait quelques pas sur la gauche par rapport à lui. Mon attaque avait légère secoué la lave et il m’était donc légèrement plus simple de le repéré. Je pouvais sentir le colossal chakra du démon se concentrer non loin de là. Je croisais intérieurement les doigts pour ne pas avoir à mener un autre combat tout de suite après celui-là, je ne pense pas pouvoir y arriver. Personne n’a de haricot magique par hasard . Après avoir fait deux ou trois mètres parallèles à lui donc, j’ai fait un bond en avant et un autre sur le côté. La brume couplée à l’imprévisibilité de cet enchaînement devrait le rendre plus compliqué à bloquer. Je suis donc une fois arrivé devant lui frappé d’un large coup de taille aurait pu sans mal rependre les intestins de n’importe qui sur le sol. Après mon attaque, j’ai faits un nouveau par sur le côté, et je me suis retourné pour faire face au mercenaire. Juste à temps pour entendre la nouvelle réplique de Yamato.

« - Non c’est bon, ça devrait être réglé bientôt ici. Mais vous devriez tous faire attention à pas trop me l’abîmer, sinon, c’est de la tortue et plus de pauvres qu’il vous faudra chasser et croient moi, la tortue mord plus fort que le pauvre ! »

Curieux de savoir ce que Yamato avait réussi à bricoler de son côté avec l’homme en diamant, notre prochaine étape...
Citation :
Profil de Gokushi Hitoya

Santé : 370
Chakra : 400-(50+50)=300
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Doton, Katon, Yoton, Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 4 (Shakugaryūgan no Jutsu) + 4 (Uragiri) + 2 (Kirigakure) = 10
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 60+70=130 sur PNJ3 par "Shakugaryūgan no Jutsu" & "Uragiri"
Autres effets : "Yoton Gatana" gratuit jusqu'à la fin du tour.
"Uragiri" à contrer comme une technique de rang B.


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mar 30 Mai - 13:56


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Il n'y avait malheureusement plus grand chose à faire pour l'épéiste. En effet, celui-ci se retrouvait face au Mizukage et au Jinchuuriki du village. Autant dire qu'en terme d'adversaires, il ne pouvait pas vraiment tomber sur pire. Par conséquent, il décida de se battre du mieux possible, tentant par conséquent de se défendre de l'une des attaques du Gokushi. Puis il frappa trois fois le corps du Mizukage à l'aide de sa lame de lumière.

Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 230 - 60 (Shaku) - 5 (Coups Yamato) = 165
Chakra : 160 - 10 (Ikari Gatana) - 55 (Défense Uragiri) = 95
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Kirigakure) - 5 (Défense Katana) - 3 (Attaques d'arme) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme utilisée :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 8*3 = 24 dégâts en attaques d'arme sur Hitoya
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mer 31 Mai - 8:45
Parce que j'ai l'air de l'avoir fait exprès ? J'ai une tronche à faire dans le sacrifice héroïque ?

Il fit mine de s'éponger le torse de sa main libre - le sang avait déjà commencé à sécher. La plaie n'était pas encore complètement refermée, mais ça ne saurait tarder. Avoir un bijuu dans le ventre n'avait peut-être pas que des avantages, mais s'il pouvait éviter d'avoir une cicatrice... Tout symbole de virilité qu'elles soient, il se trouvait un peu jeune pour commencer à collectionner les blessures de guerre.
Mais Gokushi ne l'écoutait déjà plus qu'à peine, trop occupé à cracher de la lave sur son adversaire. Il leva les yeux au ciel - enfin l’œil : malgré ses tentatives de le rouvrir, son œil droit restait obstinément fermé, l'habitude d'Isobu déteignant sur lui. Enfin, tant qu'il n'avait pas son tempérament... S'ils n'avaient pas vraiment eu le temps de discuter, pas autant qu'il l'aurait souhaité, il en retenait néanmoins qu'il était de nature plutôt renfermée. Si on lui avait dit que les démons pouvaient être timides... Une tare à laquelle il allait lui falloir remédier.

Ça tombe bien, je trouvais aussi que j'avais besoin de quelques centimètres supplémentaires ! lança-t-il à l'aveuglette.

En tout cas, son dialogue avec le Mizukage semblait avoir permis à ce dernier de viser à peu près correctement malgré le manque de visibilité. S'il n'était pas à même d'attester de l'efficacité de son attaque, Yamato savait au moins qu'il n'avait pas reçu de lave sur les pieds - ce qui était amplement satisfaisant pour sa part. Le sabreur finirait par tomber, ce n'était qu'une question de temps ; il garderait l'autre au chaud de son côté en attendant.
Bien que piégé, celui-ci persistait à ne pas vouloir laisser tomber la peau de diamant - et à ne pas décrocher un mot, mais ça, le chūnin avait fait une croix dessus depuis longtemps. Enfin, à part le regarder méchamment, ce n'est pas comme s'il pouvait faire grand chose. Son allié (il s'étonnait d'ailleurs que des mercenaires aient été capables de ne pas se marcher sur les pieds) était de toute façon incapable de le toucher tant que la brume resterait en place ; sa meilleure chance de l'atteindre était encore par accident.

C'est qui qui est coincé dans la bubulle ? C'est le méchant mercenaire ! Mais oui ! nargua-t-il son prisonnier, lui tirant la langue à défaut de pouvoir lui faire un geste plus grossier.

