AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 35
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 20
Localisation : Konohagakure
MessageSujet: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Dim 16 Juil - 21:58
Un début d’après-midi normal dans le village de la feuille. Enfin, presque. Tsukiyo se levait aujourd’hui pour effectuer une mission de rang D avec son voisin. Daiki Komori. L’utilisateur de Mokuton, son changement de team fut un coup de tonnerre pour la jeune femme qui était pourtant ravie d’être dans la même équipe. Elle allait se retrouvée toute seule ! Pourtant, pourtant, elle espérait encore que cela pouvait changer. Elle n’avait eu la chance de pouvoir encore parler avec l’hokage depuis la formation de la team. Parler avec lui entre sensei et élève.

Elle ne savait pas comment elle allait se comporter devant son ami. Elle devrait se comporter normalement, certes, mais… d’un autre côté, elle ne savait pourquoi il avait démissionné de sa nouvelle équipe. Il fallait qu’elle lui pose la question, même si devoir lui faire face allait faire naître des tensions pour la mission. Elle marche vers sa destination, une éleveuse de chat de combat ninja. Oona Miyako. Un peu à l’écart du village, Tsuki s’arrêta à la maison qui semblait être inscrit sur la carte pour le rendez-vous.

Ses yeux se mirent à cligner un peu. Elle chercha du regard si elle trouvait son partenaire de mission. Trouver ! Elle croise les bras, et range le papier de la mission dans sa sacoche d’armes ninja. Elle se met à marcher sur la pointe des pieds pour arriver discrètement derrière lui !

« Coucou toi ! t’es là pour la mission hein ? je me demande si ça existe vraiment un chat géant ! » Fit-elle en bégayant un peu, mal à l’aise. « Ça va sinon ? alors comme ça on change de team ? ». Directe. Peut-être un peu… trop ? mais peut-être valait-il mieux crever l’abcès avant la mission. Les chances de réussites ne seraient surement que meilleurs ? Ou cela allait-il l’enquiquiné ? Elle ne savait pas vraiment. Il était impulsif après tout mais il était aussi son ami. Alors il fallait qu’elle sache pourquoi il était parti. Alors que la team venait de se construire.


Thème Général ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 64
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Dim 16 Juil - 22:50
Citation :
Suite directe au rp solo, j'ai modifié pour qu'il n'y ait pas de problèmes chronologiques.

Et m....

La porte claqua derrière le garçon, laissant retentir une énième fois les jurons de la matriarche. Il n'avait pas fait attention, trop occupé à vouloir combler son retard en partant rapidement.  Daiki savait parfaitement qu'il allait se faire réprimander, et ainsi passer pour le lourdingue retardataire qui faisait l'idiot rebelle de la bande. Il en fallait bien un par équipe après tout. Si la Team 8 n'en avait plus, la Team 7 venait d'en récupérer un. C'était mieux ainsi d'un côté. Il allait falloir qu'il s'explique avec Tsukiyo et Akinobu désormais. Bon, le cas de ce dernier n'était pas pressé et de toute façon, Daiki ne savait pas du tout où il résidait. Descendant les quelques marches qui menaient vers la rue commerçante, le Komori entendit une douce voix. Un timbre de voix qui lui était familier... Un peu trop bizarrement.

«  Coucou toi ! t’es là pour la mission hein ? je me demande si ça existe vraiment un chat géant ! »

Ah. Problème numéro deux dans le champ de vision. Tsukiyo en personne se tenait derrière lui, tout sourrire. Un mouvement de recul, quelques pas pour se mettre face à sa voisine de pallier, Daiki ouvrit grand les yeux comme surprit de la voir.

Ah euh... Salut toi ! Ouais, le chat géant, c'est pas commun ! Haha..haha.. Mais... c'était pas demain la mission ?

A moins que... Et si, il s'était trompé de jour. Et le garçon ne venait de comprendre la supercherie de sa mère que maintenant. Plus besoin de se presser pour se rendre voir sa nouvelle équipe du coup. Parlant de nouvelle équipe, Tsukiyo enchaina par le sujet tant redouté du Genin.

« Ça va sinon ? Alors comme ça on change de team ? »

Elle attaquait fort. Mais il fallait bien passer par la phase des explications, quitte à répéter ce qui a déjà été dit.

