AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 3
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 19
MessageSujet: Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.   Dim 4 Juin - 17:59

Uzumaki Tsukiyo Feat. Kaori Miyazono de Shigatsu wa Kimi no Uso

gif
Infos générales
avatar

Nom : Uzumaki
Prénom(s) : Tsukiyo
Surnom : Tsu, Suki, Kiyo, Iyo,Tsutsu, Kiki, Kiyo.
Âge : 16 ans
Sexe :

Village : Konoha
Rang : Genin
Clan : Uzumaki
Affinités :  /
Spécialités : KG Chaînes - Fuinjutsu

Caractère

Tsu est une personne relativement simpliste et très facile à cernée. La première chose que l'on remarque chez la blonde, c'est sa gentillesse, son attitude joyeuse et son grand cœur. Elle n'aime pas quand il y a des conflits autour d'elle et préfère voir les gens sourire et rire dans la bonne humeur.  Elle est toujours là pour vous épauler quand ça ne va pas. Elle se met trop souvent à la place des autres. Elle imagine bien trop la douleur qu’ils peuvent ressentir lorsqu’ils sont frustrés ou en colère, il lui arrive également de pleurer en même temps lorsqu’une personne autre qu’elle ressent une profonde tristesse.

Elle n'hésite pas à aider et à donner dès qu'elle peut en avoir l'occasion beaucoup pour les autres. Elle fait d'ailleurs bien plus confiance aux autres qu'à elle-même. Elle a besoin des autres pour exister. Ce sont eux qui guides ses pas. Sa famille, son équipe, ses proches, son village, son kage. Toutes ces personnes sont importantes pour Hi. Elle sera toujours là, au risque de se perdre elle-même. On lui a souvent dit « Ta main sur le cœur te perdra tu sais ». Elle fera n'importe quoi pour les protéger, quitte à sacrifier volontairement sa vie.

Toujours à l'heure pour un rendez-vous, toujours là quand on la demande. La politesse dans laquelle sa mère l'a élevée s'est reporté et l’a rendu bien trop cordiale. Si au début, on pensait sa mère trop protectrice, cela a quand même influencée beaucoup la jeune femme. Cela se retrouve aussi dans ses propos, qui sont simples... mais parfois bien cassants avec la vérité bien là où ça fait mal.

Et puis, pourquoi mentirait-elle ? En disant qu'une chose va bien à une personne, alors qu'elle pense le total contraire ? La personne en face d'elle a le droit de savoir pour elle. Même si parfois, elle ne fait pas attention à ce qu'elle dit, et que cela lui échappe, la plupart du temps, c'est dit intelligemment et avec subtilité pour bien se faire comprendre de la personne en face.

Elle est vue de manière générale comme étant Rêveuse, Curieuse, idéaliste et comme une personne désinvolte, sans gêne.  Elle ne s'adapte pas, elle juge et agit en conséquence. Cela peut parfois être vue comme provocateur, c'est un fait, mais elle s'en fiche. « D’autant plus qu’elle répond au tac o tac » dirons certains de ses coéquipiers. Intrépide, elle ne craint pas le danger, et affronte bien souvent les dangers sans avoir peur. Le principal souci étant que mademoiselle est flemmarde. Elle a une flemme considérable de se battre.

Maladroite, et Maniaque sont ses deux plus gros défauts. Bien sûr, cela peut arriver à tout le monde de tomber, ou de se faire mal de temps à autres ! Mais pour Kiki… cela arrive vraiment très fréquemment, pour tout et n’importe quoi. Par exemple, un coin de temple, un coin de poutre, marcher sur un lacet défait etc… Maniaque… parlons-en ! Un vrai problème lorsqu’on shinobi ! ou pas…en tout cas, une chose est sure, elle a quelque tics genre se laver les mains chaque mission, dépoussiérer ses vêtements, ou remettre en place tout ce qui est de travers. Que ce soit du bidule quotidien… genre sa chambre, à ses cheveux.  Pour en finir avec cette personnalité, nous parlerons de deux choses.

Le combat est vu par Tsukiyo comme une formalité facultative. Elle déteste devoir prendre les armes d'ailleurs, elle remercie bien sa capacité héréditaire, son Kekkei Genkei qui lui permet de se battre à distance. La jeune femme se découvrit également un talent ! Celui d'être une grande rusée, et stratège qui met son intelligence et la raison en combat pour survivre. Elle analyse son terrain avant de tenter une action, et ses chances de victoires. C’est donc une personne qui conçoit avec une grande habileté la manière de mener une action pour qu'elle porte au mieux ses fruits.

