AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Jeu 29 Juin - 0:15
A la nouvelle Himawari avait été traversée par plusieurs sentiments : agacement, lassitude, un peu de frustration voire de colère et une furieuse envie de coller un pain à son interlocuteur. Ce qui la retenait ? C’était un émissaire d’une haute strate de Konoha et le frapper risquait de causer bien des soucis...encore. Cependant, l’homme s’exposait à un crochet du droit tout de même, car il était porteur d’une nouvelle qui risquait de drastiquement changer le futur de l’Intellectuelle et cela ne lui plaisait pas trop. Retenant sa furieuse envier de molester le bougre elle ne fit pour autant pas preuve de pincette lorsqu’elle lui répondit.

Attendez, vous venez de dire que vous souhaitez me donner la responsabilité d’une équipe de Genins, mais c’est…

Elle cherche le mot le plus adéquat – ou plutôt le moins vulgaire – et finit par cracher dans un souffle.

…stupide !

Loin de se décourager l’homme face à elle lui expliqua qu’il faisait parti du département en charge des attributions des promotions de Genins et qu’après avoir étudié de nombreuses candidatures elle avait été sélectionnée pour une équipe toute particulière. Fronçant les sourcils la jeune femme écouta essayant dans la mesure du possible de ne pas claquer au visage de ce type la porte de sa maison. Elle était de repos ce jour-là et voilà que l’on venait lui coller dans les pattes des apprentis. La dernière fois qu’elle avait eu la charge d’un Genin c’était avec ce pauvre bougre de Daiki qui en avait vu de toutes les couleurs à cause d’une mission de rang C qui avait assez mal tournée. Elle ne voyait pas en quoi elle serait apte à encadrer des Genins mais manifestement son interlocuteur semblait convaincu du contraire. Puis soudain elle entendit deux mots qui arrêtèrent net son cœur.

Team 7 ? Vous avez dit Team 7 ???


L’homme face à elle masqua un sourire victorieux tandis qu’Himawari tenta de contenir sa joie qui débordait pourtant de ses pupilles. Cet homme était bien informé et il venait de toucher une corde très sensible pour l’Historienne. Cette dernière toussota légèrement, gênée d’avoir été prise à ce jeu, puis elle décida de garder le peu de dignité qu’il lui restait en redressant ses lunettes sur son nez. Elle enchaîna en annonçant.

Bon allé…je veux bien essayer, mais c’est bien parce que vous insistez, hein ?

Ok… Laissez tomber la dignité, la jeune Hyûga n’avait pas sût résister à un appel aussi criant du passé. Elle allait être la leader de la mythique équipe 7 ! Certes rien à voir avec celle d’il y a 200 ans mais tout de même cela faisait beaucoup d’effet à l’Historienne… L’homme face à elle chercha à lui refourguer trois dossiers mais Himawari les refusa d'un bloc. Elle venait d’accepter de rentrer dans la vie de trois jeunes Shinobis pour des raisons puériles certes mais elle ne prenait cependant pas la tâche à la légère et surtout elle ferait les choses à sa manière. Elle apprendrait à connaître ses élèves par elle-même, pas par un vulgaire dossier rédigé par des bureaucrates. Prenant uniquement le nom de ces apprentis – et Ô surprise de trouver le nom du Komori – elle invita finalement le type à débarrasser le plancher.

La jeune Hyûga rédigea alors une lettre simple à l’intention des trois jeunes Shinobis :

Bonjour,

Désormais j’ai la responsabilité de vous former. Ensemble nous constituerons la team 7 de Konoha. Je ne vais pas me présenter sur le papier ni vous dire qui sont vos coéquipiers, je suis assez particulière et vous l’apprendrez rapidement. Je vous donne rendez-vous à 14h là où tout se termine et où eurent lieu plusieurs combats dantesques de nos illustres ancêtres. Considérez ceci comme votre premier devoir et votre première mission : trouvez ce lieu, par les moyens que vous souhaitez, et ensuite vous me trouverez.

Hyûga Himawari – Responsable de la team 7


Convoquant un messager, l’Intellectuelle fit envoyer les trois missives aux intéressés. La lettre posait plus de questions qu’elle ne donnait de réponses. Par ailleurs, en dehors de Daiki qu'elle connaissait et qu'elle était très surprise de récupérer dans son équipe vu qu'il était à l'origine sous la tutelle du Hokage, elle ignorait si son propre nom serait connu des deux jeunes femmes. Hikari, Keiko et Daiki… Voici des noms qui risquaient de changer sa vie. Elle ignorait si les genins se connaissaient entre eux ou non mais elle comptait bien les évaluer sur leurs capacités d’analyses et de Shinobi dés le départ. Elle n’allait sûrement pas leur faire un grand discours dans une salle de classe, ce n’était pas le style de la maison…