Ouais, j'allais t'en parler justement... Disons que ce n'est pas une décision prise à la légère. On peut en parler sur le chemin, pour éviter de perdre du temps.

Il allait falloir qu'il justifie le fait d'avoir dit que ce n'était pas sur un coup de tête, et déjà le Komori réfléchissait à ce qu'il pouvait rajouter comme argument. Parce que c'était bien plus qu'un déclic suite à une mission qui avait mal tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 35
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 20
Localisation : Konohagakure
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Mar 18 Juil - 15:39
Tsukiyo ne s’attendait pas à ce que son ami réagisse comme ça. Mais elle comprenait aussi. Ce n’était pas une situation facile pour tous les deux. Après tout, ils venaient à peine de se retrouver depuis son départ de l’équipe. C’était étrange mais ainsi. Il en avait fait le choix, il fallait assumer. Asano ne voulait peut-être pas cela… elle l’espérait au fond de lui. Peut-être que la pression était devenue trop forte pour le Komori et avait décidé de se tourner vers quelqu’un de « moins important ? ». Elle fit un soupir, et esquissa un sourire. Se reculant à son tour. Le regard vers le sol. Non la mission n’était pas demain ! Elle était aujourd’hui. La lune croisa ses bras d’un air mécontente.

« Non, elle est aujourd’hui… n’essaye même pas de détourner le sujet de conversation toi ! » Fit-elle. Un peu vexée. Elle était là pour participer à cette mission, même si toute seule et lui seul, ils auraient été capable de la faire séparément. C’était surtout une occasion de se réconcilier. Et de s’expliquer. Bien qu’elle ne blâmerait pas le Komori pour sa décision.

« Oui on peut, c’est une bonne idée ! De toute façon, faudra bien passer par là. Tu allais m'en parler ? Nous habitons à côté Daiki... c'est étrange... on aurait dit que tu m'évitais ? » Dit Tsukiyo avec un grand tact. Commençant à avancer trainant Monsieur Daiki avec elle.  Une porte s’ouvre, et il en sort une nouvelle inconnue. Ou plutôt, Madame Oona Miyako. La détentrice du chat de combat et la propriétaire de la maison. Elle avait dû entendre la conversation !

« Bien le bonjour à vous deux, je suppose que c’est vous qui venez pour mon chat ? »

« Oui madame ! Bonjour Madame ! ». Fit l’Uzumaki en se redressant et en disant bonjour. Un peu surprise. S’écartant de son compagnon Daiki.

« Bien, enchanté de vous connaître tous les deux, sachez que mon chat de combat est très rapide, et rusé. Il adore faire des pièges à ceux qui veulent l’attraper. C’est un coquin qui aime jouer. Il aime surtout jouer avec les jeunes shinobi dans votre genre ! Faîtes donc attention à vous ! Il a un ruban blanc et noir sur un collier rouge. Je trouvais ça mignon ! C’est son signe distinctif ! Vous aurez la récompense si vous me le ramenez sans faire de mal à mon chat ! C’est mon petit trésor à moi que j’aime ! » Expliqua la vieille dame, âgée d’une soixantaine d’année. Tsukiyo trembla intérieurement, et se crispa. Elle se contenta d’acquiescer la dame et de la remercier pour les informations transmises.

« Savez-vous ou vous l’avez vu pour la dernière fois ? »

Ce serait sa première sortie hors du village, alors la blonde espérait que tout se passerait bien. Et elle espérait surtout ne pas être une gêne pour Daiki. Et même si il n'était pas loin, la blonde angoissait un peu. Elle espérait ne pas être trop maladroite pour prendre des repères pour les aider. Ou même pour s'orienter. Elle n’avait appris que peu de techniques de combat. Et elle maîtrisait à peine le Rasengan. Enfin, elle arrivait à peine à faire une petite sphère. Bon elle était suffisamment puissante… et suffisante pour son statut mais bon. C’était toujours un progrès. Normalement, elle n’aurait pas besoin de s’en servir, elle l’espérait.

« Vers la forêt ! Je ne sais plus trop ou exactement, plutôt vers l’orée du bois je pense. Il aime les beaux endroits, ha oui une dernière info :  Il fait la taille d'un buffle et peut donc être très dangereux pour tous les civils ».