Histoire



Tsukiyo est née lors d'un jour de printemps, plus précisément, sous une voute céleste éclairée par la lune à l'hôpital de Konoha, de sa mère Mion Uzumaki et son père Hiroki Uzumaki. C'est de ce moment que vient son prénom qui signifie « nuit éclairée par la lune ». Selon son père, elle avait un teint si pale, qu'elle brillait à travers la pièce comme si elle était bénie par la lune elle-même. Enfin, bon, cela n'a jamais pu être prouvé. Son père était chef d'entreprise dans le secteur du jeu et sa mère n'était qu'une simple commerçante à la boutique de fleur. La vie était simple, modeste, sans superflus. Simplement le minimum, tes parents ne couraient pas après l'or, après l'argent ou la gloire.

Ils souhaitaient juste continuer de vivre en paix et en harmonie dans la douceur de leur village. Loin des tensions, loin des éventuelles guerres. Ils aimaient leurs petites vies tranquilles. Voir misérable pour certain, mais honnêtement, ils s'en fichaient. Tant qu'ils vivaient. C'était bon. Cela leur suffisait et tous deux se voyaient mourir ensemble tranquillement, de vieillesse, dans leur petite maisonnette du centre-ville. Oh, elle n'était pas bien grande non plus d'ailleurs. Non, mais pour trois, elle suffisait amplement.
Cette maisonnette accueillait la lumière du soleil et la douceur de la musique grâce au piano, un héritage.

C'est ainsi que la vie de la famille Uzumaki était. Et elle continua ainsi jusqu'à l'arrivée de leur petite fille chérie qui fut dès sa naissance chouchoutée de toute part par sa famille et obtenait toujours tout ce qu'elle voulait. Et devint une enfant capricieuse bien qu'elle fût calme. Elle apprenait à lire et à écrire grâce à ses parents. Dès qu'elle posait une question ses parents faisaient de leurs mieux pour y répondre, elle passait son temps à se disputer avec son frère à regarder le ciel, à dessiner et à se promener dans la rue pour découvrir le monde qui l'entourait.

Elle aidait aussi parfois déjà ses parents dans les boutiques ou dans les tâches ménagères. C'était donc une jeune fille sans histoire, qui eut une enfance banale et heureuse aimant collectionner les objets. Elle se faisait au fur et à mesure du temps des amies, des amies qui habitaient le même quartier, bien que ce ne ne fut pas facile de les approcher car Tsuki était trouillarde et timide. Ce qui fait qu'elle n'osait pas. Elle ne voulait pas « déranger ». Cependant, cela changera. Elle n'aurait jamais imaginé que ce serait grâce à son nouveau voisin. Et si au début, notre demoiselle n'était pas destinée à devenir un ninja, une Kunoichi. Elle réalisait bien vite que sa vie penchait pour le contraire. Elle allait devoir quitter son cocon. Sa sécurité. Sa petite vie.

Pourtant, un jour, une résidence à quelque pas de chez elle, accueillie une nouvelle famille : les Komori. Ils avaient un garçon d'à peu près son âge et c'est ainsi qu'elle fit la connaissance de Daiki. Très vite sa famille et la sienne sympathisèrent et devinrent amis. Entre voisin il était normal de s'entraider et puis les Uzumaki étaient déjà bien intégrés au village depuis tant d'années. Le jeune homme venait parfois chez eux lorsque sa mère ne pouvait pas le garder. Tsuki était enchantée de pouvoir essayer de sympathiser avec le jeune garçon. Et l'idée d'avoir enfin un ami lui faisait plaisir ! Seulement, Daiki ne semblait pas du même avis. Il la considéra bien trop vite comme une rivale.

Alors elle était très triste, elle essaya encore et encore. L'Uzumaki était fascinée par son voisin. Il y avait quelque chose de particulier, une âme qu'elle n'arrivait pas à cerner. Daiki pensait que la demoiselle voulait être la plus forte en tout... dans tous les domaines. Ce qui était faux ! Pour certains, c'était vrai... par exemple, en histoire, elle voulait être incollable, en ninjutsu aussi, elle voulait être comme son ancêtre c'était vrai, mais elle voulait être différente elle aussi. Ce qu'elle détestait ? les cours sur les pièges.

