AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Dim 25 Juin - 16:47
Aujourd'hui était une journée ensoleillée sur Kumo, il était très tôt quand je décide d'aller faire un petit tour dans le village pour voir ce que je pouvais bien y faire. Scrutant les alentours, j'étais toujours vêtu de ma tenue noire et du tabard de ma famille rouge avec la fleur de chardon imprimé dans le dos, mon bandeau de ninja accrocher autour de mon cou et mon katana dans mon dos. Je ne suis pas comme la plupart des Chûnin et des Jônin du village à avoir une veste banche à une seul épaulière et avec des poches dans le dos. Je ne porte pas les couleurs du village pour une raison des plus évidente, ne pas montrer mon affiliation à un village quelconque si je viens à rencontrer un ennemi. Même si le bandeau à mon cou était la seule marque me liant à ce village, il me suffit de le dissimuler au besoin. J'avais une mission aujourd'hui, un Kuchiyose aurait été invoqué non loin du village, j'avais pour mission de le stopper pendant que les forces spéciales tentent de retrouver celui qui avait invoqué la dite créature. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais au moins je savais que ça allait un peu mouvementer ma journée, j'avais pour habitude de prendre des missions plus dans la diplomatie. Bien que les missions où il fallait s'attaquer à quelqu'un n'fussent pas un problème pour moi, j'avais l'habitude de faire les missions que je trouvais, dans les limites du raisonnable bien évidemment.

Fumant une cigarette que j'avais l'habitude de savourer tous les matins, j'attendais un dénommé, Naoshi Sato, je ne savais rien de lui pour être franc. Mais ce n'était pas un problème pour moi, tant qu'il ne me gêne pas pour la mission moi ça m'arrange surtout de ne pas me retrouver seul contre un Kuchiyose dont je ne connais ni la nature ni l'origine. Je ne comprends pas pourquoi quelqu'un de seul viendrait à Kumo pour invoquer l'un de ses Kuchiyose en étant seul, c'est assez risqué, même si la mission est de rang c. Je ne pense pas sous-estimer mes adversaires, car tout le monde peut réserver des surprises surtout que c'est la première fois que je me retrouve face à une invocation. J'avais entendu parler des invocations du dénommé Son Reihou, peut être que je ferais face à quelque chose de similaire, ou peut être que ce sera différent. Je n'ai pas beaucoup étudié ce genre de technique, mais justement grâce à cette mission, je compte bien en apprendre d'avantage.

Après de longues minutes d'attentes et trois cigarettes plus tard, je pouvais enfin apercevoir la personne qui allait m'accompagner lors de la mission. On m'avait fait une description assez rapide du jeune homme la veille en me disant qu'il avait un cache œil, évidemment les personnes qui avaient ce genre de particularité ne pouvaient pas passer inaperçus. Mais je n'avais pas à me soucier de ça pour le moment, je m'avance vers la personne en question d'un pas déterminé et tout en souriant, je dis.

- Naoshi Sato? Je suis Azami Chikara, je serais ton équipier pour cette mission, mais je pense que l'on t'a déjà tout expliqué. Alors ne perdons pas de temps, mettons-nous-en route.

Oui, je n'étais pas tellement conviviale avec lui, mais je n'avais pas tort après tout, nous devions nous y rendre le plus rapidement possible. Je n'avais aucune indication où pouvait bien se trouver notre cible, alors il ne valait mieux pas attendre trop longtemps question que l'ennemi ne prenne pas trop d'avance sur nous et ne s'approche pas trop de Kumo. Je m'allume une cigarette avant de partir en courant en direction des portes du village, pas trop vite question de ne pas trop prendre les devants sur mon coéquipier.

Une fois arrivée près de la porte du village, je prends quelques secondes pour réfléchir à toutes les situations, passant les portes tout en gardant le rythme, je continue d'observer les environs pour rester à l'affût, quand soudain, je pouvais voir le Kuchiyose sur notre gauche à trois cent mètres environs. Puis tournant mon regard vers Sato, je lui dis.

- J'espère que tu t'es échauffé, parce que l'on ne va pas avoir le temps de s'ennuyer!

Prenant mon Katana à la main, je me mets face à la créature, attendant de voir ce que mon compagnon pouvait faire.
Citation :
Profil de Azami Chikara

Santé : 520/520
Chakra : 520/520
Inventaire:
- 1 Katana
- 4 Shuriken
Affinités/Spé: Raiton - Suiton - Ranton
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
Revenir en haut Aller en bas
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 114
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Dim 25 Juin - 17:43
Il ne se passait pas grand chose à Kumo, et le Naoshi s'ennuyait ferme. Ayant reçu un ordre de mission la veille, Sato avait prit connaissance sans omettre la condition requise pour y participer : s'y mettre à deux. Le Kumojin avait eu beau répéter un nombre incalculable de fois durant son parcours, il n'avait jamais eu gain de cause. Le travail collectif, très peu pour lui. Non pas qu'il ne désirait pas combattre avec des alliés, mais il n'y arrivait pas tout simplement. Cela avait toujours été son problème, et même en prenant du galon, rien n'avait changé. Haussant les épaules, le Jonin sortit de chez lui et se mit en chemin. Il s'était assuré de bien mettre en évidence son bandeau frontal sur son bras, si jamais on se demandait ce qu'il foutait là. L'Azur savait qu'il n'avait rien à prouver, mais dans le doute d'un nouveau comparse, autant lui montrer qu'il représentait le village aussi bien.
Sortant le papier de sa poche, il pu relire cette fameuse mission où il était nécessaire d'y aller en duo. "Un Kuchiyose de rang B invoqué en dehors de l'enceinte du village et s'approcherait dangereusement. Il faut s'en occuper pendant qu'une autre équipe se charge de stopper son invocateur". Une invocation qui aurait mal tourné donc. Fallait voir la taille de la bête pour se faire une idée du bestiau, ça se trouve c'était juste un animal égaré qui cherchait un peu de compagnie qui sait ?