Enfilant une tenue de jûnin rouge et noire proche du corps puis attachant son bandeau ninja autour du cou, elle attrapa ensuite son katana flambant neuf qu’elle fixa sur son flanc gauche. Puis elle se dirigea vers le lieu qu’elle avait mentionné dans sa lettre. La petite énigme ne devrait pas être trop dure et en cherchant un peu ces Genins devraient trouver l’endroit sans trop de problèmes. Himawari gravit alors la falaise à côté de la cascade puis se posa en haut sur un gros rocher qui s’avéra être l’un des restes de la chevelure du dénommé Senju Hasirama. Ainsi elle se trouvait à la vallée de la fin. Remettant ses lunettes sur son nez, ses cheveux blonds flottants dans le vent elle sortit un petit livre narrant les aventures de feu Hatake Kakashi et patienta le temps que la team 7 reprenne vie. Enfin !



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Hyûga Hikari
avatar
Messages : 21
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Dim 23 Juil - 14:51
Cela ne faisait que quelques jours que j'avais obtenu mon bandeau de ninja et j'attendais avec impatience que l'on m’attribue enfin dans une équipe de genin. Que ça soit avec papa ou maman, j'avais droit à un entrainement tous les matins.  J'allais justement en direction du dojo du clan lorsque  qu'un messager m'apporta un étrange message. Je dépliai le rouleau et me mit à lire le parchemin.

Himawari a écrit:
Bonjour,

Désormais j’ai la responsabilité de vous former. Ensemble nous constituerons la team 7 de Konoha. Je ne vais pas me présenter sur le papier ni vous dire qui sont vos coéquipiers, je suis assez particulière et vous l’apprendrez rapidement. Je vous donne rendez-vous à 14h là où tout se termine et où eurent lieu plusieurs combats dantesques de nos illustres ancêtres. Considérez ceci comme votre premier devoir et votre première mission : trouvez ce lieu, par les moyens que vous souhaitez, et ensuite vous me trouverez.

Hyûga Himawari – Responsable de la team 7

Je regardai la lettre assez perplexe quant à son contenu. Voilà que je me retrouvais face à une énigme et moi et les énigmes on faisait douze. De plus, on ne pouvez pas dire que j'avais été très attentive lors des cours d'histoire. C'est ça ! Mon livre d'histoire ! Je commençais à fouiller dans ma chambre. Il fallait que je le trouve absolument. Après quelques minutes de recherche, je finis par le trouver sous mon lit. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire là, je n'en savais fichtre rien. Je le pris et commençai à le feuilleter, mais après deux trois minutes, je jetai le dit ouvrage sur mon lit.


"Rhaaa...je ne trouverai jamais la réponse."


Je me levai d'un bon et descendit voir ma mère.


"Maman regarde ! J'ai été attribuée dans une équipe, mais il y a une énigme et j'y comprends rien !"


Ma mère se tourna vers moi et me prit le parchemin des mains. Elle le lu et me dit :

"Tu vois que tu aurais dû écouter en classe. Tu connaitrais alors la réponse. Prends ton livre d'histoire et regarde au chapitre qui parle d'Hashirama Senju et Madara Uchiha juste après la création de Konoha."

Elle me sourit et retourna à ses activités. J'aurais dû me douter qu'elle ne me donnerait pas vraiment la réponse. Je remontai rapidement dans ma chambre et repris mon livre. Je regardai le sommaire et trouvai le chapitre dont maman m'avait parlé. Je me mis à le lire, essayant de rester concentrer le plus possible. Au bout de quelques minutes, je trouvais enfin la réponse à ma question : La Vallée de la Fin.  

*Mais c'est à une demie-journée de marche !*

Je me saisis de ma sacoche à shuriken que j'attachais à ma taille, me saisis d'un sac à dos et descendis dans la cuisine. Je fouillais dans le frigo afin de mùe confectionner un bento pour le midi.


"Maman, je dois y aller. On a rendez-vous à la Vallée de la Fin à 14h00."

Ma mère hocha la tête et je partis en courant. Je sortis du village sous l'oeil étonné des chuunins en poste et pris la direction de la vallée de la fin. Je fis quand même une pause au approche des midi pour manger quelque chose et arrivait sur les lieux avec dix minutes d'avance. J’aperçus assez vite une personne posée sur un gros rocher à côté de la cascade. Je souris, me doutant qu'il devait s'agir de ma nouvelle senseï. Himawari Hyuga. J'avais déjà entendu ce nom au sein du clan et plutôt en bien. Je la rejoignis assez rapidement et une fois devant elle, lui adressa la parole :


"Bonjour Himawari senseï."