Un jour, ses parents discutèrent de l'avenir avec la famille de ses voisins. Et ils voyaient grands pour leurs petits… Sa mère était pour mais son père était contre. Alors sa mère Mion comprenait le choix du refus de celle de Daiki. Grâce à l'aide du père de Daiki, Takeda Komori, Tsukiyo avait pu accéder à l'Académie. Si au début, ses parents, surout son père était contre, ils prirent quelque temps pour réfléchir. Son père avait finit par réaliser que cela pouvait être une opportunité à ne pas rater ainsi son père la fit à entrer dans l'Académie de Ninja afin qu'elle puisse être capable de se défendre lorsqu'elle héritait de son entreprise.

Si au début ce choix était purement stratégique, cela se révéla vite un atout, et une voix logique pour la jeune Tsukiyo. Il voulait que Tsu lui devienne utile, surtout moins flemmarde et intransigeante sur son avenir. La séparation était très dure, mais elle préférait ça que de rester ici. La demoiselle avait à peine eut six années. Elle rêvait d'avoir une vie d'aventure, où elle ne s'ennuierait pas, pas d'une vie déjà toute tracée par son père ou sa mère. Elle voulait choisir elle-même… alors elle accepta de suivre son ami Daiki et d'aller à l'académie. C'était pour ça qu'elle avait quitté le domicile à la prochaine rentrée.

Feuilletant le tableau des listes pour trouver sa classe, elle remarqua très vite qu'elle se retrouvait dans la même classe que son voisin ! à croire que les professeurs chargés des équipes et des listes de classes avaient des oreilles partout ! Elle était très heureuse et lui aussi apparemment ! Ce qui la surprenait vue qu'elle se pensait être une rivale. Seulement voilà une classe de vingt personnes c'était assez gros comme groupe. La jeune Tsu se sentait vite dépassée par les relations qu'elle pouvait se faire. Au milieu de la classe, presque invisible, sur le côté. Voilà quel était son rôle, une bonne élève, elle faisait tout pour réussir et ramener de bonnes notes à la maison pour prouver sa valeur.

C'est ainsi que sa vie commença à changer petit à petit. Si au début, l’intégration fut catastrophique car très renfermée, et timide… Elle devait apprendre à changer rapidement son comportement, et à s’adapter à ce monde différent du sien. Cela se faisait au fur et à mesure qu’elle apprenait, écoutait, lisait plus sur les grands ninjas du monde et sur les règles élémentaires…en effectuant les divers cours de l’académie. La petite fille qu’elle était changeait et prenait confiance en elle jusqu’à en acquérir une certaine maturité. En apprenant à se débrouiller seule et à devenir autonome. La jeune femme apprit beaucoup de choses grâce à l’Académie. Des choses que son père ou sa mère n’auraient pu lui apprendre vu qu’ils n’étaient pas des Ninjas.

Un autre jour lors de son parcours à l’académie : un cours classique sur le ninjutsu plus précisément, un professeur lui demanda si elle voulait bien montrer l’exemple afin de réaliser un exercice pour utiliser le Ninjutsu. Il expliqua très brièvement qu’il existait différents types de ninjutsu. Le basique avec les techniques de clonages, défaire les liens etc… le deuxième avec les affinités… et le troisième pour l’utilisation simple du chakra pur et dur. Différent de celui basé sur du chakra affinitaire, ou il s’agissait simplement d’utiliser son chakra.

Il faisait une démonstration pour démontrer les différences entre les trois types puis un petit exercice simple qui consistait en une feuille de papier, afin de déterminer la nature de chakra de celle-ci. Et si au début, il n’y eu de réaction… ce fut quelques secondes plus tard, qu’elle y arriva ! Découvrant pour la première fois, son Kekkai Genkai. Tous les regards se tournèrent vers Tsu. Son professeur lui expliqua alors qu'il s'agissait un Kekkei Genkai quasiment disparu aujourd'hui appartenant au Clan Uzumaki qui venait du Pays ancien des tourbillons. Son don héréditaire très rare avait auparavant permit la renommée du clan Uzumaki : les chaînes de Chakra.

C’est aussi à partir de là, qu’elle apprit que sa mère était une des descendantes de ce fameux clan. Tsukiyo se sentait de plus en plus mal à l'aise. Le professeur lui disait qu'il s'agissait là d'un phénomène intéressant puisqu’un « ancien clan » renaissait de ses cendres et serait à l’avenir toujours présent. Naruto Uzumaki, Kushina Uzumaki sont surement les membres les plus connus du clan, femme du Quatrième Hokage et Mère du Septième Hokage en personne ! Ancien Jinchuuriki de Kyubi. La dernière utilisatrice connue étant Kushina Uzumaki.

