AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Lune se lève [Départ - Scénario 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leader Muraseimon
Ôtsutsuki Miko
avatar
Messages : 585
XP Mensuel : 0
Localisation : Orléans

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: La Lune se lève [Départ - Scénario 2]   Mer 6 Sep - 22:55

L’heure était venue. Miko rassembla ses affaires, relu un dernière fois son plan et quitta ses quartiers. Tous ses subordonnés avaient été prévenus : il était temps de partir. Mais avant cela, le jeune homme reprit une dernière fois en main le dossier que lui avait soumit Père. Les informations étaient nombreuses, éparses et concernaient beaucoup de points à prendre en compte. Il avait beau l’avoir analysé, la situation était complexe, à n’en pas douter. A la différence de la fois précédente, pour cette attaque, c’était à lui de tout coordonner, tout gérer. Il avait bien grandi depuis la dernière fois, c’était la preuve de la confiance de son mentor.

Miko traversa le repaire d’un pas lent et calme. Il observait les choses autour de lui, imaginait les scènes à venir dans sa tête. Il n’avait jamais eu l’occasion de visiter Konoha malgré ses nombreuses pérégrinations de jeunesse. Il aurait aimé mais cela n’était jamais arrivé. C’était l’occasion, quelque part. Même si la situation était des plus particulières. Les différents membres du groupuscule avaient été prévenu et devaient normalement l’attendre aux portes des lieux. Lorsqu’enfin il les ouvrit sur l’extérieur, ses trois subordonnés étaient là : Uchiha Aona, Shikaku Leila et Shi. Il esquissa un sourire en les voyant et s’avança. Tous semblaient plus affûtés et en forme que jamais.Ce n’était pas plus mal, après tout, c’était d’un village entier qu’il s’agissait, c’était la moindre des choses d’être prêts. Ils n’avaient eu aucune information à ce moment-là, tout ce qu’ils savaient, c’était qu’une mission nécessitant de nombreux membres allait démarrer. Le jeune garçon s’avança, passant au milieu de ses hommes avant de se retourner, face à eux. Il posa le sac qu’il portait à la main jusque là et l’ouvrit en tirant sur la fermeture éclair. Le blondinet l’écarta des deux mains avant d’en sortir des vêtements qu’il lança à chacun des participants. Entièrement blancs, seules les fermetures éclairs noires au centre venaient casser l’immaculé de la tenue. Dans le dos, un étrange symbole stylisé représentait le groupe. Après cela, Miko observa ses guerriers les uns après les autres avant de prendre la parole :

« Aona, Leila, Shi… Nous allons nous diriger ensemble vers le village de Konoha. Notre objectif sera de trouver et de ramener le journal personnel de la femme du Shodaime Hokage, Mito Uzumaki. D’après nos informations, il est conservé dans une salle d’archives située au sous-sol de la tour du Hokage. Comme lors de notre prise d’informations à Suna, il est primordial d’agir en secret et sans nous faire repérer. » Son regard se porta avec un peu plus d’insistance sur Shi, à qui il fit un léger signe de tête, comme pour insister sur ce dernier point, avant de reprendre la parole : « A partir de maintenant, vous sortirez avec ces uniformes. Malgré toute notre préparation, il y a fort à parier pour que Konoha soit sur ses gardes avec les tensions actuelles, alors… Il est temps pour l’humanité de prendre connaissance du retour des dieux ! »

Après ces quelques mots, Miko esquissa un sourire. Et puis, sans plus de discours, il se retourna et partis en direction du Pays du Feu, silencieusement. Le voyage à venir n’était pas très loin, juste quelques jours, mais ce n’était pas la partie la plus simple de cette mission, tous le savaient certainement. Miko trépignait d’impatience d’arriver tant la situation l’excitait. Malgré de nombreuses années d’apprentissage et des capacités dont il était plus que certain, son expérience en véritable combat à mort était limitée. Même si ce n’était pas le plan de base, il espérait néanmoins avoir l’occasion de s’amuser. Et de démontrer à la face du monde la supériorité des dieux. C’était là son ultime mission, après tout.

