AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 63
XP Mensuel : 10
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 33
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Jeu 8 Juin - 10:23





A ce moment fraichement promu Chuunin depuis un ou peut être deux ans, le jeune Kago âgé alors de 23 ans était partit avec quelques ninja de Suna admirer les merveilleux guerriers ninjas du championnat international qui se déroulait chaque années à Kumo, et pour lui c’était une première, il lui tardait de voir à l’œuvre les techniques de combats dont était capable les plus grands. Peux de gens ne partageaient pas cet enthousiasme, ce qui fait que le village était remplit plusieurs jours à l’avance avant le début des combats.

Bien heureusement il avait réservé pour lui et les autres Sunajins une grande chambre spacieuse pour pouvoir prendre ses aises. Après avoir brièvement défait leur barda et s’installer rapidement dans la chambre commune, le ninja ressorti et en profita pour faire un tour du village par ce beau temps ensoleillé. Ce temps le mettait de bonne humeur, et il sourit aux passant. Il ne pouvait rien arriver de mauvais par un temps pareil, l’ambiance est à la fête. Des ninjas des autres villages étaient également en ville, reconnaissable à leurs bandeaux, lui-même l’avait passé sur son front, entouré par sa longue chevelure blonde quasiment argentée. Il avait les yeux bleu brillant d’une vivacité d’esprit aux jeunes de son âge. Et il faisait chaud, et tout un tas de festivités s’étaient organisées autour de l’évènement.

Il acheta une brochette de Yakitori au poulet et continua son chemin. Il approchait du lieu de l’arène, elle était vide mais tout était déjà prêt pour le spectacle, il fini pensivement sa brochette tout en admirant l’endroit qui était décoré avec goût et beaucoup de couleurs. Et il n’était pas le seul, d’autres personnes étaient en train de l’imiter.

Il se doutait que des ninjas de son âge participeraient aux combats, mais ce n’était pas pour lui, il se contenterait de regarder, d’abord pacque ses techniques n’étaient pas efficace en un contre un, et puis pacque son plaisir n’était pas de se battre, mais de voir les stratégies dont était capables les autres personnes, et pourquoi pas s’en inspirer par la suite. Ce n’était pas totalement pour le plaisir, les alliances ninja étant très changeante, il devrait peut être faire équipes avec les gens qu’il observerait pendant le tournoi. Mais il aimait tellement ça qu’on pouvait dire que c’était plus du loisir que pour son travail.

Perdu dans ses pensées pendant un moment, il remarqua quelques ninja de Konoha de son âge, un d’eux attira son attention, il semblait plus sur de lui que les autres, et quand il y prêta une oreille attentive, ce guerrier allait participer au tournoi. Il s’approcha donc tranquillement et quand ceux qui discutaient s’étaient tourné vers lui il lui tendis la main et dit en souriant avec sincérité et bienveillance.

Je suis Kago Kurero de Suna, enchanté de faire votre connaissance, j’ai cru comprendre que vous alliez participer à cette fabuleuse compétition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Yamanaka Bashō
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 16/03/2017
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Lun 12 Juin - 11:24



Seul face à la feuille pour suivre la réussite, le destin entre les mains, mes doigts tremblaient. Mon nom, je l'écris avais la haine car l'amour s'en est allé. Je marcherai au talent : petit arrête de jouer les samurais avec ta lame, arrête tes conneries où tu finiras en larmes. Cherche-toi une femme et pose-toi là ; l'ambiance est glaciale ici et pas que quand c'est l'hiver, perdu dans la solitude du froid, je vois quelques personnes passer à l'acte, les deux corps se réchauffaient et grâces aux pores qui se frottent, les plaies se régénéraient.

Kumo tu ne peux nier, je suis ton meilleur joueur de l’année. Allonge tes billets. Le canapé, il y a un bail que je l’ai quitté, mes potes eux, se buttent à budokai et graillent des Kaki séchés, alors que moi je préfère ma cigarette et mon cahier. Les jeunes gaspillent plutôt leur argent dans les stands, en sucreries, habits, bouffes. Profitez de la vie tant qu’elle ne vous prend pas, suivez ce conseil pour ne pas finir comme moi. Je vais me retrouver faces à des gars, tous veulent me mettre à l’amande, mais je n’abaisserai pas mon pantalon même si de nos jours c’est la mode. De toute façon on finira tous affalés, j'avance même si c'est dur de prendre du recul au bord de la falaise.

