AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin de Suna
Eija Miho
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 5
Localisation : Je viens d'un pays entre le Nord et l'Est. Je ne puis rien vous dire d'autre.

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Mar 5 Sep - 22:46


À tenir hors de portée des enfants.
● Eija Miho Ft. Kago Kurero ●
La jeune fille tenait son oreiller dans ses bras en marmonnant quand le soleil traversa finalement les épais pans du rideau rouge sombre de la chambrette. Une lumière rougeâtre se diffusait lentement dans la pièce de six mètres carrés où seul un lit et une armoire logeaient. Depuis que Tsunehide était "parti", les revenus de la famille étaient moindres. Ceux-ci avaient encore diminué avec le départ de Nina, qui ramenait tout de même quelques sous. Il ne restait donc plus que la paye irrégulière de Sanako ainsi des quelques piécettes que Miho arrivait à obtenir quand elle "aidait" sa mère en mission. La maison avait donc été vendue pour avoir un petit appartement pour les deux femmes et qu'elles puissent ainsi vivre en autonomie sans avoir à s'endetter pour garder une habitation inutilement spacieuse. On n'occupait pas le même espace à deux qu'à quatre après tout.

Miho se frottait l'oeil gauche avec la main légèrement repliée sur elle-même, les doigts serrés dans sa paume, lorsque sa mère ouvrit la chambre, passa au-dessus du lit et ouvrit d'un coup en grand les rideaux.

« Allez debout Aho-chan. On doit aller s'entraîner ce matin, tu ne peux pas traîner dans ton lit.
- Maman... »

La jérémiade de l'enfant-adulte n'attendrit pas le coeur de Sanako qui connaissait trop bien sa fille pour la laisser s'en tirer à si bon compte.

« Pas de Maman qui tienne. Debout, maintenant.
- Maieuh... J'chui fatiguée...
- Si seulement j'en avais quelque chose à faire ! Debout. »

D'un geste vif et précis, la quarantenaire fit rouler sa fille jusqu'au sol, lui dérobant au passage le drap qui lui servait de couverture. Ne lui restait ainsi que son oreiller pour amortir sa chute et protéger sa tête, ce qui serait bien suffisant. Il ne fallait pas prendre de risques avec elle, mais tout de même. Elle n'était pas en sucre.

« Pfeuh... On mange quoi c'matin ?
- Galette de céréales avec un fruit. Et c'est pareil si ça ne te plait pas. Allez. Si on est pas à l'Académie dans vingt minutes, je ne te rends pas ton doudou. »

La fille aux yeux noisette cligna des yeux, cherchant le reste de peluche massacré par le temps qui l'aidait à s'endormir quand elle veillait trop et qu'il faisait si noir qu'elle n'arrivait plus à voir ses pieds. Il avait effectivement disparu sans même qu'elle ne s'en rende compte. Sanako était décidément bien trop rapide pour elle, et elle en profitait, la méchante. Miho se redressa sur ses fesses en faisant la moue et commença à enlever son pyjama tandis que sa mère retournait dans la petite cuisine-entrée-salle à manger, qui faisait la même surface que les deux chambrettes réunies.

Une fois prête, l'enfant-adulte s'étira et rangea ses draps dans l'armoire, puis remonta le futon pour le faire disparaître dans l'encoche du mur, laissant ainsi un peu d'espace. Elle sortit de sa chambre et engloutit rapidement la préparation de sa mère, la remerciant d'un bref "Itadakimasu" habituel. Elles partirent ensemble vers les terrains d'entraînement pour leurs échauffements quotidiens. Ensuite viendrait le tour en ville. Mais cette fois, Aho-chan voulait du changement. Elle se souvenait avoir vu un magasin de pâtisseries particulièrement appétissantes au milieu de leur parcours, et cette fois, elle comptait bien y aller. Pour regarder bien sûr, c'était dans une zone de magasins assez chics, les prix y étaient bien trop haut pour le duo féminin. Quand elle aura fini de mettre assez d'argent de côté, elle pourra enfin faire sourire les yeux de Sanako qui semblent avoir oublié ce que c'était que la joie. La jeune femme de vingt-six ans en était certaine, ce magasin avait le remède qu'il lui fallait.

