AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mer 31 Mai - 13:41


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ


Citation :
Profil de PNJ 1

Santé : 605
Chakra : 365 - 35 (Daiya no Yoroi) = 330
Inventaire:
Citation :
Armure de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 10 (Suirou) = 0
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : //
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizukage
Gokushi Hitoya
avatar
Messages : 394
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Dim 4 Juin - 0:12
Visiblement, Yamato semblait se relever des nombreuses attaques qu’il avait encaissé à ma place et son attaque avait porté ses fruits sur nos ennemis. Il avait même réussi à prendre le temps de plaisanter. Ce qui, de ce que j’avais compris de lui, semblait être une bonne chose. Ce qui m’inquiétait plus, c’était l’explosion du chakra du démon et du risque bien présent que ce dernier prenne le dessus sur son hôte et ne lâche la tortue géante sur le village, ne causant que plus de chaos qu’il y en avait déjà avec la révolte en cours. Croiser les doigts, c’est tout ce que je pouvais faire à ce moment. Croiser les doigts que Yamato garde le contrôle de lui-même, que le démon reste en place et que tout se termine bien. Le dernier des mercenaires encore en étant semblé bien motivé à vouloir continuer le combat, seul contre tous. Peut-être était-il vraiment stupide ou bien n’avait-il pas compris la situation exacte dans laquelle il se trouvait à cause de la brume ?

Devant la déferlante de chakra qui venait vers moi, j’ai pris soin de composer quelques signes pour me protéger de son assaut et en crachant un peu de lave pour qu’elle se place devant moi et durcisse rapidement au contact de l’air. Le mur ainsi créé absorba sans problème les coups de lame du dernier mercenaire. Puis, j’ai ensuite directement collé mes mains sur la lave froide qui m’avait protégé pour faire une nouvelle fois fonder la roche. La roche ainsi en fusion s’est donc doucement mise à couler vers lui et devrait continuer de couler. Et Yamato avait malgré tout trouvé le moyen d’être utile et de continuer de frapper le mercenaire. Toujours plus utile que Satoru qui j’espère était encore vécu. C’était un petit con, qui n’arriverait jamais à rien dans sa carrière militaire, mais il était trop jeune pour mourir comme un chien. Et puis, il y avait autre chose aussi... le conseil commençait à se faire la mal ! Oh non, mes salauds, vous n’irez nulle part !

J’ai continué de déverser mon chakra dans le magma en fusion pour qu’il continue de couler. J’en ai vomi une nouvelle quantité, allant chercher loin dans mes réserves de chakra. Mais c’était la fin et il fallait faire ça bien. La lave a continué de couler, pas seulement vers le mercenaire, mais vers les fenêtres aussi, vers le conseil, vers les portes. Partout. Vers tout ce qu’elle ne pouvait brûler et là où elle avait l’espace de couler. Puis, doucement, la lave est venue se solidifier, boucher les portes, les fenêtres et tout autre issu de cette pièce du conseil. Oh j’ai vomi énormément de lave et une bonne quantité de mon chakra venait d’y passer. Voilà qui devrait sonner le glas du mercenaire et sonner le glas des rêves d’évasion du conseil. La chaleur devenait difficilement supportable, enfin sauf pour moi.

« - Bien, avec ça, il ne devrait plus pouvoir aller bien loin. »

Laisser la lave couler, je me suis dirigé vers la sphère tenue par Yamato, lui adressant un petit signe de tête et j’ai de nouveau enduit ma lame de magma puis d’un mouvement sec je l’ai planté directement dans la gorge du mercenaire prisonnier de la prison du porteur du démon tortu. Voilà qui devrait, à défaut de le tuer, mettre un terme au combat. Le conseil était donc maintenant sans défenses et il n’y avait plus qu’une simple chose à faire. Je me suis dirigé donc vers l’une des armoires du fond, espérant qu’elles n’ont pas toute était détruite par les combats. Fort heureusement est pas un heureux coup du sort, non. J’ai pu trouver de quoi écrire. J’ai donc pris le nécessaire, papier, encre et la cire nécessaire pour apposer les sceaux. Le moment était donc venu de voir officiellement les choses changer.

« - Maintenant, les choses sont simples. Il ne vous reste plus qu’à signer l’ordre qui me nomme comme chef suprême du village, dans tous les domaines et sans condition. Reléguant l’autorité du conseil à ce qu’elle devrait être : guide mais pas maître. Oh et bien entendu, vous allez tous subir un procès au vu des crimes que vous avez commis envers la population de Kiri. Votre seule porte de sortie, pour éviter une fin... tragique et définitive ! »

Et maintenant après le sang, la politique... et après ça, un village à calmer.
Citation :
Profil de Gokushi Hitoya

Santé : 370
Chakra : (300-(15+80))+10=215
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Doton, Katon, Yoton, Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 3 (Gomuheki) - 1 (contre attaque) + 6 (Youkai no Jutsu) + 2 (Kirigakure) = 10
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : - 90 sur PNJ3 par "Youkai no Jutsu"
Autres effets :