J'avais parlé très rapidement sans reprendre mon souffle et je bougeais sur place, sautant d'un pied sur l'autre. J'espérai que les autres arriveraient vite. Je me demandai ce que notre sensei avait prévu pour cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Misato Keiko
avatar
Messages : 47
XP Mensuel : 4

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Dim 23 Juil - 17:31
ft. team 7
"#Team7Forever"

Le grand jour était finalement arrivé.

Keiko allait enfin rencontrer l'équipe à laquelle elle avait été affectée et dont le Jusandaime avait brièvement fait mention quelques jours plus tôt. Ce dernier ne lui avait pas donné de noms, mais la Genin savait qu'elle allait avoir affaire à une sensei forte de caractère, et qu'elle serait accompagnée de deux coéquipiers qu'elle connaissait peut-être déjà - ne serait-ce que de vue -, de par ses années passées à l'Académie, chose qui restait malgré tout peu probable en raison du peu d'attention qu'elle prodiguait à son entourage.

Tout commença peu à peu à s'éclaircir dès qu'elle reçut une lettre de la part du Jônin qui allait la prendre en charge elle et ses compagnons. Hyûga Himawari était le nom qui figurait en bas de page. La brune eut beau chercher, ce patronyme ne lui était pas familier, si on faisait exception de son affiliation avec le clan des porteurs de l'oeil blanc. Quoiqu'il en soit, elle lut une seconde fois la note qui lui avait été remise à elle et toute son équipe - la première fois, s'étant un peu faite en diagonale - puis constata complètement indifférente qu'elle était dans l'équipe n°7. En réalité, le numéro lui importait peu, mais sa mère qui avait lu la lettre par derrière son épaule pensait que c'était peut-être un bon présage. Au delà de ça, la dénommée Hyûga Himawari s'était également donnée la peine de les convoquer en leur communiquant le lieu de rendez-vous sous forme de devinette.

« "Là où tout se termine", et "là où eurent lieu plusieurs combats dantesques"... Ah, quelle plaie, faire travailler la cellule grise à l'aube ! » souffla la demoiselle en rouge avec les doigts collés sur la tempe.
« Il est 9 heures passé Keiko. Et la journée d'un ninja commence bien plus tôt que ça. » commenta sa mère en mettant la table, tandis que son père se fendait la poire.

Voilà que sa paresse la reprenait, et que sa mère l'ennuyait encore. Ce matin, Keiko qui avait plutôt tendance à être lève-tard, avait fait l'effort de s'extirper de son lit à 8 heures et demie tapante, malgré le fait que la lettre lui avait été apportée encore plus tôt dans la matinée. Ne s'étant pas couché de bonne heure la veille, la jeune fille s'inquiétait plus de son teint de peau plutôt que de la lettre qui lui était parvenue. En outre, l'idée que sa sensei leur fasse une énigme ne l'arrangeait pas beaucoup. Si celle-ci n'était pas bien compliquée, l'aspirante Kunoichi n'en demeurait pas moins dénuée de toute motivation qui l'empêchait de réfléchir posément. En réalité, la brune avait bien sûr une petite idée du lieu dont il pouvait s'agir, mais ne tenait vraiment pas à faire le déplacement pour rien. Ah, si seulement elle pouvait rencontrer ses coéquipiers en chemin, au moins elle serait très vite fixée, mais les chances étaient plutôt maigres.

Un seul et unique endroit lui venait à l'esprit : La Vallée de la Fin. Bien qu'elle n'était pas très calée Histoire, Keiko avait maintes fois eu l'occasion d'en entendre parler, que ce soit de la bouche de sa mère, ou de ses professeurs qu'il lui arrivait d'écouter de temps en temps. Ces terres à la topographie accidentée étaient donc grandement susceptibles d'être le lieu de rendez-vous évoqué par leur sensei. Et s'il s'agissait bien de cet endroit, alors...

« Oh. Je vais peut-être arriver en retard... »

La vallée de la fin était située à environ une demi-journée de marche, Keiko et ses coéquipiers avaient été convoqués à 14 heures là-bas, et il était très précisément 9 heures et 38 minutes. Y parviendrait-elle en à peine 5 heures ? En marchant non, mais en courant, peut-être que oui. Sur le coup, son retard ne semblait pas l'affecter ou l'inquiéter plus que ça, même si elle risquait de ne pas faire de bonnes premières impressions à sa nouvelle enseignante.

"Cette journée commence vraiment mal." soupira-t-elle, un peu énervée.