Si ce comportement semblait profondément infantile - hey, j'ai que seize ans -, il avait surtout besoin de s'occuper l'esprit. Recourir à une technique d'immobilisation tout de suite après avoir reçu la puissance du bijuu n'était peut-être pas une si bonne idée : maintenir sa concentration devenait plus difficile à chaque instant. Le jeune jinchūriki éprouvait une nécessité croissante de bouger, de se dépenser - d'évacuer ce surplus de pouvoir, ou son corps allait finir par éclater. Enfin, peut-être pas à ce point, mais dans tous les cas, ce ne serait pas beau à voir.
Pour rester dans la métaphore aquatique, c'était comme si le ruisseau d'énergie qui coulait habituellement dans son corps s'était brusquement changé en torrent. Il avait jusqu'alors réussi à faire barrage, mais savait que ça ne pourrait durer éternellement. Autant donc mettre un terme à ce combat avant que malheur n'arrive. Et pour accélérer les choses, mieux valait encore y mettre du sien - et s'il ne pouvait pas bouger, il avait d'autres moyens d'y aider. Heureusement que le sceau était facile à composer... Une copie parfaite de lui-même apparut à ses côtés, jusqu'au halo propre au Bijuu qui pesait de plus en plus sur ses épaules. Ne restait plus qu'à espérer qu'il soit aussi capable que lui de se contrôler. Il donna un signe de tête dans la direction grossière où l'affrontement était en train de se poursuivre.

Allez hop, va finir le travail. Et si tu pouvais te magner...
...Ferme ta gueule au pire ?


Yamato cligna des yeux. Ah, oui. C'est vrai qu'ils peuvent parler, ces trucs-là. Malgré sa râlerie, son sosie s'enfonça néanmoins dans la brume, où il semblait se retrouver à peu près aussi bien que lui - soit pas des masses, mais déjà plus que la plupart. C'était sa technique, après tout : même si elle lui causait du tort également, ce n'était rien à côté de l'atout stratégique qu'elle représentait.
Yamato n'usait pas souvent de ce genre de technique, n'appréciant que très moyennement l'idée qu'une autre version de lui-même puisse se balader et agir à son gré. Il fallait croire qu'il ne « se » faisait pas suffisamment confiance pour être totalement à l'aise avec ce procédé, même s'il avait appris à en reconnaître les bienfaits. Surtout en ayant le bras coincé dans une bulle d'eau géante pour faire tenir en place un sale type dont la tête lui rappelait un bouledogue enragé.

Le clone ne mit pas longtemps à trouver le chemin menant au Mizukage - et avec lui au dernier ennemi encore capable de se battre. Non seulement son « patron » était en train de déblatérer il ne sait quoi au sujet d'une tortue (si lui n'entendit pas, il perçut néanmoins un lointain grondement dans son abdomen), mais les coups de sabre de l'autre ahuri étaient en plus en train de résonner sur son armure. Et puis, de la lave en fusion dans une pièce fermée, ça tend à dégager une certaine chaleur - c'est pas lui qui voulait littéralement sauver les meubles ?

Bon, quand faut y aller... marmonna-t-il à lui-même. Les clones n'avaient hélas pas le loisir de débattre de leurs conditions de travail ; la possibilité de les faire disparaître d'un claquement de doigts ne leur avait jamais laissé le temps de monter un syndicat. Bon gré mal gré, il s'empara donc à deux mains de son katana - lui aussi dupliqué - pour l'envoyer mordre dans le flanc de cette parodie de samouraï, ignorant que le Mizukage lui avait asséné exactement la même technique à peine quelques secondes auparavant. Sans savoir à quel point il avait pu l'affecter, il vit le katana labourer le sol dans le prolongement de son mouvement, s'étonnant lui-même de la force qu'il avait été capable d'y mettre. Il lui faudrait apprendre à la maîtriser, sans quoi il -
...
Ah ben non, en fait il n'en avait rien à secouer : ce serait à l'original de se débrouiller. Bien fait pour sa gueule. Étant toutefois le seul moyen qu'avait celui-ci de se protéger (je suis vraiment pas assez payé), il commença à se retirer, ne prenant que le temps de lancer au chef du village un :

Au fait, ceux qui sont en train de se barrer par la fenêtre, faudrait pas les rattraper ?

Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 155/400
Santé (clone) : 16/16
Chakra : 288/550 (-15 ; -10 ; -10 ; -50 ; -20)
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (effet Kirigakure) - 8 (Suirou actif) = 0
PA(s) utilisé(s) (clone) : 6 - 2 (effet Kirigakure) - 4 (Uragiri) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Katana supérieur.
Dégâts et effets envoyés : 60 (Uragiri) + 5 (Chakra no Roka) dégâts sur PNJ 3. Perte de 2 PA pour tout le monde. Perte de tous les PA pour PNJ 1.
Autres effets :
- Techniques de Dojutsu inefficaces sauf celles ne demandant pas vue sur sa cible.
- Ne peut être touché autrement que par des attaques de zone.
- PNJ 1 ne peut rien faire ni être attaqué tant que le Suirou est maintenu.
- Création d'un clone doté de 16 HP (155/10 arrondi au supérieur) via l'effet du Suirou.
- Uragiri doit être bloqué comme une technique de rang B (effet du Kirigakure).
- +5 aux dégâts d'attaques au corps à corps.
- +1 aux dégâts des coups simples.
- Présence d'eau peu profonde.


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Tour du Mizukage-