AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 111
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Mar 25 Avr - 12:31
C'était une première pour le tout jeune arrivant à l'Académie Ninja de Kumo, et il était tout jouasse à l'idée qu'il allait pouvoir observer les futurs ninjas de son village. Pour la première fois, il allait assister à un tournoi dont le vainqueur aurait de grandes chances d'accéder au rang supérieur. Le tournoi permettait également de faire découvrir de nouvelles têtes, moyen de faire de la "publicité" pour que des clans se fassent connaître au grand jour. Sato n'avait aucune idée de tout ce que cela pouvait bien signifier, et préférait y aller pour retenir quelques techniques afin d'impressionner Izumo.
Celle ci mettait d'ailleurs un temps fou à venir, retardant sa marche en passant près des boutiques de la rue principale, seul chemin menant à l’arène. Le garçon commençait à s'impatienter, et s'en prenait à tout ce qui lui tombait sous la main. Colérique, chose normale vu son âge. De ses dix années, Izumo n'en avait connu que trois. Il faut dire qu'à l'époque, le damoiseau aux cheveux couleur azur passait son temps à vagabonder et ne connaissait pas encore l'histoire des ninjas et toutes les choses ayant un rapport avec. Son entrée à l'Académie tombait très bien, même si son maître lui avait inculqué quelques bases. Quelques tuyaux ne lui ferait pas de mal, tout les parents font ça de toute façon.
N'ayant aucun lien de parenté avec le jeune étudiant, Izumo avait réussi à se faire passer pour sa tante lors de l'inscription. Aucun justificatif ne fut demandé étant donné le nombre d'étudiants sans famille se retrouvant à l'Académie ces derniers temps. Cela tombait plutôt bien pour la demoiselle, puisqu'elle avait horreur de remplir toute la paperasse administrative. Le fait de ne pas résider à Kumo ne fut pas non plus un problème, le simple fait que Naoshi Sato avait été aperçu plusieurs fois en ville avait fait de lui un résident de Kumo à proprement parler.

Allez vite ca va commencer ! s'empressa de dire le garçon, tout en tirant la manche de sa supposée tante.

Oui oui j'arrive. Oh le joli collier que voilà....

Devant le manque d'implication d'Izumo, Sato choisit de partir en courant vers l'arène tout seul. Si elle ratait le début, qu'elle vienne pas se plaindre ! Il y avait étrangement peu de monde pour un jour de tournoi, mais cela ne découragea en rien le résident de Kumo ! Au contraire, ca le surexcitait encore plus de savoir qu'il pourrait choisir sa place. Les gards mirent fin à son engouement en lui disant qu'aujourd'hui il n'y avait pas de combats étant donné qu'il y avait un jour de pause entre chaque phase qualificative histoire de laisser du temps de repos. Les participants devaient tout donner à chaque combat, et même en étant genin ou chuunin, il fallait se reposer comme à chaque mission.
La tête basse, Sato revint sur ses pas et rejoignit son maître.  Décidément, c'était pas son jour, lui qui avait tout bien préparé son programme de la journée en choisissant chaque combat qu'il désirait voir, maintenant il devait trouver de quoi s'occuper toute la journée...

Pourquoi ne pas faire un tour dans la ville ? Tu pourrais croiser des participants au tournoi, et leur demander des conseils non ?

L'oeil du Kumojin s'illumina d'un coup.

Oh bonne idée ! Comme ça je pourrais te montrer pleins de trucs trop balèze et je te forcerais à reconnaitre ma supériorité de ninja ! Bwahahahahahaha !

Et il partit en courant, laissant la dame seule dans la rue commerçante. Elle pouvait reprendre son petit shopping, son disciple allait tout faire pour apprendre le plus possible pendant cette journée ! Cela laissait largement assez de temps pour le jeune garçon d'apprendre moult techniques toutes aussi incroyables que surpuissantes !
Il était dix heures passées de trente cinq minutes à Kumo quand le Naoshi s'étonna de trouver personne. Ils étaient donc tous retournés chez eux ou quoi ? Tout ceux qu'il avait interrogés lui répondirent par la négative, ne sachant pas où les participants se trouvaient. Bon bah, autant demander à tout le monde.