Symbole:
 

[HRP : Juridiction spéciale d'Event, une fois que vous aurez tous postés, on TP directement au village, on ne fait pas tout le trajet]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Shi
avatar
Messages : 52
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: La Lune se lève [Départ - Scénario 2]   Jeu 7 Sep - 21:17

Enfin, le temps était venu. Miko, leader incontesté en l’absence de « Lui » avait préparé ses troupes. Bien avant que tout cela ne commence et ne se mette en place, il avait averti tout un chacun de la situation. Une fois de plus, l’action, la vraie, celle qui vous donnait des frissons dans le bas des reins allait être de mise. Par le passé, l’histoire moderne de ce monde avait été marquée d’un grand fléau. L’attaque de Kyubi avait dévoilé au monde l’existence de quelque chose au-delà de toute cette paix fragile, une menace qui pouvait supplanter toutes les alliances. Et cette suspicion voulue avait germé, laissant doute et haine entre les nations. Mais dans l’histoire du Muraseimon, il existait une autre date, un moment que seul Suna avait vécu et avait sûrement caché aux yeux et oreilles des autres nations. L’infiltration du village caché du sable et le vol de plusieurs reliques antiques avait été un coup dur pour la ville et le pays. Et voilà qu’aujourd’hui une nouvelle page s’apprêtait à être tournée.

Konoha. Voilà la cible du groupe qui se préparait. Quant à la folie incarnée, elle n’avait cure du lieu où se rendre. Seule l’action et le résultat comptaient. Pourtant, en cent vingt-sept années d’existences, l’immortel avait eu le temps d’épurer le village à de multiples occasions. Malheureusement pour Muraseimon, il n’en avait aucun souvenir, mais nul doute que ses anciennes connaissances sur le village et la sécurité de ce dernier auraient permises une infiltration rapide et efficace. Il est dit que l’oubli a du bon, certes, mais il a aussi ses inconvénients. Quoi qu’il en soit, point positif à ce désagrément, personne ne savait et ne pourrait savoir que quelqu’un avait les connaissances enfouies dans les tréfonds d’une mémoire défaillante.

Attendant Miko à la porte, Shi s’occupait avec Inu. Muni d’une sorte de balle en cuir humain, remplie de sable, il lançait avec vigueur la balle bien au-delà du repaire de l’organisation. Quant au chien empaillé, mu d’une mobilité factice, manipulé par ces étranges filaments noirs émanant de l’immortel, il courrait, sans la moindre conviction, vers cette balle qui fut autre fois la peau du dos d’un shinobi de Kiri tué et torturé il y a quelques décennies de cela. Lorsque le blondinet arriva enfin, le fou s’assit sur un rocher à proximité, attendant sagement les consignes pendant que son « compagnon animal » revînt sagement, la balle dans la gueule. Écoutent les consignes du chef, Shi attrapa au vol sa tenue, l’enfilant prestement en maugréant quelques mots comme quoi elle était trop serrée. Mais c’est d’autres paroles qui le firent réagir d’avantage.

- De la discrétion ? Ah ! Tu vois Inu, il ne veut pas de toi, il n’aime pas les chiens ! Rentre donc ! Tu es trop bien pour les autres.

Les fils cessèrent dès lors d’animer la pauvre bête qui sans sa vigueur factice tomba sur le côté tel un sac de plâtre, dans un « pof » soulevant un petit nuage de poussière. Puis, comme à son habitude, bien connue de tout un chacun, Shi entama une nouvelle discussion avec lui-même, se mettant quelque peu en retrait du groupe pendant qu’il dédoublait ses gestes au fil des échanges entre les divers lui-même.