C’est ainsi que Tsu se passionna de plus en plus pour le monde Shinobi. Héritière d’un talent quasiment oublié, les chaînes de Chakra. Elles étaient cette capacité un peu sortie de l’imaginaire et qui impressionnait. Elle pouvait tout faire ! Autant combattre à distance, qu'au corps à corps… pourtant, la seule chose qu'elle trouvait étrange, était que ces chaînes venaient de son corps et étaient matérialisées par le chakra en lui-même. Elles avaient même le pouvoir de sceller... d’ailleurs, ta mère t’enseigna quelques techniques de Fuinjutsu. Elle était impressionnée par ses propres facilités à s’en servir. Il ne s’agissait que de simples signes de la main… et d'une forte mentalité pour matérialiser pleinement la chaîne. Elle fut accueillie au sein d’une équipe de quatre personnes en incluant le sensei, suite à son obtention de diplôme de Genin. Elle était très trouillarde et abandonnait facilement à chaque obstacle malgré une bonne détermination. Elle avait des exercices physiques et des épreuves morales.

Un peu plus tard, la rumeur courrait que Daiki « clamait qu’il était le plus fort ». Voulant comprendre pourquoi cette rumeur circulait, elle se mise en tête de vouloir en parler à l’intéressé. Comme la rumeur rapportait aussi qu’il se battait souvent. C’est là qu’elle apprit que son ami Daiki possédait également un Kekkei Genkei quasiment oublié, disparu. Une chose que l’on nommait Mokuton et qui venait de deux affinités combinées, Suiton et Doton. Ils étaient tous les deux chanceux. C’était son ressentit à elle et quelque part, elle en était fière. Elle en était même honorée car sans cela, elle savait très bien, qu’elle aurait été condamnée à entrer dans un univers industriel et peu intéressant.

Elle mit du temps à comprendre comment activer son propre Kekkei Genkei, quels signes faire, quelles techniques développer, quelles défenses efficaces utiliser en combat. C’était difficile pour celle qui n'avait jamais vécue dans un tel monde. Elle était impressionnée à chaque progrès qu'elle faisait. Cela lui redonnait courage, surtout avec les encouragements de son nouveau professeur. Quand on daignait d'être patient et de lui apprendre quelque chose, il se révéla qu'elle apprenait, analysait et retenait vite.

Elle s'adaptait aussi facilement à ce qu'on lui demandait. Elle ne pensait pas que ses années à l’acédmie passeraient aussi vite tellement s’amusait et se créait de bons souvenirs. L’Académie allait vraiment beaucoup lui manquer. Elle le savait, mais au fond d’elle-même, cela lui permettrait d’avancer sur la voix qu’elle avait choisi. Elle ne regretterait surement pas. Ses années se terminèrent sur un examen. UN examen simple et efficace afin de tester l’avancée des futurs Genin. Que devait-ils faire ? Quelque chose de vraiment facile pardi ! Pour tout ninja ! La réalisation d’un clone.

Au moins un clone avec possibilité d’en faire un peu plus quand même selon son niveau ! Evidemment, la note serait meilleure en conséquence. Kiyo réussie le test avec succès, invoquant simplement 4 clones d’un coup. Eh oui. Les professeurs du Jury furent impressionnés pour quelqu’un qui ne se battait pas ou que très peu. C’est là que les professeurs lui apprirent qu’il existait différentes façons pour un Shinobi de se battre et de réaliser ses missions.

De prouver sa valeur au village. Il existait différents domaines intéressants mais cela serait au futur sensei de lui enseigner cela. En effet, peu de temps après avoir réussi son test, elle était convoquée avec les autres adolescents ayant réussis afin d’être répartit dans des équipes de quatre, trois sans le sensei. Elle fut placée avec Daiki, et fit la rencontre des deux autres personnes qui seraient désormais ses coéquipiers. Elle allait devoir apprendre à penser comme un shinobi. Agir en tant que tel, et apprendre à être considéré en tant que telle.