Hey toi la fille avec les trucs bizarres dans les cheveux, tu peux m'aider à trouver des participants au tournoi de Kumo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 54
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Dim 30 Avr - 20:42
Kumogakure no sato était le lieu perdu dans les nuages, qui accueillait le fameux tournoi pour lequel tu te préparais depuis si longtemps. Ce lieu perdu dans les montagnes. Un lieu étrange que tu n'avais pas l'habitude de côtoyer. Un lieu qui ne te parlait pas du tout. Tu te sentais complètement dépaysé. C'était vraiment étrange comme sensation de malaise qui régnait en toi. La phase finale du tournoi allait bientôt commencer et le stress commençait à grimper. Tu te pressais pour te rendre le plus vite possible sur les lieux. Tu ne savais toujours pas quand tu allais passer cette dernière épreuve.

Que pourrais-tu bien faire aujourd'hui ? peut-être en profiter pour t'entraîner ? ou tout simplement visiter les lieux ? Après tout, tu n'avais rien à faire de particulier. Puisque depuis ces derniers jours, tu n'avais fait que de te battre. Te battre pour encore prouver ta valeur, te battre pour l'honneur, la fierté des Hyûga, de Konoha. Ton clan, ton village. Tu étais contente de pouvoir participer à ce tournoi. Cela te faisait une bonne expérience, et te faisait rencontrer des adversaires formidables et incroyables. Ils étaient tous si puissants.

Tu étais bien contente de pouvoir te reposer finalement. Tu marchais tranquillement dans la rue commerçante de Kumogakure. Croisant un jeune garçon... qui t'adressa la parole... assez...comment dire ? manquant de respect ? Tu plissas les yeux, et fis un grand soupire. Eh allez, tu étais tombé sur un gamin immature ? Avais-tu vraiment le temps pour ça ? Tu faillis presque rire en entendant sa question. "Trouvez des participants au tournoi de Kumo". Pas comme si tu y participais hein ? Ha la la, ces jeunes... tu ne savais pas trop quoi répondre sur le coup. Surtout que tu ne connaissais personne ici. Tout du moins, en dehors de certains participants au tournoi.

Tu regardais le jeune homme, d’un œil pas convaincu. Tu le dévisageas de haut en bas, du haut de ses dix ans, tu le trouvais bien impulsif. Mais bon, peut-être que c’était la partie de toi qui n’aimait pas les enfants qui parlait nan ? C’était normal d’être intrépide pour ça. Cependant, tu étais assez mal à l’aise, car tous les regards se sont braqués sur vous. Tu n’aimais plus être le centre d’attention, tu détournas le regard rapidement pour te re-concentrer sur le jeune homme qui attendait surement une réponse. Ce qu’il se trouvait dans tes cheveux hein ? Tu en décrochas une. Il s’agissait d’une barrette en cylindre avec en son centre un bijoux rose avec quelques ornementations gravés dessus.

« Petit, sache qu’il s’agit d’une simple barrette clip avec un bijou, ou une pierre précieuse je sais pas trop à vrai dire, je les tiens de ma mère ». Tu en défais une pour le lui montrer rapidement.  Tu fais un sourire, « tu vois », puis la remet rapidement à son emplacement originel. « Tu es fan de tournoi ? c’est ton premier ? » Beaucoup de questions d’un coup pour le jeune garçon, mais tu espérais qu’il passe vite son chemin. Tu voulais aller t’entraîner. Tu le regardes toujours de tes yeux blancs, ton front munie du bandeau qui représentait ton villages, et ta veste verte sur les épaules. Tu croises les bras patiemment.  




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 111
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Lun 1 Mai - 11:52
Une barrette hein ?

Le garçon était méfiant. Lui qui était rentré il y a peu dans le monde des ninjas, il savait bien qu'un rien pouvait devenir une arme. "L'arbre qui cache la forêt" en gros. L'Azur était persuadé qu'il y avait quelque chose d'autre, que cette "barrette clip" dissimulait en fait une terrible arme de jet ou de corps à corps. Trouver sa véritable utilisation, quel qu'en soit le moyen utilisé. S'approchant pas à pas de la demoiselle, l'apprenti la dévisage au niveau de cet outil basique qu'il n'avait jamais vu auparavant. C'est pas comme si Izumo en portait tout les jours, elle qui voyageait avec le strict minimum. Les deux femmes n'étaient pas semblables niveau chevelure, Izumo préférait les avoir pas trop long quant à l'autre qui les avait assez long.

Mouais.... Pas convaincu de ce que tu m'sors. A tout les coups tu m'prend pour un petit, mais sache que j'vais devenir ninja ! Donc fait gaffe à toi avec ta barrette bizarre là !

