AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 167
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Sam 15 Juil - 7:21
L'Hokage se forçait à sourire. Aujourd’hui, son masque paraissait plus factice que d'habitude. Tous ses signaux d'alerte étaient en train de sonner et il arrivait à peine à maintenir une apparence calme. Il agrandit volontairement son sourire pour mimer une joie de se retrouver là où il était. En réalité, il détestait totalement les circonstances de ces quelques moments, minutes qui allaient suivre. La venue d'Izanumi Hosho, le daimyo du Pays du Feu avait été prévu des semaines à l'avance. Des mois, même. Dès qu'il avait été nommé à son poste, des négociations puis des préparations avaient été mises en place. Il savait depuis tout ce temps qu'il devrait, comme de nombreux membres de son village, descendre dans l'arène.

Il le faisait autant au sens propre qu'au figuré. Tout ceci n'était que du décorum pour montrer qu'il était assez talentueux pour occuper sa position. Il devait volontairement se mettre en danger pour réussir ce test politique. Il se sauvait d'un danger en se plaçant devant un autre. Cette position de faiblesse l’énervait au plus haut point. Il n'avait quasiment aucune marge de manœuvre et Hosho comme lui le savait très bien. L'Aburame leva les yeux vers le premier qui était désormais seul dans la loge d'importance. Tout au long des deux derniers jours, il y avait pris place pour assister aux affrontements de ses soldats. Les genins d'abord puis les chunin et les jonin le lendemain. Les divers shinobi affecté spécialement à la reconstruction de l'arène avaient fait un boulot monstrueux chaque nuit. On n'aurait presque pas pu savoir qu'il y avait eu un nombre incroyable de jutsus sur ce même sol.

À côté du daimyo, une seconde chaise avec un haut dossier était sans occupant. La place d'Asano resterait vide jusqu'à la fin du tournoi vu qu'il était le dernier combat. Celui qui devait être le plus impressionnant. Le meilleur pour la fin. Lui qui détestait se mettre en ligne de mire avait les yeux de toute une nation rivés sur son dos. Notamment la paire blanche de son opposant : Hyuga Hiwamari. On aurait dit une blague ironique du destin. L'homme ayant affronté l'Hokage précédent, une Hyuga affrontait désormais une kunoichi autre de ce clan formidable. Évidemment, les deux femmes n'avaient pas la même puissance ou expérience. La plus jeune des deux venait à peine de vivre une de ses premières expériences traumatisantes. Une expérience qui avait poussé l'Aburame a renvoyé un genin de son équipe... pour celle de la Hyuga.

De nouveau il la regarda elle et ses yeux sans couleur. Les coïncidences s'amoncelaient pour un duel qui semblait avoir été annoncé par les dieux des millénaires plus tôt. Dans l'esprit du jeune homme, la panique avait petit à petit cédé place au calme d'avant la tempête. Il s'était silencieusement mis à répéter ses stratégies et remarques. Ce serait un duel très dur. Excessivement durs. À trois contre un, il avait failli mourir de la main de sa sensei quand il l'avait assassiné. Aujourd'hui, s'il était soi-disant en position de force, il en était pas si sûrs. Il aimait se cacher, frapper en douce, là où on ne l’attendait pas. La plupart des ses habitudes et stratégies militaires passer par la fenêtre alors que le soleil atteignait son zénith. D'un signe de tête, il signala à sa rivale du jour puis au juge qu'il était prêt. Lentement, il ferma les yeux et inspira profondément. Ses mains attrapèrent les cols du manteau de Hokage pour le laisser glisser sur ses bras et tomber par terre, soulevant légèrement de la terre au passage. Dans le sol de l'arène, de nombreux insectes se réveillaient, attirés par le chakra du leader de Konoha. Alors qu'il sentait le soleil sur sa peau, il releva la tête en ouvrant les yeux. Son regard était froid, convaincu. Il ne ferait aucun cadeau à Himawari.



Citation :
Profil du Jūsandaime Hokage

Santé : 580
Chakra : 580-10= 570
Inventaire:

Affinités/Spé: Aburame.
PA(s) utilisé(s) : 1
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :






Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Ven 21 Juil - 3:22
Tout ceci l’emmerdait. Oui vous avez bien lu, Himawari trouvait la situation aussi chiante que peu intéressante. Elle devait affronter le Hokage. En soi, la chose était plutôt intéressante mais ce combat était un faux. En effet, si jamais elle prenait trop le dessus sur son leader – ce qui n’arriverait sans doute pas, après tout c’était le Hokage en face ! - cela ne ferait que lui attirer un tas d’emmerdes, elle le savait.

L’Historienne était arrivée de bonne heure, comme à son habitude, et on lui avait alors conseillé de mettre une tenue plus convenable que celle qu’elle portait alors. Ils avaient tenté de lui faire enfiler cette horrible tenue verte et noire qu’elle détestait et qu’elle évitait de mettre, ce qui était plutôt fréquent vu qu’en tant que Jûnin et espionne elle était amené à se fondre dans la masse. Après avoir perdu la bataille quant au positionnement des sacoches d’objets ninjas ainsi que du bandeau frontal qui se retrouva donc sur son front – capt’ain obvious is here – et maintenait ses cheveux blonds en place elle parvint à garder l’une de ses tenues favorites à savoir celle en cuir rouge sang. Par ailleurs, elle portait aux pieds des bottes montantes qui allaient pratiquement jusqu’aux genoux. Le katana de l’Intellectuelle quant à lui était accroché à une ceinture et pendant le long de la hanche gauche de la jeune femme. Après avoir été inspecté une enième fois par un Shinobi en charge de la bonne image du village pour la visite du Daimyo elle fut finalement autorisée à entrer dans l’arène.

D’un pas tranquille et pas le moins du monde pressé elle s’avança dans l’arène et eût la surprise de découvrir qu’elle était bien plus pleine que les jours précédents. Pas étonnnant, au programme se présentait deux clans importants de Konoha et surtout, l’Hokage. D’un mouvement nonchalent Himawari salua la foule, récoltant au passage des applaudissements et quelques cris de ce qui semblait être des admirateurs – ou groupies, à vous de choisir – la Hyûga se dirigea ensuite vers l’arbitre qui était déjà en position. Elle prit alors place là où on lui indiqua d’aller sans oublier de saluer le Daimyo comme il se devait avant – à savoir pour Himawari une courbette rapide. Puis en attendant que son opposant se présente elle laissa ses pensées dériver.

Durant ces derniers jours ses tous jeunes, et nouveaux, élèves avaient dû s’affronter. Elle les avait bien observé et ce qu’elle avait vu lui permettrait de les faire progresser chacun à leur manière. Chaque membre de son équipe était considéré par Himawari comme une entité à part entière plus le groupe des trois qui formait une quatrième entité bien distincte. Sa pédagogie était encore assez incertaine et à construire mais elle commençait à comprendre comment elle pouvait s’y prendre. Elle avait d’ailleurs pu également observer la pédagogie du Hokage à travers les élèves de ce dernier qui avaient d’ailleurs affronté les siens ! Lorsque Asano entra dans l’arène un petit sourire fit finalement une apparition sur les lèvres de la Hyûga. L’ironie de la situation lui semblait drôle. Les élèves s’affrontent, puis les maîtres. On se croirait tout droit sorti d’un vieux livre de samouraïs.

