AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission rang B] Tentative de racket (PV Gokushi Hitoya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jônin Supérieur de Kiri
Fukarasu Yahto
avatar
Messages : 11
XP Mensuel : 2

Feuille de personnage
Santé:
550/550  (550/550)
Chakra:
580/580  (580/580)
MessageSujet: [Mission rang B] Tentative de racket (PV Gokushi Hitoya)   Ven 6 Oct - 11:57
Citation :
Mission rang B : « Tentative de racket ! »
- Demandeur : Sakuraba Ouju
- Mission : Je suis un honnête marchant du pays des vagues, un groupe est récemment arrivé en ville, ils veulent exploiter les commerçant, échangeant une somme d'argent hallucinante contre protection. Personne ne peut ou ne veut payer, nous avons besoin de votre aide !

Nous avions voyagé en bateau puis sur les différents ponts, quasiment sans un mot. Les rares personnes que nous avions rencontré, si elles ne nous avaient pas reconnu, avaient très vite compris que nous étions des shinobi en mission. Certains reconnurent Niubari, d’autres le Mizukage, cela était suffisant en général pour qu’ils baissent la tête ou nous fuient du regard. Nous ne nous étions pas arrêté, alternant les différentes phases de notre voyage et observant le paysage changer, cela jusqu’à l’archipel. Nous arrivâmes ainsi à Nami no kuni, le pays des Vagues, un bien petit pays dans lequel les marchands utilisaient en général la position stratégiques des terres afin de faire du commerce. Un nombre important d’employés des clans marchands de Suna travaillaient ici, c’était le cas de ce Sakuraba qui m’avait contacté, il s’agissait d’un marchand membre d’un clan vassal au mien et qui implorait notre aide. Pour ce que Sakuraba nous rapportait, j’aurais bien pu ne pas y accorder de temps, c’était même quelque chose qu’aurait dicté le bon sens, mais il y avait dans cette mission des considérations plus importantes et plus essentielles : nous représentions Kiri. Les bouleversements politiques récents de Kiri se répercutaient sur l’image qu’on avait de nous à l’étranger et il n’était pas étonnant que de petites frappes -probablement d’origine étrangère- tentent de s’en prendre à nous pour tenter de récupérer les miettes du commerce que nous avions implanté dans la région.

Nos deux corps s’élançaient avec grâce dans les arbres, sautant de branche en branche. Hitoya comme moi malaxions notre chakra de manière instinctive, presque bestiale, effectuant les mouvements que nous avions appris à l’Académie alors que nous n’étions que des enfants. Nous nous dirigions vers le petit village côtier qui abritait les marchands de Sakuraba. Un port commercial comme il y en avait plein dans cet archipel et qui débarquait les marchandises en provenance de Kiri pour les diffuser sur les routes commerciales des autres villages. Nous arrivâmes à destination après plusieurs heures de trajet, nous étions partis à l’aube après un frugal petit-déjeuner et c’est en milieu de matinée que nous sautâmes au sol, le petit village côtier était face à nous.

Je n’eus besoin que d’un regard à mon coéquipier pour comprendre que lui-aussi avait compris. Le village semblait totalement désert, tout du moins personne n’était là pour nous accueillir. Les choses avaient peut-être changé pendant le transit de la missive. Les marchands étaient-ils cloîtrés chez eux ? C’était peut-être le cas, ou alors les choses avaient mal tourné. La brise marine me caressait le visage alors que j’avançais lentement, emboîtant le pas d’Hitoya qui semblait tout aussi déterminé que moi. Je remarquai d’ailleurs que le visage de mon coéquipier avait la même expression que la mienne, une expression dure et grave. Il ne suffirait que d’un coup d’œil au regard d’Hitoya de la part d’adversaires potentiels pour comprendre que cet homme avait une formidable expérience et qu’il ne reculerait pas. Alors qu’Hitoya jetait un coup d’œil à l’intérieur du hameau, confirmant que finalement il n’y avait personne, je lui désignait la grève qui faisait face au petit groupe de maisons. Silencieusement, nous approchions du bord de mer où le silence n’était rompu que par le bruit du ressac et des vagues, le courant étant particulièrement turbulent dans la région. Lentement, nous avançâmes sur le sable, sans qu’aucun signe de vie ne soit toujours visible.

Alors que nous progressions toujours aussi lentement, attentif au moindre signe de vie, je me figeai instantanément. Dans un crissement métallique, je venais de sortir Nuibari de son fourreau, le regard fixé dans un trou d’eau.

-Hitoya, ce village n’est pas aussi désert qu’il en a l’air. En fait, je pense qu’on nous observe depuis un moment déjà.

Je venais de désigner le corps de femme décharné qui flottait dans le trou d’eau. Quelque chose avait mal tourné et les marchands en avaient fait les frais. Désormais les choses devenaient sérieuses et pourtant, ma main ne tremblait pas sur le manche de mon sabre et elle s’abattrait sans pitié sur ceux qui nous avaient défié.

Citation :
Profil de Fukarasu Yahto

https://static.comicvine.com/uploads/original/11113/111130441/4450955-6167844084-32510.jpg
Santé : 550
Chakra : 580
Inventaire:
Citation :
-Nuibari
Affinités/Spé: Kenjutsu, Fuuton, Fûinjutsu.
PA(s) utilisé(s) :
Jutsu(s) utilisé(s)/actif(s) :
Arme(s) utilisée(s) :
Dégâts et effets envoyés :
Autres effets :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission rang B] Tentative de racket (PV Gokushi Hitoya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto, Kaeri no Sensou :: Reste du Monde :: Pays mineurs :: Nami no Kuni-