La jeunesse avait prit le dessus sur la raison, et Sato n'en avait pas encore conscience. Il faut dire qu'il ne se préoccupait pas de ses propos car étant futur aspirant ninja, le reste lui importait peu. Le sujet de la barrette clip étant clos, l'autre débat fut ouvert. A la question du garçon, la donzelle lui avait répondu par deux simples questions. Et s'il y avait une chose que le borgne haïssait au plus haut point, c'était le fait de répondre à une question par une autre question. Qu'est ce qu'ils avaient tous, ces adultes, à vouloir toujours tourner la discussion à leur avantage ? Pourquoi ne pas répondre tout simplement par l'affirmatif ou la négation, afin de se tourner vers autre chose ? Attendait-elle quelque chose de lui ?
Une brise se leva doucement, jouant avec la chevelure et les habits flottants des passants. Ce qui amusa le Kumojin lorsqu'il se rendit compte que son interlocutrice avait les cheveux en pétard l'espace d'un instant.

Ca te sert pas beaucoup tes barrettes... T'es bien une fille, à toujours prendre quelque chose parce que c'est beau ! Pfff !

A la limite de l'insupportable, Sato se trouvait bien placé. Même s'il n'était qu'un gosse, beaucoup de gens réfutaient ce genre de comportement. La discussion allait pas tarder à dériver vers la sortie, un reproche sur les parents et l'éducation, puis les "Ah ces jeunes !". Mais avant de couper court à cette discussion, il tint quand même à répondre à ces questions anecdotiques.

Un fan, pas trop. Je viens surtout pour apprendre des techniques, vu qu'il y a plein de gens qui participent. J'vais revenir trop puissant et ça va bien faire chier mon maitre parce qu'elle aura plus rien à m'apprendre haha ! Et comme ça, j'vais sauter l'Académie et à moi toutes les filles et toutes les techniques trop balèzes ! HAHAHAHAHAHAHA ! -déclara t-il en s'esclaffant bruyamment. Et comme ce n'était pas suffisant, il décida de prendre les devants. - Toi là ! Montre-moi des techniques super balèze ! Plus vite que ça !

Les regards qui s'étaient posés sur eux au début s'estompèrent peu à peu, laissant le champ libre à la dame pour enseigner sa plus terrible attaque au petit garçon... du moins, si elle répondait positivement. Il manquait néanmoins quelque chose à sa demande...

Ah ouais.... euh... S'il vous plait ?

Une petite politesse en plus pour faire fondre et faciliter la tâche. Ça marchait bien avec Izumo, alors pourquoi pas avec elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 54
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Ven 19 Mai - 22:18
Tu regardes tranquillement le jeune enfant. Tu le dévisages encore, et encore, de ton regard blanc violacé. C’était comme si tu n’avais pas de regard. Pas de lumière dans les yeux. Pas d’étincelle de vie. Ce regard pouvait tout aussi bien refléter ton âme joyeuse que ta peine. Qui sait quelles pensées te traversaient l’esprit en ces minutes qui passaient. Elles te semblèrent éternelles. Tu te mise à fixer le ciel bleu. Les nuages de Kumo étaient tous assez grands, il y avait très peu de petits. Tu vis le garçon s’avancer pas à pas, doucement mais surement… comme on dit. Tu ne savais pas ce qu’il comptait faire… mais il n’allait pas être déçut du voyage. Clairement. Un bon retour au sol pour lui apprendre les bonnes manières ? Peut-être bien que oui ? Attendons de voir la suite. Tu restes calme, ne bougeant pas d’un millimètre, les bras croisés, une jambe devant l’autre pliée.

Tu commences à t’écarter lentement de sa trajectoire. Que voulait-il donc faire ? Tu examinas attentivement chacun de ses mouvements, prêtes à rebondir. Ha… donc c’était tes barrettes qui le gênait ? Pourtant, contrairement à ce qu’il pouvait penser elles ne te servaient pas à attaquer ou te défendre. Ce n’était même pas des armes… Tu n’étais pas spé en Kenjutsu en plus, donc tu n’en voyais pas l’intérêt. Tu avais déjà bien assez pour te défendre toute seule. Il ferait mieux de se méfier de tes yeux. Mouais… que tu le traîte ou pas, cela revenait à la même chose non ? Parce que de toute façon, sa taille, sa voix, son comportement, tout laissait penser à un gamin immature et insolent.