The past is not my concern. The future is no longer my concern, either.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Lun 5 Juin - 13:53


Scénario 1
Au début tout est pur, tout est motivant. Ensuite, les erreurs commencent, les compromis. Nous créons nos propres démons. Δ

Le mercenaire épéiste se sentait peu à peu faiblir, assaillait par les différentes attaques de ses adversaires. Le second étant enfermé dans cette bulle d'eau, il n'avait aucun moyen de lui venir en aide. C'était le ponpon.. Mais il avait promis de faire tout son possible pour respecter les ordres pour lesquels il avait été payé. Donc il chercha tant bien que mal à se défendre face aux nouveaux assauts mais il sentit tout à coup son corps se paralyser. Était-ce de la peur ? Était-ce simplement car son corps ne disposait plus de suffisamment d'énergie pour le maintenir dans un état normal ? Il ne le savait pas, mais s'il y avait bien une chose certaine, c'est qu'il ne put rien faire. Ainsi, il encaissa la technique au sabre du Jinchuuriki puis la technique de Lave du Mizukage. Son corps tremblait comme une feuille, tout seul, et quelques larmes se mirent à couler au creux de ses joues alors qu'il tomba sur le sol dans un léger fracas. Il n'était pas mort, non, pas encore mais... L'inconscience venait tout simplement de l'emporter. Il n'avait malheureusement pas pu accomplir sa mission. C'était terminé.

En voyant ça, le reste des membres du Conseil encore présents dans la salle se mirent à hurler de crainte. Ils savaient très bien que si ça se finissait de cette façon, ils ne pourraient plus rien faire pour maintenir ce village entre leurs mains vicieuses. Qu'allaient-ils donc pouvoir faire ? Leur seul espoir venait de partir en fumée... Quoi que. Car soudain, l'un des membres du Conseil lança un regard apeuré mais également déterminé au Mizukage les menaçant d'une fin tragique s'ils n'acceptaient pas de faire de lui le maître suprême du village.

- Hi..hiii..hii.. Non, vous, monsieur Gokushi, vous ne vous en sortirez pas de si bon compte vous savez.. Jamais nous ne vous accorderons ce plein pouvoir en signant ce ridicule bout de papier ! le Monstre nous viendra en aide !

PS : Félicitations, le combat est terminé, vous avez su triompher de vos adversaires !


Citation :
Profil de PNJ 3

Santé : 165 - 65 (Uragiri) - 90 (Youkai no Jutsu) = 10
Chakra : 95 - 10 (Ikari Gatana) = 85
Inventaire:
Citation :
Katana de qualité supérieure
Affinités/Spé: Surprise
PA(s) utilisé(s) : 10 - 2 (Kirigakure) - 2 (Désactivation Ikari Gatana) = 6
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme utilisée :
Spoiler:
 
Dégâts et effets envoyés : /
Autres effets :
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Kiri
Mizuki Yamato
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Mar 6 Juin - 18:31
Nan, j'te jure, j'peux encore être utile, me remets pas dans la -
Ouais, c'est ça. Allez, à la prochaine, hein.


D'un geste de la main (non, pas celui-là), il dissipa le clone avant qu'il ait pu plaider sa cause. Ces machins lui portaient déjà suffisamment sur les nerfs sans leur laisser croire qu'ils avaient leur mot à dire dans l'histoire. Dans le même temps, le Mizukage se rapprocha de lui après en avoir terminé avec l'épéiste - non sans contribution de sa part -, s'éloignant de la fournaise qu'il avait créé (ou plutôt ravivé) à cette occasion. S'épongeant le front d'un revers de la main, Yamato reporta son attention sur le mercenaire qu'il tenait encore à bout de bras.

Vous êtes prêt ? Un, deux...

Les barreaux de la prison aqueuse se rompirent en même temps que la concentration, permettant à Gokushi de porter le coup de grâce au dernier membre du trio. Expressifs comme ils étaient, ils n'avaient même pas été capables de leur donner de nom ; tant pis, c'étaient eux qui finiraient dans une tombe anonyme. S'il aurait été tentant de penser qu'ils ne méritaient pas mieux que la fosse commune, les shinobis réalisaient aussi des missions pour de l'argent. Même s'ils n'accepteraient jamais d'aller infiltrer un autre village ninja pour ce faire, ils auraient très bien pu se retrouver dans un rôle de garde du corps plus ou moins similaire... Même si aller se frotter au Kage et à la bestiole locale à cette occasion, c'était un peu con de leur part. Cela n'excusait pas l'imbécillité du geste, mais il pouvait comprendre à peu près comment ils s'étaient retrouvés dans cette situation. Avec le peu d'argent qui arrivait jusque dans les bas-fonds, lui-même avait été forcé d'accepter quelques missions ingrates s'il voulait pouvoir manger le soir - enfin, autre chose que du poisson.
Ce n'était pas suffisant pour lui inspirer une réelle empathie à leur égard - ils avaient à priori accepté en toute connaissance de cause -, mais il leur rejetait moins la faute qu'à leurs employeurs - qui, de toute évidence, n'avaient aucune idée d'à quel point il était déraisonnable par bien des aspects d'introduire des étrangers au sein-même du village. Nul doute que les informations sur lesquelles ils avaient pu faire main basse devaient être depuis longtemps parties faire les choux gras de leur pays d'origine... À supposer qu'ils en aient encore un : il ne voyait de bandeau sur aucun d'eux. Ce qui en soi pouvait être encore pire, car cela voudrait dire qu'ils les auraient vendues au plus offrant. C'est ce qu'il aurait fait à leur place, en tout cas - « si on peut se faire un peu plus d'oseille sur le dos de ces pigeons, pourquoi se gêner ? ». Ils n'avaient certainement pas fini d'en entendre parler... Mais bon, chaque chose en son temps.

