AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leader Muraseimon
Ôtsutsuki Miko
avatar
Messages : 583
XP Mensuel : 0
Localisation : Orléans

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   Lun 11 Sep - 16:10



La traversée du pays de la Cascade avait été plutôt rapide pour le petit groupe, à peine plus de quelques heures. Une fois la frontière passée, néanmoins, ils avancèrent à un rythme légèrement plus lent afin de pouvoir surveiller davantage leur avancée. Miko restait silencieux, menant le petit groupe vers sa destination. Ils arriveraient le lendemain soir, ce qui serait parfait : à la nuit tombée, il est plus facile de tromper des gardes. L’obscurité ambiante aidant, ainsi que la fatigue de ces derniers. C’était bête à dire, mais on n’est forcément moins vigilant quand il n’y a rien à voir pendant des heures, on se met à penser à autre chose, à jouer avec un camarade ou même à dormir un ptit coup, discrètement. Car tous les dispositifs de défense ont leur faille et, bien souvent, il ne faut pas aller chercher plus loin que les hommes qui le compose. A mi-chemin, alors que la nuit était déjà bien tombée, Miko s’arrêta, faisant signe à ses subordonnés de faire de même. Une fois que tous furent à son niveau, il s’adressa à eux :

« Nous allons nous arrêter ici pour la nuit. Reposez-vous bien, il ne nous reste que quelques heures de voyage, nous partiront en fin d’après-midi pour arriver au milieu de la nuit à Konoha. Profitez de ce temps pour vous préparer. »

Après ces quelques mots, le jeune homme sauta sur un arbre non loin pour s’y assoir à l’écart du groupe. Il repensait au plan établi et imaginait les différents événements que pourraient rencontrer ses hommes. Malgré son souhait, il ne pouvait se permettre d’y aller personnellement, non, il devait d’abord penser à préparer la fuite des lieux. C’était regrettable, car il aurait aimé pouvoir s’amuser. Au fond de lui, il espérait avoir l’occasion de faire face à un puissant adversaire un peu trop téméraire. Son envie de combattre le consumait, comme un gamin empli d’une testostérone trop virulente pour lui. Mais malgré l’insistance de l’appel du sang, il allait devoir réprimer ses envies. Sa mission était bien trop importante pour ça. Et il ne pouvait pas se permettre d’échouer, il n’en n’avait pas le droit. Posé là, il fini par générer un petit cercle doré d’où s’extirpa un verra et une petite bouteille de vin. Il s’en servit un peu avant de le déguster, l’esprit calme et serein. Il observait la lune, le regard quelque peu perdu dans celle-ci. Dans son esprit, Miko trinquait avec sa mère, qui devait sans doute l’observer, de tout là-haut. Tout comme « Père » d’ailleurs. Il avait du mal à imaginer qu’il n’était pas là, quelque part, prêt à intervenir « au cas ou ».Un filet de sécurité en somme. Il continuait de laisser ses pensées divaguer en sirotant son vin, jusqu’à ce que la fatigue ne le rattrape et qu’il finisse par s’endormir, sereinement.

La journée du lendemain fut relativement longue. Les quatre restèrent sur place toute la matinée, sans rien de particulier à faire. Ils finirent par partir après manger, se contentant de marcher normalement. Mieux valait cela que rester là à ne rien faire en attendant une heure nécessitant de se dépêcher. Et puis cela permettait aussi de se détendre. Après un temps, le groupe commença à se décrisper. Miko se dirigea furtivement dans le dos d’Aona qui devait sans doute être envahie de drôle de sentiments à l’idée de retourner dans son village natal. La saisissant avec autorité par la taille, il se rapprocha langoureusement d’elle pour lui susurrer à l’oreille d’un ton des plus sensuel :

« Interdiction d’abîmer ce joli minois ma belle, j’ai encore des projets pour lui... »

Relâchant doucement son étreinte, d’une main, il fit se balader son index sur la joue blanche de la jeune femme avant d’esquisser un sourire et de repasser devant elle, non sans lui adresser un regard de défi accompagné d’un léger sourire. Il n’y avait pas à cherchait très loin : Miko était heureux de ce qui s’annonçait et trépignait d’impatience à l’idée que les choses sérieuses ne commencent. Fort heureusement pour lui, la fin du périple était proche. Et le village de la Feuille n’allait bientôt n’avoir rien d’autre que ses yeux pour pleurer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Shi
avatar
Messages : 52
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
570/570  (570/570)
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   Mar 12 Sep - 21:48