Vivement qu’il parte… oui, tu n’étais pas très loquace, pas très bavarde… mais tu n’aimais simplement pas les gamins comme lui. Non mais pour qui il se prenait ? Pour une légende ninja ? Laissez-moi rire, il est juste aussi haut que trois pommes réunies en hauteur. Pfff, qu’elle galère, tu voulais seulement aller t’entraîner à la base, et profiter de ton jour de repos, pas jouer à la baby sitting quoi ! Tu n’aimais de plus, pas du tout, mais alors pas du tout te faire remarquer à cause de quelqu’un d’autre qui ne savait bien se comporter et qui n’était pas civiliser.

Eh oui, c’était aussi pour ça que tu allais nommer « Gamin… ce n’est pas comme ça que tu vas progresser, tu ferais mieux de retourner t’entraîner avec ton maître… » Et paff. Une petite remarque glaçante, presque médisante.

« Eh puis, peu importe que tu sois un ninja légendaire ou pas, tout le monde finit par trouver une âme sœur un jour, donc vouloir être super balèze, à part pour faire le beau, ça ne sert à rien… je n’en voit pas l’intérêt… ».

Tu fais un soupire. Il voulait une technique super balèze ? Il allait en avoir. Tu te mets en position de Juuken levant les poings devant toi puis sautant en l’air. Tu libères un vent de chakra de ta paume de main. Le Byakugan activé Un bon hakke Kuushô ça remet forcément les idées en place. Bien sûr, il n’était pas à ta pleine puissance… tu ne tenais pas à être tenue responsable d’un quel qu’onc accident.



La paume du Hakke frôla le jeune garçon insolent et désinvolte.

« Monsieur est servi ! Rassure-toi, je n’étais pas en pleine puissance, mais la prochaine fois, un bon s’il te plait avant, ne te ferait pas de mal, il faudrait que ton maître refasse ton éducation, petit. » Fis-tu avec un sarcasme et un petit sourire au coin assez hautain. « Et puis en sautant l’Académie, tu sautes le diplôme de Genin, qui est la base d’un Ninja, tout le monde devient un grand shinobi en passant à l’Académie, regarde Naruto Uzumaki de Konoha, qui était un des Hokage ».




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 111
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Dim 21 Mai - 16:59
La politesse avait quelque peu marché, puisque la dame n'avait point rechigné à lui montrer une de ses techniques super balèzes que le Naoshi attendait depuis qu'il lui avait demandé. Cela dit, elle avait mit le doigt sur le principal défaut lorsqu'on est encore enfant : l'impatience. Comment ça il devait retourner s'entraîner avec son maître ? Croyait elle qu'il était venu ici juste pour voir le tournoi tranquillement, une sorte de pause hein ?
A peine eut il le temps d'esquisser un sourire que son interlocutrice s'était placée dans une position étrange. Ses yeux avaient quelque chose de changé, et Sato sentit une petite bourrasque lui passer à ras de son côté gauche. Une légère estafilade s'était formé au niveau de sa joue, laissant s'échapper quelques gouttes de sang, le tout qui fut recouvert par le cache œil de l'enfant dont l'attache avait probablement été coupée par la technique de la demoiselle.
S'empressant aussitôt de couvrir la partie de son visage touchée, Sato laissa tomber son sourire pour le remplacer par une grimace couplée d'un zeste de mauvaise humeur.

T'étais pas obligée de le faire sur moi... snif...

Dit-il en cachant ses larmes. Oui il avait été touché physiquement, mais c'était aussi mentalement que le garçon luttait. Il n'était pas encore entré dans le monde des shinobis que déjà il se faisait remettre en place. Certes c'était une kunoichi, mais c'était une fille ! La honte pour son égo d'homme, car même Izumo ne lui avait pas fait subir ce traitement. Sato était encore trop jeune pour comprendre qu'il avait eu ce qu'il avait cherché, ne retenant que cette offensive envers sa personne.

Toute façon tu vas pas aller loin dans le tournoi... Tu peux t'estimer heureuse que je ne sois pas encore un ninja, car je te l'aurais fait payer sur le champ. En plus t'es trop moche ! Na !

Dévoilant grand sa langue, le gamin se hâta de la remballer et mima des coups de poings en regardant bien la fille aux barrettes pendant quelques minutes. Elle devait comprendre qu'il lui ferait sa fête puis qu'elle lui présenterait ses excuses, et il s'y assurerait personnellement.
Une fois son petit numéro terminé, Sato lui tourna le dos et commença à marcher dans la direction opposée...pour se retourner d'un coup en hurlant à pleins poumons tout ce qui lui passait par la tête.