Parfois, Daiki venait lui demander des conseils lorsqu’il ne comprenait pas le jargon trop compliqué des adultes. Ha là là, sacré Daiki va.  Cela durerait une bonne dizaine d'années pour qu’elle puisse enfin espérer évoluer et devenir un jour  chuunin  puis Jônin supérieur et entrer au service de son village dans l’un des domaines supérieur comme Anbu par exemple. Son rêve final ? Elle ne savait pas trop. Elle se contentait d’avancer et de voir jusqu’au ses limites pouvaient la mener. Elle existait, c’était déjà bien. Elle avait prouvé sa valeur, c’était déjà bien aussi. C’est sur la promesse de revenir vivante tous les jours après ses missions que ses parents lui souhaitèrent bonne chance pour la suite.  

Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Alix / Cosmos
Âge : 19 ans presque 20 vagues d'été Surprised
Comment avez-vous découvert KnS : J'y suis déjà Very Happy Voir sur Ao '^'.
Qu'en pensez-vous : Il est vraiment super ! ♥  :zemmour:
Suggestions : Rien de particulier pour le moment à part de continuez comme ça !  hap



Dernière édition par Uzumaki Tsukiyo le Mer 21 Juin - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 10
XP Mensuel : 3
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.   Lun 5 Juin - 16:30
Et voilà ! je me permet de faire un Double poste pour annoncer que la fiche est finie ! ~ Classique et simple, j'espère que ça vous plaira Very Happy. J'aimerais aussi un changement de pseudo du coup si possible ! XD.

Merci d'avance pour la notation ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazekage
Sabaku no Kyûso
avatar
Messages : 43
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 03/06/2017

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.   Lun 5 Juin - 17:22



« Bienvenue sur le Forum »


« Le Fond » 5/12

L'originalité 0/3
La cohérence du récit 3/3
La narration 1/3
L'avis personnel 1/3

« La Forme » 10/12

Le vocabulaire 3/3
La syntaxe 2/3
L'orthographe 2/3
La conjugaison 3/3

« La longueur » 5/5

« L'avis personnel » 2/5

« Le Bilan » 22/34

Avant d'entrer dans le contenu critique, un mot sur les spés. En tant que Genin, tu ne peux pas avoir plus d'une affinité/spécialité. On pourra éventuellement passer à 2 à l'achat en FT au cas par cas mais 3/4 c'est évidemment impossible.

Pour ce qu'il en est du reste, c'est une fiche avec de bons éléments tout en étant assez moyen. Y a énormément de choses à dire et mon temps est limité pour ne pas alourdir la lecture mais il faut bien souligner deux ou trois problèmes. Tout d'abord, quelques fautes se promènent, c'est rien de terrible mais comme le reste est bien écrit ça a tendance à piquer les yeux, c'est certainement pas le point le plus crucial donc peu importe au final. Il faut bien dire que quand on a fini, il en ressort vraiment un immense sentiment de platitude. Le pire c'est qu'il serait faux de dire qu'il ne passe rien, il se passe des choses, tu délimites bien les contours de ton personnage mais la narration me rappelle le conte qu'on raconterait à un enfant, tous les contours narratifs sont très lisses. Et je pense que c'est ça le défaut, tu confonds narrateur et personnage alors que tu écris à la troisième personne. C'est pas parce que tu incarnes une enfant que tout ce qui se déroule doit se dérouler dans une platitude narrative. L'enfant c'est ton personnage, pas le narrateur.

Je ne t'enlèverai pas un point de cohérence parce que le récit est totalement cohérent, c'est parfait de ce point de vue là. Mais la narration ennuie le lecteur et enfin les relations sont forcées, je suis obligé de dire que la rivalité que tu penses est forcée, elle évolue bien, mais elle se justifie peu. Quoiqu'il en soit c'est qu'une présentation et pour un rôle de genin qui plus est donc on s'en fout, ce qui compte c'est pas la performance de présentation mais les événements à venir dans les RP à venir. Bon courage à vos deux persos !

Bravo, tu es dès à présent validé au rang de Genin de Konoha avec 770 points RPG, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Pour commencer, nous te conseillons de consulter le catalogue de jutsus. Lorsque tu auras fais ton choix, envoies la liste des techniques que tu souhaites prendre au staff par le biais du sujet de demandes au staff. Si tu le souhaites, tu peux aussi consulter le sujet d'aide à la création des techniques pour avoir tes propres jutsus. Quand tu seras prêt, poste ta Fiche Technique dans la partie réservée à ton groupe : un membre du staff passera pour t'indiquer les corrections éventuelles à faire et la validera. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Uzumaki Tsukiyo ~ " I challeged my fate !" | Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Gestion du RP :: Présentations :: Présentations Validées-