Et voilà, le trajet était ce qu’il était. Insipide. Ennuyeux. Le gamin dans sa grande précaution avait décidé de prendre des routes qui ne risquaient pas de nous mettre en péril. Comme si notre groupe craignait quelque chose. Quel bandit ou brigand serait en mesure de nous mettre à bas ? Aucun. Mais bon, petit craintif deviendra grand et sa décision était irrévocable. Ce que voulait surtout le blondinet, c’était éviter toute patrouille de Konoha qui aurait pu nous barrer la route, nous ralentir, voire pire, donner l’alerte et empêcher notre mission d’être menée à bien.

Après des heures de voyage, un repos mérité nous fut offert et après quelques brèves explications sur la manière dont les choses seraient faites, en fin, au moins la partie concernant la fin de notre voyage et notre infiltration, Miko se détacha du reste du groupe. Quant à moi, nulle crainte à avoir. Depuis le temps que j’œuvrais pour « Lui », combien de fois avais-je du agir seul ? Je ne compte plus. Une chose était certaine, cette nuit, je n’aurais aucun mal à dormir.

Ayant creusé un trou dans le sol, recouvert le tout de feuille et me servant de branchages comme couverture, j’avais passé une excellente nuit, agrémenté d’un rêve étrange où j’étais le nouvelle Hokage après m’être fait un collier avec les doigts de l’Aburame précédent tout en exécutant un enfant de chaque famille en leur arrachant vif le cœur pour que chacun soit fidèle à ce nouveau mode de pensée. Rêve finalement ou prémonition ? Seul l’avenir saurait le dire.

Et juste, ce dernier était en route. Nous étions enfin sur le départ pour nos derniers moments avant de passer à l’attaque. J’en frémissais encore, ne pouvant m’empêcher de refréner des désirs morbides. Puis vint cette scène avec le blond. Je ne l’avais jamais vu agir ainsi, mais quelque chose tilta en moi, un déclic irréfrénable. Alors que Miko laissa l’Uchiha après son numéro de charme, des fils noirs vinrent à leur tour se frotter contre la jeune fille pendant que je passais derrière elle, mon souffle sur sa nuque, mes paroles, aisément audibles pour tous, susurrées dans ses oreilles. Remontant le long de ses jambes, les fils stoppèrent leur route en haut des cuisses de la jeune femme pendant que d’autres parcouraient plus haut, le reste de ses courbes. C’est une voie pleine de désirs qui se fit entendre.

- Oh oui ! Ne pas abîmer ! Mais t’en fais pas ! Si tu meurs, je m’occuperais de toi !
Oui ! Oui ! Oui !
Tu rejoindras la famille, MA Famille !
Jolis petits yeux rouges, ils seront à moi !


Puis, à l’instar du leader, les fils laissèrent leur cible et Shi éclata d’un rire bestial avant de finir la marche à l’arrière du groupe, observant, reluquant avec attention les corps et courbes de ses deux compagnons de la gent féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Uchiha Aona
avatar
Messages : 66
XP Mensuel : 1
Localisation : Repère de Mura ou partout dans le monde.

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
560/560  (560/560)
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   Sam 16 Sep - 15:31
Il y avait une atmosphère silencieuse, depuis que vous aviez quittés le repère pour vous diriger ensemble vers votre prochaine destination.  C’était un calme et une discrétion à la hauteur de ce que tu espérais. Malgré la présence de Shi. Nous sommes passés inaperçus, et nous sommes fondus dans la masse. Le pays de la cascade, fut passé sans encombre. C’était un peu un retour aux sources pour toi qui était originaire de Konoha. Il te serait facile de te créer un chemin là-bas.

Malgré les souvenirs qui s’entremêlaient à tes pensées profondes. Lorsque tu regardais l’horizon, et que tu y déposais tes yeux noirs. Tu remarquas que le rythme ralentissait après avoir passé les frontières avec le pays du feu. Ton cœur se resserrait petit à petit. Tu remarquas aussi que la nuit arrivait à grand-pas. C’est d’ailleurs ce qui vous stoppas dans votre élan. Ce qui fit freiner Miko et l’obliger à s’arrêter prudemment dans la forêt du feu.