L’Aburame se mit en place, il sembla dans un premier temps un peu agité puis après avoir fait signe qu’il était prêt, et retiré son manteau, il fit soudain preuve d’un calme olympien allant jusqu’à fermer les yeux. Himawari avait adopté une posture détendue en attendant l’arrivée de l’Hokage et par une sorte de réflexe elle s’était mise à pianoter de sa main gauche sur la garde de son Katana. Lorsque le regard de l’Asano, qui sembla soudain plus froid qu’auparavant, se braqua sur elle elle ressentit l’appel du combat faire brusquement surface. Elle savait que cet affrontement n’en était pas vraiment un normalement, mais soudain l’envie de bastonner se répandit en elle.

Affichant une mine amusée l’Himawari adopta alors une posture propre à son clan tandis que sa pupille changea de forme lui permettant d’appréhender le monde différemment. Elle perçut alors que les insectes dans les environs semblaient mouvementés. Le combat n’avait pas encore commencé que l’Hokage plaçait déjà ses pions. Elle ignorait ce qu’il planifiait mais ce qui était certain c’est qu’elle ne se laisserait pas faire. La foule autour d’eux c’était soudain tût. Tout le monde semblait instinctivement comprendre que le combat avait déjà commencé avant même le signal de l’arbitre. Ce dernier donna alors le coup d'envoi. L’adrénaline se répandit dans les veines des deux combats et Himawari réalisa que peut être ce combat serait moins chiant que prévu…

Citation :
Profil de Hyûga Himawari

Santé : 530
Chakra : 560 -10 (activation Byakûgan) = 550
Inventaire:
Spoiler:
 

Affinités/Spé: Hyûga - Raiton - Fûinjutsu - Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : Néant (tour hors-combat)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :

Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) : Néant
Dégâts et effets envoyés : Néant
Autres effets : Effets du byakûgan hors combat



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 160
XP Mensuel : 311
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Ven 21 Juil - 3:22
Le membre 'Hyûga Himawari' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pièce' :


Ceci est un compte uniquement administratif, pour toutes questions, veuillez contacter le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 167
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Lun 24 Juil - 10:59
L'Hokage perçut un mouvement dans le coin de son œil droit. Le déplacement d'un bras vers le ciel. Le signe que la bataille venait de commencer. Sans plus attendre, il se jeta à l'assaut de son adversaire. Pour avoir longtemps été l'élève d'une Hyuga, il savait que peu de choses pouvaient les atteindre. Leurs pupilles étaient l'une des plus puissantes dans le monde entier et leur cimetière était de fait bien gardé. Au début, de nombreux Shinobi venaient jouer aux vautours et prendre les yeux de ceux tombés au combat. Rares étaient ceux pouvant y mettre le pied désormais. Le byakugan n'était pas quelque chose à prendre à la légère. Asano ne le savait que trop bien.

Lorsqu'il avait assassiné la Jūnidaime, il avait avec lui trois shinobis de haut rang et...il l'avait lui avait mis un kunai dans le dos. Littéralement comme de manière imagée. Malgré ça, il avait failli être celui qui passait de vie à trépas. Hyuga Mara n'était pas une Hokage comme une autre. Elle faisait partie de l'élite même parmi les meilleurs ninjas du village. Hiwamari n'était pas encore à ce niveau mais ses techniques en faisaient une ennemie particulièrement dangereuse dans tous les cas.

L'Aburame avait longtemps pensé à des stratégies pour aujourd’hui. En temps normal, sans public, sans espion des autres villages et sans le daimyo, il aurait été plus confiant. Légèrement tout du moins. Il n'a jamais été l'académicien le plus fort ou le genin le plus résistant. Il a toujours dû faire sa carrière en se montrant plus réfléchi que les autres. Savoir penser en dehors des chemins habituels, utiliser les ombres comme les demi-vérités. Tout ça pour survivre, que cela soit un combat physique ou une bataille politique.

Face à un Hyuga malheureusement, cela suffisait rarement. Toutes les habitudes d'Asano pour frapper là où l'on ne l'y attend pas ne fonctionne pas sur quelqu'un qui peut tout voir autour de lui et sur plusieurs mètres. Nul doute que son opposant du jour observait les milliers d'insectes bourdonnant dans le corps de l'Hokage. Ceux s’éveillant dans le sol et se déplaçant pour rejoindre leur maître. Difficile de piéger ceux à la pupille blanche. Lors du meurtre de Mara, il avait eu les mêmes pensées que ces derniers jours. Il en était venu à la conclusion qu'il fallait dépasser les réactions de la kunoichi. Frapper si vite qu'elle n'avait pas le temps de réagir. La submerger d'attaque pour que certaines passent. C'était d'autant la meilleure stratégie qu'ils étaient quatre contre elle. C'étaient d'autant plus sûrs qu'ils frappaient pour tuer et que chaque jutsus qui touchaient pouvaient suffire.

Malheureusement il s'agissait d'un duel. Aucune aide que lui-même et ses insectes. S'il tentait de submerger Himawari, il ne ferait qu'utiliser tout son chakra pour peu de résultats. Non, il devait penser autrement. Encore plus en dehors des chemins qu'auparavant. Il devait aller en territoire inconnu. C'était pour cela qu'il fonçait sur le jonin. Elle serait probablement surprise de le voir l'attaquer au corps-à-corps. Ce n'était pas le style des Aburame et encore moins celui d'Asano. Arrivant près de la jeune femme, il se décala légèrement sur le côté pour frapper le bras gauche de cette dernière. Le kunai qu'il avait placé dans sa manche glissa naturellement dans la paume de sa main alors qu'il tenta de profondément perforer la Hyuga à deux reprises. Il n'avait qu'un but, tenter de la blesser assez lourdement pour l’empêcher d'utiliser ses techniques du point souple.



Citation :
Profil du Jūsandaime Hokage

Santé :  580
Chakra : 570
Inventaire:
Citation :
Kunai

Nécessite :
- Coût : 10 Ryôs
- Utilisation : 1PA
- Type : Utilisation d'arme/Jet d'arme - Offensif
- Autre : Au bout de 10 utilisations de l'effet 1, le kunai est perdu.
Effet :
- Vos attaques infligent X+1 dégâts jusqu'à la fin du tour. (X = dégâts coup simple)
OU
- Sacrifiez un kunai pour infliger 8 dégâts à votre cible.

Affinités/Spé: Aburame.
PA(s) utilisé(s) : 10 (Kidaichuu – 8 PA, Coups simples – 2 PA.
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :

Utilisé lors du tour d'intro :Mushi Yose no Jutsu
Spoiler:
 

Utilisé ce tour :

Spoiler:
 


Arme(s) utilisée(s) : Kunai (2 utilisations sur 10)
Dégâts et effets envoyés : 12 dégats (2 coups simples+dégâts kunai)
Autres effets :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Mar 1 Aoû - 16:22
Un bref instant Himawari connut un sentiment de plénitude totale, le bras de l’arbitre était baissé et enfin les choses sérieuses allaient commencer. La Hyûga ignorait tout d’Asano, non seulement le clan Aburame était réputé pour ses techniques difficiles à appréhender mais en plus dans le cas présent elle était cruellement en manque d’informations sur ce nouvel Hokage. Pour cet affrontement elle devrait se fier à son instinct et à sa pupille. Alors qu’elle allait initier un mouvement elle constata que son opposant avait pris l’initiative et se jetait sur elle. Elle afficha un sourire amusé. Si cet homme courrait affronter au corps à corps une Hyûga cela signifiait soit qu’il avait un plan en tête soit qu’il était extrêmement sûr de sa force. Cependant, l’Historienne savait que cet homme connaissait les Hyûga notamment à travers la précédente Hokage, par conséquent il était évident qu’il ne la sous estimait pas. Plissant légèrement les yeux Himawari constata également que tous les insectes bougeaient rapidement. Quelque chose se préparait, quelque chose d’autre que ces coups frontaux. Ce fut pourquoi, passant une main dans son dos et récupérant un rouleau de parchemin dans une poche, elle le plaça entre ses dents.