Tu seras vieille quand je serais ninja, j'verrais si j'serais gentil. Mais vu que tu seras encore plus moche, j'te rendrais plus moche ! Et toc ! - revient vers elle en la pointant du doigt - J'sais pas qui c'est ce Naruto truc, et ton histoire d'âme machin non plus. T'façon j'ai ni frère ni sœur donc j'm'en fiche ! Ton sourire, il me donne envie de te donner de l'argent tellement il fait pitié ! Pfff !

Alors là, il lui avait cloué le bec ! Mieux encore, il ne se sentait plus tant sa répartie avait été étalée d'un coup ! Ya pas à dire, Sato n'éprouvait plus que de la fierté. Rabaisser les filles, c'était cool ! Surtout les filles dans le genre de l'autre là.... Izumo restait la seule exception bien entendu.

C'est quoi ton nom ? Barette ? Tornade ? Parce que vu ce que tu m'as envoyé tout à l'heure, j'ai su direct que t'as l'habitude de t'en prendre, des vents ! HAHAHAHAAHAHA !

Et le voilà qui s'esclaffait comme pas possible, rameutant tout les regards vers eux. Quel génie ce Naoshi ! Elle l'avait attaquée à sa demande, il lui répondait par les mots et l'attention du peuple. L'air satisfait, Sato émit un petit ricanement avant de soupirer. Il était trop cool décidément ! Dommage que son maître n'avait pas vu cette scène, elle l'aurait applaudit à coups sur ! Mais bon, ca fera une histoire à raconter ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 54
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Sam 27 Mai - 22:40
Le moins que l'on pouvait dire, c'était que tu n'y étais pas allée de main forte avec ce petit kumojin. Peut-être que tu aurais pu faire preuve d'un peu plus de clémence à son égard... non ? Si seulement il ne t'avait pas répondu comme cela. Tu détestais  vraiment ce genre de môme intrépide, impatient, et qui se croyait tout permis sous prétexte qu'il voulait devenir le plus fort des shinobis. La patience était une vertus, comme la sagesse. Elles se gagnaient toutes les deux avec le temps donc bon, pouvait tu seulement lui en tenir vigueur ? Tu fis un soupire et te remets en position normale. Stoppant ton Byakugan, les étranges  veines sur tes yeux disparurent. Le Juuken devait être terrifiant pour un enfant de son âge, et puis, tu ne voulais pas déclencher d'incident diplomatique. A cause d'un gamin immature.

D'abord tu ne l'avais pas fais sur lui, mais à côté, déjà, et ensuite il avait qu'à esquiver... s'il était vraiment un futur shinobi il aurait du anticiper et se préparer à riposter. Tu fis un autre soupire. Tu ne savais vraiment pas comment te comporter en compagnie d'enfants. Tu étais très mal à l'aise, et son comportement n'arrangerait certainement pas les choses. Il avait réussit à te braquer. Pas totalement, non parce que tu voulais quand même lui répondre... mais vraiment, vraiment, tu étais à deux doigts de partir pour ne plus jamais revenir. Tu te demandais si tout les gens de Kumo étaient comme cet enfant ? Bien sûr, tu pouvais imaginer que non. Il n'y avait pas que des enfants à Kumo quand même.

Quoi que la rumeur courrait que les Kumojins avaient tous plus ou moins, un fort caractère de guerrier.

"PFff, heureusement que je t'attends pas pour allez loin dans quelque chose petit, sinon j'y serais encore en Genin !" Fis-tu en dessinant un petit sourire médisant sur ton visage. Évidemment, tu n'avais pas cherché à le tuer, ou à lui faire du mal gratuitement, c'était lui qui t'avais provoqué, mais bon. Tu ne pouvais pas attendre grand chose venant de lui. Après tout, ce n'était qu'un enfant qui n'avait pas encore apprit la vie... Que devais-tu faire à présent ? lui répondre ? Encore une fois ? ou laisser couler ? Ce n'était vraiment ta tasse de thé...  

Sa mentalité ne semblait pas très très culturelle et instruite non plus. Tu ferais l'impasse dessus, si seulement son tuteur était là... tu lui en aurait touché deux mots. Enfin, il ne semblait pas avoir de famille donc. Peut-être pourrait tu te montrer clémente avec lui ? Tu fis un petit sourire, d'un autre côté, il te rappelait toi lorsque tu étais jeune.