« C’est noté, merci madame ! Je vous promets qu’on vous le ramènera ! » Fit Tsukiyo en prenant Daiki par le bras avec elle. Elle était heureuse de faire cette mission avec Daiki malgré tout. Tsukiyo fit aurevoir à la dame.

« Allons-y ! »


Thème Général ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 64
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Mar 18 Juil - 16:37
Sa tentative de détourner le sujet avait lamentablement échouée. Il fallait remarquer que celle qui se tenait là devant avait passé le début de son éducation avec lui, et donc connaissait quasi toutes les facettes de sa personnalité. Il aurait dû se douter que l'Uzumaki serait la première touchée par sa décision, mais il se devait d'en assumer les conséquences. Elle avait l'air touchée par le manque de communication du Genin, et Daiki dût essayer de dissiper cet air qui ne lui allait pas du tout.
Du moins, il voulait essayer. Mais la Tsukiyo ne le laissait pas en placer une pendant tout le chemin. D'ailleurs, ils arrivèrent au domicile de la cliente bien plus vite que prévu. La dame sortit, s'ensuivit les échanges de politesse, puis le briefing de la mission. Récupérer un chat de combat sans lui faire de mal, sachant qu'il aimait faire tourner en bourrique ceux qui veulent l'attraper. Il allait donc falloir mettre son cerveau en activité, une chance que Tsukiyo accompagnait le Komori.

Restant en retrait, le garçon n'était pas du tout encore dans la mission. Il réfléchissait toujours à ce qu'il allait dire à sa voisine de pallier sur son irrévocable décision. La nouvelle destination fut connue, sortir du village encore une fois pour s'y rendre. La forêt de Konoha, celle qui se trouvait sur le chemin du temple du feu. Ce fameux endroit qui avait joué dans la vie de l'utilisateur du Mokuton. Ça n'était pas un choix drastique pour lui, il n'avait fait que ce qu'il pensait être juste. L'expliquer de cette manière à Tsukiyo allait il marcher correctement, ou bien enfoncer le clou encore plus profondément dans la plaie ?

Pour en revenir à mon choix, je l'ai fait avant tout pour moi. On pourrait croire que c'est dû à la pression d'être sous la tutelle personnelle du Hokage, c'est d'ailleurs ce que ma mère pense. Mais c'est tout autre. Comme tu dois le savoir, j'ai effectué une mission avec Himawari Hyuga, une Jônin supérieure au temple du feu. Une mission qui semblait facile sur le papier, mais qui n'était pas la même chose sur le terrain.

Relâcher la pression puis tourner la tête vers sa partenaire pour espérer apercevoir sa réaction. Elle n'avait pas été sur le terrain d'après ce que Daiki savait, ou peut être avait elle déjà effectué son baptême du feu va savoir. Du moins, elle n'avait pas eu un partenaire de rang plus élevé. Descendant tout les deux de clans spéciaux à Konoha, les deux personnages vivaient proches l'un de l'autre mais étaient bien plus distants sur leurs agissements. Si Daiki privilégiait les bagarres, ce n'était que son instinct en tant qu'homme. Il avait besoin de bouger, et ce n'était pas Tsukiyo qui allait contredire cela.

La mission a dérapé en affrontement, mais je n'ai pas été paralysé par la peur ou quoi que ce soit d'autre sur l'instant. Je sentais mon cœur battre à fond dans ma poitrine, comme si lui aussi désirait se jeter dans la bataille. - prend le temps de faire une pause, puis reprend - Je ne remet pas en cause les compétences du Hokage en terme d'enseignements, ni celles d'Akinobu et encore moins les tiennes, je tenais à ce que tu le saches. Mais je pense qu'il vaut mieux pour moi de changer d'air. Je reste à Konoha, je change juste d'équipe en rejoignant celle d'Himawari justement.On pourra toujours se voir, ne t'en fais pas. Et puis bon, tu restes ma rivale. Vaut mieux que tu ne connaisses pas toutes mes techniques, et que je sache pas les tiennes non plus. Tu penses pas ?

Tout sourire, il attendait la réponse de sa comparse. Le garçon avait tout déballé de manière assez brouillonne et ne savait pas trop s'il avait pu être compréhensible ou non pour sa voisine de pallier. Son discours avait été assez long, ce qui avait permit de faire passer le trajet comme une petite promenade. Au moins, le sujet était bien avancé, et le Genin pouvait se concentrer pleinement sur la mission désormais.