Juste avant l’impact la jeune femme récupéra la garde propre à son clan et…elle ne bougea pas. Enfin pour les spectateurs alentours c’est ce qu’il semblait, en vérité juste avant les impacts de Kunaïs la Kunoïchi fit des mouvements rapides afin de ne pas être trop gravement blessée par la lame. Elle récolta ainsi une belle coupure sur le flanc droit et une autre au niveau de l’épaule gauche. Le sang coula légèrement mais ces estafilades n’étaient que superficielles et ne la gêneraient pas pour le moment. L’attaque n’était pas très violente en soit et grâce à son œil elle avait pût l'anticiper avec aisance. Asano préparait clairement quelque chose mais cela ne venait pas encore. Il s’était approché à dessein et elle l’avait laissé faire car malgré le plan que l’homme établissait elle avait de quoi le cueillir. Ouvrant la mâchoire légèrement le parchemin se déploya alors puis en quelques secondes se désagrégea et une sorte d’onde d'énergie traversa le corps de la jeune femme. Emplit d’une puissance momentanée l’Historienne regarda droit dans les yeux Asano qui était juste devant elle.

Montre moi ta puissance Asano, tout le monde est là pour ça !

Himawari frappa son pied droit sur le sol avec violence et pour elle tout sembla alors tourner au ralenti. Vu de l’extérieur son premier coup sembla légèrement lent mais il accéléra ensuite très brusquement. Peu de personnes avaient vu la technique qu’elle allait réaliser et même peu de Hyûga maîtrisaient encore cette technique. Le Hokage allait prendre un sacré coup d’entrée de jeu. La première frappe réalisée elle fût enchaînée par une autre. Puis encore une autre. Il y eût quatre coups, puis 8 successifs, puis 16. Les coups précis s’accéléraient avec une violence inouïe tandis que la foule regardait le combo dans un silence de surprise. Alors que 64 coups étaient déjà partis les yeux d'Himawari brillèrent brièvement de malice croisant le regard d’Asano dans ce balai mortel et un sourire se dessina sur les lèvres de l'Intellectuelle. Avec une vitesse encore plus effarante que précédemment 64 autres nouveaux coups partirent soudain.

L’Historienne venait d’utiliser l’une de ses techniques les plus redoutables d’entrée de jeu, elle savait que c’était risqué mais combattre face à un Hokage nécessitait d’y aller à fond directement ! Par ailleurs, l’emploi de son parchemin au préalable lui avait permis d’économiser énormément d’énergie. Le combat battait désormais son plein mais il ne faisait que commencer. Malgré la foule présente qui fixaient les combattants ces deux derniers étaient désormais comme seuls au monde, chacun voulant prendre le dessus sur l’autre.

Citation :
Profil de Hyûga Himawari

Santé : 530 – 12 = 518
Chakra : 550 - 5 (Byakûgan) – 65 (128 poings du Hakke avec parchemin) = 480
Inventaire:
Spoiler:
 

Affinités/Spé: Hyûga - Raiton - Fûinjutsu - Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 2 PA (parchemin) + 8 PA (128 poings du Hakke)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :

Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) : Parchemin
Dégâts et effets envoyés : Effet offensif des 128 poings du Hakke (cf. technique ci-dessus)
Autres effets : Effets du byakûgan en combat + réduction de 50% du chakra utilisé pour les 128 poings du Hakke



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 167
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Mar 1 Aoû - 18:46
L'Hokage ressentit un léger énervement alors que son opposant limitait la portée de ses coups. Cela ressemblait tellement à des manœuvres de sa sensei qu'une colère insoupçonnée s'empara de lui. Le chagrin et la culpabilité qu'il ressentait étaient en train de remonté à l'avant de son esprit avec puissance transformant son visage en une grimace. Il avait envie de faire mal à cette Hyuga. La plonger dans un monde de souffrance pour la punir de l'avoir abandonné. Il voulait se venger d’avoir été forcé de la tuer des mois plus tôt. C'était tel qu'il ne voyait quasiment plus Himawari devant lui. À la place ne restait que le sourire bienveillant de Mara habillé de son ancien costume de Jonin.

Les paroles de la vraie Hyuga en firent que pousser plus loin le leader de Konoha dans sa propre illusion. Si le ton était plus dur, cela ne suffisait pas à le sortir du piège que son esprit tendait à lui-même. Le fait d'être appelé par son prénom avait été comme un coup porté à son subconscient. C'était là quelqu'un qui le connaissait bien, qui l'encourageait à faire mieux, à faire plus grand. Il n'était plus l'ombre du feu mais un simple genin passant son examen pour obtenir le grade supérieur. Les mots prononcés n'étaient plus ceux de son adversaire devant lui mais ceux de son mentor à l'étage, le soutenant. Alors que la jonin se mettait en garde en plaçant fortement son pied au sol, la pose traditionnelle de ce taijutsu propulsa de nouveaux souvenirs dans la tête de l'Aburame.

Asano leva son kunai en adoptant une pose défensive. Il savait cependant que pas grand-chose ne pourrait arrêter la vague d'assaut qu'il s’apprêtait à subir. Il avait peu vu Mara l'utiliser mais personne n'avait su s'en défendre réellement. La vitesse avec laquelle il serait attaqué ne ressemblerait probablement pas à celle de sa sensei mais il était loin d'atteindre une suffisante dans tous les cas. Serrant alors les dents il grommela quelques mots inaudibles. Les frappes tombèrent ensuite sur son corps comme le destin décidant de cette rencontre. Il tenta tant bien que mal de s'en défendre mais il sentait la paume d'Himawari frapper avec force son corps, le meurtrissant de plus en plus vite. Arrivé à la moitié de l'assaut, il ne pouvait qu'à peine garder son déséquilibre. Alors que la peur se dessinant dans ses yeux, une sorte de joie était dans ceux de son ennemi du jour.

La suite ne fut qu'une avalanche de coups le repoussant toujours plus loin jusqu'à le faire chuter à quelques mètres de la Hyuga. Un genou au sol, l'Hokage respirait lourdement. Tout son corps était douloureux et il sentait que les impacts sur les points de tenketsu l’empêchaient d'agir comme il voulait. Avec une nouvelle grimace, il nota qu'il avait un mal fou pour malaxer son chakra. L'Aburame regardait le sol où de nombreux insectes commençaient à émerger, ayant suivi son déplacement involontaire. Avec un sourire triste, il ne put s’empêcher de penser que cette punition était légitime. C'est dans un demi-souffle qu'il parla autant à lui-même qu'à la personne qu'il avait assassinée.

-Tu ne t'es pas retenu sensei.