Poussée par sa mère (et c'est le cas de le dire), l'aspirante-kunoichi quitta donc son chez-elle à toute vitesse sans prendre son petit-déjeuner, n'apportant avec elle que son étui à kunais, sa pochette de shurikens, et son bandeau frontal doublement noué à la taille. Elle franchit les portes du village, puis sauta d'arbres en arbres pour rejoindre le lieu de rendez-vous le plus rapidement possible. Et au fur et à mesure qu'elle dévorait les kilomètres, Keiko se sentait un peu perplexe : S'entendrait-elle avec son équipe et son sensei ? Elle serait probablement avec eux pendant plusieurs années, et si leur association fonctionnait bien, elle ne pourrait que s'en ravir.

Dans les paysages forestiers qui défilait devant elle assez rapidement, avec le vent qui lui sifflait dans les oreilles, la jeune fille tenta vainement de trouver un de ses potentiels coéquipiers dans la verdure agitée. Elle fit de temps en temps une pause, que ce soit pour souffler, ou pour resserrer le nœud dans ses cheveux en pestant contre le vent, puis constata l'esprit allégé qu'elle n'aurait peut-être pas de retard.

« Si je continue à cette allure, je devrais arriver à temps. »

***

14 heures et une minute. Keiko arriva à destination la main sur le cœur, essoufflée de cette course dans la foret. Pour l'instant, elle se fichait éperdument de tout ce qui se trouvait autour d'elle - que ce soit les rochers détériorés où les personnes qu'elle pourrait apercevoir au loin -, elle ne pensait plus qu'à réguler sa respiration.

Au bout de quelques instants d'intense inspiration et expiration, la demoiselle en rouge retrouva doucement sa lucidité. Au moins, elle tirerait une leçon de son réveil tardif : Elle n'aurait pas eu à se hâter de la sorte si elle s'était levée plus tôt. Mais ça, il était hors de question de l'admettre à qui que ce soit !

Donnant de la tête à droite puis à gauche, Keiko finit par remarquer des personnes sur un gros rocher. Bingo, ce devait être son équipe. Son esprit se fit derechef plus léger, la Vallée de la Fin étant bel et bien le lieu de rendez-vous. En y repensant, la brunette se trouvait un peu bête d'en avoir douté, puisqu'il n'y avait pas d'autres possibilités.

N'arrivant pas à bien discerner les traits de leur visage, elle s'approcha d'eux en un bond assez furtif, puis atterrit à quelques mètres d'eux avec un genou posé sur le sol.

« Désolée pour ce léger retard. » s'excusa-t-elle sans lever la tête pour les regarder.


© ASHLING POUR EPICODE




Dernière édition par Misato Keiko le Mer 2 Aoû - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 80
XP Mensuel : 4

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Dim 23 Juil - 19:25
Bonjour,

Désormais j’ai la responsabilité de vous former. Ensemble nous constituerons la team 7 de Konoha. Je ne vais pas me présenter sur le papier ni vous dire qui sont vos coéquipiers, je suis assez particulière et vous l’apprendrez rapidement. Je vous donne rendez-vous à 14h là où tout se termine et où eurent lieu plusieurs combats dantesques de nos illustres ancêtres. Considérez ceci comme votre premier devoir et votre première mission : trouvez ce lieu, par les moyens que vous souhaitez, et ensuite vous me trouverez.

Hyûga Himawari – Responsable de la team 7


Daiki relit plusieurs fois la lettre, notamment la date qui était à part, chose qu'il avait totalement oublié de regarder deux jours auparavant. Maintenant, c'était bon. Le jour J. L'heure pour le Komori de retrouver sa nouvelle équipe, et ses coéquipiers avec qui il allait passer des bons et mauvais moments. Attrapant son bandeau frontal, le garnement l'attacha bien comme il faut autour de son bras et sortit de sa chambre, l'air triomphant. Il allait montrer qui était le patron dans la team, et Himawari allait le soutenir s'il suivait la logique de la mission. Ben ouais, il lui avait quand même été d'une grande aide, sauf pour ses fesses mais passons.

T'as rangé ta chambre avant de partir j'espère ? J'aimerais pas tomber sur tes chaussettes qui puent et tout ton linge.

Oui mamaaaaaan, bien mamaaaaaan.

Le Genin se dirigea vers le centre ville et attendit devant l'académie. Il était midi passé de cinq minutes quand il se rappela de zieuter sur le papier pour voir l'endroit du rendez-vous. Ne le trouvant pas, il décida de demander à tout les passants, jusqu'à ce qu'on lui fasse remarquer qu'il n'y avait aucun lieu indiqué. Que signifiait donc cela ? Himawari avait omis ce détail ? Était-elle donc aussi tête en l'air que Daiki ? Va savoir. Une dame d'un certain âge vint s'asseoir sur le banc où Daiki s'était assis décontenacé. Un regard sur le garçon et la dame lui demanda quelles étaient ses misères.

J'comprends rien. J'ai rendez-vous avec ma nouvelle équipe parce que je suis passé Genin il y a peu, mais ya pas marqué où on doit se retrouver.

