AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les murmures du vent [PV Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 72
XP Mensuel : 9
Date d'inscription : 10/04/2017

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Les murmures du vent [PV Hikari]   Ven 5 Mai - 18:51
Le vent soufflait fort dans cette triste après-midi. Le soleil n'avait quasiment pas montré le bout de son nez, plongeant Konoha dans la pénombre d'un ciel ombragé. L'Hokage semblait faire écho à la météo. Le regard dur, il fixait avec insistance la tombe d'Hyuga Mara. Sa prédécesseure avait été un soleil dans la vie de l'Aburame. Elle avait incarné toute les plus belles valeurs du village. Dans le sang de la Jūsandaime avait brûlé la volonté du feu. Asano n'en ressentait l'écart avec lui que plus profondément. Ses yeux bleus ne brûlaient pas. Ils étaient des lames, froides. Silencieuses. Néanmoins, il avait aimé sa sensei. Il l'avait adoré même. Pour le village malheureusement, il avait dû faire l'impensable. Trahir sa grande sœur de cœur. Trahir son maître. Trahir l'Hokage.

Maintenant qu'il était devenu le treizième chef de Konogagakure, il ne pouvait plus qu'assumer ses choix. Le plus important étant le corps sans vie qui avait été enterré en grande pompe il y a plus de deux mois. Chaque semaine, l'homme aux cheveux gris venait se recueillir sur la tombe de Mara. Il restait ici pendant des heures, debout et muet à fixer la tombe de son sensei. Un temps, il avait voulu s'expliquer à la Hyuga. Espérer que quelques parts, l'âme de cette dernière puisse l'entendre et le pardonner. C'était le fantasme d'un enfant. L'adulte qu'il était savait bien que jamais elle ne le pardonnerait. Personne dans le village ne le ferait s'ils étaient au courant de ce qu'il s'était vraiment passé.

Le bruit du vent passant dans les feuilles des arbres atteignit les oreilles de l'Hokage. La bourrasque donnait presque l'impression que les végétaux hurlaient les secrets bien gardés d'Asano. Ce dernier releva le nez, les écoutants quelques instants. Avec un reniflement dédaigneux, il s'en moqua avant de repartir. La tombe de Mara était dans le cimetière du clan Nara. Elle aurait pu être enterrée dans le champ des héros tombé au combat. Elle aurait pu connaître sa dernière demeure dans l'espace privilégié réservé aux kage. Asano savait cependant ce qu'elle aurait souhaité: être placé près de son clan et de sa famille. Elle avait beau penser à tout le village comme faisant partie des siens, les liens du sang étaient parfois plus fort que le reste. Qui plus est, le byakugan était un trésor qu'il fallait garder, même après la mort.

Certains pensaient que les tombes étaient piégées avec des parchemins explosifs. Que, si on essayait de perturber le repos éternel des Hyuga, on en ressortirait pas vivant. Même en étant Hokage, Asano n'était sûr de rien. De fait, s'il ne l'avait pas été, il n'aurait même pas pu rentrer dans ce lieu saint. Que Mara ait été sa sensei n'aurait rien changer. Chaque clan avait ses secrets bien gardés depuis des centaines d'années. Le sien n'y faisait pas exception. Le fait qu'il se balade avec sa veste sans manches, montrant à tous les trous par lesquels ses insectes sortaient déplaisaient beaucoup aux anciens Aburame par exemple.

Perdu dans ses pensées, le chef du village manqua de percuter la jeune fille devant lui. Cette dernière avait évité le choc, probablement grâce à l'aide des pupilles blanche qu'elle possédait. Se rendant compte de la situation, l'homme aux cheveux gris adopta en un instant, son masque habituel. Sourire chaleureux, dos bien droit et regard amical.

-Ho ! Excuse-moi ! J'espère que je t’ai pas fait peur?

L'Hokage s'accroupit pour se mettre à hauteur de regard de la petite fille. Quelque chose le dérangea en la regardant. Ses yeux se plissèrent alors qu'il la dévisageait. Il avait passé des années aux côtés des propriétaires du Byakugan et quelque chose clochait avec celle devant lui. Il laissa son interrogation de côté quelques instants, y réfléchissant sans trop y penser. Son sourire s'agrandit et sa mascarade reprit. Du doigt, il pointa le symbole de Konoha, prouvant le grade de genin de la Hyuga.

-Je vois que tu as eu ton diplôme de shinobi. Félicitation. Cela fait longtemps? Personnellement, cela remonte à plus de quinze ans. Peut-être qu'un jour, tu deviendras l'Hokage, comme moi ou ma sensei Mara. Comment t'appelles-tu? Je suis Aburame Asano, le Jūnidaime mais ça, tu dois déjà le savoir haha !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les murmures du vent [PV Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vent des Murmures - Magie elfique REFUSE
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Nodox >> Hikari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers privés-