- Tu vois ! Il ne veut pas de toi ! Je suis certain qu’il va te dire de surveiller la zone ! T’es là, car il fallait combler un trou !
- Non ! Appât ! Ce sont des appâts ! Et moi le pêcheur !
- T’es surtout la roue de secours, celui qu’il va sacrifier !
- Non, je suis le prédateur, la mort qui rode ! Oui, je suis là … MOOOORRRRTTTTTT !

Rabattant la capuche sur son visage, seul son sourire carnassier barré de cette immonde cicatrice subsistait de cette face démente.

L’heure était venue de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Shikaku Leila
avatar
Messages : 13
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: La Lune se lève [Départ - Scénario 2]   Sam 9 Sep - 13:30
Death
is Coming...
Shikaku Leila
La Lune se lève
Feat. Muraseimon
La jeune Leila se trouvait initialement dans sa chambre personnelle, rêvassant sur le lit en contemplant les fins rayons de lumières qui traversaient sa fenêtre. Au fond, elle ne faisait pas grand-chose de ses journées, préférant largement rester seule dans le silence plutôt que sortir et devoir supporter la pression exercée par le Monde sur elle. En effet, il lui était particulièrement difficile de communiquer avec qui que ce soit à cause de son handicap, ce qui la mettait très mal à l’aise en présence d’autres personnes. C’est pourquoi elle n’avait encore jamais vraiment eu l’occasion de faire plus ample connaissances avec ses collègues de l’Organisation. Mais ça ne la dérangeait pas plus que ça, ou en tout cas c’est ce qu’elle cherchait à se mettre dans la tête. Difficile pour une jeune fille différente de s’intégrer dans un tel environnement.

Quoi qu’il en soit, alors que Morphée venait peu à peu l’emporter dans ses bras, Leila reçu un message de la part de son supérieur. Celui-ci indiquait un point de rendez-vous à l’extérieur du repère, au niveau des portes. Malheureusement, la raison de cette demande n’était pas précisée et ça ne pouvait que perturber la demoiselle. Pourquoi devrait-elle sortir de son lit si douillet pour aller à l’extérieur sans même savoir ce qui était censé se passer ensuite ?

Elle se posait réellement la question. Mais d’un autre côté, il s’agissait d’un ordre du chef. Elle ne pouvait donc pas vraiment le contester. C’est pourquoi elle se décida, après quelques minutes d’émergence, à se lever et enfiler sa tenue habituelle. Toutefois, c’est en rejoignant les autres qu’elle s’aperçut d’une chose. Le chef avait apparemment prévu de nouvelles tenues identiques pour chacun. Mais pourquoi ? Pourquoi devrait-elle ressembler trait pour trait à tous ses camarades ? Cette vie la dérangeait, lui faisait peur. Mais après tout, que pouvait-elle faire d’autre ? Personne n’était prêt à l’accueillir, seul cet homme l’avait fait. Elle se devait ainsi de lui être fidèle quoi qu’il arrive car à présent, c’était lui sa famille. Lui et ses hommes.

Alors, elle enfila le vêtement sans broncher, affichant malgré tout une moue maussade. C’est à ce moment-là qu’elle entendit finalement la raison de cette sortie. Le groupe devait se rendre au village caché de la feuille pour y récupérer un journal contenant sans doute des informations importantes voire dangereuses. Toutefois, cette mission ne serait pas un long fleuve tranquille, loin de là. Les Shinobis du village seraient là, prêts à tout donner pour repousser et même peut-être anéantir la menace que Muraseimon représentait. Les prochains jours s’annonçaient ardus…
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 66
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: La Lune se lève [Départ - Scénario 2]   Sam 9 Sep - 16:11
Tu avais quitté tes quartiers précipitamment, en finissant de te préparer. Autant physiquement, que mentalement d’ailleurs à la prochaine mission qui allait suivre. Tu suivrais le groupuscule jusqu’au bout. Tu n’avais pas encore le détail de la mission, mais nul ne doutait qu’elle était importante pour que ce soit le groupe entier qui se déplace. Une prochaine étape à franchir. Tu allais en rencontrer, car tu savais que tu n’avais pas eu affaire à tout le monde depuis ton arrivée. Tu délaissais tes barrettes dorée habituelle, tu étais passée chez le coiffeur en rentrant de ta dernière mission dans le pays de la foudre.