J'vous rejoins dans une minute, lança-t-il à Gokushi alors que celui-ci allait chercher crayons et papier. Parce que c'était bien beau d'avoir mis fin aux hostilités, mais lui était toujours un tantinet transformé en monstre ; à un moment, il allait falloir y remédier. Si son coeur continuait à battre à ce rythme, il allait finir par lui sortir de la poitrine comme dans un vieux cartoon, ou autre mise à mort spectaculaire de jeu vidéo. Fermant les yeux et portant les doigts à son front, le katana toujours à la main opposée, il s'efforça de se calmer. Les banalités habituelles (compter les moutons, lait chaud, j'en passe et des meilleures) n'avaient jamais vraiment bien fonctionné pour lui, aussi il allait devoir improviser.
Curieusement, la première image qui lui vint à l'esprit était celle d'un lac bouillonnant, qu'il voyait depuis la berge. Sans même entrer en contact, il pouvait en sentir émaner une forme diffuse d'émotion, la source de toute cette agitation. Il aurait été bien incapable de mettre de mot dessus, mais sa simple présence semblait parvenir à la calmer dans une moindre mesure. Sans qu'il ait eu besoin de rien faire d'autre que de regarder, l'étendue liquide recouvra son calme au bout de quelques instants, sans que plus rien ne trouble sa surface. Soulevant les paupières, Yamato revint à lui...

Et s'écrasa lourdement au sol, la tension dans ses jambes s'étant soudainement relâchée. Il en profita pour lâcher la prise qu'il avait sur le manche de son arme, ne se rendant compte que maintenant des crampes abominables qu'il avait dans les doigts. Bien qu'en grande partie cicatrisée, l'estafilade qui lui traversait le torse se mit également à pulser, comme si ses anti-douleurs avaient cessé de faire effet (quoi qu'il n'ait absolument jamais pris de morphine pour pouvoir faire cette comparaison, nooon). Mais surtout, les forces lui manquaient à un point qu'il n'avait jamais connu, plus que s'il avait passé la journée à courir le marathon. Recourir aux pouvoirs de la Bête était éreintant pour le corps, et le sien était encore loin d'y être habitué. Peut-être qu'avec un peu d'entraînement...

Luttant péniblement pour se remettre sur ses jambes, le sabre à l'épaule, il se traîna aux côtés de Gokushi. Si son état de fatigue l'aurait plutôt incité à se laisser tomber dans l'un des fauteuils en cuir qu'ils avaient libéré du joug de leurs oppresseurs, il n'était pas sûr que le Mizukage apprécierait de l'entendre ronfler en cette heure solennelle pour le village. Mais s'il avait réussi à tenir jusque là, il n'était pas à une poignée de minutes près... Même s'il laissa échapper un puissant bâillement ne laissant aucun doute quant à ce à quoi il comptait employer son futur proche. S'il était bien luné, peut-être même que Gokushi consentirait à une avance sur salaire pour qu'il puisse se payer un repas digne de ce nom... On peut rêver. Enfin, c'était déjà supposer que sa cantine n'ait pas fait les frais de leur révolution...

Bon, il se magne de gribouiller son nom sur le papelard, le bibendum ? J'ai rendez-vous avec mon oreiller. ronchonna-t-il, encore un peu en retrait - la privation de sommeil, comme pour beaucoup, n'aidait pas à le rendre plus agréable qu'il n'était. « Le monstre nous viendra en aide » ? Qu'est-ce que c'était que ces conneries ?

Le seul monstre qu'il connaissait, il l'avait dévoré.

Citation :
Profil de Mizuki Yamato

Santé : 155/400
Chakra : 288/550
Inventaire:
Spoiler:
 
Affinités/Spé: Suiton, Kenjutsu, Jinchūriki
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) : Katana supérieur.
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
- Présence d'eau peu profonde.

PS : Merci pour l'animation !


En refusant d'être goutte d'eau, tu acceptes d'être océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com/t298-fiche-technique-mizuki-
Compte PNJ
avatar
Messages : 128
XP Mensuel : 127
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   Jeu 8 Juin - 14:31
Vous obtenez tous deux une régénération de 80 pv / 80 chakra ainsi que :
- 230 points RPG pour Hitoya
- 380 points RPG pour Yamato
- 165 points RPG pour Satoru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Scénario 1] En Marche ! feat Gokushi, Yamato & Satoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Tour du Mizukage-