C’était la racaille avec des mèches blondes. Les plus fins observateurs pouvaient remarquer la signature d’un Yamanaka au bas de la fiche d’inscription, je ne pouvais plus reculer, je ne pouvais plus faire demi-tour. Mes proches devaient s’inquiéter, ils n’ont pas voulu m’accompagner par peur de voir leur tendre protéger souffrir sans pouvoir réagir. Ma capacité d’adaptation est de toute façon énorme, je peux me fondre dans n’importe quelle foule, les gens croiront que je fais parti de la bande. Ou même, ceux qui ne me connaissent pas, ont toujours l’impression que je leur suis amical. Faux, je cherche juste à combler mon ennui en comprenant le comportement humain. Ma facilité à créer du contact facilite la tâche.

L'adversaire n'est jamais trop loin, membre de Suna, le jeune homme qui s'était tourné vers nous s'intéressait au tournoi et à ces participants. Mon esprit méfiant ne pouvait s'empêcher de douter, était-il un espion ? récoltait-il des informations pour ses coéquipiers à lui ? Cette gentillesse, aussi fausse soit-elle, n'existe pas dans le monde ninja. La mèche grise, un sourire niais, des yeux sans aucune profondeur inspirait l'hypocrisie de ce jeune garçon pensant prouver sa sympathie. Mes qualités de leader restent encore à prouver, mais je savais que cet homme cachait une pensée malsaine en lui. Alors, quand mon coéquipier tendait le bras pour répondre au salut, je lui frappais l'avant-bras, dégageant sa main pour éviter les conflits.

« Bonjour Kurero-san, effectivement nous allons participer à ce tournoi. D’ailleurs, tout adversaire n’est pas le bienvenu dans nos rangs. » parlai-je au nom de l’équipe. « C’est faible de la part du village du sable que d’envoyer un enfant innocent espionner les autres équipes. Si tu veux bien disposer tranquillement, nous te feront aucun mal. »

Mes camarades ne comprenaient pas ma réaction, leur simple bêtise empêchait leur propre cerveau de travailler. Je me trompais que très rarement, mes talents de déductions ne sont plus à prouver par contre, ils devaient me faire confiance et suivre leur chef, rôle que je m’appropriais tout seul. Je sortais une cigarette devant les yeux étonnées des coéquipiers, un gamin qui fume déjà à cette âge-là ? Incroyable, mais à la bave qui coulait de leurs bouches, on devinait qu'ils en mourraient d'envie, venant d'un enfant ou pas, les principes moraux s'envolaient comme la fumée qui s'évapore dans le vent des montagnes.
Si ce n’était pas moi, personne n’en serait capable, ce gosse, j’allais lui faire la peau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 63
XP Mensuel : 10
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 33
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Mar 13 Juin - 11:55
Hé bien, il n’était pas commode celui-là dis donc ! Il balayait toute la bonne volonté de Kago d’un revers de main négligeant. Mais il n’allait pas lui en tenir rigueur, c’est normal d’être suspicieux, et de trouver que le sourire du ninja était trop polis pour être honnête, d’un point de vue extérieur aux gens qui le connaissait, c’est vrai que ça pouvait paraitre complètement faux. Il comprenait la réaction bien que le ninja soit plus venu dans un but de sympathiser et d’échange. Mais c’est sur que tant de bonne volonté pouvait décontenancer. Dans un contexte de paix relative mais qui pouvait basculer d’un jour à l’autre, comme l’ont toujours été les relations entre villages, il n’aurait aucun mal à sourire à un autre ninja puis lui planter un couteau dans le dos si cela s’avère nécessaire pour la mission, rien de personnel c’est juste ça aussi être ninja.

Il en fallait plus que ça pour entamer son moral, les remarques piquantes avait glissé sur lui comme de l’eau et il garda son sourire tout du long jusqu’au moment de parler.

Sache que pour un enfant je suis quand même sur mes 23 ans, mais la méprise est normale, je ne parais pas mon âge. Je n’ai été envoyé par personne, je me promenais seul après m’être installé sans attendre mes compagnons. Si je veux vous observer je le ferais pendant le tournoi, c’est plus simple et moins dangereux. Je ne me suis pas inscrit je suis juste là pour admirer la beauté des échanges. Et faites moi plaisir, j’ai un ami de Suna qui participe à ce tournoi, mais c’est une vraie tête de pioche arrogante à souhait, mettez lui donc la pâtée pour le faire un peu redescendre sur terre, ça lui fera le plus grand bien.