Tu as le papier de convocation avec toi ? Fais moi voir, je peux peut être t'aider. Il y a un temps j'étais Genin aussi et je...

Ok tiens, mais on parlera plus tard si tu veux ! J'ai rendez-vous à 14h, et j'ai pas envie d'être en retard.

La nouvelle amie du Komori enfila ses lunettes et lu la lettre. Puis, d'un sourire, elle lui rendit.

C'est marqué l'endroit. Il faut juste faire marcher ses méninges, haha !

OOOOOOH ? OU QUE C'EST ?

"Là où tout se termine et là où eurent lieu plusieurs combats dantesque". Étant donné que nous sommes à Konoha, je mettrais bien une pièce sur la vallée de la fin.

Ah ? C'est.... loin nan ?

La dame haussa les sourcils, puis rit de bon cœur. Et le Komori comprit que c'était en effet très loin. Ni une ni deux, il partit comme une fusée, remerciant la dame au passage, en direction la sortie du village. Le temps défila, et lorsque la destination fut en vue, Daiki savait parfaitement qu'il était genre trèèèèèès en retard. Arriver avec deux heures de retard, fallait le faire. Mais il fallait éclaircir les choses.

Désolé j'suis à la bourre. Mais j'avais pas capté qu'il fallait déchiffrer le truc pour savoir où c'était aussi. Faut prévenir ! déclara un Daiki entre deux halètements. Ça commençait vraiment bien cette nouvelle aventure. Si épuisé par tant d'efforts qu'il ne remarqua même pas ses deux partenaires. Himawari crevait trop l'écran avec sa tenue rouge un brin moulante qui flamboyait au soleil. Une arme de destruction cette femme. Il ne pouvait que l'admettre puisqu'il l'avait déjà vue à l’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Mer 30 Aoû - 15:35
La jeune Hikari en première et à l’heure, Misato en deuxième avec un poil de retard et puis finalement le phénomène Daiki bon dernier avec deux heures de retard, facilement. Himawari se détourna finalement de son livre et le rangea dans une poche puis elle les observa tous les trois avec attention. En attendant qu’ils n’arrivent elle avait bouquiné mais elle avait également laissé ses pensées vagabonder. Elle ignorait pourquoi tout à coup on lui avait confié une équipe mais plus elle y réfléchissait et plus elle se disait que c’était peut-être parce que ces trois-là étaient quelques peu différents. Comme Himawari.

Lorsque ses deux premières élèves étaient arrivés Himawari les avaient félicité et avait accepté les excuses de Keiko avec un sourire tranquille. Puis elle avait informé les filles qu’elle ne commencerait les vraies présentations que lorsque les trois genins seraient réunis. Ne voyant pas Daiki arriver, la jeune femme avait alors sorti de l’une de ses poches des onigiris et les avaient partagés en silence avec ses deux élèves constatant au passage qu’Hikari s’était prévue un repas. Après deux bonnes longues heures d’attente donc, le petit dernier étant enfin arrivé, cela pouvait enfin commencer.

L’Historienne se redressa, elle ébouriffa les cheveux du retardataire avec gentillesse et lui tendit le dernier onigiri restant.

C’est pas du joli d’arriver à la bourre comme ça mister, et ne te cherche pas d’excuses si ces demoiselles ont compris le truc à temps c’est que tu pouvais en faire de même. Allé avale ça pour éviter de nous faire une syncope.

Himawari se posta debout face à ses trois élèves. Sa main gauche vint se poser sur le bout de la garde de son katana puis elle adopta une posture décontractée, bien loin du carcan militaire. Sur un ton sérieux elle annonça alors sans préavis.

Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes. (Batman dans la place !)

Il y eût un silence de mort qui dura quelques instants suite à cette déclaration puis la jeune femme afficha un sourire amusé qui détonnait avec la profondeur des mots qu’elle venait d’énoncer. Finalement elle reprit la parole éclaircissant ces propos.

Franchement, ça c’est le genre de conneries qu’on vous sortirait à l’Académie. Moi je me contenterais de rester moi-même. C’que je vous propose c’est de jouer carte sur table avec vous, je suis votre senseï pour une durée indéterminée, cela signifie qu’on va se côtoyer pendant de nombreuses heures, de nombreux jours voire de nombreuses années. Personnellement, ça ne me ravissait pas mais l’idée de mettre sur pied l’équipe 7 ne me laissait pas indifférente. J’suis pas conventionnelle et pourtant on m’a confié la responsabilité de faire de vous des Shinobis compétents ce que je prends très au sérieux. En vérité dorénavant j’ai hâte de voir ce dont vous êtes capables et j’aimerais que nous puissions bien nous entendre.

Himawari marqua une pause le temps de laisser les Genin digérer les informations puis elle enchaina. Son ton était calme voire légèrement enjoué.