Lorsqu'elles furent finalement sur place, l'adulte responsable expliqua à sa fille que son nin-nin l'attendait à la maison, qu'elle n'avait pas à s'en faire. Elles enchaînèrent donc les exercices routiniers puis les étirements avant de se lancer dans la course. Le trajet parcourait à peu près toute la ville, pour un ensemble de huit kilomètres. Quelque chose qui était désormais facile pour Miho malgré la vitesse soutenue que lui imposait depuis les débuts sa mère. Elle arrivait même à la distancer désormais. C'est vers la moitié du parcours qu'Aho-chan se mit à allonger ses foulées, semant en quelques secondes Sanako qui ne s'en fit pas sur le moment. Il arrivait régulièrement à sa fille de vouloir aller plus vite désormais, elle la rejoindrait à l'arrivée dans un petit moment.

Elle ne comprit son erreur qu'un quart d'heure plus tard, lorsqu'elle se retrouva seule à l'Académie. Soupirant, elle secoua la tête et repris ses exercices. Miho n'avait plus dix ans, si elle voulait courir plus longtemps ou qu'elle s'était lancée dans autre chose, elle était grande, elle saurait s'en sortir et rentrer à la maison. Enfin. Peut-être.

Après avoir semé sa mère et avoir bifurqué dans une ruelle, continué un moment pour être certaine qu'elle n'avait pas été repérée, Miho se rendit compte qu'elle ne savait plus où elle était. Elle se mit donc à chercher quelque chose qui lui était famillier jusqu'à finalement retomber sur l'un des axes commerçants principaux de la ville. Elle se mit donc à regarder les vitrines avec sa joie enfantine habituelle qui ne passait pas inaperçue chez une adulte. Bien que son cas soit très particulier, elle n'était pas très connue en dehors de l'ancien quartier résidentiel qu'elle avait habité avec sa mère et de l'Académie.

Après avoir perturbé un certain nombre de passants, elle s'engouffra dans une rue perpendiculaire un peu plus petite. Les magasins se succédaient. Vêtements, denrées alimentaires, mobilier... Jusqu'à ce que finalement, elle tombe sur une boutique de potions. Les flacons montrés sur la devanture étaient de toutes les couleurs, ce qui émerveilla la petite fille au corps d'adulte. Amusée, elle se précipita à l'intérieur, rentrant dans une personne qui se retourna en maugréant, fiole en main. Face à cet homme assez âgé, un second, tout aussi âgé, la regardait, léger sourire en coin.

Aho-chan pencha alors la tête sur le côté, avant de s'écarter, de dire bonjour et de s'excuser. La seconde d'après, elle avait disparu dans les étalages, regardant de TRÈS près chacun des contenants qui y siégeaient, riant parfois quand elle voyait son reflet déformé.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 5
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Ven 8 Sep - 14:20
Kago avait décidé de faire du rangement dans sa boutique, et pour se faire, il avait contacté un de ses amis marchand, ronchon mais efficace, et c’est tout ce qu’on lui demandait. Il ne faisait pas souvent appel à lui car il craignait que sa mauvaise humeur soit contagieuse. Il était d’un caractère complètement opposé, il faut dire.

Ils avançaient rapidement depuis tôt ce matin, malgré le fait qu’ils étaient retardés par les clients qui rentraient dans le magasin, et si cela ne prenait pas longtemps, la boutique devenait tellement souvent fréquentée que le travail initial avait pris pas mal de retard. Et c’est plus ou moins à ce moment là qu’une jeune fille apparu. Elle bouscula le marchand qui tirait la tronche et s’excusa brièvement. L’apothicaire lui souris avant de retourner à leur travail. Elle semblait observer autour d’elle comme quelqu’un qui découvrait pour la première fois son magasin.