Bon alors, le chat est blanc avec un ruban bleu c'est ca ?

Bon ok, il avait rien écouté de ce qu'avait énoncé la cliente. Mais heureusement qu'il y avait Tsukiyo qui avait tout noté dans sa tête. Enfin, normalement. Ca se trouve, elle n'avait rien écouté non plus et comptait sur Daiki. Non, c'était pas le genre de la demoiselle. Quoique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 35
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 20
Localisation : Konohagakure
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Mar 25 Juil - 18:56
« Non Daiki… il a un ruban Il a un ruban blanc et noir sur un collier rouge » Fit Tsukiyo puis en enchaînant en le grondant « non mais oh t’aurais pu écouter ! ». Non rassurez-vous, elle n’avait pas oublié le principal sujet de conversation. C’est juste que la blonde ne pouvait pas en tenir deux à la fois. Elle finit de remercier la dame comme elle se le devait. Elle s’en va ensuite rejoindre son camarade. Comme si de rien n’était. La dame regarda les deux jeunes gens partir et retourna à ses occupations. Une mission avec une Hyûga ? Non elle ne le savait pas.

Même si elle habitait à côté, elle n’espionnait et ne stalkait pas son voisin heure vingt-quatre pour savoir où il allait ni avec qui il allait. Cela ne la regardait pas, il vivait sa vie comme il l’entendait. Changer d’air ? Juste pour une histoire de compétence ? Elle toussota. C’était dommage de penser comme ça. Même si elle aussi dans le fond, avait douté que le Hokage pourrait leur enseigner des choses au niveau techniques, sa mère lui avait fait la morale en disant qu’il n’y avait pas que ça qui comptait pour un shinobi. Et elle avait raison.

C’était normal, une mission tourne souvent en affrontement lorsqu’on ne s’y attend pas… c’était la vie d’un shinobi. D’un guerrier. Comme leurs ancêtres l’avaient fait avant. Par exemple durant la quatrième guerre ninja. Était-ce vraiment une bonne raison pour changer d’air ? Dis comme ça, elle avait presque l’impression de culpabiliser. Mais leur rivalité n’en serait que plus forte ainsi. Elle aurait préféré être dans la même équipe pour pouvoir atténuer cela justement. Elle aurait préféré qu’il attende. Encore un peu. Juste un tout petit peu. Elle comprenait pourtant ses raisons. Elle ne l’empêcherait pas de partir si c’était ce qu’il voulait.

« Écoute… je ne t’empêcherais pas de partir… fais le si ça te chante. » Elle avait dit ça direct, sans jugement, ni colère, ni haine. Elle n’était pas vraiment rancunière. Elle avait dit ça sur un ton assez mélancolique pourtant. Elle savait que ce ne serait plus pareil sans lui. Elle se retrouverait toute seule. Avec un Hokage, et un genin de treize ans. Rester ou partir.

« De toute façon nous sommes rivaux nan ? J’espérais que la team nous aiderais à devenir amis… pas à nous éloigner… » Fit Tsukiyo un peu plus doucement. Levant la tête vers la forêt qui se dessinait petit à petit devant eux. « J’espérais qu’on deviendrait amis… » Fit-elle en courant vers l’entrée. C’était un crève-cœur, pour elle, mais la jeune blonde s’en remettrait.

« Nous serons donc rivaux. Mais oui, cela ne nous empêchera pas de nous revoir et de refaire du travail d’équipe… cela ne sera juste pas pareil. »

De toute façon, elle arrivait à court d’arguments pour le retenir. Ils étaient amis d’enfances, voisins de palier, des rivaux. Ils se connaissaient comme leurs poches. Ils n’avaient rien à cacher à l’autre et de toute façon… même si elle était beaucoup attachée à lui, elle ne pouvait pas le retenir. Et elle n’avait pas à le retenir dans quelque chose qui ne lui convenait pas.

« Je n’ai pas à te retenir de toute façon, ce seras plus drôle comme ça ! On sera vraiment rivaux. » Fit l’Uzumaki tout sourire. Soulagée. Quelque part. « Nous sommes rivaux ! ».