N’attendez pas de moi de vous chouchouter ou à l’opposé de vous trainer dans la boue. Je pars du principe que vous avez vos raisons d’être là aujourd’hui et je vous traiterais comme trois individus différents en faisant en sorte que vous puissiez donner le meilleur de vous-mêmes mais uniquement si vous le souhaitez. Par ailleurs, en plus de vous former individuellement je vais vous former en tant qu’équipe, vous aller donc devoir apprendre à vous connaitre, sur ce point-là vous avez pas trop le choix. Pour commencer je vais vous demander de vous présenter, pour ça pas besoin de me raconter votre vie, j’veux juste savoir trois choses : pourquoi êtes-vous ici en tant que Shinobis ? Qu’elles sont vos affinités en terme de chakra ou techniques ? Et enfin qu’est-ce que vous attendez de moi en tant que senseï ? Attention, je veux une franchise absolue, pas de langues de bois ici – et non Daiki je ne fais pas référence au Mokuton.

Une brise vint faire flotter au vent la chevelure dorée de la jeune femme tandis qu’elle fit un clin d’œil amusé au jeune garçon. Elle avait la responsabilité de ces jeunes gens, leur avenir dépendait d’elle mais cela ne transformait pas ce qu’elle était à savoir toujours aussi directe.

Bon et pour vous donner l’exemple j’vais commencer. Pour l’info à votre âge j’étais plus fascinée par l’Histoire du monde Shinobi dans les bouquins que par le fait d’être une Kunoïchi. Aujourd’hui j’en suis tout de même devenue une parce que je suis fascinée par ce qu’il se passe et que je veux comprendre pourquoi les hommes ont cette propension étonnante à se frapper les uns sur les autres sans trop de raisons. Mes affinités comme le montre ma pupille sont évidemment les techniques de mon clan, cependant je maîtrise également le Raiton, le Fuinjûtsu et je me défends plutôt bien au Kenjutsu comme le prouve mon katana. Pour ce qui de mes attentes vis-à-vis de vous trois je dirais : je veux que vous trouviez votre voie. Je ne vais pas vous formater comme de bons petits soldats, ça j’en ai rien à foutre, je souhaite juste que vous puissiez prendre en main votre vie et votre destinée.

Franchise inébranlable et totale de la part de la tutrice du jour. La jeune Hyûga avait décidé d’intégralement s’ouvrir à ses élèves et de mettre directement à nue la vérité sans aucuns artifices. Elle ne voulait pas de faux semblants entre elles et les trois jeunes gens qui allaient venir remplir sa vie dorénavant. Elle attendit alors que l’un d’eux prenne la parole. Que pensaient les genins de tout ça ?



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 80
XP Mensuel : 4

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Sam 2 Sep - 20:17
Je... Pardon.

Sa fougue s'était éclipsée depuis qu'il s'était rapelé que désormais, Himawari était son nouveau professeur. Aussi, des bribes de la précédente mission lui revinrent en tête. Bien qu'il avait assuré comme un chef, Daiki se sentait coupable sur la tournure qu'avait prit la mission. Le garçon craignait qu'intérieurement Himawari Hyuga lui en voulait, et il pensait faire profil bas afin de calmer les ardeurs. Du moins pour la journée. Attrapant la boule de riz tendue par son nouveau mentor, le genin la remercia d'un hochement de tête. Ainsi donc il était le dernier arrivé, ça il ne pouvait pas le changer dans ses habitudes. Les deux autres comparses étaient assises, à l'heure. Ponctuelles, les nouvelles partenaires de Daiki se tenaient en retrait, trop occupées à manger et écouter le discours d'Himawari.

Ce même discours qu'avait tenu Asano lorsque Daiki était encore dans son équipe. Différent au niveau du parler, mais similaire dans les propos tenus. Himawari avait une vision un peu plus accessible pour Daiki, laissant les bonnes manières et les bases de côté pour en venir directement au fait.  Pour une fois, il écouta attentivement ce qu'avait à dire l'Historienne. D'affinité Raiton, détentrice du Byakugan, elle maniait également le katana et avait quelques aptitudes en Fuinjutsu. Que des choses dont le Komori ignorait totalement , renforçant ainsi sa volonté d'apprendre. Il était tellement concentré qu'il en omit même une blague qu'Himawari avait délibérément envoyé à son encontre, regardant les deux autres Genins pour savoir ce qu'il se passait lorsque sa prof se mit à lui faire un clin d'oeil. Etait-ce.... parce qu'elle venait de tomber sous son charme ? Le Genin n'en saura pas plus, et vous non plus. Vint le tour des présentations, et devant la timidité des jeunes genin, le garçon prit ses responsabilités et entama les présentations.