Il avait fait une chose horrible et s'il l'avait fait pour le bien du village, il ne pouvait continuer à vivre sans châtiment. Lorsqu'il se releva, un silence de mort planait dans l'arène et ses alentours. Tout le monde semblait choqués que le « meilleur ninja » de Konoha se fasse balader ainsi. Pour la plupart, il avait à peine attaqué la femme aux yeux blancs avant des se faire envoyer au sol avec force. Ceux un minimum au courant des pouvoirs des Hyugas trouvaient même qu'il s'agissait d'une stratégie bien stupide. Pour beaucoup la surprise les empêchait encore de prendre conscience de l'image désastreuse qu'Asano donnait. Pensif, Il se passa le revers de la main sur les lèvres pour essuyer un filet de sang.

Ce léger temps mort lui avait permis de reprendre ses esprits et en remerciait presque son adversaire. Sa sensei avait manipulé les fils du destin depuis le paradis. Trop de coïncidences s'amoncelaient pour que cela soit qu'un hasard. C'était là sa punition en conséquence de ses actes. Chaque coup porté par Himawari serait ceux de Mara. Chaque frappe, un reproche. Chaque blessure un coup de fouet. L'Aburame accepterait tout ceci, c'était amplement légitime à ses yeux. Malheureusement, il n'était plus un simple homme devant expier ses péchés. Son nom était désormais synonyme du village entier. Ses actions étaient celles des milliers de shinobi. Son titre le rempart contre les atrocités du monde. À nouveau, son regard changea, revenant à l'aube de son premier assaut, ses yeux se firent plus froids.

-L'Hokage ne fait pas dans le divertissement.


Le chef de Konoha ne prononça même pas le nom d'Himawari tandis que sa voix porta loin dans le silence prégnant. Ce n'était pas un shinobi qui parlait mais bel et bien le village incarné. En tant que tel, il rappelait sa position à une jeune femme qui n'avait pas le poids de Konoha sur ses épaules. Il pouvait même être plus faible que cette dernière, il avait quelque chose de plus qu'elle ne pouvait qu'imaginer. Asano braqua avec conviction ses deux bras vers la jonin, libérant enfin ses insectes de leur cocon humain. La masse s'envola rapidement pour prendre quelques mètres d'altitude avant de plonger sur la Hyuga telle une tornade. Chaque insecte avait beau n'être rien par lui-même, il était ensemble une armée de précision. Outre la frappe physique, chacun grignotait un peu de chakra, dévorant une grosse somme au total.

Enfin, alors que la nuée commençait à s’éparpiller après le choc, les spectateurs eurent la surprise de voir que la majorité était resté près d'Himawari. La tenaille qu'ils effectuaient devait limiter les mouvements de cette dernière et évidemment continuait à se goinfrer des ressources de leurs victimes. Il ne s'agissait pas d'attaque spectaculaire pour un Aburame. C'était même des jutsu bien basique. Le sol sur lequel les manipulateurs d'insecte pouvait s’élever encore plus haut.


Citation :
Profil du Jūsandaime Hokage

Santé :  580-80= 500
Chakra : 570-60-130=380
Inventaire:
Citation :
Kunai

Nécessite :
- Coût : 10 Ryôs
- Utilisation : 1PA
- Type : Utilisation d'arme/Jet d'arme - Offensif
- Autre : Au bout de 10 utilisations de l'effet 1, le kunai est perdu.
Effet :
- Vos attaques infligent X+1 dégâts jusqu'à la fin du tour. (X = dégâts coup simple)
OU
- Sacrifiez un kunai pour infliger 8 dégâts à votre cible.

Affinités/Spé: Aburame.
PA(s) utilisé(s) : 10 (-5 Mushi Tatsumaki, . -5 Bosui no Jin)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :


Suspendu par les 68 poings du Hakke :

Spoiler:
 

Utilisés ce tour :
Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) : Rien
Dégâts et effets envoyés : -30 PV et -50 Chakra, -30 chakra et -4 PA pour un total de -80 chakra, -4 PA,  -30 PV
Autres effets :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Mer 30 Aoû - 12:43
Esquive, contre-attaque, défense, attaque suicide… Le cerveau d’Himawari toujours en ébullition avait dressé une liste de possibilités concernant la réaction du Hokage face à ses 128 poings du Hakke mais elle devait bien admettre qu’elle n’avait pas du tout prévu celle qui se déroula devant ces yeux. En effet, elle fut presque - je dis bien presque - stupéfaite de constater qu’Asano encaissa la totalité de son attaque. Tous les coups firent mouches et le Hokage se retrouva ainsi essoufflés un genou à terre devant la Jônin supérieur. La respiration de son opposant était bruyante et il semblait en proie à des émotions fortes. Pour un peu Himawari se demanda presque s’il n’avait pas cherché à se prendre cette attaque de plein fouet mais sur le plan stratégique elle ne comprenait pas du tout la logique de tout ceci. Désormais l’homme face à elle aurait bien du mal à utiliser correctement son chakra et il avait en prime reçu de belles blessures.

Alors qu’Himawari, loin de crier victoire, réajustait sa garde il lui sembla voir les lèvres de l’Aburame bouger. Sans entendre distinctement ce que l’homme avait dit tout bas il lui sembla percevoir le mot sensei. Derrière ses lunettes, les yeux de l’Historienne observaient attentivement l’Hokage. Que lui arrivait-il ? Elle ne le connaissait pas vraiment et pour une spécialiste des informations, et espionne, qu’elle était cela en disait long sur le personnage. Mais malgré cela elle avait la sensation que la personne qu’elle affrontait aujourd’hui était quelque peu différente de la figure de patriarche qu’elle connaissait d’Aburame. Et si ces oreilles ne lui avaient pas joué des tours pourquoi cet homme prononçait le mot sensei ? Par un chemin tortueux dont seul le cerveau d’Himawari avait le secret elle réalisa soudain que l’ancienne Hokage avait formé l’homme face à elle. La Hyûga plissa les yeux se demandant soudain si ce combat Aburame VS Hyûga ne faisait pas remonter des vieux souvenirs chez son adversaire. Cependant, en l’absence de toute certitude sur ce point elle laissa l’idée s’échapper comme elle était venue et se reconcentra sur le combat.

Le chef du village, qui s’était redressé et avait repris soudain de la contenance, répondit d’une voix forte qu’il ne donnait pas dans le divertissement. Un petit haussement du sourcil droit apparut sur le visage d’Himawari tandis qu’un sourire amusé se formait sur ces lèvres. Les paroles étaient belles et emplies de sagesse mais quelques peu…hors sujet. Ce combat pour le daimyo vautré dans son fauteuil en haut de l’arène n’était-il pas justement une forme de divertissement ? Alors oui on peut parler de démonstration militaire, de traditions, de respect envers un seigneur, bla, bla, bla… La vérité c’était que ce tournoi n’était justement rien de plus qu’un fichu divertissement. Après tout, la race humaine adorait mettre des gens dans une arène et leur dire de se foutre sur la tronche afin de pouvoir apprécier le spectacle. Car quoi de plus grisant que de voir des gens se fracasser les uns les autres tout en étant soit même bien en sécurité au chaud à observer. D’ailleurs vous pouvez même être sûr que si on donnait la possibilité au public de choisir le sort du vaincu, par un truc aussi idiot que lever ou descendre le pouce - au hasard - il le ferait avec plaisir ! Mais bon, je m’égare dans mon récit… Devant cette phrase Himawari ne pût s’empêcher donc de répondre avec une pointe d’insolence.

Ah oui ? Vraiment ?