Bref, il fallait passer à autre chose avant que cela ne lui fasse plus mal encore. Avant que l’attachement ne lui brise le cœur.

« Je crois qu’on devrais essayer par la, elle a dit qu’il aimait plutôt vers l’orée du bois je pense. Il aime les beaux endroits ». Fit Tsukiyo en montrant la direction de son doigt. Et en commençant à se diriger là-bas. Elle grimpa à un premier arbre, puis sauta sur un second s’arrêtant sur la branche du second pour attendre son camarade. Tout sourire aux lèvres.


Thème Général ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 64
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Mar 25 Juil - 20:03
Ruban blanc et noir...

Daiki nota sur son bras à l'aide d'un kunai deux lettres, BN, pour s'en rappeler. Quitte à pas n'avoir de mémoire, il n'aurait qu'à zieuter son bras pour s'en rappeler. Tsukiyo en revint à la discussion principale, à savoir le départ du Komori de l'équipe dont s'occupait le Hokage. Dans ses quelques paroles, Daiki sentit vraiment que sa voisine de pallier était touchée par ce chamboulement, et elle ne s'attendait surtout pas à devoir supporter ça. Cependant tout les deux restaient amis, quoi qu'il arrive. Il comprenait qu'elle le prenne comme une trahison, mais son choix était déjà fait et plus moyen de revenir en arrière désormais. Non seulement ses parents lui avaient reprochés son choix, mais si maintenant même Tsukiyo, celle que le Komori considérait comme une soeur et rivale s'y mettait...

Vois le bon côté des choses Tsu. On est encore que Genin, il y a beaucoup de choses à découvrir pour nous. On sera peut être séparés encore quand nous passerons Chuunin, mais qui sait, lorsque nous aurons gagné en maturité et en grade, on se retrouvera peut être ! On formera le duo le plus fort de Konoha, tu verras ! Rien ne pourras nous séparer, et on finira peut être par se.... bastonner ! HAHA !

La finesse et lui ça faisait deux. Mais cela montrait également qu'il était à fond dans son rôle et ferait sans doute un bon ninja une fois sa formation finie. Le fait d'être dans une équipe différente ne représentait pour lui qu'un moyen de s'entrainer plus dur, une motivation supplémentaire d'outrepasser les frontières physiques. Daiki ne savait strictement rien sur les sentiments, et encore moins comment les filles marchaient. Tout le monde était pareil, et possédait les mêmes compétences, aucune distinction particulière. A part peut-être Himawari, mais elle c'était parce qu'elle était plus âgée que Daiki. Qui sait, Tsukiyo gagnerait peut être le charme qui dégageait de la Hyuga, mais différemment.

J'te ferais grimper au plafond tellement yaura d'arbres chez toi quand je maitriserai le Mokuton ! Faudra mettre du désherbant, ou alors rebaptiser ta maison "konohaouse !"

Mort de rire. Il en pouvait plus. Son humour était d'une force qui dépassait l'entendement à un tel point que Tsu resta sans réponse bouche bée. Faut dire que cette blague, il voulait la placer depuis tellement longtemps aussi... Et comme ils étaient en mission et que l'atmosphère était lourd vu le sujet épineux, fallait bien se détendre !

Ooooh allez ! Elle était bien quoi ! Bon. Le chat. No Bunshin ! Allons le chercher sans utiliser de clones !

Le Komori avait zieuté son bras, mais comme il n'y avait que N B d'inscrit, ça pouvait dire plusieurs choses. Nota Bene, Noir et Blanc, No Bunshin, etc. Le hasard était tombé sur no bunshin. Regarder à plusieurs endroits en même temps, c'est compliqué pour quatre yeux. Il allait falloir que les deux se mettent dos à dos, pour couvrir le maximum de terrain. Et la forêt s'ouvrait à eux, les plongeant dans un environement plus mystérieux que le village et ses rues commerçantes.

Tsu, va falloir qu'on se donne la main. J'ai.... peur.....