Elle disparu vite de son champ de vision et échappa rapidement à sa vigilance quand elle commença à observer de très très prêts aux bocaux potentiellement dangereux à cause de leur contenu. Il ne se démonta pas pour la cause et proféra un avertissement pour qu’elle sache exactement quel genre de dangers l’attendait avec ses préparations. Cela était nécessaire, car il semblait qu’elle ne sache pas qui il était vraiment.

Tu peux regarder mes marchandises à ton aise, mais ne touche qu’avec tes yeux, je suis moi aussi un ninja de Suna et ma spécialité est le Dokujutsu et bien que mes techniques soit très peu offensives elles peuvent devenir handicapantes pour celui ou celle qui les reçoit. Certaines fioles entreposées sont également des éléments nécessaires aux jutsu que j’utilise en mission et peuvent avoir le même effet.

La mise en garde avait été faite. Il n’y avait ni colère ni mauvais sentiments, il le dit juste en souriant. Mais que la jeune ninja ne se méprenne pas ce n’était pas une blague, c’était du sérieux. Même si les ingrédients les plus dangereux restait à portée de main en permanence de Kago, comme les animaux venimeux vivant, les choses inertes des étalagent réservaient également leur lot de mauvaises surprises.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Suna
Eija Miho
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 5
Localisation : Je viens d'un pays entre le Nord et l'Est. Je ne puis rien vous dire d'autre.

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Ven 8 Sep - 15:18


À tenir hors de portée des enfants.
● Eija Miho Ft. Kago Kurero ●
Alors qu'elle s'amusait à regarder son reflet onduler dans les fioles multicolores, le vieux marchant, celui qui souriait lorsqu'elle était entrée, lui fit un avertissement. Elle ne devait toucher qu'avec ses yeux. C'est bizarre comme idée quand même, ça doit faire mal. C'est sensible les yeux après tout. Elle haussa les épaules avant de continuer de contempler les potions diverses sur les étagères, écoutant d'une oreille distraite la suite de l'avertissement.

« Ok Papy ! Mais dis, c'est quoi le Dojukutsu ? Moi j'fais du Kabuton ! Ça fait quoi si j'explose une des fioles ? »

La jeune femme de vingt-six ans avait penché la tête sur le côté. Elle était sérieuse dans sa question, ce n'était pas une moquerie ni une provocation quelconque, ou du moins, pas dans sa tête. Elle vit alors que le grincheux la regardait d'un air méprisant. Tendant le doigt vers lui, elle se mit à rire.

« Tu verrais ta tête toi ! Tu veux faire peur aux bestioles qui traînent dans les coins du magasin avec ce regard ? C'est parce qu'elles te font peur, les bestioles ? Moi j'ai peur de rien en tous cas ! »

Aho-chan lui tira la langue, cette fois bien moqueuse, et bondit derrière un présentoir bien rempli. Elle repéra alors un moustique qui voletait au milieu des potions. Tentant de l'attraper, elle fit tomber deux potions. Ses réflexes de kunoichi bien entraînés par sa mère lui permirent d'éviter le pire. Pour cette fois.

Oubliant l'insecte volant qui tentait désormais de la fuir, elle se redressa d'un coup, deux potions en main. La première était légèrement bleutée tandis que la seconde tirait vers le vert.

« Eh Papy ! Elles font quoi ces potions-là ? »

Écoutant à peine la réponse, elle reposait les deux contenants sur l'armoire sans trop faire attention si elles étaient à leur place initiale. Elle avait vu une potion rouge, de la couleur de sa robe, sa couleur préférée. Elle attrapa immédiatement la potion avant de courir vers le vendeur et son grognon camarade.