Mais comme toute bonne insolence elle fut « récompensée » par un bon gros combo des familles qu’elle vit venir mais qu’elle ne savait comment contrer. Les insectes de l’Aburame étaient partout dans son champ de vision. Elle les vit se projeter sur elle mais dans la mesure où elle n’avait encore jamais goûté à la morsure des insectes de sa vie et que via son Byakûgan elle ne percevait pas un danger mortel elle prit la seule décision censée : elle encaissa. Cela aurait deux vertus. La première vertu était qu’elle saurait déjà un peu plus à quoi s’en tenir avec les bestioles en encaissant un peu, la seconde était que cela lui donnait du temps pour malaxer son chakra et trouver une ouverture. Les insectes frappèrent avec rapidité et brutalité, la jeune femme se fit méchamment secouer et blesser mais tout ceci ne restait que superficiel. Une mauvaise surprise se profila toutefois lorsqu’elle s’aperçut, via le Byakûgan, que les bestioles lui arrachaient également du chakra. Le second assaut du combo s’avéra moins brutal mais plus gênant, les insectes étaient partout et cherchaient à l’entraver. Bon… Pas facile d’encaisser tout ça mais au final Himawari était contente de la manœuvre. Chaque technique qu’elle rencontrait était minutieusement analysée, aidé par la pupille des Hyûga, et cataloguée dans la mémoire de l’Intellectuelle. Elle saurait à quoi s’attendre maintenant qu’elle connaissait ces mouvements d’attaques.

Bon, c’est pas qu’on s’fait chier mais s’agirait de s’y mettre quand même !

Et sans plus attendre, la contre-attaque ! Parce que oui, on n’attaque pas impunément la jeune demoiselle. N’ayant quasiment pas bougé au milieu de la tourmente et faisant preuve d’un calme olympien la jeune femme canalisa le pouvoir de son clan dans ses deux paumes. Elle virevolta soudain sur elle-même et avec un petit cri de puissance elle frappa le vide devant elle. Le chakra qu’elle avait concentré se matérialisa alors soudain sous la forme d’une grosse onde de choc qui broya tous les insectes sur son passage et qui cherchait à frapper de plein fouet l’Aburame. Le clan Hyûga avait beau être expert en Taijutsu, Himawari avait fait en sorte de diversifier ses compétences et elle pouvait attaquer à distance s’il le fallait. Profitant également de l’ouverture crée par son onde de choc, la jeune femme fonça vers l’Aburame prêt à le frapper au corps à corps au besoin. Qu’allait donc faire le Hokage face à cette attaque brutale et un public qui, silencieux, savourait avec plaisir chaque instant de cette rencontre musclée qui semblait tenir ses promesses.

Citation :
Profil de Hyûga Himawari

Santé : 518 – 30 (Mushitatsumaki) = 488
Chakra : 480 – 80 (Mushitatsumaki + Bōsui no Jin) – 5 (Byakûgan) – 80 (Hakke Kuushou) =315
Inventaire:
Spoiler:
 

Affinités/Spé: Hyûga - Raiton - Fûinjutsu - Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 4 PA entravé (Bōsui no Jin) + 6 PA pour rang A (Hakke Kuushou)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :

Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés : 90 dégâts
Autres effets : Effets du byakûgan en combat + Effets persistants des 128 poings du Hakke offensif



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 167
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Mer 30 Aoû - 17:12
L'Hokage ne fut pas étonné de voir Himawari s'échapper de l’anneau formé par les insectes. Son jutsu n'était pas fait pour durer mais simplement donner un peu de répit. Les plus adeptes pouvaient même en profiter pour continuer leurs assauts et ainsi prendre l'avantage. Asano avait voulu faire de même mais son corps se figea quelques secondes après avoir lancé son premier assaut. Une grimace de douleur se dessina sur son visage tandis que sa main venait se contracter sur son torse. De ses années passées sous la coupe de Mara, il savait qu'il y avait ici un des fameux tenketsu du corps humain. Les cent vingt-huit points du hake étaient une attaque sensationnelle et il ne se débarrasserait pas des conséquences si rapidement. Son corps lui faisait un mal de chien au point qu'il fallut que la Hyuga en face de lui reprenne la parole pour qu'il centre à nouveau son attention sur celle-ci. Serrant les dents pour supporter la douleur, il sortit un kunai de sacoche à la jambe, le faisant tournoyer quelques secondes pour ensuite mieux le caler dans sa main.

Dès qu'il avait relevé le nez vers son opposante, il avait vu qu'elle venait de s'en libérer. Le temps où il était resté immobile avait suffi à la jonin pour repartir à l'assaut. Il ne put s’empêcher de jurer. L'occasion avait été belle et il l'avait raté. Cela n'avait été que quelques secondes mais dans un combat de ce niveau, c'était une éternité. C'était dommage mais pas une grande surprise. Passé la déconvenue, il planta avec force son arme dans le sol pour résister à l'onde de choc qui fonçait sur lui. Plaçant un bras devant lui il se protégea autant qu'il put bien qu'il sût devoir à nouveau souffrir de l''assaut ennemi. En temps normal il aurait probablement évité ce dernier mais il sentait encore ses jambes fragiles. Ce n'était pas pour rien qu'il n'avait toujours pas bougé de son emplacement depuis la première attaque d'Himawari.

Comme prévu, il eut l'impression de se faire rentrer dedans par un Akimichi. Une charge unique mais puissante. Il résista quelques instants avant de lâcher prise et d'être renvoyé plusieurs mètres en arrière une nouvelle fois. Alors qu'il perdait tout contrôle, il ne put s’empêcher de se dire qu'il devait donner un bien piètre exemple de la force d'un Hokage. Ce n'était pas réellement de sa faute. Il n'avait jamais été le plus fort de sa promo, encore moins du village. Non, il avait accédé à où il en était par des chemins tortueux. Il avait réussi en pensant différemment. Cela déclencha un petit rictus satisfait alors qu'il s’apprêtait à tomber lourdement sur le sol. D'un rapide geste de la main, il envoya un ordre massif à ses armées. Himawari qui fonçait sur lui pour profiter de son avantage se fit immédiatement entourer de milliers d'insectes. Ceux survivant le premier assaut et une nouvelle vague s'échappant du corps de l'Hokage. Le tout formait une nasse quasiment impossible à esquiver. Une attaque à trois cent soixante degrés qui viendrait écraser la victime tout en se nourrissant de son chakra.

L'Aburame tomba au sol sur son épaule. Il sentit des vagues de douleurs se répercuter dans tout son corps, renforçant ce qu'il ressentait déjà auparavant. Il se releva difficilement mais avec l'assurance que ses insectes occuperaient la jonin pendant un moment. Il avait du mal à reprendre son souffle mais se força à passer outre. Il n'était pas fait pour les combats au corps-à-corps. Il avait beau tenter d’améliorer cette facette, il avait plus limité la casse qu'autre chose. Un genou au sol, regardant rapidement l'arène, il hésita à utiliser une de ses plus récentes inventions. Cela pourrait lui apporter une victoire facile contre un utilisateur de Taijutsu comme Himawari. Cela montrerait aussi à tout le monde l'une de ses cartes les plus secrètes. Asano leva les yeux vers l'audience et les probables espions qui devaient s'y tenir. À nouveau, il jura mentalement. Il valait mieux laisser ça de côté quitte être la victime des coups de la Hyuga encore quelques minutes.