Un Genin utilisant le Mokuton qui a peur d'une forêt. On aura décidément tout vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Uzumaki Tsukiyo
avatar
Messages : 35
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 20
Localisation : Konohagakure
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Ven 4 Aoû - 0:16
Tsukiyo secoua la tête pour comme pour acquiescer la chose. Pour dire oui à Daiki sur le ruban Blanc et Noir. Oui oui, il y avait un côté des choses à perdre une amie ? Elle n’y croyait pas. Elle ne voulait pas y croire. Elle ferait la tête pendant un petit moment ça c’était sûr ! Elle ne reviendrait pas dessus. Ils n’étaient plus dans la même équipe de toute façon, il fallait se concentrer sur la mission. Tant pis, elle ferait avec. Amis… pourquoi se considéré encore ami ? Alors que lui-même ne la voyait plus que comme une simple rivale ? Peut-être oui.

C’était bien le mot qui déterminerait sa relation avec Daiki à l’avenir. Les missions allaient les éloignés de plus en plus, au fur et à mesure qu’ils grandiraient. Mêmes s’ils se côtoyaient encore, ils ne reviendraient que des simples voisins. De simples connaissances. C’était ce qu’elle pensait pour le moment. Bornée ? Non. Juste réaliste. Ils n’étaient que voisins et rivaux. Il faudrait qu’elle se fasse à cette idée. Peut-être qu’elle lui pardonnerait un jour. En tout cas, pour le moment, elle l’avait encore en travers de la gorge. Elle ne le jugeait pas pour autant. Elle lui en voulait juste de ne pas être venu lui dire directement. Devoir supporter ça avant une mission avec lui, allait juste rendre ça insupportable. Pour celle qui tenait encore un tant soit peu à leur soit-disante « amitié ».

« y’a-t-il seulement une bonne chose ? Si ce n’est un objectif à atteindre ? C’est ça ? On verra plus tard. Concentrons-nous sur la mission ». Fit la blonde avec un regard noir sur le Komori. « Tu ne penses vraiment qu’à la baston. T’es bien un mec. Y’a les entraînements pour ça. » Fit assez froidement, et assez franchement Tsukiyo. Non, elle n’était pas bien.

« Elle était nulle. Ce n’était pas drôle Daiki. Concentre-toi sur la mission plutôt. » Fit Tsu en le ramenant à la réalité, les bras croisés. Le regard vexé. Ce n’était pas difficile à comprendre pourtant ? Si ? Elle fit un soupire. L’Uzumaki fit des grimaces et dévisagea le Komori pendant quelques minutes. Elle ne le comprenait pas. Elle avait l’impression d’être prise pour une idiote. Passant devant lui, le regard fermé. Vide de compassion. Elle traîna Daiki jusque dans la forêt et le força à marcher avec elle.

« Tu voulais qu’on se donne la main ? Non ? Eh bien voilà. Ne me lâche pas. Peureux. Tu n’as pas une technique super de sensoriel ? Faudrait peut-être commencer par savoir ou on va ? genre tout droit ? »Demanda sèchement la nuit éclairée par la lune zieutant son environnement autour d’elle. Elle repéra une petite silhouette ! Elle se dépêcha et la suivit. S’engageant seule plus profondément dans la forêt quittant sa branche pour retomber dans les buissons et poursuivre son chemin !

« Moh ! Dépêche toi ! Daiki, c'par-là ! » Fit-L'Uzu en hurlant sur Daiki.


Thème Général ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha
Komori Daiki
avatar
Messages : 64
XP Mensuel : 1
Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Santé:
280/280  (280/280)
Chakra:
280/280  (280/280)
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    Dim 6 Aoû - 12:18
Tsukiyo n'avait vraiment pas l'air contente, et ce malgré les tentatives de Daiki pour détendre l'atmosphère. Ramenant la discussion à la mission, elle ne désirait absolument pas poursuivre le sujet d'avant. Soit, c'était sans doute la meilleure option possible. Le Genin ne comprenait pas pourquoi elle était fâchée contre lui, il ne le comprendrait pas tout de suite. Ça viendrait avec l'âge, sans doute dans plusieurs années voire décennies. Il n'était qu'un enfant malgré, ne pensant qu'à la bagarre et à rien d'autre. Sa décision avait été actée, et le Komori ne saisissait pas toute cette colère de la part de son ancienne partenaire d'équipe. Il s'agissait que d'un simple changement de prof, comme un changement de classe à l'Académie. Le garçon avait perdu pas mal de ses copains durant l'année, mais il avait continué de les voir durant la récréation. Alors pourquoi cette haine ? Pourquoi être aussi corrompu ? Aucun honneur !