Cette forêt que tu connaissais assez bien elle aussi pour y avoir fait quelques entraînements avec ton ancienne équipe. Pouvoir se reposer avant l’instant fatidique était une bonne chose pour toi. Seulement, si Leila avait la chance de pouvoir se reposer tranquillement… ce ne fut pas vraiment le cas pour toi. Tu t’assise un peu à l’écart des autres sur une branche d’arbre, désormais complètement détendu, tu ramenas vers toi, ta jambe droite avec l’un de tes bras et t’en servit pour prendre appuis sur l’arbre. Comme une sorte d’oreiller ouai.

Tu t’endormis assez vite. Rêvant de ta vie antérieure, tu te réveillas quelques fois.  La nuit passa ensuite assez vite, et le lendemain fut surprenant. En tout cas, le début de la journée. Tu ne te souvenais pas être devenue aussi familière avec les hommes de l’organisation. Ou tout du moins, tu ne t’y attendais pas à ça. Ce qui eut pour conséquence de réveiller tes réflexes d’alertes, et eut pour effet de faire sortir les dits yeux rouges en question. Le Sharingan à trois tomoe. Ils venaient de se montrer par instinct de survie.

Par peur en fait. Tu ne menaçais ni Miko ni Shi que tu laissais faire… mais on sentit bien le malaise que tu avais désormais à leurs égards. Tu fis un soupire. Peut-être avait-il peur que tu retournes à Konoha, et que c’était pour ça qu’il avait resserré son autorité, et son étreinte par la même occasion envers toi. Tu faillis sortir le kunai. Un regard glacial. Face aux attitudes déconcertantes de Miko et Shi.

« Voyons, tu n’es pas obligé de faire ça, je m’échapperais pas tu sais… puis ne t’inquiète pas pour mes yeux rouge… ils sauront très bien se défendre… et toi fais gaffe à tes gestes Shi. » Fis-tu en baissant la tête et en soupirant à nouveau lorsque tu sentis les fils de Shi venir contre tes jambes. T’écartant d'un mouvement brusque des fils qui commençaient dangereusement à arriver à tes cuisses... pour que Shi manque sa cible.  Il était temps d’en finir avec cette mascarade… Tu laissas passer Miko devant, et Shi derrière Leila et toi.

Des projets… évidemment… et heureusement d’ailleurs qu’il en avait pour après. Tes yeux rouges disparurent aussi vite que venu, reprenant ton calme intérieur. Il fallait que tu te calme, être énervée… avant un début de mission, ce n’était pas très bon pour la réussite de celle-ci. Tu prenais déjà assez sur toi pour éviter de penser à Konoha… Enfin bon… Tu essayais de ne plus y penser. Même si ce n’était pas ça qui allait vraiment te ralentir… ça te perturbait quand même lorsque vous avez repris la route vers Konoha…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Muraseimon
Shikaku Leila
avatar
Messages : 13
XP Mensuel : 0

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
550/550  (550/550)
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   Lun 18 Sep - 15:20
Death
is Coming...
Shikaku Leila
Il n'y a pas de repos pour les méchants
Feat. Muraseimon
Le groupe de Muraseimon avait donc quitté ses terres pour se rendre au village caché de la feuille, dans le Pays du feu. Il y avait pas mal de marche à faire pour atteindre l’objectif, mais cela ne posait pas réellement de problème à Leila qui savait tant bien que mal tenir la cadence de ses confrères. Elle marchait avec simplicité, courait quand il le fallait, et c’était bien suffisant. Et lorsque que la nuit vint finalement à tomber sur la planète Terre, Miko annonça à l’équipe qu’il était temps de se reposer jusqu’au lendemain après-midi. Alors la jeune Shikaku s’exécuta, se couchant donc sur l’herbe fraîche non loin de ses camarades criminels.

Ainsi, la nuit passa relativement vite, plongeant la demoiselle dans des rêves bien noirs comme à son habitude. En réalité, il s’agissait plutôt de cauchemars, mais elle n’en avait plus peur à présent. Ce n’était donc pas très important.