Remettant sa main avec le papier dans sa poche, Sato se dirigea vers le lieu indiqué, à savoir les portes du village. Quelques mètres plus loin, une voix l'appela au loin. Un mec arriva tout sourire en se présentant comme étant son équipier. Pas très emballé intérieurement, le Naoshi lui rendit son sourire en lui répondant.

Enchanté Azami Chikara. On m'a expliqué en quelques lignes oui, on verra bien sur le terrain.

Se contentant de quelques phrases également, Sato était concentré sur les capacités de son compatriote. Vu comme ça, il paraissait être quelqu'un du genre à se la donner bien comme il faut. Mais peut être que le borgne se trompait, probablement vu son aptitude à juger les gens. Son expérience à Kiri était un parfait exemple, Aoi Fuwa avait bien déguerpi au pire moment possible. Toutefois, Chikara était de Kumo. Donc les chances de fuites étaient trèèèèèèès minces voire inexistantes. La fuite et Kumo étaient tout simplement incompatibles.
Tiens, parlant de Chikara; celui ci était déjà parti. La fougue de la jeunesse revenait dis donc. Oh ? Vous avez remarqué que Sato était pas dans son assiette aujourd'hui ? Une accumulation de petites choses bien chiantes, rien de grave rassurez-vous.

Pas eu le temps de m'échauffer nope. Disons que j'me suis réveillé à la bourre mais ça va aller t'en fais pas !

Il avait parlé toujours le sourire aux lèvres. Inutile de dramatiser la situation avec des problèmes personnels. Cette mission tombait à pic, ça lui redonnerait des sensations qui sait. Une bonne chose en soi.


Citation :
Profil de Naoshi Sato
   
   Santé : 520/520
   Chakra : 520/520
   Inventaire: /
   
Spoiler:
 
   
   Affinités/Spé:
   PA(s) utilisé(s) :
   Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
   
Spoiler:
 
   Arme(s) utilisée(s) : /
   Dégâts et effets envoyés : /
   Autres effets : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 137
XP Mensuel : 136
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Lun 26 Juin - 4:42

Ca rampe, ça grogne, ça se faufile. Ca racle le sol de ces quelques griffes acérées, ça pousse cette multitude de bruits qui laissent deviner une présence, sans jamais se montrer. Ca bouge dans l'ombre, dans le dos, sous la gorge.

Ca tue.

Une bête pas encore identifiée, mais reconnue aux traces dans son sillage. De grandes entailles béantes aux murs tapissés de rouge des quelques habitations saccagées. Le corps sans vie de pauvres hères isolés, en lisière de village, livrés à eux-mêmes face à ce genre de créature. Une invocation, dit-on, et cette information, elle provient du seul survivant a avoir pu apercevoir une silhouette. Créature de cauchemar, croisée brièvement entre deux enjambées pour sa vie. Fuite in-extremis, à s'éloigner loin de la maison qui l'a vu grandir. Aujourd'hui, les souvenirs sont souillés de sang, et les êtres chers disparus. Alors il hère entre accès de folle détresse et pulsions colériques, vengeresses. Mais ce témoin, ce n'est qu'un simple paysan. Alors il ne peut que témoigner, aider de loin ceux qui ont échoués à le protéger, mais – il l'espère – parviendront à le venger. Représailles qui suite à quelques enquêtes détails fournis, s’avérera dirigée non pas vers une bête sauvage sans Dieu ni Maître, mais plutôt vers un marionnettiste de l'ombre, un invocateur reclus, occupé à tirer les ficelles, abrité derrière la sécurité de quelques kilomètres de distance, perdu dans la nature.

Seule certitude : celle de ces massacres qui remontent une ligne droite vers les portes du village. Si rien n'est fait, ce qui terrifie les campagnes terrifiera aussi l'enceinte de Kumo. En tout cas est-ce la crainte générale, celle qui a finalement amenée à dépêcher deux jonins pour ce qui s'avère finalement être une mission de Rang C. Prudence extrême, ou peut-être excès de zèle pour rassurer une population extérieure terrifiée ? Nul ne saurait le dire.

Toujours est-il qu'ils sont là, à s'avancer simplement hors des murs du grand village. Un fumeur compulsif, accompagné d'un lève-tard, et à leur gauche sur trois-cent mètres, non pas l'effrayante créature dépeinte par les divers témoignages, mais un cochon qui... Oui, de loin, l'on aurait pu dire qu'il charge. Or, après rapprochement, les deux ninjas pourront voir plusieurs choses. La lueur apeurée dans l’œil noir de la Bête, l'entaille béante sur son flanc, ainsi que sa course qui au lieu de s'arrêter à leur niveau se poursuit bien loin derrière eux. Une seule chose entendue, ceci dit : les hurlements de l'animal. Mélange de douleur et d'angoisse.