Tsuki, je...

La jeune fille lui attrapa la main, coupant la parole de son voisin, pour entrer dans la forêt aux allures sombres et mystérieuse. L'animal recherché s'était à tout les coups réfugié dans cet espace rempli d'arbres et de verdures, un retour aux sources pour un félin pas habitué à la cité. Se concentrer sur la mission était chose impossible, tant la nuit obscurcissait sa vue. Le Konohajin ne disposait pas de lunettes à vision thermique, sans compter sur sa peur des endroits sombres comme celui où les deux étaient enfouis. Avançant à tâtons, Daiki faisait confiance à Tsukiyo pour être son guide et ses yeux. Seulement, il lui fallut une bonne dizaines de minutes pour s’apercevoir qu'il tenait une branche dans la main, et cinq autres minutes pour voir que Tsu n'était plus là.
La panique s'empara de lui, et il ne disposait d'aucune source de lumière. Pourquoi n'avait il pas hérité du Katon, c'aurait été moins sombre avec... Au lieu de ça, il avait droit au Mokuton. Cet art qu'il ne maîtrisait pas du tout, apparemment sacré car le premier Hokage le possédait. Tout comme un autre homme, bien moins important, un certain Yamato. C'était ce qu'il avait apprit de ses parents et professeurs, ainsi que dans les livres. Cela ne lui servait à rien d'autre qu'à conclure que ça ne l'aiderait pas à sortir de cet environnement hostile.

Un hurlement avec des paroles inaudibles se fit entendre au loin. Tsukiyo devait être en danger. Le Genin serait bien allé l'aider pour finir sur une note positive et ainsi mettre fin à la discussion dans la bonne humeur, mais la peur le paralysait. Là, dans un buisson non loin de sa position. Ca bougeait. BOUM ! Une ombre fit irruption droit devant lui, le faisant hurler de peur et prit aussitôt ses jambes à son cou. Dévalant la forêt en courant tout droit, il heurta plein de fois des troncs d'arbre mais sa course ne faiblissait pas. Jusqu'à ce qu'un obstacle arrête complètement son jogging improvisé. Le choc fut d'abord douloureux, puis étonnement doux. Comme si un mur en béton se transformait en un coussin ultra moelleux....

Je pourrais rester des heures entières dessus....

MRAWWWW....

Ouais Tsu, t'as raison. Je....

MRAWWWWWWW KSSHHHHHHH !

Retour à la réalité bien difficile pour lui, la personne qu'il pensait être sa voisine de pallier n'était autre qu'une créature au pelage doux et soyeux assez grande niveau taille... Et portant un collier avec un ruban blanc et noir. Daiki regarda aussitôt son bras où il s'était marqué les lettres de couleurs que Tsukiyo lui avait dites. Mais devant l'absence de luminosité, il ne put voir qu'un "RV". Rose et Vert donc, cela n'était pas le bon choix.  Au moment de se dégager de la créature, le Genin se sentit comme embarqué. Une douleur se prononça au niveau de sa jambe, pas étonnant vu qu'elle se trouvait dans la gueule du molosse.

TSUUUUUUUUUUUUUUUU ! A L'AIDE ! UN MONSTRE M'A EMBARQUEEEEEEE ! TSUUUUUUUUUUUUUUUU !

Il ne savait pas que le monstre en question s'avérait être le chat de la mission pour laquelle ils avaient été engagé Tsukiyo et lui. Retrouver son amie allait s'avérer être assez difficile, et il ne pouvait pas employer de techniques pour stopper la course du félidé. Il devait rentrer sans traces de blessures, sans quoi les deux Genins ne seraient pas récompensés et ils allaient avoir un petit rappel à l'ordre de la part d'Asano...

TSUUUUUUUUUUUUUUU PAR ICIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII hurla t-il, pour essayer de se faire localiser par sa partenaire. C'était une méthode basique, mais c'était tout ce qui lui était venu en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).    
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission de rang D - Récupération d'un chat de Combat de Ninja. (PV-Daiki).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission rang D] Récupération de marchandises
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [ADMIN+MODO] Passation et récupération du compte fondateur
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Konoha-