Il eu un petit rire amusé, c’est vrai que ça lui ferait du bien et peut être même à ce ninja parc qu’il avait l’air d’être fait du même bois. Il avait horreur des têtes brûlées, même s’il savait les canaliser, il apportait parfois une touche d’imprévu en pleine mission au pire moment. Mais ils étaient le mal nécessaire pour se débarrasser efficacement d’un adversaire.

Je n’ai aucun intérêt à participer, je suis plus un ninja médecin avec cependant quelques capacités et techniques intéressantes. Ce n’est pas pour rien qu’on me surnomme l’apothicaire. Enfin, bonne chance pour le tournoi et faites nous rêver.

Toujours le même sourire, un souffle de vent lui soufflait dans ses longs cheveux clairs, et comme pour appuyer ses propos quelques bruits de bouteilles s’entrechoquant se firent entendre de son sac. Ses fioles il les gardait toujours sur lui dans ce grand sac qu’il avait avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Yamanaka Bashō
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 16/03/2017
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Jeu 15 Juin - 1:01



L'excitation prenait le dessus sur ma tranquillité, le cerveau bouillant je manquais de patience pour cet événement. Le moindre geste, la simple feuille qui tombe, un regard croisé devenait une menace. Nous vivions une ère de paix, mais quand à chaque année, les mêmes dates annonçaient le célèbre tournoi international du Pays de la Foudre, alors les regards changeaient, fiers de vouloir représenter leurs bandeaux, la mentalité des guerriers rappelaient soudainement les lignes d'histoires racontant les tensions entre les villages d'il y a plus de deux cents ans.

Bizarre de croiser quelqu'un d'aussi neutre en ces temps de guerre, d'autant plus étrange que mon atout principal me trahissait, ma force de déduction est ce qui me caractérise le mieux en tant que ninja… et je me suis trompé. Une pilosité absente dénudait un visage lisse, sous les gants on devinait de longs doigts fins soignés. Et finalement, un regard si pur que jamais on ne croirait que cette personne avait atteint la puberté. Pourtant, de sa longue présentation c'est ce qu'il semblait prétendre, un homme pacifiste qui cherche à se divertir entre ses recherches médicales. Admiratif !

« Veuillez me pardonnez, j'ai un énorme respect pour les soigneurs et les lignes arrières. » disais-je timidement. « Votre apport est capitale pour la survie des Shinobis sur ces terres, excusez-moi encore Kurero-san. »

Ô combien nous savons que le secteur médical est crucial au développement, que ce soit pour servir la guerre ou l’évolution humaine leurs recherches précieuse forcent le respect de chacun d’entre nous. Je baisse ma tête, les bras le long du corps, je fixais le sol l’air de demander pardon. La honte envahissait mon corps, grimpait jusqu’au sommet et un mal me tourmentait. Très discrètement, je glissais ma main dans la poche sans que le Sunajin ne le remarque et puis très vite cette fois-ci, je sortis mon paquet de clope précieux au repos de mon cerveau. La seule solution pour me détendre, mais s’agissait-il d’autres chose pour me faire pardonner ?

« Une cigarette peut-être ? » essayais-je tant bien que mal.

Entendre la cendre crépiter, sentir la fumée brûler le fond de la gorge et la ressortir froide consumée. Cela me faisait oublier ma bêtise, je retrouvais mes pensées petit à petit, les idées revenaient dans l'ordre, j'avais enfin compris que mon interlocuteur était plus âgé que moi. Ce spectateur prouvait sa curieuse personne, n'encourageant pas ses compatriotes, l'air amusé et revanchard, il avait parlé d'un ami à lui qui participait également. Au lieu de supporter son camarade, il nous demandait de lui mettre la raclée. Un comportement étrange, mais je l'acceptais, d'autant plus qu'il allait peut-être pouvoir m'aider.

« Eh au fait ! Drôle de coïncidence, mon premier combat est contre un membre du sable, peut-être est-ce votre ami ? Comment s'appelle-t-il ? » d'une voix rauque, coupée par la fumée de la cigarette. « Si vous me donnez des informations à son sujet, votre souhait pourrait être accompli. Je ne trahis jamais mes promesses » l'air confiant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 63
XP Mensuel : 10
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 33
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Jeu 15 Juin - 16:08
Etrange tournure que prenait cette discutions, Kago en venait à sourire et se gratter l’arrière du crâne en étant gêné d’autant de louanges. Le caractère belligérant du ninja de Konoha avait totalement disparu il semblait ce qui était déconcertant.