Une piste à suivre : celle du sang laissé dans le passage du cochon, de cette direction opposée à emprunter. Quelques minutes de marche, et l'odeur ferreuse déjà présente s'intensifie. D'autres corps de ces bêtes au teint rosé, étalées au sol, vides de vie. D'abord, sur ce chemin de terre, puis après, derrières l'enclos d'une large demeure dessinée au loin. Ferme imposante, au moins autant qu'est lourde la chape de plomb imposée en ces lieux par le silence oppressant qui y règne. Un silence nuancé par bien peu de choses : un vent de froid, les bruits de pas des deux hommes, et leurs éventuelles discussions. Ca mis à part, il n'y a que l'horreur pour sauter aux yeux, la mort pour prendre le nez. Une mort pas seulement délivrée du côté animal. Quelques pas supplémentaires, et les premiers cadavres humains se dessinent.

Humains, canins. Félins, aussi. Une sacrée ménagerie, un arche de Noé où la faucheuse se serait infiltrée, sanglante et impitoyable. Sans discrimination, elle a tuée, aveugle dans sa furie dévastatrice.

Ou presque.

Qui sait pourquoi. Peut-être que si elle a été aveugle, elle n'a pas été sourde aux miaulements plaintifs de l'une des rares boules de poil pas massacrée. Pas totalement. A l'entrée de ce porche, là où carcasses sans vies, litres de sang et traces de griffures démesurées se côtoient en un macabre triptyque, il y a la petite chose immaculée qui miaule sa douleur, le blanc de son pelage tâché du carmin d'une entaille profonde. Une traînée de sang sur sa lente progression jusqu'à la porte d'entrée, l'on peut voir sa silhouette doucement progresser jusque dans l'intérieur de cette maison, vers ce qui se devine comme étant un bol de lait. Futile soulagement.

Et rien qui ne trahit cette Bête. Pourtant, elle est là, quelque part, proche, ces cadavres trop frais le prouvent amplement. Ce cochon fuyard, aussi.

Cette fois-ci, le seul survivant risque de difficilement pouvoir fournir de témoignage.

Citation :
Petit post d'intro pour mettre les choses en place, ne lancez pas d'initiative pour le moment,
ce sera utile en temps et en heure, je vous ferais signe pour ça =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Lun 26 Juin - 13:26
Moi qui pensais que cette mission serait une partie de plaisir, je me rends compte à quel point ça n'allait pas être aussi simple de trouver le fameux Kuchiyose de cette mission. Je ne savais pas trop quoi faire pour être honnête, car nous n'avions aucun indice pour le moment sur cette créature et c'est ça le plus frustrant pour le moment. Nous n'avions aucun moyen d'identifier la menace, apercevant un paysan arriver près de nous, je ne laisse pas l'occasion de lui poser une question, posant une main sur son épaule, je lui demande s'il a des informations sur la créature en question. Mais beaucoup trop sous le choc de ce qu'il venait de vivre, il n'arrive à rien me dire, je peux comprendre son état, mais il nous demande de le venger, lui et sa famille. J'avais le cœur serré, pourquoi lancer une telle attaque sur de pauvre villageois qui on rien demander ? Encore un enfoiré de psychopathe qui s'amuse à s'en prendre à des gens qui seront incapables de se défendre par eux même. Je me tourne vers mon camarade de mission et tout en le regardant avec un regard dur, je lui dis.

- On n'a pas le droit de laisser de telles choses se faire, alors trouvons cette saleté de bestiole et tuons là. Parce que vu le nombre de personnes à Kumo , je n'imagine même pas les victimes que cette bestiole pourrait faire dans le village.

Être détendus ? Très peu pour moi à cette heure-ci, je n'avais vraiment pas envie de m'amuser à chercher cette créature, il faut être vraiment minutieux dans des comportements qui peuvent être étranges, car rien ne peut être ignoré par nous. Mon cœur battait avec puissance dans mon torse, boosté par l'adrénaline et la colère, mon regard se faisant plus haineux envers la dite créature et j'allais me faire un malin plaisir de la faire souffrir comme elle a pu faire souffrir les villageois dans son massacre. Je laisse surement trop mes émotions guidé mes actes, mais pourquoi est-ce que je me retiendrais pour cette immonde créature qui ne mérite que de mourir ? Si elle n'est pas capable de vivre de son créateur qui n'est qu'un lâche, ne souhaitant pas prendre de risque, je vais montrer à celui-ci ce qu'il en coûte de s'en prendre à des villageois du pays de la Foudre. Je n'ose pas m'avancer plus pour faire face à ce qui nous attend comme spectacle, évidemment que j'ai déjà vu des morts, j'étais là pendant l'attaque de Kyuubi et je n'avais pas envie de vivre des scènes de massacre équivalent à ce que j'ai pu voir à ce moment-là de ma vie qui m'ont réellement marqué pour le reste de ma vie. Jamais je ne pourrais oublier ce que j'ai vu ce jour-là.