« Et celle-là ? Elle est trop jolie ! J'peux l'avoir ? Ça coûte combien ? »

Elle porta son attention sur les frasques du vieux bougon. Il était plutôt bien habillé, certainement plutôt riche. Les affaires devaient lui réussir. Elle remarqua que les deux hommes étaient en train de se concentrer pour travailler ensemble. Sa curiosité l'emporta sur la potion qu'elle avait en main, elle se pencha pour observer de plus près avant de poser sa question.

« Vous faites quooooiiiiii ? »

Elle releva le nez d'un seul coup, fixant les deux hommes dans les yeux, l'un après l'autre, jugeant ainsi de leur honnêteté sur leur réponse. Elle vit alors une boîte posée sur le comptoir, et écoutant la suite de la réponse de l'apothicaire souriant, elle l'ouvrit d'un seul coup pour voir ce qui y était caché.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Suna
Kago Kurero
avatar
Messages : 77
XP Mensuel : 5
Localisation : Suna

Feuille de personnage
Santé:
400/400  (400/400)
Chakra:
410/410  (410/410)
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Ven 15 Sep - 15:05
La jeune fille pouvait devenir aussi agaçante que le moustique qu’elle poursuivait. Mais sa curiosité naturelle fit répondre le ninja de bon cœur et assouvir la curiosité de la petite et pour son propre plaisir également.

Toi tu maitrise l’art de l’explosion et le Dokujutsu c’est celui des poisons. Je ne maitrise pas que ça forcément et même si mes poisons ne sont en général pas agressifs, ils ont quelques effets parfois très désagréables. Fait donc attention à ce que tu touche.

Il retint son souffle quand elle bouscula deux fioles. Mais le relâcha quand elle les rattrapa toute les deux. Elle agita violemment une fiole remplie de produit rouge devant ses yeux en le pressant de questions. C’était le produit qu’il utilisait pour produire sa technique de la vapeur stimulante. Il l'annonça donc avec une pointe de fierté ce dont était capable sa trouvaille.

Ce que tu tiens en main est un gaz empoisonné affaiblissant qui diminue la résistance aux jutsu, ce qui fait que la prochaine technique qui le touchera sera plus difficile à contrer. En sois elle n’est pas handicapante pour le moment étant donné que personne n’as envie de lancer ses techniques ici, n’est ce pas ?

Il espérait dissuader l’entreprise un peu risquée de la jeune ninja qui apparemment avait l’intention de faire de la casse dans le magasin quand elle parlait "d'exploser une potion ou deux. Elle avait hérité du caractère impétueux et imprévisible de ses techniques, elle était donc plus que tout à surveiller. La réponse à la question suivante était évidente mais il décida quand même de répondre.

Je range mon magasin afin de mieux retrouver ce dont j’ai besoin pour satisfaire ma clientèle. Ce rangement va me faciliter la tâche et m’aider à y voir clair en tout cas.

La jeune fille ne semblait pas le moins du monde être intéressée par la réponse amis avait l’air de faire semblant d’écouter malgré tout, et à la vue d’une boite et l’ouvrir précipitamment ne sachant nullement ce qui l’attendait. A son ouverture, elle tomba sur un liquide qui ressemblait en tout point à de l'eau. Mais cette solution était également une de celle qu'il utilisait pour un de ses jutsu. Par contre contrairement à presque tout ce qui se trouvait ici ce n'était pas un poison où un médicament.

Houla! Fait attention avec ça, je l'utilise pour une technique de Suiton et le mélange est assez instable, c'est une des seules que j'utilise pour blesser mes adversaires.




Dernière édition par Kago Kurero le Ven 15 Sep - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 159
XP Mensuel : 310
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Ven 15 Sep - 15:05
Le membre 'Kago Kurero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de jeu' : 1, 4


Ceci est un compte uniquement administratif, pour toutes questions, veuillez contacter le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaerinosensou.forumactif.com
Genin de Suna
Eija Miho
avatar
Messages : 22
XP Mensuel : 5
Localisation : Je viens d'un pays entre le Nord et l'Est. Je ne puis rien vous dire d'autre.