Je ne mérite pas autant d’égards, je ne fait que en quoi je suis meilleur. Je suis soigneur mais en première ligne et en général avec des ninjas bien plus agressifs, certaines de mes techniques aident mes compagnons au cœur du combat et pas uniquement en les guérissant. Je suis également un pratiquant du Dokujutsu, je sais c’est paradoxal, mais peu de mes poisons blessent l’organisme. Je ne suis pas un ninja offensif, mais je sais protéger mes alliés.

Il en avait presque oublié le respect que portait certains aux médecins, mais le cas de Kago était particulier il maitrisait les soins et les altérations de la santé, temporaire par ses techniques certes, mais qui modifiait le comportement des cibles visées ou leur état quand même. On pourrait presque comparer ça au Ying et au Yang, sans pour autant cependant y voir une noirceur d’âme de la part de Kago qui n’en possédait pas plus que la normale.

Il refusa poliment la cigarette tendue, il n’avait jamais fumé de cigarette et ce n’est pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Lui il consommait plus régulièrement la caféine et les neurostimulant pour se tenir réveillé et procéder à ses expérimentations parfois durant toute la nuit. Le thé et sa théine aussi faisait leur office ou même la menthe qu’il consommait également et qui sont tout les deux des excitants.

Désolé je dois refuser, mon truc c’est plutôt le café et ce qui me tient éveillé, je passe parfois des nuits blanches dans mon labo. Quand on connait l’effet des plantes c’est plutôt simple de se concocter ça pour son usage personnel. Il connaissait d’autres alternatives que le tabac bien sur, mais il avait très peu essayé, et il n’aimait pas trop.

En effet, c’était une drôle de coïncidence, mais peut être que le destin voulait donner un leçon au ninja trop sur de sa force.

Si c’est votre premier combat il est tout à fait possible que ce soit lui, je vais juste répéter ce que j’ai dit c’est une tête brûlée, pas besoins d’en savoir plus, moi j’admire les tactiques habiles et la stratégie que peut déployer un ninja pour battre son adversaire. Et je les gardes dans un coin de la tête car ça peut être utile pour plus tard. Quand à mon homologue qui se bat le premier tour, Il se nome Tetsuo, et de ce qu’il m’a dit effectivement son adversaire est un ninja de Konoha. D’ailleurs depuis qu’on est parti de Suna il n’arrête pas de répéter à qui veut l’entendre qu’il battra son adversaire aussi facilement que le vent plie le roseau. La puissance ne fait pas tout, il y a aussi le talent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Yamanaka Bashō
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 0
Date d'inscription : 16/03/2017
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Lun 26 Juin - 10:00



Il n'y a rien de paradoxal là-dedans, mais quel de médecin était-il vraiment ? Persuadé qu'ils étaient tous de grands cerveaux, plus je l'entendais parler et moins il paraissait crédible à mes yeux. Évidemment qu'un ninja médecin ne sert pas qu'à soigner une plaie ouverte… ce sont des guerriers avant tout, des hommes qui se battent pour leur liberté, des têtes pensantes en quête d'éveil. Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on ne vit pas, Monsieur, on ne vit pas, on rêve.

Effectivement des imbéciles on en croisera tous les jours, mais qu'on me considère comme tel, ça me vexait, me décevait. Le jeune argenté devait faire preuve de meilleures déductions, surtout pour un intellectuel de la sorte. Les médecins sont eux aussi sur les champs de batailles, au fil des années, ils apprenaient à se défendre, étudiaient leurs capacités médicales et finalement, les mettre en œuvre. Ceux qui savent rendre la vie, savent donner la mort. Ils connaissent tout du corps humain, les points fragiles, les points plus résistants. Là où il faut frapper, là où il ne faut pas. Ils savent quel remède guérit et celui qui torture.
Effrayant, on m'a toujours conseillé de m'éloigner de ces gens-là, Monsieur, mais moi je les aime bien !

« Taaant mieux ! » remballais-je la cigarette.

Mon amour éternel pour le tabac m’empêchait d’inonder le café de compliments. Merveilleux breuvage de la nature, une odeur douce au un goût agressif, tu accompagnes la plupart de mes journées. Malheureusement pour toi, tu n’as pas grimpé assez haut et n’as pas eu le courage de l’alcool qui lui su monter jusqu’au dernier palier de l’échelle. Si ça pouvait te rassurer, Café, tu as le temps de rattraper ton grand rival, j'ai encore du temps devant moi. À part si une géante créature apparaît par magie pour attaque le village, je ne vois pas comment ça pourrait être mon heure, et encore ses monstres ne sont que des légendes qu'on raconte dans les livres. De la fiction.