L'Hokage se releva en courant, récupérant son kunai au sol entre lui et la jeune femme. De par son Byakugan, elle devait probablement le voir arriver mais cela lui importait peu. Entre savoir quelque chose et pouvoir agir résidait une grande différence. Saurait-elle se débarrasser de la nasse d'insecte pour contrer l'assaut de l'Aburame? Saurait-elle gérer les deux? Ou mieux, serait-elle à la merci de chaque attaque du leader de Konoha? Armé, ce dernier frappa à nouveau son ennemi du jour. Le morceau de métal vola dans les airs sans que son propriétaire se préoccupe des insectes sur son passage. Il tentait plus de couper son adversaire que de lui perforer les bras cette fois-ci. Ainsi, il visait des zones où de grandes veines parcouraient le corps. Gorge, cuisses, bras, ... s'il ne voulait pas tuer Himawari, il ne se retiendrait pas pour autant de recouvrir l'arène de son sang.


Citation :
Profil du Jūsandaime Hokage

Santé :  500-90= 410
Chakra : 380-100-10= 270
Inventaire:
Citation :
Kunai

Nécessite :
- Coût : 10 Ryôs
- Utilisation : 1PA
- Type : Utilisation d'arme/Jet d'arme - Offensif
- Autre : Au bout de 10 utilisations de l'effet 1, le kunai est perdu.
Effet :
- Vos attaques infligent X+1 dégâts jusqu'à la fin du tour. (X = dégâts coup simple)
OU
- Sacrifiez un kunai pour infliger 8 dégâts à votre cible.

Affinités/Spé: Aburame.
PA(s) utilisé(s) : 10 (-6 Mushi Dama, 4 coups simples)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :


Suspendu par les 68 poings du Hakke :

Spoiler:
 

Utilisés ce tour :
[/spoiler]


Citation :
Mushi Dama (Sphère d'insectes)
Etat :  Acquise

Description :
Nécessite :
- Chakra : 100
- Rang : A
- Apprentissage : 110 points RPG
- Type : Ninjutsu - Soutien
Effet(s) :
- Inflige 40 points de dégâts au joueur ciblé ainsi qu'une perte de 60 points de chakra.

[/spoiler]

Arme(s) utilisée(s) : Rien
Dégâts et effets envoyés : -40 PV et -60 Chakra (mushi dama), -24 pv (kunai)
Autres effets :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Jeu 31 Aoû - 9:59
Son nouvel assaut venait de faire mordre la poussière pour la deuxième fois de ce combat au Hokage. Comme elle l’avait pressentie les 128 poings du Hakke semblaient avoir bien amoché l’homme et il semblait avoir des difficultés à se mouvoir, par conséquent le fait qu’il se prit de plein fouet la paume du Hakke venait renforcer l’idée qu’Asano était encore un peu sous le choc.

Himawari était satisfaite de sa performance et pourtant…elle perdait. Elle le sentait dans ses tripes et dans son esprit. La manière de se battre de la Hyûga était calqué sur sa personnalité. En tant qu’espionne la jeune femme avait pour habitude d’utiliser l’environnement et l’effet de surprise pour se battre, or ici dès le départ elle n’avait pas eu ces opportunités car au milieu d’une arène face à un adversaire l’effet de surprise à tendance à tomber à plat aussi vite qu’une blague de toto… - je m’excuse pour la pauvreté de cette métaphore, promis je ferais mieux -. Ainsi le Hokage souffrait beaucoup plus des assauts physiques qu’Himawari, de ce point de vue-là c’était évident, mais cet homme se relevait inlassablement et sa capacité à encaisser mettait à mal la stratégie de la jeune femme. Dans ce genre de situation, elle aurait tenté de prendre du recul voire à quitter le combat pour attendre un moment plus opportun, mais encore une fois cela n’était pas vraiment possible au milieu de ce tournoi…

Alors qu’elle avait tenté de s’approcher de l’Aburame une nouvelle nuée d’insectes s’était jeté sur elle. N’ayant que peu de marges de manœuvres, car elle était déjà en mouvement, la jeune femme se figea net et croisa les bras devant son visage pour se protéger les yeux. La voracité des insectes la blessa une nouvelle fois un peu partout mais surtout lui pompa encore plus de chakra, ce qui était bien plus critique. La fatigue commençait à engourdir les jambes de la jeune femme et ses réflexes perdaient donc en efficacité. Ce fut donc avec pénibilité qu’elle vit avec distinction le Hokage se relever et se jeter sur elle kunaï à la main pour la frapper. Plutôt que de chercher à contrer dans cette nuée d’insectes Himawari dégaina brusquement son katana. Le bruit de l’arme courant sur le fourreau se fit entendre puis la jeune femme chercha par deux fois, grâce à cette nouvelle allonge, à frapper le Hokage à la hanche et à l’épaule. L’échanges de coup fut brutal et rapide, elle-même recevant deux estafilades au bras gauche ainsi qu’une belle blessure à la hanche droite.

Le nuage d’insectes était trop gênant et la limitait trop, mais ce fut à cet instant précis qu’une idée saugrenue traversa l’esprit de la Kunoïchi. Gardant son arme à la main droite, elle positionna sa main gauche devant elle et forma un signe. La seconde d’après un nuage de fumée masqua la jeune femme puis dans les secondes qui suivirent un crépitement sourd se fit entendre. Quelques arcs électriques se formèrent alors autour du corps de la jeune Hyûga. Une odeur d’insectes grillés se répandit dans l’arène tandis que dans un mouvement instinctif toutes les bestioles qui n’avaient pas grillés reculèrent un peu laissant apparaître un spectacle surprenant.

A quelques mètres seulement du Hokage se tenait une femme à la pupille blanche, on pouvait voir sur son corps quelques meurtrissures dues aux impacts de Kunaï et au grignotement des insectes, mais le véritable retournement de situation était qu’il ne s’agissait plus d’Himawari, il s’agissait du corps et du visage de Mara Hyûga. Avec un regard calme l’ancienne Hokage dévisagea l’actuel chef de village. Sans se rendre compte de l’impact réel que cette apparition ferait à Aburame il s’avérait que l’Historienne espérait perturber son opposant. En combattant de manière traditionnelle elle ne parviendrait pas à gagner, elle serait à court d’énergie avant son opposant. Elle avait donc eût la présence d’esprit de changer sa stratégie, si elle ne pouvait pas vaincre physiquement, elle chercha à affaiblir – si c’était possible – psychologiquement son adversaire. Utiliser l’apparence d’une personne tombée au combat, en plus un ancien Hokage, n’était pas forcément de très bon goût mais dans une stratégie Shinobi cela faisait partie du jeu et pouvait arriver sur le terrain. L’ancienne Hokage pointa alors son katana en direction de l’Aburame et la voix de la défunte femme résonna dans l’arène.

Il est temps d’en finir Asano !

Le crépitement électrique qui se répercutait autour de la Hyûga se concentra finalement dans la main droite de la jeune femme qui tenait toujours son katana pointé vers l’Aburame. Un éclair parcourut alors la lame – dans un pur effet de style pour tenter d’impressionner son opposant - et, prenant soudain de l’ampleur, se projeta avec violence et vélocité en direction d’Asano. La puissance dévastatrice de l’Hiraishin grilla sur son passage quelques insectes, cherchant avant tout à frapper de plein fouet l’Aburame.

Alors que le tonnerre se projetait hors de son corps, Himawari sentit qu’elle arrivait sur ces dernières réserves d’énergie. La fin du combat était proche, l’issue en était quasiment déjà connue mais si elle le pouvait elle tenterait un dernier baroud d’honneur malgré tout. Cependant, cela dépendait maintenant de la réaction de son supérieur hiérarchique. Comment celui-ci allait-il réagir au visage de son ancienne senseï et à la violence de la foudre ?