"Mais quand je serais vieille, j’aurais acquis encore plus d'expérience que toi dans le combat mon petit loupiot ! Faudra t'y faire !"

Tu te mise soudainement à éclater de rire ! Carrément ! Il avait été le chercher loin celui-là dis donc ! Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase !

"Tu sais, ce qui me motive n'est pas l'argent ! j'ai bien d'autres valeurs que celle-ci... et de toute façon, ma famille en as assez pour vivre tranquillement pour un moment ! Tu ne peux pas comprendre, tu comprendras quand tu seras plus grands ! petit... sache que je m'appelle Aona ! Aona Hyûga si tu veux même les détails !"

Il allait voir ce qu'il allait voir celui-là ! Tu allais lui mettre un vent phénoménal il allait rien comprendre ! Si il jouait encore avec tes nerfs, ce n'était pas un vent que lui mettrais, mais bel et bien une belle droite de vent ! Ha Ha... tu voulais faire un petit effet comique à cette situation mais bon... c'était raté non ? ... osef.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 111
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Sam 27 Mai - 23:53
Qu'est ce qu'elle avait à répondre pour stopper l'incroyable montée en confiance du futur apprenti ninja ? Un argument, et pas des moindres. L'âge. Sato ne pouvait pas le nier, Izumo était assez puissante pour le peu qu'elle lui avait montré. Mais le petit garçon n'avait peur de rien, et c'est quasi du tac-au-tac qu'il lui répondit.

Quand tu seras vieille, tu finiras dans ton canapé à regarder ton album photo ouais !

Et paf, dans les dents la mamie ! Qu'elle n'aille pas se plaindre après, puisque tout était vrai. Sato avait prit exemple sur Izumo, qui ne faisait plus grand chose de ses journées, avant qu'il ne vienne lui demander conseil. La dénommée Aona Hyuga ne semblait pas si âgée que ça en y regardant bien. Toutefois, Sato avait l'excuse de voir que d'un seul œil donc ça jouait quand même.
Elle avait bien insisté sur son nom lorsqu'elle s'était présentée, à croire qu'il s'agissait d'une famille renommée mondialement et que le garçon lui devait le respect. Pourtant, il n'avait pas fait le rapprochement et continuait de narguer son interlocutrice. Quoi qu'elle fasse, elle était en tort car l'Azur n'avait qu'à jouer l'enfant victime de sévices et c'était merci-au revoir la compétition pour la demoiselle ! Qu'est ce qu'il était diabolique quand il s'y mettait ! Il ne pouvait que remercier l'autre Aona pour l'avoir mit dans un tel état.
Il lui fallait continuer à discuter, la seule façon pour lui de montrer qu'il avait l'avantage du terrain et de la répartie, à défaut de ne pas pouvoir se défendre en tant que ninja.

Euh... Mamie Aona qui se croit toute puissante, j't'arrête tout de suite ! J'ai aucune idée sur ce qu'est un Hyuga, ptet un gâteau de ton village m'enfin passons. Ici, t'es à Kumo ! Et c'est chez moi ! J'suis pas venu içi pour souffrir ok ?

*BAM*

Un violent coup sur la tête le fit revenir parmi les gens normaux.

La prochaine fois, tiens t'en au fait de demander les techniques ! Les participants ne viennent pas là pour compter fleurette et se faire des amis je te rappelle, insolent ! - se tourne vers Aona - Veuillez excusez mon petit-fils, il manque sévèrement d'éducation. Je n'y manquerais pas de le signaler à ses parents.

Mais t'es pas ma mamie enfin Izumo ! Pourquoi tu te rabaisses devant elle ? Oh réponds qu... AÏE !

Et rebelote, un coup supplémentaire qui fit pleurer le garçon. Pourquoi donc elle le tapait ? Avait-il dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Izumo s'inclina une nouvelle fois devant Aona et prit la main du Naoshi pour s'éloigner de la zone. Faut dire qu'ils avaient fait un joli grabuge et une foule commençait à se former autour d'eux, les commérages et regards n'avaient pour cibles qu'eux.

Il faut que tu comprennes que tu n'es pas le chef içi Sato. Ne va pas chercher d'embrouilles avec n'importe qui. Je te dirais pourquoi je t'ai frappé plus tard alors ne fait plus de bétises je te prie. *tousse* Je vais chercher quelques médicaments à la pharmacie à côté, viens.

Le garçon lâcha aussitôt la main de la dame, faisant quelques pas en arrière.