Tu n’en pouvais plus du volume de cheveux que tu avais précédemment. Tu ne voulais plus qu’ils te gênent autant en combat. Ils étaient lisses et soyeux. Ton regard se jeta une dernière fois dans ta sacoche de shinobi que tu glissas à ta ceinture. Pour une discrétion assurée. Tu regardas une dernière fois ta chambre, consciente que tu ne reviendrais peut-être pas. Les missions étaient toutes plus ou moins dangereuses après tout. Bizarrement, tu avais réussi à dormir profondément la veille. Ta pensée était dirigée vers cette mission dont tu ne savais rien avant d’arriver au point de rendez-vous.
Les portes du repère principal étaient là devant vous. Heureusement, tu n’avais pas été la dernière à arriver sur place. Et ce fut un gros choque d’apprendre que vous alliez attaquer ton village natal.

Enfin, attaquer, peut-être pas mais infiltrer en tout cas oui. Ton regard se perdit dans le vide au fur et à mesure que Miko explicait la situation une fois tout le monde en place. Il fallait récupérer le journal intime en quelque sorte, de la femme du Shodaime Hokage. Mito Uzumaki l’ancêtre de la mère du Nanadaime… Naruto Uzumaki. Le clan Uzumaki a toujours été connu pour son talent en fuinjutsu… ce n’était qu’une hypothèse bien entendu, mais il était possible que ça est un lien avec ? Dans tous les cas, il s’agissait d’un artéfact à récupérer obligatoirement et à ramener.

Devoir retourner à Konoha, tu n’y attendais pas même si tu savais qu’un jour ou l’autre cela finirait par arriver. Tu avais vécu là-bas, et t’imaginer retourner avec cette nouvelle famille… était le dernier de tes désirs. Enfin bon, ton anxiété vis-à-vis de tes anciens collègues serait surement détourner par la mission. Tu espérais en tout cas, ne pas être trop à la traîne à cause de tes sentiments pour ton clan et ta famille qui était encore à Konohagakure. Tu pris une grande inspiration et enfila l’uniforme passé par votre chef une fois les explications terminées.

Un étrange uniforme blanc, dont seules les fermetures éclairs étaient noires et qui plus est, étaient au centre. Dans le dos, un étrange symbole noir avec des sortes de vagues ? Dunes ? Tu devais bien avouer que voir tout le monde te faisait penser à un groupuscule antérieur à Muraseimon. L’Akatsuki. Tu observas le symbole étrange, mais ne dis strictement rien. Tu n’étais plus aussi expressive que Shi… Leila semblait d’ailleurs mal à l’aise en votre compagnie, tu lui fis un sourire pour la réconforter un peu de loin.

Toi non plus tu n’étais pas à l’aise, mais tu te savais déterminée à affronter ton ancien village. Après tout, c’était l’organisation ta vie maintenant. Cela te permettrait de faire tes preuves encore plus. C’était aussi un bon exercice pour les moments difficiles qui s’apprêtaient à venir. Le voyage vers ton pays natal venait de commencer et la mission aussi… abaissant la capuche, tu attendis que tout le monde passe devant puis te mise toi aussi à suivre silencieusement les pas de Miko, ton regard noir et ton corps entier tournant désormais le dos à la porte du repère principal. Tu fermais la marche.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Lune se lève [Départ - Scénario 2]   
Revenir en haut Aller en bas
 

La Lune se lève [Départ - Scénario 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Equipement d'un 304, part 2 [Matt & Jordan]
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Les taches de la lune
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays de la Cascade :: Repaire Muraseimon :: Portes du repaire-