Feuille de personnage
Santé:
300/300  (300/300)
Chakra:
300/300  (300/300)
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   Lun 18 Sep - 21:30


À tenir hors de portée des enfants.
● Eija Miho Ft. Kago Kurero ●
Miho répondit d'un vague oui à la mise en garde première du marchand qui avait l'air un peu moins amusé en la voyant bondir un peu partout sans faire trop attention à ce qu'elle bousculait. Elle s'en moquait, tout ce qui l'intéressait, c'était ce moustique, jusqu'à ce qu'elle découvre cette fiole rougeâtre qui elle, retint un peu plus son attention. Ainsi c'était un gaz affaiblissant qui réduisait la résistance aux jutsus... Trop de mots trop compliqués. Il pouvait pas faire plus simple dans ses explications ? Bon, plus difficile à contrer, ça ça va. Elle avait l'air cool, cette potion !

« Tu m'la vend ? Elle est trop jolie ! Et puis c'est bien ça, d'être plus difficile à contrer ! Hein Papy, tu m'la vend ? »

Elle enchaîna sur ses questions sur les activités du vieil homme, écoutant la réponse de son oreille distraite habituelle. Il rangeait. Encore une occupation de vieux pas drôle. C'est plus rigolo quand c'est en bazar !

« Houla! Fait attention avec ça ! »

Aho-chan releva alors la tête en la penchant sur le côté, une moue un peu triste sur le visage. De l'eau. C'était pas très amusant ça. Et puis il lui disait de faire attention avec de l'eau. Il en a besoin pour ses techniques. Pas intéressant. Pas la peine d'utiliser des mots bizarres comme instable pour parler de l'eau. Elle voit bien ce que c'est, elle est pas bête.

Laissant la boîte grande ouverte, elle utilisa la force de ses bras, s'appuyant sur le comptoir, pour se projeter en arrière et retomber à quelques centimètres d'une étagère pleine de précieux contenants, droite sur ses deux pieds. Si elle était bien stable et ne menaçait pas de reculer encore, le mouvement violent de recul avait pu semblé non maîtrisé d'un point de vue extérieur. Et à vrai dire, c'était un peu ce qu'elle recherchait. Une manière comme une autre de s'amuser.

« J'vais prendre la potion rouge Papy, elle est trop jolie et t'as dit qu'elle était bien ! J'vais voir si j'trouve autre chose de cool ! »

L'enfant-adulte fila de nouveau à travers les quelques étalages. De nouveau, son reflet la fascina et manqua de lui faire briser une potion, qu'elle rattrapa avec ses réflexes. De nouveau, elle admira les myriades des couleurs plus ou moins ternes des liquides contenus dans différents récipients, fioles et autres contenants de verre.

« Eh Papy ! T'as quoi d'autre comme potions rouges ? Enfin elles font quoi les autres ? »

Alors qu'elle se rapprochait d'une étagère sur laquelle étaient posées quatre potions pour avoir la réponse du pauvre marchand, un moucheron qui voletait fini par atterir droit dans son oeil. Miho se débattit comme pour écarter un danger, sa vue étant brouillée par cette soudaine "attaque", elle finit par se cogner contre ladite étagère de bois. Le choc n'était pas très violent, juste assez pour faire trembler les potions qui s'y tenaient. L'une d'elle cependant était trop au bord et ce soudain mouvement la fit glisser jusqu'à placer son centre de gravité au-dessus du vide.

« Aïeuuh ! »

La jeune femme était en train de se frotter l'oeil lorsqu'un bris de verre se fit finalement entendre sur le sol à un mètre d'elle. Aho-chan laissa échapper un petit "Oups" avant de tourner le regard vers le résultat de sa maladresse.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]   
Revenir en haut Aller en bas
 

À tenir hors de portée des enfants. [Ft. Kago Kurero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Centre ville-