Non je viens pas. Ça pue dans les pharmacies, et tu mets toujours trois ans pour choisir un truc. J'vais rester là et t'attendre.... Et m'excuser.

Izumo eut l'air surprise l'espace d'un instant, puis partit en direction de l'infirmerie la plus proche avec un léger sourire aux lèvres. Quant à Sato, il retourna vers la Hyuga et balbutia quelques mots.

Bon euh... désolé pour tout à l'heure... MAIS JE RESTE PERSUADE QUE TU SERAS UNE VIEILLE ET MOI UN SUPER NINJA ! ET JE SAIS QUE JE GAGNERAIS ! BIM ! déclara t-il en mimant un coup de poing.

La foule se dispersa assez vite, il n'y avait plus rien à tirer désormais. Même si le garçon s'était mit à hurler ses dernières paroles, cela n'eut aucun impact dans les environs. La faute aux magasins, qui rouvraient après cette pause de midi. Mais le spectacle n'était pas terminé : il manquait le final.
Se positionnant bien face à Aona, Sato croisa les bras et la regarda de haut de son œil unique avec un sourire carnassier.

Excuses-toi, maintenant !

Fallait bien qu'elle s'excuse pour la honte que le garçon venait de recevoir en moins de cinq minutes. Oui, il tenait à voir ce regard mélangeant malaise et dépit. Sato s'était excusé à tort en partie, il voulait juste obtenir justice et réparation. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 54
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Mer 31 Mai - 0:31
Ha la la… tu n’avais vraiment pas de patience pour parler avec des enfants. Le respect chose pourtant capitale, se perdait pour se minuscule être qui te dépassait à peine. Tu fixas le môme, le dévisageant avec un regard sérieux qui faisait peur. Tu avais vraiment envie de lui en mettre une… mais « ce n’est pas ton style de t’énerver pour si peu ». Eh oui… tu préférais laisser couler, tant pis pour lui ! Il n’avait eu que ce qu’il désirait ! Après tout ! une de tes puissantes techniques. Tu n’étais plus une bleue comme lui. N’est-ce pas ? Tu étais chuunin après tout.

Et puis à la base… tu étais venue dans ce coin, pour essayer de trouver une aire d’entraînement ! Pas pour servir de nounou à un gamin paumé et immature. Petit insolent fut la seule pensée à son égard. Ce contentant du silence plutôt que d’aller flatter l’égo assez incroyable de celui-ci. Il croyait vraiment pouvoir faire ce qu’il voulait parce qu’il était chez lui ? Il était brave ce petit. Vraiment. En tant que participante au tournoi, cela ne serait pas facile d’être virée du tournoi comme ça à cause d’un enfant immature. On le prendrait plutôt comme responsable d’un possible incident diplomatique.

Mon dieu, la joie de l’innocence te manquait terriblement ! Tu faillis presque littéralement mourir de rire ! Les Hyuga, une spécialité de Konoha en tant que pâtisserie ? Ha ha ! Elle était bonen celle-là ! Tu dois bien avouer que c’était la première fois qu’on te la faisait !

« Oh ? et tu es venu pour faire quoi ? devenir plus fort peut-être ? petit ? Kumo est peut-être chez toi, mais je suis une invitée du tournoi. Je ne pense pas que kumo me vire si facilement petit et sache que Hyuga machin chose c’est le nom de mon clan ».

Tu fis cette phrase sur un petit ton aussi hautain que le gamin. Il voulait te chercher ? Il allait finir par vraiment te trouver. Seulement voilà, l’arrivée d’une tierce personne sauva la situation. Il se prit en effet, un coup sur la tête. Surement son tuteur légal ? Ha, réflexion, sa tutrice ! Tu fis des mouvments de bras pour rassurez la jeune femme qui semblait donc être Izumo.

« Oh ne vous en faîtes pas, il n’a eu que ce n’a semé, faîtes attention à lui… et vous devriez lui refaire son éducation… »

Et hop, une petite vanne en plus. Rien de tel que pour réchauffer l’atmosphère n’est-ce pas ? Tu sentis à nouveaux les gens qui se regroupaient autour de vous à cause du grabuge. Tu soupiras une énième fois. C’était barbant à force. Tu crias alors à la foule :

« Circulez, y’a rien à voir ! à la fin »


S’excuser ? Hum ? Vraiment ? pourquoi tu avais du mal à le croire ? Voulait-il remettre ça ? Soit. Tu restas stoïque lorsqu’il s’excusa. Puisque de suite après, il se mit en face de toi, les bras croisés également. Tu te décidas à faire pareil.