Soudain, j'aperçois un cochon, rien de terriblement surprenant, apeuré par la bête ou quelque chose dans le genre, je pouvais voir une énorme entaille sur son flanc alors qu'il fuit l'endroit. Les hurlements de l'animal sont les seules choses que l'on peut entendre dans cet endroit, de quoi faire froid dans le dos. Alors que je m'allume une nouvelle cigarette pour essayer de me contrôler et question de garder les idées claires. Mon objectif était simple, trouvé cette créature et l'éliminer, interdiction de la laisser continuer son petit jeu de massacre. Nous continuons notre progression, une odeur de sang est déjà bien présente, c'est une odeur que l'on n'oublie pas, c'est une odeur qui vous prend aux tripes. On peut apercevoir le cadavre de plusieurs cochons, certains sur le chemin que nous empruntons et plus nous avançons, nous pouvons voir que les cadavres se trouvent dans les enclos. Cette créature ne laisse aucun survivant dans son petit jeu massacre et c'est bien ça qui m'inquiète d'autant plus. Elle avait trouvé refuge dans une ferme très imposante, je n'imagine même pas combien de personnes peuvent travailler ici et je me demande s'il y a des survivants dans cette endroit emplis de mort. Le vent était froid, comme si la mort avait bel et bien prit place ici, continuant notre investigation dans la ferme, je peux voir les cadavres de personnes qui travaillaient ici, j'en pouvais être sure vu les vêtements qu'ils portent. Tirant une grosse bouffée sur ma cigarette pour pouvoir me détendre, je scrute les environs en me demandant dans quelle merde nous avons pu nous trouver, il n'y avait qu'une seule solution, le combat, car aux vu de la scène qui se joue sous nos yeux, elle ne nous laissera pas partir. Sans regarder Sato, je lui dis d'une voix toujours aussi sérieuse.

- On entre dans aucune des maisons de cette ferme, on sera plus efficace en la gardant à distance, car vu les blessures sur les cadavres, la créature doit être un humanoïde ou une créature féline qui fait notre taille, voir un peu plus. Du moins, c'est ce que je peux en déduire à cet instant.

La créature n'avait pas fait de différence entre tout ce qui peut vivre dans cette ferme, elle avait tué sans aucune forme de pitié, donc soit c'était une créature bestiale, sans intelligence à proprement parler. Car une bête intelligente aurait laissé des survivantes questions que la peur s'étende, que tout devienne plus menaçant aux yeux des gens qui vivent dans les environs. Alors que j'entends les miaulements d'un chat qui brise ce silence totalement oppressant, je regarde en direction de celle-ci et j'aperçois un petit chat qui progresse difficilement vers la porte d'entrée, entre le sang, les cadavres, les marques de massacre. Je le laisse progresser jusqu'à l'intérieur de la maison. Et toujours aucun contact visuel de la créature, ce qui est particulièrement frustrant. Mais je savais que dans les minutes qui allaient venir que nous allions voir ce qu'il en retourne par rapport à la fameuse créature.

Citation :
Profil de Azami Chikara

Santé : 520/520
Chakra : 520/520
Inventaire:
- 1 Katana
- 4 shuriken

Affinités/Spé: Raiton - Suiton - Ranton
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
Revenir en haut Aller en bas
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 114
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Lun 26 Juin - 15:21
Un bruit assez sourd se faisait entendre de plus en plus depuis quelques minutes. Cela venait de la gauche, le côté qui faisait défaut au Jonin Azur, qui l'obligea à tourner la tête vers la direction de ce tintamarre. Une silhouette semblait se former, pour donner à ce mélange de poussière et de hurlements un aspect plus ou moins impressionnant que laissaient entendre l'écho de sa course folle. Cette missive que le Naoshi avait acceptée prenait désormais une toute autre envergure. Plus question d'y aller mains dans les poches, et les propos de Chikara n'y faisaient pas écho. Le temps de trouver l'ennui était bien loin, à en juger par les cris de la bête. Il allait falloir faire très attention, et stopper à tout prix l'élan meurtrier. Si les deux Kumojins avaient été de simples Genin, ils y auraient laissé la vie. Le grade au dessus n'aurait sûrement pas suffit, ou alors ils auraient sans doute réussi mais au prix de leurs existences.
Un homme semblant perdu et choqué arrive, Chikara le réconforte. Il semble tellement absent et traumatisé qu'il ne peut dire mot sur ce qui arrive et ce qui s'est passé, juste le venger lui et sa famille. Allons bon, qu'est ce qu'il a encore foutu pour se mettre dans un tel merdier ? L'Azami semble être du même avis que Sato sur la question de l'immonde bestiole qui déboule, chose que le Naoshi approuve d'un hochement de tête.

D'un coup, celle-ci change de direction comme attirée par autre chose. L'odeur du sang gagnait en intensité plus les Jonins se rapprochaient, laissant apercevoir plusieurs cadavres de porcs sur le chemin. Chikara s'est positionné en sentinelle, il voit plus loin que ce que peut entrevoir Sato de son œil unique.  Apparemment le spectacle vaut le détour, tant le bordel causé par la monstruosité. De la chair partout, et pas qu'animale. Heureusement que le Naoshi n'avait pas trop mangé, sinon il aurait pu participer à rendre l'environnement bien plus glauque et accueillant. L'autre Kumojin prend les devants et déduit sur l'animal qui sème la mort partout où il passe. Une sorte de félin ou humanoïde, avec un fort penchant pour les cochons et les paysans. Un prédateur, ou une bête apeurée. Dans les deux cas, ça ne sera pas une partie de plaisir.