Plus le temps passait et plus mon futur adversaire se dessinait au loin. Tetsuo hein, c’est exactement ça, le nom de celui que j’allais combattre. La liste des participants me confrontait à lui et Kurero semblait confirmer la feuille de tournoi. Une tête brûlée qui pensait être au-dessus de tout. À l’idée, je brûlais d’impatience de lui refaire le portrait. Je détestais et méprisais à un niveau inimaginable les prétentieux gueulards, en général, ils retournent toujours pleurer vers maman.

« Le prénom que vous avez mentionné ressemble beaucoup à celui que j’ai pu voir sur les fiches de participants. Alors, sous votre autorisation, même si vous me l’avez déjà fait savoir, laissez-moi lui refaire le portrait à cet hautain personnage ! » disais-je sûr de moi. « Que diriez-vous d’aller boire un café alors après mon combat ? Demain, je vous raconterai ce que vous aurez vu depuis les hauteurs, comment j’ai souillé la réputation d’un ninja du sable. »

L’arène s’annonçait remplie ! Les places allaient être dures à trouver pour le derniers arrivés, la plupart des guichets seront fermés fautes au manque de places, de billets. Ou alors, à la trop grande réputation de ce tournoi international. Bref ! Je bouillais d’impatience d’être demain, d’habitude passif, l’excitation me prenait, je voulais prouver au monde entier, que le meilleur… c’est moi. Que la famille Yamanaka du village caché de Konoha savait se défendre et qu’elle pouvait même, prétendre au titre de meilleur ninja du monde.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 63
XP Mensuel : 10
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 33
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   Mer 5 Juil - 15:29
Kago l’avait sans doute vexé avec son laïus, mais comme il ne dit rien, impossible de savoir exactement pourquoi il l’était mais il faisait une petite moue. Mais c'était aussi certain qu'il lui avait presque expliqué la raison d'un ninja médecin au coeur du combat, il soignait et était aussi un guerrier sur le champ de bataille, il savait se défendre, mais pas aussi bien qu'un ninja avec une excellente attaque. C’était certainement un bourrin, il avait du le prendre pour lui aussi. Il fallait trouver quelque chose pour s’excuser et vite. Il s’inclina donc, pendant ce temps son interlocuteur remballa son paquet de cigarettes l’air très satisfait que le Sunajin n’en ait pas pris.

Veuillez m’excuser pour mes propos vexants, je suis sincèrement désolé s’ils vous ont blessés, ce n’était pas mon intention.

Et ça ne l’était effectivement pas, il avait parfois la langue un peut trop pendue et ça pouvait le desservir. Ce serait malheureux de se mettre à dos des Konohajins alors que les relations n’étaient même pas tendues. Il ne voulait pas risquer l’incident diplomatique. Il allait falloir marcher sur des œufs. Mais heureusement il changea rapidement de sujet.

Il était très motivé le bougre pour faire mordre la poussière au compatriote du sable, tant mieux il fallait au moins cette hargne pour faire face à son adversaire, cette grosse brute de Tetsuo. Mais il lui donnerait du fil à retordre, il avait confiance en la détermination du ninja de Konoha. Il avait même la sympathie de lui proposer une tasse de café après son combat. Ce shinobi lui semblait de plus en plus agréable au fur et à mesure.

Avec grand plaisir, je te souhaite bonne chance en tout cas. Fait lui mordre la poussière je te fais confiance.

Cet idiot de Tetsuo avait bien mérité cette leçon de vie, lui qui ne jure que par la force et prétend pouvoir être le ninja le plus fort du monde, il allait apprendre à ses dépends qu’il vaut mieux rester humble dans la vie ne fus-ce que pour s’améliorer et ne pas se reposer sur ses lauriers. Tant de choses à découvrir, et il n’y a personne de plus « fort du monde », il y a toujours plus puissant que sois, et si ce n’est pas le cas actuellement, le temps et la vieillesse y remédieraient.

Heureusement, il s’y était pris à l’avance pour les places, lui et les autres Sunajins en avaient des bonnes, on verrait d’assez prêt Tetsuo se faire botter le cul en règle. Il attendait cet évènement avec impatience, et cela allait arriver demain, il en était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Le tournoi international (Flashback 10 ans feat Yamanaka Bashõ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PGL] Tournoi International de Janvier
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Les Capois en rebellion pour leur aéroport international
» Tutelle ou tuteur international ?
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Centre ville-