« Qui sème le vent récolte la tempête, c’est tout ce que je dirais, car de nous deux c’est toi qui a fait le lus de grabuge ici. Tu as eu ce que tu voulais. C’est tout. Point Final ». Fis-tu avec une once d’excuse que tu avais en travers de la gorge. Commençant à partir, tout en lui faisant signe de rejoindre son sensei avant qu’elle s’inquiète.

« Tu sais petit, t’auras bien d’autres occasions de prouver ta valeur qu’en agissant comme tel. Grandit un peu. Et tu peux dire merci à Izumo pour qu'on en reste là. J'ai un grand respect pour elle. Du peu que j'en est vue. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 111
XP Mensuel : 3

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   Mer 31 Mai - 14:13
Les Hyuga n'étaient donc pas une pâtisserie mais un clan. Un clan de pâtisserie alors ? Sato voyait bien les petits enfants travailler à la chaine, avec cette Aona qui hurlait dans la rue commerçante en essayant de vendre ses pâtisseries. "Qui veut mes pâtisseries Hyuga ? Attention car ce n'est pas des pâtisseries ordinaires, elles viennent de mon clan !". Cette image le fit rire, malgré l'intervention plus tôt d'Izumo. la Hyuga semblait accepter les excuses d'Izumo, glissant une petite pique vis à vis du Naoshi et de son éducation. Sur le moment, il ne put répondre car son maître était présente et il ne jugeait pas bon d'intervenir. A moins qu'il ne désire reprendre un coup sur la tête, chose qu'il voulait à tout prix d'éviter. La foule se dispersa quand la participante au tournoi haussa la voix, laissant les trois personnes concernées à nouveau seuls.

Sato savait qu'il avait fauté, et était venu s'excuser. En sommant des excuses d'Aona également, car il avait jugé qu'elle n'était pas exempte de tout reproches. Excuses qu'il obtint, ce qui lui fit l'effet d'une bombe de joie intérieurement. Il avait réussi à imposer son jeu face à une étrangère plus forte que lui ! Et évidemment, Izumo n'allait pas le croire puisqu'elle était repartie. Elle allait aussi contester vu qu'elle l'avait sauvée de cette Aona. La situation aurait bien pu dégénérer si son maitre n'était pas intervenue, le garçon en était conscient. Mais il préféra se satisfaire de ce qu'il venait d'accomplir.
Aona s'exprima une dernière fois avant, pointant du doigt la jeunesse innocente et imprudente du jeune garçon. Il lui fallait grandir, et pas seulement en taille.

Izumo sera pas toujours là ouais ! J'vais m'entraîner dur et quand on se retrouvera, j'te ferai regretter tout ce que tu viens de me faire subir ! C'est pas parce que t'es une fille que j'me retiendrais ! A bientôt !

Sur ce, il tourna les talons et commença à marcher vers la direction où était partie Izumo, avant de s'arrêter quelques secondes, marmonnant quelque chose comme "bonne chance pour le tournoi" de manière inaudible bien entendu. Le Naoshi ne voulait pas que cette fille pâtissière hautaine ne l'entende et se serve de cela pour dire de Sato que c'était un faible.
Izumo qui s'extasiait devant une besace de couleur ocre était en train de marchander pour l'avoir à bas prix. Sato se plaça dans l'entrée de l'échoppe et la regarda, pensant à ce qu'il avait dit plus tôt. Il était vrai qu'elle ne serait pas éternelle, et que le garçon allait devoir redoubler d'efforts pour essayer de palier à cette absence. Mais tout ça était encore loin, alors il fallait en profiter un maximum !

Prend celle à côté ! Elle est mieux et plus grande !

Oui mais elle est moche ! répondit elle avant de reprendre son marchandage.

Tu penseras à m'acheter des Hyuga et un pain au chocolat aussi ! La fille de tout à l'heure avait l'air d'y tenir parce que "c'était de son clan" qu'elle m'a dit. acheva Sato avant de retourner dans la rue commerçante, dans l'espoir de voir un autre participant et donc une potentielle technique à venir pour lui dans son apprentissage. Le vendeur regarda Izumo l'air surprit.

Oui oui vous avez bien entendu. Il est jeune, laissons lui le bénéfice du doute... Bon, cet article ! Vous me le vendez ou pas ?


---Fin du rp---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ne sois ni en avance, ni en retard ! [Flash-back ft Aona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Centre ville-