Ok ça me va. De ce que j'ai vu, les corps ont été saccagés. Je doute fortement que ce soit une bête normale, et la missive stipulait bien une invocation. Si le mec qu'on a croisé au début avait parlé d'autre chose que de se venger, on en saurait un peu plus, m'enfin bon...

La vie n'est pas toujours facile, et les missions non plus. Il fallait donc chercher par soi même. Sato nota que son partenaire avait entamé son énième cigarette, et fit un pas de recul. Il n'avait jamais apprécié le plaisir du tabac, et ne comprenait pas trop l'intérêt que les fumeurs avaient avec ça. A part se bousiller les poumons, ya rien de bon là dedans.

Tu devrais y aller mollo avec les cigarettes. J'aimerais bien ne pas avoir à revenir avec 2 cadavres au village.

Petit passage comédie dans l'attente d'une rencontre avec la mort à la tendance dramatique. Au moins, il le prenait avec humour.

Citation :
Profil de Naoshi Sato
   
   Santé : 520/520
   Chakra : 520/520
   Inventaire: /
   
Spoiler:
 
   
   Affinités/Spé:
   PA(s) utilisé(s) :
   Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
   
Spoiler:
 
   Arme(s) utilisée(s) : ICI
   Dégâts et effets envoyés : /
   Autres effets : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 137
XP Mensuel : 136
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Mar 27 Juin - 5:12
Ca rampe, ça grogne, c'est là. Ca les observe. C'est silencieux, caché dans la pénombre de quelques cachettes inconnues. Ca bave, se lèche les babines, se fend d'un sourire trop humain pour être celui d'une bête, trop bestial pour être celui d'un homme. Féroce prédateur, patient, poussé par l'instinct propre au règne animal, régit par un goût pour la cruauté exclusif à l'humain. Dualité déconcertante, mais encore méconnue. Car avant de deviner ses traits de caractères, les deux ninjas devront commencer par deviner les contours de sa silhouette.

Et ce ne semble pas être pour tout de suite. Une arrivée sur les lieux du crime, des sentiments qui se bousculent. Méfiance, colère, bien d'autres. Qui sait. Il y a ces quelques mots échangés, également. Indignation, conseils et directives, mesures prises. Précautions. Un humanoïde ? Peut-être bien. Une créature féline ? Canine aussi, éventuellement. Ultimement : quelque chose avec des griffes. De bien trop grandes griffes, et ça, il suffit de voir les traces pour s'en douter. Ne pas rentrer dans les maisons ? Un pragmatisme appréciable. Mais difficile à assumer.

Plus encore lorsque cette remarque sur une consommation excessive de cigarette se retrouve interrompue d'un hurlement strident. Déchirant.

"NE T'APPROCHE PAS ! VA-T-EN !"

Des mots poussés d'une voix pleine de peur, pleine d’aigus, celle d'une jeune femme en proie au danger. Une provenance : la maison où s'est traînée la boule de poils rougie. Après les cris d'une voix, les crissements d'un plancher, malmené par la marche lourde d'une créature imposante. Des grognements, d'autres hurlements par-dessus. Une voix prise de cette vive peur teintée de colère, peu à peu muée en une angoisse implorante, détresse sans échappatoire. Des appels à l'aide, dénués de vrai fond d'espoir, mais présents.

Finalement, l'histoire pourrait se conclure avec plus d'un survivant. Sûrement qu'elle a essayée de se cacher, la pauvrette, qu'elle n'a pas été la seule. Que la Créature l'a trouvée, comme beaucoup d'autres, et qu'elle s'apprête à faire ce qu'elle a fait à tous ces fameux « autres ». Cette suite, elle ne dépend que des deux Kumojins et de leur décision. De leur intervention ou non, à aller braver le danger là où il se trouve : derrière le bois de cette porte grinçante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Mer 28 Juin - 15:36
Écoutant l'avis de mon coéquipier, c'était dans tous les cas une créature prédatrice, après de savoir la nature de celle-ci, rien n'était facile sur ce point. Comment on allait pouvoir, faire, sortir cette créature de la maison, je restais silencieux alors que nous approchons de la maison, essayant de scruter dans l'obscurité de l'entre bâillements de la porte. Alors que j'entends mon coéquipier s'inquiéter pour ma santé à propos de la cigarette et tout en souriant, je lui réponds.

- Je te promets que si on tue cette créature, j'arrête la cigarette ... Du moins, je ralentirais ... Enfin, j'essayerais quoi ! Puis bon là a cet instant avec les informations qu'on a, c'est surtout nous qui risquerions de finir en viande froide pour une bestiole dissimulée dans ce trou.