Quoi qu’il en soit, le lendemain, la troupe prit le temps de se détendre, de manger, de boire, de plaisanter pour certains. Mais Leila préférait rester dans son coin, silencieuse. Elle se contentait simplement de les regarder en grignotant. C’est en reprenant la route avec une allure des plus tranquilles que l’Ôtsutsuki commença réellement à s’agiter, cherchant à provoquer Aona au sujet de son village natal. Shi ne tarda alors pas à surenchérir en utilisant même ses pouvoirs de fils pour tenter de la martyriser. Soupirant, la Shikaku ignora la scène, préférant continuer sa route comme si rien n’était en train de se passer. De toute façon, elle savait très bien que la Uchiha pouvait se défendre convenablement et que les deux autres ne lui voulaient en réalité aucun mal.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leader Muraseimon
Ôtsutsuki Miko
avatar
Messages : 583
XP Mensuel : 0
Localisation : Orléans

Feuille de personnage
Santé:
600/600  (600/600)
Chakra:
600/600  (600/600)
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   Mar 19 Sep - 23:53

Le village de Konoha n’était plus très loin. Lorsque le jeune Miko arrêta la petite troupe qui l’accompagnait, le village était en vue, loin à l’horizon. Il s’arrêta et descendit de son arbre, indiquant à ses compagnons de faire de même. Ses puissants soldats l’entouraient et il était sûr que la mission serait un succès. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Une certaine forme d’excitation montait en lui, un mélange d’impatience et de tension extrême lui remuant le cerveau. Petit à petit, il commençait à ressentir la pression montée, un stress découlant directement de la lourde charge que lui avait confié « Père ». L’heure était venue pour lui de prouver à son maître qu’elle était sa véritable valeur. L’avènement de l’ère des Dieux était proche, il se devait d’en être digne.

Alors que ses guerriers se rapprochaient, il commença à expliquer le déroulement de la mission. Cette fois, il n’y avait plus ni blague ni sympathie. Seule la mission comptait et l’idée même d’un échec était inacceptable dans son esprit. A tel point qu’il était même incapable d’envisager ce scénario dans son esprit. Son ton était relativement grave afin que tous comprennent qu’il devait donner le meilleur d’eux-mêmes pour réaliser l’objectif. Chacun avait été sélectionné selon une réputation et des compétences bien précises pour que l’organisation puisse mener ses plans dans les années à venir. Pour certains d’entre-eux, cette mission faisait office de véritable baptême du feu. Mais cela ne devait pas entrer en ligne de compte. Ce n’était pas le moment de laisser le danger prendre le pas sur tout le reste.

« Notre mission est d’infiltrer le village de Konoha jusqu’aux archives de la tour du Hokage dans les sous-sols du bâtiment. Parmi tous ces documents anciens se trouve le journal de la femme du Shodaime Hokage, Uzumaki Mito : c’est ce que nous devons trouver. »

Il fit une légère pose dans son discours. Ses yeux se posèrent sur Shi puis sur Aona avant de reprendre la parole pour continuer son discours :

« Shi et Aona, vous vous occuperez de l’infiltration dans le village. Vous devrez passer au travers des gardes et des techniques de protection pour atteindre les archives. La connaissance des lieux d’Aona ainsi que sa capacité à détecter au-delà des apparences à l’aide du Sharingan vous seront utiles. Quant à toi, Shi… Je compte sur toi pour qu’aucun garde n’ait l’occasion de donner l’alerte. »

Une fois de plus, le jeune garçon s’arrêta. Il voulait laisser quelques secondes aux deux désignés de se faire à l’idée de leur mission un instant avant de reprendre :

« Leila et moi vous attendrons et préparerons notre retraite. Il y a fort à parier que vous soyez repéré lors de votre fuite finale, nous ferons donc en sorte qu’ils ne nous suivent pas jusqu’à la base. Et s’il le faut... » Il releva la tête, posant son regard sur l’horizon, vers Konoha :
« Je ferai ressentir aux hommes la puissance des Dieux. »

Miko s’arrêta une dernière fois. Le poing serré, il semblait pensif. Ses yeux se posèrent une fois de plus sur Aona et Shi. Son regard avait changé. Il laissait transparaître une grande confiance issue d’une puissance encore plus outrageante. Comme-ci une aura de force émanait de lui. D’un ton glacial, presque menaçant, il s’adressa à eux une dernière fois :

« Allez-y. Et ne me décevez pas. »

[HRP : Leila et moi restons donc ici, vous, c'est par ici : Suite Scénario ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas de repos pour les méchants [Arrivée - Scénario 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Repos pour Zero (pv Zero, Yuki)
» Pas de repos pour les morts...
» Une journée de repos pour deux futurs parents
» Pas de repos pour les braves [Membres de Lamia Scale]
» Pas de repos pour les Héros ! [Hélène] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Konoha-