Alors moi, je ne sais pas ce que j'aimerais à votre âge Himawari-sempaï !

... (tentative de blague échouée)

Hum... Je m'appelle Daiki Komori, genin de Konoha et ancien membre de la team 8. Mon affinité est avec le Mokuton, mais comme je n'arrive pas encore bien à le maîtriser, je reste sur du Doton et Suiton. Sinon, je suis assez fort comme vous pouvez voir mes muscles car je pratique le Taijutsu. Si vous voulez, j'peux vous apprendre un peu les bases ! Pour ce que j'aime.... Je dirais les jeux videos, m'entrainer. Pour l'avenir, comme j'en ai déjà parlé avec le Hokage, je ne veux pas m'inscrire comme un ninja de légende ou autre. Je fais souvent passer Konoha avant moi. Si quelqu'un a besoin d'aide, comptez sur moi pour aller l'aider !

Il venait de sortir tout ce qu'il avait déjà dit pour les présentations de son ancienne équipe, adaptant ainsi son discours pour le faire paraître plus vrai et travaillé. Il n'avait pas parlé davantage de son ancienne équipe, préférant juste l'évoquer brièvement. Si elles avaient des questions à lui poser dessus, il y répondrait. D'ailleurs, le Komori tint à le dire de vive voix.

Si vous avez des questions sur ma venue dans l'équipe, je serais ravi de vous éclaircir.

Voilà qui concluait la présentation du Komori. Beaucoup de choses avaient été dites, et il tenait à partir sur de bonnes bases, ne rien cacher. La jouer franc-jeu. Après tout, c'était ça un peu, l'esprit de Konoha. Il avait faim à force d'avoir parlé, et demanda gentiment aux filles s'il y avait du rab. S'il y en avait, tant mieux. Sinon, il ferait sans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Misato Keiko
avatar
Messages : 47
XP Mensuel : 4

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   Dim 3 Sep - 15:41
ft. team 7
"#Team7Forever"

Lorsque Keiko arriva sur le lieu du rendez-vous, une femme aux cheveux dorés accepta ses excuses sans formuler un quelconque reproche au sujet de son léger retard : Il devait s'agir à n'en point douter d'Himawari. Lunettes sur le nez, livre à la main, cette dernière passait pour le cliché de l'intellectuelle sérieuse mais stricte, sans vraiment correspondre à l'image de la harpie que la Genin en rouge avait pu se faire au préalable, sur un jugement peut-être trop superficiel.

À ses côtés, se trouvait une jeune fille aux cheveux noirs de jais, dont le jeune âge se fit rapidement voir à travers sa petite taille. Le point commun entre ces deux-là : Leur pupille blanche, qui ne passa pas inaperçue. Si cette réunion entre membres du clans aurait pu mettre Keiko un peu mal-à-l'aise, elle se fichait pas mal de savoir quel était leur lien et faisait fi de ce genre de tourments aussi stupides qu'inutiles en allant se mettre juste à côté de celle qui s'avérait être une des Genins de son équipe, hochant la tête pour la saluer sans sourire.

Il en manquait un, qui peut-être, avait un peu plus de mal à résoudre l'énigme qu'Himawari leur avait imposée. Cette dernière leur confia qu'elle préférait commencer les présentations une fois le dernier - ou la dernière - arrivé, proposant au passage de partager des onigiris que Keiko accepta poliment. Bien qu'elle n'était pas bien gourmande, cette course lui avait creusé l'appétit. Une fois le repas terminé, l'attente leur sembla beaucoup plus longue. Toutefois, ce genre de moments où l'on profitait du calme de la nature pour se relaxer sans avoir rien à faire plaisait beaucoup à la Misato.

Dans la Vallée de la fin, le soleil tapait fort et réchauffait les rochers maîtres des lieux dont la chaleur pouvait se faire ressentir sous sa paume. L'esprit serein, elle posa parfois ses yeux noisette sur sa sensei, qui bouquinait en silence et qui sembla tantôt perdue dans ses pensées, tantôt reprendre sa lecture en laissant ses pupilles blanches parcourir les écritures. Si c'était une Jonin supérieure, elle devait être très forte. De temps en temps, la brune se mettait également à observer discrètement sa coéquipière aux cheveux courts, qui tout comme leur sensei, lui semblait sympathique.

" C'est avec elles que tu vas évoluer, Keiko. Je me demande bien dans quel sens... " pensait-elle, un peu perplexe quant à l'avenir de l'équipe.