Je savais que si on essayait d'entrer, la créature en profiterait pour se jeter sur nous, mon compagnon n'avait pas l'air d'être un adepte du Taijutsu tout comme moi, donc pour le moment, il n'y avait aucun intérêt pour moi de me précipiter à l'intérieur de la maison. Le mieux, c'était de pouvoir rester sur cet endroit exposé, je pourrais mieux cibler la bête si elle tentait de s'enfuir. Tenant mon katana à la main, la pointe vers le sol, j'observe l'obscurité provenant de la maison, me demandant quelle surprise pouvait nous attendre à l'intérieur mise à part les cadavres, le sang et le froid de la mort qui doit régner en de tel lieu. Prenant une grosse bouffée sur ma cigarette, je ne quittais pas un seul instant le bâtiment des yeux et je me recule doucement pour me placer alors que je commence à me placer, j'entends un hurlement strident qui me glace le sang. Une jeune femme, mais je n'allais pas prendre de risque pour elle, clairement, je ne savais pas ce qui se passait dans cet endroit, je regarde Saito et je hausse les épaules pour lui faire comprendre que s'il veut entrer, c'est son problème, mais que je ne compte pas rentrer. Je ne suis pas fou, je ne vais pas laisser une bestiole inconnue me sauter sur le coin de la tronche. Je laisse une bonne distance entre moi et la porte pour avoir une vision d'ensemble de l'endroit et je crie en direction de Sato.

- Mais au fait, si tu veux aller lui faire un câlin à la chose qui se cache là-dedans, ne te gêne pas, moi, j'attends ici.

Je ne suis pas un utilisateur du ninjutsu pour rien, je préfère laisser une bonne distance entre la chose et moi. Pas que je n'aime pas particulièrement les câlins, mais venant d'une créature qui fait plus de ravage qu'une femme qui à ces règles, non, je passe mon tour, sincèrement. Je n'étais pas prêt à faire un calin à une créature bizarre et totalement brutale. Puis m'appuyant contre une barrière tout en posant le dos de ma lame sur mon épaule tout en tirant une latte en gardant une pose totalement détendue avant de reprendre.

- Ah et j'espère que ça n'a pas de tentacule, parce que j'ai entendu des légendes à propos de tentacules et de jeunes femmes qui ne se sont pas du tout bien passés. Alors soit quand même prudent, je n'ai pas envie de perdre ma santé mentale.

Attendant les bras croisés sur mon torse tout en gardant l'habitation en vue sans jamais détourner ne regard .

Citation :
Profil de Azami Chikara

Santé : 520/520
Chakra : 520/520
Inventaire:
-1 Katana
-4 Shuriken
Citation :
Affinités/Spé: Raiton - Suiton - Ranton
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
Revenir en haut Aller en bas
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 114
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Mer 28 Juin - 16:46
Une voix appeurée intervint juste après la remarque de Sato. "Ne t'approches pas, va t-en", voilà un bon conseil devant l'horreur du paysage.  Chikara avait pu placer juste avant sa promesse de ralentir la cadence niveau tabac, concluant sur le fait qu'il ne voulait pas finir en charcuterie pour la bestiole terrée dans la bâtisse. Il s'était mit en avant, arme à la main et avec la conviction d'être prêt à en découdre sur le moment, mais en y regardant bien, Sato jugea que c'était tout l'inverse. Ses quelques pas en arrière furent le début d'un mouvement défensif appelé mondialement la prudence. Le regard vers l'Azur qui veut dire "vas-y" avec une petite touche hautaine, suivi d'un discours à l'air typiquement couard conclut ce que le Naoshi pensait tout bas.
Azami Chikara semblait se méfie. Ca se la jouait cool cool cool façon Kenji, sortant la petite cigarette pour se donner un air de bad boy genre BB Brunes, mais dans le fond il avait peur. Tout le monde connait la peur, et certains peuples l'appelaient même d'une autre façon, à savoir chier dans son froc. Ca pouvait s'apparenter au comparse de Sato, chose qu'il n'hésita pas à lui faire remarquer.

Faudrait déjà qu'on se mette d'accord sur la faire sortir pour lui demander un câlin. T'as peur ?

Et ça en rajoute en parlant de tentacules et de jeunes femmes. Tout ça n'était que pures fabulations, jamais quelqu'un ou quelque chose de vivant ne faisait ça enfin ! Même si Hachibi avait tout qui correspondait à la descriptions de ces supposées dires.
Si Chikara préférait rester sur ses grades par n'importe quel motif, Sato n'avait pas pour habitude de se lancer à corps perdu dans la mêlée également. Étant un fervent adorateur des Illusions, le rôle de soutien lui convenait bien mieux. Mais il fallait bien commencer par faire quelque chose sinon les deux allaient y rester toute la nuit.

Bon, j'propose de balancer quelque chose sur la porte et d'attendre. Si jamais ça décide de bouger tant mieux. Si ya rien, faudra bien entrer.

Sur ces mots, le Jônin chercha du regard un caillou assez gros et une fois trouvé, le balança en direction de la porte. Avec un peu de chance, tout se passerait bien. Et sans bénédiction de Miss Fortune, bah adieu la personne qui avait demandé à ne pas entrer au tout début. Dans tout les cas, la bestiole sortirait de sa tanière.

Prépare-toi !

Allez ma belle, faut sortir maintenant.

Citation :
Profil de Naoshi Sato
   
   Santé : 520/520
   Chakra : 520/520
   Inventaire:
   
Spoiler:
 
   
   Affinités/Spé:
   PA(s) utilisé(s) :
   Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
   
Spoiler:
 
   Arme(s) utilisée(s) : /
   Dégâts et effets envoyés : /
   Autres effets : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
avatar
Messages : 137
XP Mensuel : 136
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Lun 10 Juil - 16:10

Ca crisse, ca croque, ça dévore. Bête de carnage, bête d’appétit carnal. Bête d'instinct, puis parfois peut-être de maladresse.