Citation :
Profil de Hyûga Himawari

Santé : 488 - 40 (Mushi Dama) - 24 (Kunai) = 424
Chakra : 315 – 5 (Byakûgan) - 60 (Mushi Dama) – 10 (Henge no jutsu) – 100 (Hiraishin) = 140  
Inventaire:
Spoiler:
 

Affinités/Spé: Hyûga - Raiton - Fûinjutsu - Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 2 PA (attaque au katana x2) + 2 PA (Henge no Jutsu) + 6 PA pour rang A (Hiraishin)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) : Katana pour infliger 4+2 dégâts
Dégâts et effets envoyés : 6x2 dégâts (combo katana) + 110 dégâts (Hiraishin)
Autres effets : Effets du byakûgan en combat + Effet n°2 du Henge no Jutsu (Vous ne pourrez pas être la cible de coups simples, d'armes ou de technique de rang C ou moins venant d'une des personne présentes sur le terrain jusqu'à votre prochain tour)



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokage
Aburame Asano
avatar
Messages : 167
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
580/580  (580/580)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Jeu 31 Aoû - 17:49
L'Hokage et la Jonin se livrèrent à un déchaînement de violence armée comme ils en avaient peu l'habitude. Le kunai et l’épée se croisaient en faisant sonner des bruits métalliques qui remontaient les murs de l'arène pour atteindre des spectateurs médusés. Même les moins inexpérimentés comprenaient que le duel était monté d'un niveau. Himawari avait débuté avec force et éclat mais désormais, chaque coup pouvait décider du sort des deux combattants. Ils avaient tous les deux utilisés du chakra, de l’énergie et reçurent des blessures. Les failles devenaient ainsi de plus en plus grandes et le sang des deux adversaires venaient tacher la terre battue sous leurs pieds. La lame de la Hyuga laissa une large ligne rouge sur le torse de l'Aburame. En réponse, celui-ci se baissa pour la frapper à la hanche. Une petite mare de sang rendait le sol collant.

La longueur de l'arme de la femme l'obligeait souvent à s'écarter pour mieux toucher l'homme en face d'elle. Lors d'une de ces manœuvres habituelles, elle commença à former des mudras. Asano se jeta alors sur elle pour ne pas lui laisser le temps de déclencher un jutsu mais un nuage d'éclair et de fumée l’empêcha de frapper. Lorsque la zone se dissipa, la pointe de son couteau se tenait à quelques centimètres de la gorge de son ancienne sensei. Ses yeux s'agrandir alors et ses lèvres commencèrent à former un mot sans qu'aucun son ne sorte.

Le crépitement qui monta du corps de la Jūnidaime annonça que le jutsu n'était pas terminé et dans un réflexe Asano sauta en arrière. Malheureusement, l'épée d'Himawari lui donnait une grande allonge et le courant électrique passa facilement du sabre métallique au kunai fait du même matériau non loin. L'Aburame ne put s’empêcher de crier de douleur. Ayant trouvé un paratonnerre, la plupart des autres arcs vinrent frapper l'Hokage. Tout son corps était douloureux désormais. De la fumée s'échappait de ses vêtements et lui. Dans le public certains avaient crié en écho, persuader que le Jūsandaime venait d'avoir été exécuté. Aucun Anbu ne se déplaça cependant, calmant de par leur présence les plus agités.

L'odeur de grillé était exécrable dans l'arène désormais, celle des insectes se mélangeant à celle de l'être humain. Lentement, l'arme de l'homme s'échappa de sa main ankylosée et vint se planter négligemment dans le sol. Ce dernier vacilla et manqua de tomber en arrière avant de reprendre son équilibre. Le plaisir malsain d'être puni par sa sensei revint insidieusement dans ses tripes. Un léger dégoût restait pourtant au fond de sa gorge. Elle n'avait jamais maîtrisé la raiton, son affinité étant la même que son apprenti. La vraie Hyuga en face de lui n'avait réalisé qu'un triste simulacre de ce qu'était vraiment Mara. En continuant d'utiliser le style du poing souple, elle aurait même eu plus de chances de perturber l'esprit de l'homme aux cheveux longs.

-Tu parles trop Himawari.

Clairement, la jeune femme avait trop pris à cœur le côté divertissement du daimyo. C'était un impératif qui ne pouvait être esquivé mais il ne devait pas pousser les shinobi à perdre la tête. Ils n'étaient pas des jouets pouvant être utilisés les uns contre les autres au bon plaisir des nobles du pays du feu. La différence d'âge et d’expérience entre Himawari et Asano semblait correspondre à des dizaines d'années pour ce dernier. Il se battait contre elle mais aussi contre le seigneur du pays du feu dans un échiquier politique à plusieurs dimensions. Tout le sol de l'arène se mit alors à trembler. Les insectes avaient attendu plusieurs minutes que leur maître les ordonne à nouveau. S'étant habitué aux difficultés de malaxer son chakra, l'Hokage pouvait à nouveau utiliser pleinement ses techniques comme il l'entendait : Simple et efficace.

-Hijutsu : Kikaichuu no jutsu !

Le Jūsandaime braqua ses mains vers son adversaire, libérant des milliers d'insectes de son corps. Une vingtaine d'essaims s’échappèrent à toute vitesse pour aller attaquer leurs victimes tandis qu'encore plus s'échappait du sol pour répondre à l'appel du chef de clan Aburame. Ils foncèrent tous sur Himawari pour l’attaquer de tous les côtés créant un monde d'insectes. Le vrombissement était monstrueux, couvrant même les paroles du public à quelques centimètres les uns des autres. Les plus proches du sol de l'arène pouvaient même sentir les vibrations remontant les murs de pierre. Pour les deux combattants s'étaient comme se tenir sur un radeau en pleine tempête. Les animaux venaient tellement en nombre que le sol en était retourné encore et encore. Une majorité de ce dernier n'était plus que des tunnels où se précipitaient des spécimens en tous genres.

Il s'agissait d'un raz-de-marée si dense que la Hyuga ne pourrait se défendre contre tous. L'Hokage venait de transformer la zone de combat en une montagne d'insecte qui écraserait de ses milliers de membres la kunoichi. Son, odeur, toucher, vu, pendant quelques secondes quasiment tous les sens de la jeune femme seraient à la merci des Kikaichuu. Une jonin engloutie dans un monde parallèle : Celui des plus sombres forêts de Konoha.



Citation :
Profil du Jūsandaime Hokage

Santé : 410-122=288
Chakra : 270-5-120+5=150
Inventaire:
Citation :
Kunai

Nécessite :
- Coût : 10 Ryôs
- Utilisation : 1PA
- Type : Utilisation d'arme/Jet d'arme - Offensif
- Autre : Au bout de 10 utilisations de l'effet 1, le kunai est perdu.
Effet :
- Vos attaques infligent X+1 dégâts jusqu'à la fin du tour. (X = dégâts coup simple)
OU
- Sacrifiez un kunai pour infliger 8 dégâts à votre cible.

Affinités/Spé: Aburame.
PA(s) utilisé(s) : 10 (-8 Kikaichuu rang S, -1 Mushi Yose )
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :



Utilisés ce tour :

Spoiler:
 


Spoiler:
 



Arme(s) utilisée(s) : Rien
Dégâts et effets envoyés : -78 de chakra et -40 PV pour le Kinkaichuu.
Autres effets :
Réduction de 5 chakra du Yose grâce aux kinkaichuu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin Supérieur de Konoha
Hyûga Himawari
avatar
Messages : 78
XP Mensuel : 3
Localisation : Derrière toi...