Enfin, le très attendu dernier membre de la nouvelle team, arriva en trombe, complètement à bout de souffle. Bon... Visiblement, ses suspicions étaient plus que fondées : Keiko ne s'était pas trompée en pensant que l'énigme avait du lui donner du fil à retordre, et c'était peu dire, dans la mesure où ce jeune homme de rouge vêtu ne s'était même pas rendu compte qu'il y en avait une à résoudre. Chose que lui pardonna Himawari dans sa grande bonté, en lui offrant gentiment le dernier onigiri restant après lui avoir ébouriffé les cheveux. Un peu mitigée, la Misato préféra - pour une fois - ne pas trop le juger pour le moment. Attendre ne l'avait pas dérangée pour le moins du monde, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que ce Genin avait l'air un petit peu... euhm, spécial.

L'équipe étant au grand complet, les présentations purent commencer. La femme aux cheveux blonds les entama avec une seule phrase... avant de continuer de manière pour le moins inattendue qui fit tiquer Keiko. Ainsi que l'avait informée le treizième du nom, Himawari était une personne forte de caractère dont le franc-parler naturel eut vite fait de se manifester à travers les mots forts qu'elle employait. Elle enchaîna en parlant d'elle-même : Férue d'Histoire, maîtrise les techniques de son clan ainsi que le Raiton, Fuijutsu et Kenjutsu, et... une volonté de laisser ses élèves trouver leur voie sans qu'elle n'ait à leur forcer la main, que Keiko se plut à admirer. Une sensei qui se fichait de l'étiquette, et qui demandait une franchise absolue : Elle ne pouvait vraiment pas espérer mieux !

Maintenant, c'était à leur tour. Le garçon du groupe prit l'initiative après quelques minutes d'assimilation des informations qui leur avaient été présentées sans laisser le temps d'une éventuelle intervention. L'aspirante kunoichi aurait bien aimé ne pas entendre la... blague que celui-ci avait prononcé en guise d'introduction, et ne put s'empêcher de souffler le regard blasé :

« Quel idiot. »

Petit commentaire qu'elle fit sans pourtant penser à mal. Ceci étant dit, ce jeune homme qui répondait au nom de Daiki maîtrisait des affinités plutôt surprenantes pour quelqu'un "d'idiot". À ce moment-là, Keiko se dit que la pauvresse d'esprit n'empêchait pas d'être fort, tout comme le manque de force physique n'enrayait pas l'intelligence. Avant de rejoindre la Team 7, il faisait partie de la huitième, dont la mention permit à la Genin de se souvenir que le Treizième lui avait déjà brièvement parlé de ce jeune homme aux airs simples. Mokuton, Doton, Suiton, et Taijutsu comme le témoignait sa musculature, étaient les arts qu'il contrôlait.

Comme quoi, il ne fallait pas juger un livre à sa couverture, car son manque de discernement qui le discréditait du tout au tout pouvait certainement en surprendre plus d'un. À côté de lui, ou même de sa jeune autre coéquipière, Keiko allait sans doute paraître un peu ridicule. Quant il finit par leur informer qu'il serait ravi de les éclairer concernant son changement d'équipe, la demoiselle en rouge se mit à arborer un sourire narquois :

« Ils ne voulaient plus de toi, quoi. » répondit-elle avec une pointe de sarcasme.

Le menton coincé entre ses genoux repliés sur la poitrine, elle avait lancé cette pique sans mauvaises intentions, simplement par taquinerie - bien qu'elle ne serait étrangement pas étonnée si c'était vraiment le cas. Au risque de couper l'herbe sous le pied de la petite Hyûga en vert assise à côté d'elle, Keiko prit finalement l'initiative de se présenter avant elle.

« Keiko Misato. Mes passes-temps favoris sont coudre et dormir. » Elle marqua une pause, remarquant que son manque d'intérêt pour les combats s'était fait voir à travers le fait qu'elle parle de ses passes-temps en premier, puis reprit la moue toujours aussi blasée : « Je suis plutôt adepte du Ninjutsu à l'état pur, mais manipule aussi le Kenjutsu, bien que plus porté sur l'utilisation d'explosifs et de senbons, et le Suiton, tout comme toi Daiki, que je travaille encore. Pour ce qui est de mon but eh bien... pour faire simple, je veux devenir forte et élégante à la fois. Mon Taijutsu est limité, mais je ne compte pas l'améliorer, pour des raisons que vous devinerez de vous-même parce que je n'ai pas la patience ni l'énergie pour vous l'expliquer. »

Et voilà sa paresse qui la reprenait.

Sur ces mots, elle ferma les yeux, comme pour manifester son consentement de laisser la petite Genin se présenter à son tour, sous l'oreille attentive de leur sensei aux cheveux blonds.

© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]   
Revenir en haut Aller en bas
 

#Team7ForEver [Keiko, Hikari & Daiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nodox >> Hikari
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» Voyage PV: Medusa Keiko Kairi Zazie....
» L'oeil des Hikari
» Fiche Technique • Daiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Vallée de la fin-