Un silence, quelques instants. Les cris qui cessent, pour qu'un voile sans bruit ne s'abatte soudainement. Perturbé par le son d'un caillou qui frappe contre le bois d'une porte. Drôle d'initiative. Drôle de couardise, de la part de deux ninjas d’Élite du village de Kumo. Peu importe. Le temps perdu par les deux coéquipiers reste après tout du temps supplémentaire offert à la Bête pour que le carnage continue. Alors il continue. En partie.

En partie, parce que déjà, des bruits de pas précipités commencent à se faire entendre dans cette maison, de nouveau. Cette fois-ci, rien de cette lourde marche imposante, menaçante. De petits pas rapides, et bientôt, une silhouette. Forme féminine qui se dégage de l'ombre de cet intérieur interdit, passe cette porte pour la fermer derrière elle, la peur au ventre, le sang au corps. Essoufflée, blessée,  paniquée. Une porte fermée de sa part oui, mais elle ne semble pas se sentir en sécurité prés de cette maison pour autant. Ainsi, il y a ces pas qui la mènent loin de l'entrée, maladroits du fait d'une longue entaille le long de la cuisse. Des habits de paysans, déchirés en partie par de lourdes entailles, par chance, aucune à un point vital.Certains aux jambes, sûrement parce que la bête a tentée de ralentir sa proie. Certaines aux bras, sûrement parce que la jeune fille a tentée de bloquer ces coups. Alors elle est là, l'air hagarde, perdue, les yeux dans le flou. Des cheveux bruns qui se balancent de gauche à droite alors qu'elle tourne la tête dans tous les sens, à la recherche de repères.

Elle en trouvera deux. Un trait d'espoir qui passe dans son regard alors qu'elle le pose sur les Kumojins. Une voix éreintée qui se fait entendre, alors qu'elle avance.

« Mon Dieu, vous êtes enfin là... Il a... Il les a tous... »

Une phrase qui se fait en même temps qu'elle avance. Un caillou, une chute, des genoux qui s'écrasent au sol. Elle se retrouve à genoux devant les ninjas, tête baissée. Jusqu'à ce que quelque chose vienne couler le long de sa joue, depuis ses yeux. Premiers sanglots.

« Le chat... Il... Pourquoi... Papa, maman, tous... »

Des mots qui peinent à sortir plus longtemps. À la place, la symphonie de hoquets sanglotants continue de s'élever. Ça dure un petit temps, puis elle essaie de se ressaisir. « Il est dedans... Il a tué presque tout le monde... On a essayé de se cacher avec mon fr- »

Une phrase sans fin. Parce que son dénouement se retrouve interrompu par le bris de plusieurs planches, par la vue d'un trou béant qui se forme à l'étage de la demeure, sur le côté droit. Un trou d'où se dégage quelque chose d'informe, de non-identifié. Trop loin, trop rapide. Seuls les hurlements de détresse – cette fois-ci masculins – emportés au loin par la chose fuyante permettent de deviner la nature de cette ombre. Ca griffe, ça grogne, ça attrape. Ça traîne et ça fuit. Fourbe prédateur quittant son nid, proie en main, ça pour mieux se diriger vers derrière la maison, de ses déplacements tant rapides qu'ils en deviennent furtifs. Et pour répondre à ce spectacle, il y a les mains marquées de coups de griffe de la jeune paysanne qui se referment autour du Kumojins aux cheveux couleur neige.

« 'aidez moi... S'il vous pl'.... il va.... »

Des mots encore une fois difficiles. Mais elle se relève, regarde les deux hommes de ses yeux embués de larmes, implorante. Sûrement ne lui reste-il que ce frère, et cette idée doit être terrifiante. Perdre la seule chose qui lui reste après ce massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Mar 11 Juil - 19:57
Je commençais à perdre patience avec cette créature qui ne voulait pas montrer le bout de son nez, les bras croisés et le dos de ma lame sur une de mes épaules, je regarde l'ouverture de la bâtisse dans jamais détourner mon regard. Les cris cessent signe que la bête à fini par dévorer tout ce qui se trouve dans la maison, je m'allume à nouveau une cigarette. Je n'ai clairement pas envie d'aller à l'intérieur de cette maison, puis il est gentil celui qui m'accompagne, mais pour avoir une telle confiance en soi, c'est qu'il n'a jamais senti l'odeur de sang et de charogne qui envahisse rapidement un bâtiment. Même moi, je ne peux rester stoïque face à ce genre de situation surtout que pour le moment, la mission est claire, c'est de ralentir la créature, la détruire, ce sera quand je vais la voir, je vais tout donner pour lui mettre le plus cher possible.

Alors que je vois le ninja lancé son caillou contre la porte, je roule des yeux et je soupire, pourquoi j'ai accepté de partir accompagné déjà ? Alors que j'entends des bruits de pas plus léger que ceux qu'un homme peuvent faire, évidemment, une femme. Je reste tout de même adossé contre la barrière, tirant une latte sur cette cigarette, mon regard totalement accroché à l'entrée de cette maison qui est ma seule préoccupation. Alors que je regarde une jeune femme sortir de la maison, elle referme la porte derrière elle alors que je la vois terrorisée, couverte de sang, je n'affiche aucune compassion envers la jeune femme, elle n'est pas grièvement blessée de ce que je peux constater à cet instant. Alors qu'elle s'avance, j'affiche un regard un peu plus dur s'afficher sur mon visage, elle ose s'avancer alors que nous pourrions la tuer ici et maintenant dans le doute où la jeune femme pourrait être la dite créature. Alors que je l'écoute, j'analyse toutes les informations qu'elle peut nous donner et au lieu d'écouter sa peine, je lui réponds d'une voix sérieuse et totalement froide en entendant le mot chat.