Feuille de personnage
Santé:
530/530  (530/530)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   Jeu 31 Aoû - 19:34
Himawari adorait ça. Cette sensation d’ivresse due à l’adrénaline était un véritable nectar d’ambroisie pour la jeune femme. De manière globale la Hyûga aimait se battre, pas forcément mettre sa vie en jeu, juste affronter des adverses, se mesurer à quelqu’un, communiquer par les poings et les actes plutôt que par les paroles. Manifestement la foule appréciait d’ailleurs tout ceci autant que la Jûnin supérieure car désormais le public respirait au rythme des combattants. A chaque coups portés les observateurs vibraient d’excitation, qu’il s’agisse du premier genin venu jusqu’au Damyô lui-même qui avait fini par se pencher vers la scène, impressionné par la lutte qui faisait rage.

L’Historienne connaissait les buts de ces démonstrations. Dans l’absolu elle ne cautionnait pas vraiment tout ça, mais à partir du moment où on lui forçait la main elle prenait à cœur de le faire correctement. Ainsi elle s’était livré à un véritable show, entrant dans la mêlée dès le départ et harcelant le Hokage. Elle l’avait ainsi autant fait pour elle que pour le public et le damyo. Asano avait par ailleurs plus longtemps résisté, comme s’il s’était freiné ou comme s’il cachait son pouvoir. Cependant, tout ceci fut de l’histoire ancienne lorsque le Hokage avait dévisagé la silhouette de son ancienne senseï. Ainsi donc la corde était bien sensible… L’Aburame marqua une pause qui lui fut fatale, il se prit de plein fouet le courant électrique. Le cri qu’il poussa fut fort et montra à quel point la Jûnin n’avait pas épargné son supérieur direct. Mais comme elle s’en doutait, après avoir titubé et alors que la foule guettait avec impatience la suite, le chef du village se reprit une fois encore en main et contre attaqua.

Ses paroles furent cinglantes, sa contre attaque…sans appel ! Himawari allait prendre cher comme on dit dans le métier. Une véritable fournaise d’insectes se matérialisa dans l’arène, sortant de tous les côtés, de tous les endroits. La blonde aux yeux blancs observa autour d’elle. Elle poussa un léger soupir et soudain son Byakûgan disparut.

Ça c’est bien joué…

La vague d’insectes s’écrasa avec fracas sur l’Historienne. Durant quelques longues minutes elle disparut de la vue de tous, noyés sous le raz de marée que représentait cette attaque. La voracité des bestioles semblait sans limite et le public observa la scène à grand coup de « Oooh » et de « Aaah ». Au bout d’un long moment et alors que les insectes commençaient à être un peu moins nombreux un long silence prit place dans l’arène, le public attendait de voir le résultat de cette fabuleuse attaque. Finalement l’Historienne avait réussi à déstabiliser son adversaire suffisamment pour qu’il se donne à fond et par la même occasion elle avait récolté les fruits de ce qu’elle avait semé.

Ou alors pas du tout !

Un applaudissement bruyant vint soudain résonner dans l’arène tandis que tous scrutèrent alors la loge du Daimyo. Juste à côté du seigneur, entourée par deux Anbu qui avaient suivi l’action mieux que le public, se trouvait Himawari qui avait repris son apparence. Les insectes dans l’arène révélèrent alors un simple bout de bois qui avait été broyé. L’Intellectuelle effectua alors une courbette devant son seigneur puis elle monta, avec quelques difficultés, debout sur le parapet juste devant et ouvrit grand les bras avant de parler d’une voix forte.

C’est avec fierté que je déclare forfait face à ce fantastique adversaire car je n’ai plus une once d’énergie en réserve ! Mesdemoiselles, mesdames, messieurs veuillez applaudir votre champion : Aburame Asano, 13ème Hokage !

Dans l’arène, l’arbitre qui s’était mis en retrait afficha un sourire amusé car on venait de lui piquer la vedette, mais il acquiesça d’un geste que la victoire était pour le chef du village. Sortant lentement de sa torpeur le public se déchaina soudain. Les applaudissements firent rage et bon nombre de Shinobis se levèrent pour célébrer la victoire de leur dirigeant. De nombreuses personnes scandaient le nom du Hokage tandis que le daimyo pour sa part applaudissait, non pas à tout rompre, mais il semblait pleinement satisfait. Himawari descendit du parapet puis se rendit à pied jusque dans l’arène. Elle était très affaiblie, presque à bout de chakra, et tenait difficilement debout, mais à son rythme elle parvint à se diriger jusqu’à son ex-adversaire. Elle s’inclina alors légèrement devant lui et ajouta pour que seul lui l’entende.

Très beau combat Asano et la foule semble bien d’accord avec moi et ce malgré le fait que tu m’aies trouvé bavarde.

Un sourire malicieux apparut sur les lèvres de l’Intellectuelle. Même si Himawari s’était donné à fond dans ce combat, dès le départ, elle avait toujours gardé à l’esprit qu’elle ne devait pas remporter ce combat. Même dans l’hypothèse où elle aurait eût le dessus, ce qui ne fut pas le cas, elle aurait laissé l’homme gagner. Elle n’aurait fait que s’attirer des tas d’emmerdes en ne faisant pas ainsi. Sous les applaudissements et les ovations du public, qui scandait essentiellement le nom de l’Aburame mais parfois aussi un peu celui de la Hyûga, la jeune femme savait que sa stratégie avait porté. Bien moins blessé que son supérieur, qui était tout de même salement amoché, la jeune femme avait fait disparaitre les doutes des esprits de tous ces hommes en déclarant forfait. De cette manière elle reconnaissait la supériorité de son chef et ainsi tout le monde oubliait qu’elle était moins meurtrie. Le public et le seigneur avaient eut leur show et ils ne retiendraient au final que la victoire de l’Aburame. Ainsi était faite l’Histoire et elle en connaissait un rayon en Histoire… Mais cela convenait parfaitement à la jeune femme qui avait terminé de placer ses pions en plus d’avoir pris un sacré plaisir à se battre. L’Historienne était de prime abord une rustre et une brute, mais il ne fallait surtout pas sous-estimer son intellect.

Redressant ses lunettes sur son nez et laissant sa chevelure blonde onduler au vent la jeune femme recula d’un pas afin de laisser l’Aburame récolter plus d’honneurs encore. Peut être le chef de village dirait-il quelques mots d’ailleurs. En tous les cas, devant tous ces yeux, il était plus que jamais LE Hokage.

Citation :
Profil de Hyûga Himawari

Santé : 424
Chakra : 140 – 130 (Kawarimi no Jutsu) = 10  
Inventaire:
Spoiler:
 

Affinités/Spé: Hyûga - Raiton - Fûinjutsu - Kenjutsu
PA(s) utilisé(s) : 2 PA (désactivation Byakûgan) + 8 PA esquive sur rang S (Kawarimi no Jutsu)
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Spoiler:
 

Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés : Aucun, fin du combat pour Himawari
Autres effets :



Hyûga, Himawari Feat Shaga Ayame de Ben-to

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Tournoi de Konoha - groupe 4 [Asano/Hiwamari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dréa Asano, la fille ensanglantée et humiliée~ [Terminée]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-