- C'est un chat qui a fait-tout ce bordel ? Vous n'avez aucune autre information à nous donner parce que vous avez quand même fait face à cette créature et vous êtes la seule à avoir survécu à son attaque pour le moment. Alors soit vous nous donnés des informations, soit pour mon cas, vous nous êtes aussi utile que les cochons qui se trouvent sur le chemin à l'entrée de la ferme. Alors soit vous reprenez vos esprits deux minutes question de pouvoir être un minimum utile avec des renseignements qui peuvent nous aider, soit vous allez vous mettre à l'abri.

Alors que j'entends des bruits de planches qui se brisent à l'étage sur le côté droit, je reste en alerte pour tenter d'identifier la forme qui est belle et bien sortie de la maison cette fois-ci. Elle est rapide la raclure, je vais devoir me déplacer alors que j'entends les cris d'un homme, surement le frère de la jeune femme. Alors que je m'apprêtais à aller à la poursuite de la créature, je sens la jeune femme qui m'agrippe en nous demandant notre aide, je soupire lourdement et je défis du regard la jeune femme, un regard noir.

- Si vous voulez notre aide, évitez de nous gêner dans notre tâche.

Je retire les mains de la jeune femme de ma tenue d'un geste totalement dénué d'émotion, je savais que tout aller, devoir, se finir à l'extérieur alors que je tire une grosse latte sur ma cigarette tout en regardant Sato, je lui dis d'une voix clair.

- Je passe par la droite, passe par la gauche, même si elle essaye de partir par le fond de la ferme, on aura un avantage sur elle.

Je m'écarte un peu de la maison et je commence à courir pour pouvoir prendre place sur la droite de la maison mais totalement écarté des parois de la maison question d'éviter une mauvaise surprise.

Citation :
Profil de Azami Chikara

Santé : 520/520
Chakra : 520/520
Inventaire:
Citation :
1 Katana
4 Shuriken
Affinités/Spé: Raiton - Suiton - Ranton
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
Revenir en haut Aller en bas
Jônin de Kumo
Naoshi Sato
avatar
Messages : 114
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
520/520  (520/520)
Chakra:
520/520  (520/520)
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   Mar 11 Juil - 20:46
En réponse à sa prise d'initiative, une silhouette se détache de la bâtisse. Une femme, qui ferme la porte derrière elle. Prudente, elle se dirige vers Chikara et commence à implorer son aide, expliquant qu'un animal était à l'origine de tout ce tintamarre. Les cris ont cessés dans le bâtiment, laissant place à un silence de roi. L'autre Kumojin prend la parole et énonce plusieurs phrase à la suite, si vite que le Naoshi cesse de l'écouter. De toute façon, cela ne s'adresse pas à lui mais à la pauvre donzelle tâchée de sang et blessée à quelques endroits. Un hurlement perçant vient rompre le calme installé depuis peu, un timbre de voix à tendance masculine cette fois. Une créature qui posséderait des pouvoirs de métamorphose ? Possible, puisque la créature s'avèrerait être une invocation. Mais de là à se transformer en une personne humaine et garder cette apparence longtemps demanderait beaucoup de chakra, quitte à ne disposer que de cela niveau panel de techniques.

Garder cela dans un coin de la caboche, la priorité est autre. Ralentir le bestiau, mais également l'arrêter dans son appétit meurtrier. Azami Chikara n'a pas des masses de patience apparemment, vu son comportement avec la villageoise blessée. Lâchant un soupir, Sato prit la parole en guidant la demoiselle hors de la zone de combat avant de repartir aux côtés de son comparse.

Scusez-le, il est un peu à cran. On va essayer de faire en sorte que votre frère vous revienne en un seul morceau. En vie ou non, ca sera la petite surprise !

Le revoilà aux côtés de Chikara. D'un signe de la tête il valide la proposition et commence à partir sur la gauche. Le plan est basique, mais il s'avère être bien. Dans tout les cas, ils gardent l'avantage sur le supposé félidé. Vrai qu'il reste toujours ce mystère à éclaircir. M'enfin, ca n'allait plus tarder. L'Azur aurait bien tenté de miser sur l'identité, mais pas sûr que Chikara aurait voulu étant donné son état actuel. Mettre un peu de fun casse la routine, encore faut il que les deux parties jouent au même jeu.

Citation :
Profil de Naoshi Sato
   
   Santé : 520/520
   Chakra : 520/520
   Inventaire:
   
Spoiler:
 
   
   Affinités/Spé:
   PA(s) utilisé(s) :
   Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
   
Spoiler:
 
   Arme(s) utilisée(s) : /
   Dégâts et effets envoyés : /
   Autres effets : /

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission Rang C] Un Kuchiyose aux portes . Feat Sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» [Mission Rang D] Retour à l'école [Feat. Bud Walker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Portes du village-